Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
31 octobre 2023

Raon-l’Etape – Les classiques de Disney en concert

Disney fête ses 100 ans en cette année 2023. L’Harmonie Municipale de Raon-l’Etape s’associe à la célébration d’un siècle de magie Disney, lors d’un concert événement qui sera donné le dimanche 12 novembre prochain, à 15h à la Halle aux Blés de Raon-l’Etape.

A cette occasion, plus de 40 musiciens seront réunis sur scène pour plonger le public dans les classiques de Disney, à travers ses mélodies de légende. « Musique et surprises seront au programme pour vous faire voyager tout au long de de concert. Nostalgique ou grand rêveur, entre amis ou en famille, le concert événement des 100 ans de The Walt Disney Company est un rendez-vous à ne pas manquer ! L’entrée est libre et sans réservation » souligne Louise Sire, présidente de l’Amicale de l’Harmonie Municipale de Raon-l’Etape. (selon "Saint-Dié info")

raon

Publicité
30 octobre 2023

Association des maires vosgiens

Plus de 300 élus rassemblés à Épinal !

L’association des maires et présidents de communautés de communes des Vosges était réunie en assemblée générale ce vendredi 27 octobre au centre des congrès d’Épinal. Elle a rassemblé plus de 300 élus vosgiens.

vosges6Le président de l’association des maires et présidents de communautés de communes des Vosges, Dominique Peduzzi a ouvert l’assemblée générale en demandant aux membres de réfléchir aux nouvelles missions. Chaque élu peut remplir un questionnaire et donner son avis et même se porter candidat pour participer à un groupe de travail du projet « L’AMV 88, vision à 2035 ». Les élus doivent préparer l’avenir et trouver des réponse face aux agressions envers les élus qui ne cessent d’augmenter.

« Dans un contexte particulièrement marqué cette année par la médiatisation des agressions envers les élus locaux, il faut souligner que c’est par notre engagement au quotidien que nous façonnerons le visage de la démocratie locale de demain. Dans ce cadre, la mission de conseil juridique portée par l’Association constitue une précieuse aide à la décision » commente Dominique Peduzzi.

Autre sujet avec le récent rapport d’information du Sénat intitulé « Avis de tempête sur la démocratie locale : soignons le mal des maires » met en lumière des questionnements légitimes tels que la répartition des compétences entre les communes et intercommunalités, la structuration des pouvoirs confiés aux maires et la facilité d’échange avec les services de l’Etat. (selon "Epinal infos")

vosges1

28 octobre 2023

Guadeloupe : les propos polémiques du ministre

Le ministre délégué chargé des Outre-mer, Philippe Vigier, ne fait pas l'unanimité. Après le passage de l'ouragan Tammy, l'une de ses déclarations n'est pas passée auprès de la population et des responsables locaux.

guadeloupeOn peut comprendre la Guadeloupe sur ce coup-là. Les problèmes d'eau potable sont déjà récurrents sur le territoire. Et cette crise de l'eau en Guadeloupe s'est aggravée après le passage de l'ouragan Tammy avec des usines de traitement à l'arrêt et une interdiction de boire ce qui sort du robinet dans de nombreuses communes.

Le ministre Philippe Vigier a débarqué à la télévision locale et a sorti une phrase qui n'est pas passée.  "Le mieux, avant de boire, pendant deux ou trois jours après les inondations, vous faites chauffer l'eau et après, vous la mettez au frigo", a-t-il conseillé. Factuellement, c'est vrai. Mais autant vous dire que l'île attendait autre chose que ce genre de tuyaux à la MacGyver, qui a très peu goûté aux bons conseils du docteur Vigier.

"Arrogant", "méprisant" ou encore "insultant", ont répondu de nombreux élus locaux. "C'est la journaliste qui a mal compris", s'est défendu le ministre. Mais non. Quand toute une île comprend et ressent la même chose, c'est peut-être qu'il y avait un souci dans la formulation. Philippe Vigier est en poste depuis trois mois. S'il n'est pas responsable de la crise de l'eau, il en est maintenant le comptable.

Le ministre a annoncé 317 millions d'euros d'investissement sur quatre ans. C'est considérable mais pas suffisant. Cette somme permettrait seulement d'améliorer la situation pour 100.000 habitants. En Guadeloupe, 400.000 personnes voudraient juste ouvrir leur robinet, et ne pas y penser. (selon RTL)

27 octobre 2023

L'arme secrète des commandos ukrainiens en Crimée

James Bond n'a qu'à bien se tenir !

ukraineSi on parle de jet-ski (ou motomarine en bon français), ce qui vient d'abord en tête, c'est au mieux des touristes bruyants sur la Côte d'Azur, au pire Emmanuel Macron avec ses lunettes Aviator qui s'amuse l'été au fort de Brégançon (Var). Pas spécialement des commandos militaires ukrainiens sur les bords de la mer Noire.

Pourtant, si l'on en croit une video, publiée début octobre sur Telegram par la direction générale du renseignement du ministère de la Défense ukrainien (HUR MOU), l'unité des forces spéciales ukrainiennes Artan, spécialisée dans le harcèlement des forces russes dans l'ouest de la Crimée, serait particulièrement friande de ce véhicule nautique à moteur.

Dans la vidéo en question, relayée sur X (anciennement Twitter) et par le site du magazine américain Popular Mechanics, on suit une formation de scooters des mers et quelques bateaux à moteur occupés par les commandos Artan, équipés de lunettes infrarouges de vision nocturne, de fusils d'assaut et de mitrailleuses de plus gros calibre.

Sans dater cette «opération spéciale du renseignement militaire ukrainien sur le territoire de la Crimée temporairement occupée», le HUR MOU a détaillé ce raid contre les forces russes dans la péninsule. «L'unité spéciale Artan a débarqué sur la côte ouest. [...] Les forces spéciales ont engagé une bataille féroce avec les envahisseurs russes dans les territoires occupés spécifiés, infligeant des pertes significatives à l'ennemi.»

Course-poursuite en jet-skis au clair de lune

Les forces spéciales ukrainiennes auraient été prises en chasse en s'échappant une fois leur mission achevée. «Après avoir accompli une mission de combat, les soldats d'Artan ont également mené une bataille en mer. L'ennemi a tenté de poursuivre les forces spéciales à bord de patrouilleurs de surface à grande vitesse, avec le soutien de l'aviation.»C'est donc bien d'une course-poursuite en scooters des mers dont parlent les services de renseignement ukrainiens, exauçant au passage les vœux les plus chers de nombreux fans de James Bond.

Les jet-skis ne serviraient d'ailleurs pas qu'à infiltrer des commandos dans des zones sensibles. L'Ukraine les utilise également comme des drones navals de surface, en les modifiants pour les transformer en véhicules kamikazes. Ce fut notamment le cas lors de l'attaque dans le port de Sébastopol le 29 octobre 2022, lorsque sept drones maritimes ont endommagé plusieurs navires de guerre russes, dont un dragueur de mines et une frégate. Depuis, le système expérimental a été réutilisé à plusieurs reprises dans la guérilla navale que mène l'Ukraine en mer Noire.

Ce n'est pas la première fois dans l'histoire que ces véhicules de loisir sont utilisés par les militaires. Le Corps des Marines des États-Unis a commencé à s'en servir dès le début des années 1960. Il faut dire que pour une armée aux moyens limités comme celle de l'Ukraine, ils présentent de nombreux avantages. Maniables, rapides (jusqu'à 140 km/h) et bon marché, ils sont parfaits pour des opérations militaires discrètes le long des côtes. (selon "Korii")

26 octobre 2023

Adhésion de la Suède à l’Otan : la Hongrie traîne des pieds

Alors que la Turquie semble avancer, le Premier ministre hongrois retarde toujours l’entrée de Stockholm dans l’alliance.

hongrie« Notre Premier ministre, Viktor Orban, a toujours dit que nous ne serions pas les derniers » à ratifier l’adhésion de la Suède à l’Otan, confiait en juillet dernier une source diplomatique hongroise à l'Opinion. On peut désormais en douter. En effet, lundi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a transmis au Parlement le projet de loi approuvant l’adhésion du royaume scandinave à l’Alliance atlantique, après des mois de blocage. De son côté, le président de la Grande Assemblée nationale turque a « espéré » que les députés en décideront « aussi vite que possible », sans donner de date. Les choses pourraient donc encore traîner, Erdogan se défaussant sur les parlementaires turcs... (selon "L'opinion")

Publicité
25 octobre 2023

En Pologne, les jeunes ont fait chuter les populistes.

En cette semaine d’actualité toujours aussi tragique au Proche-Orient, après quelques couacs, les 27 tentent d’afficher un peu d’unité sur les grands dossiers diplomatiques, mais aussi économiques. Laurence Boone, secrétaire d'Etat aux affaires européennes, estime que le soutien sans réserve de la présidente de la Commission européenne à Israël « reflète une position personnelle : les Européens sont alignés pour un soutien, dans le respect des règles du droit international. »

Pour elle, « l’Europe a augmenté son aide aux populations civiles, aides difficiles à acheminer par le Sud, mais elle ne finance en aucun cas les terroristes », ou le Hamas. La démocratie menacée par les terroristes qui ont frappé, cette semaine encore, en France et en Belgique, exige « qu’on se mobilise pour rester unis et défendre nos valeurs ».

Par ailleurs, en Pologne, elle se félicite de la victoire de l’opposition démocratique et pro-européenne, grâce à la mobilisation de la jeunesse. Elle y voit un message pour les futures élections européennes « Un enjeu important car le vote permet de changer les choses ». Elle met en garde contre « les structures verrouillées de l’État », qui s’installent quand un pays rogne sur l’État de droit. Sur l’Ukraine, elle reconnait que la solidarité faiblit en Slovaquie et Hongrie, avec le voyage de Victor Orban en Chine où il a salué Poutine : « c’est scandaleux de la part d’Orban, quand on prend les routes de la soie avec la Chine, il y a toujours un prix ! » (selon RFI)

pologne0

24 octobre 2023

Ces chers coqs du Val de Villé

Même dans les petits villages de campagne d’Alsace, l’histoire se répète ! Dans la vallée de Villé, un coq trop bruyant a envenimé les relations entre voisins. Le chant du gallinacé a indisposé l’un des riverains.

coq1À l’automne dernier, un jeune retraité avait en effet installé un poulailler avec dix poules et un coq à l’arrière de sa maison. Les relations se sont rapidement détériorées. D’autres éleveurs ont pris la défense de l’aviculteur amateur, une pétition a même circulé et l’affaire a été portée devant le conciliateur de justice… Pour préserver le volatile, son propriétaire l’a finalement mis à l’abri, les poules poursuivant leur existence entre congénères féminines.

Mais l’aviculteur amateur n’avait pas dit son dernier mot ! Il vient en effet d’acquérir un tout jeune coq. Celui-ci donne aussi de la voix auprès de quatre poules de réforme. Afin d’éviter un nouveau conflit de voisinage, un deuxième poulailler a été construit plus à l’écart. Et des caméras de surveillance ont même été installées ! On attend avec impatience le remake du film d’animation Chicken run  ! (selon les DNA, "Esch's wohr" du 22/10)

coq3* NB : et ce dimanche matin 22 octobre, le coq de la ferme n'a pas chanté ! Aurait-il compris la leçon ? ou un voisin lui a-t-il coupé la tête ?

23 octobre 2023

Encore un marché dans la vallée

Neuve_Eglise

22 octobre 2023

Émigration. La Chine confrontée à une fuite des cerveaux.

La politique “zéro Covid” mise en œuvre par les autorités chinoises et les confinements à répétition ont convaincu de nombreux professionnels qualifiés de partir à l’étranger. Leurs destinations favorites : le Canada et les pays d’Europe du Nord – au détriment des États-Unis, rapporte “The New York Times”.

chine

Les professionnels qualifiés qui travaillent dans la tech à Pékin, Shanghai ou Shenzhen sont très bien payés. Pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à prendre le chemin de l’exil, rapporte The New York Times.

J’ai quitté la Chine parce que je n’aimais pas le contexte social et politique, explique Chen Liangshi, 36 ans, qui a travaillé sur des projets d’intelligence artificielle chez Baidu et Alibaba, deux des plus grandes entreprises technologiques chinoises. Il a quitté le pays en 2020 quand il a compris que Xi Jinping était encore au pouvoir pour longtemps. Installé à Londres, il travaille désormais pour Meta.

“Ils ont fréquenté les meilleures universités. En Chine, ils faisaient partie de la classe moyenne. Aujourd’hui, ils vivent et travaillent en Amérique du Nord, en Europe, au Japon, en Australie. Ils ont voté avec leurs pieds pour échapper à l’oppression politique, aux sombres perspectives économiques et à une culture du travail souvent épuisante”, écrit le quotidien américain.

Pour beaucoup d’entre eux, la politique “zéro Covid”, avec près de trois ans de confinements, de tests de masse et de quarantaines, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. En 2022, malgré toutes les restrictions en vigueur en matière de voyage et de visas, ils ont été plus de 310 000 à émigrer, selon les données de l’ONU. Pour 2023, ce chiffre est déjà atteint trois mois avant la fin de l’année.

La Norvège plutôt que la Silicon Valley

Mme Zhang, 27 ans, a décidé de partir en juillet 2022. Programmeuse informatique, elle a commencé par dresser la liste des pays où elle pouvait espérer trouver du travail : le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Allemagne et les pays nordiques. Finalement, c’est en Norvège qu’elle a déménagé cette année.

“Les États-Unis ne faisaient pas partie des destinations choisies parce qu’elle savait qu’il lui serait extrêmement difficile d’obtenir un visa de travail”, précise le New York Times. Elle estimait aussi que la culture de la Silicon Valley ressemblait trop à l’environnement de travail exténuant qu’elle avait connu en Chine. “Après avoir travaillé de longues heures dans une entreprise technologique de pointe à Shenzhen pendant cinq ans, elle ne tenait pas à continuer à ce rythme.”

En Norvège, Mme Zhang gagne environ 20 000 dollars de moins par an qu’à Shenzhen, elle paye plus d’impôts et la vie est plus chère. “Mais elle peut terminer sa journée à 16 heures et avoir une vie en dehors du travail. Elle ne craint pas d’être considérée comme trop vieille pour travailler lorsqu’elle aura 35 ans – une forme de discrimination dont sont victimes de nombreux Chinois. Et elle ne vit pas dans la crainte constante que le gouvernement mette en place une politique aussi contraignante que le ‘zéro Covid”.”

La Chine est confrontée à une fuite des cerveaux, mais les États-Unis ne sont pas en situation d’en tirer profit, constate The New York Times, en particulier du fait des multiples obstacles auxquels se heurtent les candidats à l’immigration pour décrocher un visa de travail ou le statut de résident. “Des professionnels de la tech ont préféré le Canada ou les pays européens plutôt que les États-Unis également en raison des avantages sociaux, d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et des lois sur le contrôle des armes à feu.”

Le quotidien mentionne aussi la baisse du nombre de visas étudiant accordés. “Au cours du premier trimestre 2023, la Grande-Bretagne a accordé plus de 100 000 visas étudiant à des ressortissants chinois. Les États-Unis, quant à eux, n’ont délivré qu’environ 65 000 visas F1, qui donnent le droit d’étudier dans le pays.” (selon "Courrier international")

21 octobre 2023

Le comportement homosexuel chez les mammifères

De manière surprenante, le comportement sexuel entre individus du même sexe a été observé chez plus de 1 500 espèces animales, couvrant un large éventail de groupes taxonomiques. Ces espèces vont des invertébrés – tels que les insectes, les araignées, les échinodermes et les nématodes – aux vertébrés – tels que les poissons, les amphibiens, les reptiles, les oiseaux et les mammifères. Ce phénomène remet en question les explications conventionnelles de la reproduction et soulève des questions importantes sur son rôle et son évolution dans la nature.

homosexuelC’est peut-être pour cette raison qu’il a attiré l’attention de plusieurs disciplines universitaires, notamment la zoologie et la biologie évolutive. Le comportement sexuel entre individus du même sexe est défini comme tout comportement momentané, qui est normalement exécuté avec un membre du sexe opposé, mais qui est plutôt dirigé vers des individus du même sexe. Ce type de comportement sexuel représente un mystère du point de vue de l’évolution, car il ne contribue pas directement à la reproduction. 

Ce comportement semble être une tendance commune chez les mammifères. Jusqu’à présent, il a été observé chez environ 5 % des espèces, représentant au moins une espèce dans la moitié des familles de mammifères, et il est pratiqué avec une prévalence similaire par les mâles et les femelles.

Selon les données disponibles, ce comportement n’est pas distribué au hasard parmi les familles de mammifères, mais tend à être plus répandu dans certains groupes, en particulier chez les primates, où il a été observé chez au moins 51 espèces, allant des lémuriens aux grands singes.

Chez certaines espèces, ce comportement est occasionnel et ne se manifeste que dans des circonstances très spécifiques. En revanche, chez 40 % des espèces, le comportement homosexuel est une activité modérée, voire fréquente, pendant la saison des amours.

Ces résultats soulèvent des questions fascinantes sur la biologie et l’évolution de la sexualité dans le règne animal.

Un moyen de renforcer les relations sociales

Notre étude a fait une découverte intrigante en révélant des liens significatifs entre le comportement sexuel entre individus du même sexe chez les mammifères et leurs modèles de comportement social.

Notre analyse a révélé que les espèces qui présentent un comportement social plus développé chez les mâles et les femelles sont plus susceptibles de présenter ces interactions sexuelles entre individus du même sexe. Ces résultats étayent l’hypothèse selon laquelle ce comportement sexuel a été favorisé par l’évolution comme moyen d’établir, de maintenir et de renforcer les relations sociales susceptibles d’accroître les liens et les alliances entre les membres d’un même groupe.

Cette analyse comparative phylogénétique a également mis en évidence un lien entre ce comportement sexuel et la violence intrasexuelle – entre individus du même sexe – mais uniquement dans le cas des mâles. Les espèces dont les mâles sont plus violents sont plus susceptibles de présenter ce comportement sexuel à un moment donné de leur vie.

L’étude suggère donc que le comportement sexuel entre individus du même sexe chez les mammifères non humains est une adaptation qui joue un rôle important dans le maintien des relations sociales entre les deux sexes et dans l’atténuation des conflits, principalement entre les mâles.

Attention à l’extrapolation à l’humain

Dans tous les cas, nous insistons sur la nécessité de faire preuve de prudence, car ces associations pourraient être dues à d’autres facteurs. En outre, les résultats n’excluent pas d’autres hypothèses sur l’évolution du comportement sexuel entre personnes de même sexe, qui doivent faire l’objet de recherches plus approfondies.

Il est également important de noter que les résultats ne doivent pas être utilisés pour expliquer l’évolution de l’orientation sexuelle chez l’homme. En effet, l’étude s’est concentrée sur le comportement sexuel entre individus de même sexe, défini comme des interactions de courtoisie ou d’accouplement à court terme, plutôt que comme une préférence sexuelle plus permanente.

Enfin, il convient de noter que le comportement sexuel n’a été étudié en détail que chez une minorité d’espèces de mammifères. Cela signifie que notre compréhension de l’évolution du comportement sexuel entre personnes de même sexe chez les mammifères pourrait changer à mesure que d’autres espèces seront étudiées à l’avenir. (selon "The conversation")

Publicité
1 2 3 > >>
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Derniers commentaires
Archives
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Visiteurs
Depuis la création 2 241 676
Publicité