lundi 14 janvier 2019

Les voeux à Villé : Herth et la RN 59

Décidément, cette année c'est "langue de bois"

herth

Beau discours, semble-t-il, du député élu "LR constructif", devenu membre du groupe "Agir". Que n'a-t-il "agi" plus tôt, par exemple au temps où il était vice-président du conseil régional et député ! Se rappelle-t-il qu'en son temps il a voté contre le doublement du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines qui aurait transformé nos vallées en véritable "axe économique". Aujourd'hui, il n'en serait pas à se demander où est la "dimension territoriale". A moins qu'une fois de plus, son discours ne serve qu'à "amadouer" quelques écolos dont les voix pourraient lui être utiles aux prochaines élections.

Car, ce n'est qu'à ce genre de discours qu'on doit que la zone interdépartementale du Danielsrain, destinée à l'artisanat et à l'industrie, ne contient encore que des gravats, ou que la ZAIM de Maisonsgoutte n'est que le lieu de dépôt de quelques grumes, en attendant d'accueillir en désespoir de cause un périscolaire.

Alors, il préfère opposer les Parisiens à la province ! Histoire d' "amadouer" aussi quelques Gilets Jaunes issus majoritairement du monde rural ? Encore une fois, toutes les voix sont bonnes à prendre.

Et Antoine Herth sait tout ramasser, oubliant même la réalité des dossiers ! Il ne parle pas du contournement de Châtenois à 2x2 voies, tel qu'il figure à la DUP, ou à 2x1 voies, tel qu'il est promis par certains responsables, tant au niveau administratif que politique. Oubli ? ou "il ne faut fâcher personne" ? Tout comme il ne répond pas à la question d'une nouvelle route Lièpvre - Val de Villé ! Car en bon défenseur de l'Alsace, il semble ignorer les Haut-Rhinois qui ne figurent pas parmi les électeurs de sa circonscription ?

Alors, il préfère nous parler de feu-l'ADAC et du PETRE et du transport collectif. Il oublie quand même de nous dire si, oui ou non, il est intervenu quelque part lorsque les lignes Sélestat - Ste-Marie-aux-Mines - Saint-Dié et Villé - Sélestat sont passées (dans le cadre des bus Macron) à une société jurassienne qui pratique allègrement le low-coast routier, qui, dans un avenir pas si lointain que cela, va démanteler un peu plus le service public du transport collectif dans le Centre-Alsace. 

Rappelons aussi qu'en son temps, ce député très prompt à "agir", avait demandé le retrait du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines du GPS, ce qui avait amené des camions à ne pas prendre la RN59, mais à se perdre dans les chemins viticoles de Rodern et à y faire demi-tour. Il serait donc souhaité que ce député agisse un peu moins, pour ne pas créer des dégâts supplémentaires. 

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 17 décembre 2018

RN 59 : 109ème et 110ème morts depuis 1976 sur 25 km...

... et ceci alors que quelques pseudo-écologistes d'Alsace-Nature comptent les orchidées sous contrôle d'huissier de justice !

rn59

Posté par jl boehler à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 24 septembre 2018

RN59 : Le maire de Châtenois ne comprend pas ce qui bloque...

... nous, si !

rn596Ce samedi, la presse se fait l'écho d'une doléance du maire de Châtenois au Préfet ! Pourquoi la RN 59 et le contournement de Châtenois bloquent-ils ?

1) Sur la forme :

Pour obtenir quelque chose des pouvoirs publics, il faut y aller rassemblés ! Ce n'est pas le cas : à la mairie de La Vancelle, on a une vue toute autre en ce qui concerne la RN 59. Les maires du Val d'Argent ne se sentent pas concernés si on n'envisage pas une nouvelle route Lièpvre - Val de Villé. Ceux de la vallée de Villé sont aux abonnés absents.

Et au sommet de l'Etat, le ministère des transports est devenu un "bureau annexe" du ministère de la transition écologique. Hulot n'a pas fait avancer le projet, et De Rugy ne le fera pas plus. La sécurité des papillons prime sur celle des usagers.

2) Le projet : 

La défense d'un projet commun avait été proposée et acceptée par la grande majorité des élus à partir de 1998, à l'initiative de l'association RN59 Sécurité : un axe est-ouest cohérent avec une nouvelle route Lièpvre - Val de Villé et un contournement de Châtenois à 2x2 voies. De reculade en reculade, le nouveau tronçon Lièpvre - Val de Villé a été abandonné, le contournement de Châtenois a été réduit à 2x1 voie. Voilà qui n'intéresse plus personne. Normal non ?

Et ce n'est pas la harangue du maire de Châtenois qui y changera quoi que ce soit ! 

rn597

Posté par jl boehler à 08:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 14 août 2018

Des travaux cache-misère sur la RN59 !

Qui est Emmanuel Barbe, cité dans l'article du 13/8/2018 ?

ob_97e064_dscn4929

Délégué interministériel à la sécurité routière, en poste auprès du 1er ministre depuis 2015, auprès du ministre de l'Intérieur depuis le 30 mai 2017. Auprès de qui aujourd'hui ? Plus personne ne sait ! Comme pour Benalla, même pas Collomb ! Un nouvel espion du président, cet O.S.S. 117 routier ? Peut-être.

Toujours est-il que les usagers et les associations telle "RN59 Sécurité" , qui avaient un interlocuteur en la personne du ministre des Transports depuis 1997, n'en ont plus. Voilà qui ne va pas améliorer les choses et  qui ne fera pas accélérer la réalisation des travaux du contournement de Châtenois et d'un nouveau tronçon Lièpvre - Val de Villé ! Le maintien de nids-de-poules est sa priorité.

Que faut-il attendre pour la RN59 ?

rn593

Quelques travaux d'entretien courant, en fermant l'accès au Val d'Argent la nuit, des déviations de plus de 20 km par le vignoble et le Haut-Koenigsbourg , le val de Villé et le col de Fouchy ! Un vrai rallye nocturne qui va satisfaire les habitants de Kintzheim, Fouchy, Noirceux et Rombach-le-Franc !

Il paraît que les élus ont même été informés lors d'une réunion ? Mais aucun n'a bougé, ni dans le Val d'Argent, ni dans le Val de Villé. C'est ça la volonté politique !

Ces travaux n'ont rien à voir avec un réel projet global de sécurisation et de développement économique ! Même l'accès à la zone d'activité (ou plutôt d'inactivité) interdépartementale du Danielsrain n'est pas prévu; encore moins une nouvelle route de l'autoroute A-35 au tunnel de Ste-Marie-aux-Mines. D'ailleurs le montant alloué de 500.000 € est si faible qu'il permet à peine l'entretien habituel.

La manoeuvre décidée en haut lieu, sans que l'on sache lequel, ne prend plus. On voit déjà ce que cela donne du côté du GCO (grand contournement ouest de Strasbourg). Des travaux, des travaux, mais toujours pas de contournement avant 2022 année d'élections présidentielles. Macron refilera-t-il tous ces bébés encombrants à son successeur ? Quelle moralité ! Juste bonne à donner des emplois bien rémunérés à quelques hommes de main ?

Le président ferait mieux de dire la vérité plutôt que de nous gaver d'un baratin cache-misère et de travaux à peine utiles : il n'y a plus d'argent dans les caisses de l'Etat, et les 107 morts sur la RN59 comptent pour du beurre.  Merci monsieur le président. 

Les accidents vont continuer sur la RN59 quoi qu'en pense votre honorable délégué interministériel qui prétend que les nids-de-poules ralentissent la fréquence des accidents. Même les motards vont apprécier, surtout en arrivant dans le "virage Stocky" si renommé pour son insécurité.

nid_de_poule

rn591

Posté par jl boehler à 04:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 13 août 2018

"L'état des routes est un problème relatif" estime le délégué interministériel

N'importe quoi, pour ne pas améliorer les structures !

rn1

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 30 avril 2018

RN 59 : des retards comme d'habitude

Il fallait s'y attendre !

rn59

A la lecture de la presse régionale des 29 et 30 avril, on peut estimer que bien naïfs sont ceux qui ont pu croire que le contournement de Châtenois sur la RN59 verrait le début des travaux fin 2017 pour être opérationnel en 2020.

Pendant des années, les retards étaient dûs (voire organisés) à des recours divers en justice. Hélas, après la dernière enquête parcellaire, malgré le projet défini dans la D.U.P. (déclaration d'utilité publique) non respecté, personne ne s'est hasardé à déposer un n-ième recours.

Il a donc fallu en haut lieu trouver un autre subterfuge, avec des travaux préalables de fouilles archéologiques à réaliser en 3 tranches en 2018 et 2019. 

Et comme par hasard, 2020 marquera la fin du Contrat de Projet Etat-Région, contre lequel le président du conseil départemental 67 Frédéric Bierry avait d'ailleurs voté. 

On peut donc s'attendre à une réinscription au futur Contrat de Plan, qui peut-être ne repoussera la réalisation du contournement qu'en 2026, si un autre subterfuge n'est pas trouvé. Et de report en report, nous arriverons peut-être à voir une route digne de ce nom en l'an 2099.

S'il est étonnant que l'AMV ne parle pas des recherches archéologiques, il est encore plus surprenant que la conseillère départementale Mozziconacci, élue (ou nommée ?) dernièrement vice-présidente du comité du massif vosgien, n'en pipe mot.   

Usagers et riverains, continuez à prendre votre mal en patience !

- A relire : Archéologie sur le contournement de Châtenois

squelette

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 25 mars 2018

RN 59 : on avance enfin ?

Des fouilles archéologiques !

fouilles

Enfin des bonnes nouvelles pour la RN 59, du moins pour un contournement de Châtenois (à combien de voies ?), car le tronçon Lièpvre - Val de Villé ne semble toujours pas envisagé.

En effet, la renonciation de l'Etat à l'aéroport de Notre-Dame des Landes libérerait un volet financier pour la RN 59. Merci les zadistes !

Cependant, ne nous réjouissons pas trop tôt. En effet, avant le début des travaux, le pôle archéologique d'Alsace prévoit deux tranches de fouilles pour 2018 et une autre pour 2019. Que cherche-t-on ? des vestiges de petits ponts romains sur l'antique route du sel ? des fondations d'anciens villages médiévaux (Hundswiller ou Gunderswiller) ? ou les plans perdus lors de la préhistoire des premiers projets de la RN 59 ? ou, tout simplement à retarder encore une fois les travaux ? Va savoir !

Et les dernières prises de position des agriculteurs et de l'association "Trajets" ne vont pas simplifier les affaires.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 7 février 2018

RN 59 à 80 km/h

La RN59 à la télévision du Val d'Argent. Les infos du du 19 janvier 2018.

A voir : Télévision du Val d'Argent

80

Posté par jl boehler à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 11 janvier 2018

Limitation à 80 kmh sur la RN 59

Est-ce bien efficace pour améliorer la sécurité ? 107 morts sur la RN 59 depuis 1976 ! On peut se demander ce que la réduction de la vitesse de 90 kmh à 80 kmh va améliorer.

Les dangers de cette route sont répertoriés depuis belle lurette :

rn2

1) L'augmentation du trafic ! La 2x1 voie actuelle est inadaptée aux 23000 véhicules/jour (carrefour de Val de Villé) alors que tous les spécialistes de sécurité routière fixent à 17000 véhicules/jour le seuil au-delà duquel une mise à 2x2 voies s'impose.

2) Les dangers du verglas qui s'y maintient souvent du fait du peu d'ensoleillement.

3) Les platanes, qui datent de l'âge des diligences, sont en mauvais état et trop près de la route (parfois à 10 cm de la chaussée goudronnée). Jusqu'à maintenant, le manque de coordination entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin n'a pas permis de régler ce problème.

4) Les trop nombreux accès latéraux menant à cette route sinueuse provoquent les fautes d'attention des chauffeurs.

La seule amélioration de la sécurité sur cette route ne peut donc venir que de l'aménagement en 2x2 voies du contournement de Châtenois et d'une nouvelle route de Val de Villé à Lièpvre. Les mesures comportementales ne servent à rien si on oublie l'inadaptation de l'infrastructure. En réalité, l'Etat cache la misère de son réseau routier en culpabilisant l'automobiliste.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 8 octobre 2017

Conférence de presse de l'association des élus du massif vosgien

Les cols sont dangereux, mais les mesures proposées aussi !

cols5J'ai cru rêver en lisant les propositions de circulation de l'AMV : un plan col par col à partir de 2018 pour interdire ou réguler le passage des camions. Pourtant, depuis la fermeture du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines en 2000 (suite aux graves accidents des tunnels du Mont-Blanc et des Tauern (Autriche), des arrêtés préfectoraux d'interdiction existent. Il y en a plus de 20 ! Encore faudrait-il qu'ils ne soient pas contradictoires, ni dans les textes, ni dans leur signalisation. Un chauffeur de poids-lourd peut ne rien y comprendre tant c'est compliqué.

J'ai cru rêver aussi lorsqu'on annonce le contournement de Châtenois pour 2020, alors que rien n'est commencé. Et encore faudrait-il respecter le schéma d'orientation du territoire et la D.U.P. Schéma d'orientation du territoire : établi en 1976 et renouvelé  en 1991. La RN 59 est classée en grande liaison du territoire, et doit permettre à l'Alsace, et même le Pays de Bade, d'avoir une voie rapide vers Paris.

cols7

L'AMV met surtout l'accent sur la sécurité et les nuisances dans les cols. J'y souscris : évidemment, les cols sont dangereux, surtout en hiver. Il faut donc orienter leur trafic vers le tunnel. 

J'ai donc cru rêver aussi en entendant Mr. Tacquard, vice-président de l'AMV, affirmer que le tunnel de Ste-Marie-aux-Mines ne devait servir qu'au transport régional... en contradiction complète avec les orientations de la Région et du gouvernement. L'AMV semble oublier totalement l'intérêt économique de la RN59 et de son tunnel transvosgien. Et c'est là que le bât blesse le plus. En 2000, une méchante guéguerre a opposé les élus alsaciens aux vosgiens sur le doublement du tunnel. Les alsaciens ont gagné, les lorrains avaient raison. On en paie déjà le prix : le tunnel est à saturation de camions alors que les internationaux y sont interdits ! Bref, on est dans l'impasse totale.

Et les vallées périclitent et se vident. Envoyer 60% des salariés sur la route matin et soir, pour aller travailler dans la plaine, n'assure pas la sécurité ! Aussi est-il étonnant que personne n'imagine plus une nouvelle route de Lièpvre à Val de Villé.

Autrement dit, l'AMV va remplacer en 2018 un plan de circulation par un autre, en ne réglant en rien l'insécurité dans le Centre-Alsace. C'est bien dommage.

vosges

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,