lundi 9 octobre 2017

10 avril 1985

Un accident grave s’est produit à Belval, au pied du col du Hantz dans les Vosges, où un camion-citerne qui roulait trop vite dans une descente, à la suite d'une rupture des freins, a percuté une maison avant de déverse son chargement de fioul et d’exploser. Neuf bâtiments ont été détruits, six autres sérieusement endommagés. Par miracle, il n’y a qu’une victime, le chauffeur du camion. Même la rivière locale était en feu sur plusieurs centaines de mètres. 

A la suite de cet accident, pour éviter les catastrophes dûes aux ruptures de freins des poids-lourds, les "voies de détresse" ont été préconisées partout au bas des cols. Encore aujourd'hui, ces aménagements se comptent dans le massif vosgien sur les doigts des mains. 

belval1

belval2

belval3

belval4

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 8 octobre 2017

Conférence de presse de l'association des élus du massif vosgien

Les cols sont dangereux, mais les mesures proposées aussi !

cols5J'ai cru rêver en lisant les propositions de circulation de l'AMV : un plan col par col à partir de 2018 pour interdire ou réguler le passage des camions. Pourtant, depuis la fermeture du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines en 2000 (suite aux graves accidents des tunnels du Mont-Blanc et des Tauern (Autriche), des arrêtés préfectoraux d'interdiction existent. Il y en a plus de 20 ! Encore faudrait-il qu'ils ne soient pas contradictoires, ni dans les textes, ni dans leur signalisation. Un chauffeur de poids-lourd peut ne rien y comprendre tant c'est compliqué.

J'ai cru rêver aussi lorsqu'on annonce le contournement de Châtenois pour 2020, alors que rien n'est commencé. Et encore faudrait-il respecter le schéma d'orientation du territoire et la D.U.P. Schéma d'orientation du territoire : établi en 1976 et renouvelé  en 1991. La RN 59 est classée en grande liaison du territoire, et doit permettre à l'Alsace, et même le Pays de Bade, d'avoir une voie rapide vers Paris.

cols7

L'AMV met surtout l'accent sur la sécurité et les nuisances dans les cols. J'y souscris : évidemment, les cols sont dangereux, surtout en hiver. Il faut donc orienter leur trafic vers le tunnel. 

J'ai donc cru rêver aussi en entendant Mr. Tacquard, vice-président de l'AMV, affirmer que le tunnel de Ste-Marie-aux-Mines ne devait servir qu'au transport régional... en contradiction complète avec les orientations de la Région et du gouvernement. L'AMV semble oublier totalement l'intérêt économique de la RN59 et de son tunnel transvosgien. Et c'est là que le bât blesse le plus. En 2000, une méchante guéguerre a opposé les élus alsaciens aux vosgiens sur le doublement du tunnel. Les alsaciens ont gagné, les lorrains avaient raison. On en paie déjà le prix : le tunnel est à saturation de camions alors que les internationaux y sont interdits ! Bref, on est dans l'impasse totale.

Et les vallées périclitent et se vident. Envoyer 60% des salariés sur la route matin et soir, pour aller travailler dans la plaine, n'assure pas la sécurité ! Aussi est-il étonnant que personne n'imagine plus une nouvelle route de Lièpvre à Val de Villé.

Autrement dit, l'AMV va remplacer en 2018 un plan de circulation par un autre, en ne réglant en rien l'insécurité dans le Centre-Alsace. C'est bien dommage.

vosges

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 4 octobre 2017

Après la visite de Le Drian à Abidjan

Les 1,4 milliards d'Euros de financement deviennent 2 milliards prêtés

plateau_2010_abidjan_0

Le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian était à Abidjan, comme annoncé. Voici ce qu'en dit RFI (Radio France International) : "Le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian a assisté, lundi 2 octobre, à l'ouverture de la deuxième édition des rencontres économiques franco-africaines, Africa 2017, dont l'objectif est de relancer les échanges entre la France et l'Afrique dans le secteur privé. Il a réitéré le soutien de la France à la Côte d'Ivoire, soulignant que Paris avait accordé un prêt de deux milliards d'euros devant notamment servir au financement du métro urbain d'Abidjan.

C'est l'un des projets emblématiques du moment dans la capitale économique ivoirienne. La construction du métro de la ville, qui permettra le transport d'environ 300 000 personnes par jour, vise à « résoudre le problème des embouteillages à Abidjan, qui engendrent des pertes importantes pour l'économie ivoirienne », a ainsi indiqué l'ancien ministre des Transports Gaoussou Touré.

C'est l'heure de la présentation du projet en gare de Treichville : « Bonjour à tous. Je suis Kinapara Coulibaly, directeur général du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD)… » Sur l’écran, un magnifique train gris et bleu traverse la ville d’Abidjan à vive allure ; mais c'est un convoi qui est encore virtuel. Le tracé de cette ligne n°1, lui, est déjà dessiné : 37 kilomètres du nord au sud de la ville, « en passant par la commune d’Abobo, Adjame, Plateau, Treichville, Marcory et Port-Bouët… », continue Kinapara Coulibaly."

Voitures pare-choc contre pare-choc

Pour mieux se rendre compte de l'ampleur du chantier à venir, direction l’unique voie de chemin de fer à bord d’une draisine. Avant d’arriver dans le sud du quartier d’Adjamé, le petit train jaune se fraie un passage entre les habitants qui traversent les voies. De part et d’autre, des rails, des baraques de taule et de parpaings. Sur la bretelle d’autoroute en contrebas, les voitures sont pare-chocs contre pare-chocs.

Dans cinq ans, cette scène n’existera peut-être plus. « Quand on traverse ces zones très déshéritées, précise Jean-Yves le Drian, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, qui vont être transformées inévitablement, il faudra aussi un accompagnement social très important. Il va permettre la réhabilitation de plusieurs quartiers. Il va permettre un brassage de population. Et il va être aussi très important pour l’environnement. »

Selon nos informations, 80 millions d’euros ont été programmés au titre du dédommagement pour le démantèlement de l’habitat informel sur le tracé de la ligne numéro 1 du métro d’Abidjan."

Ivoiriens entubés, l'arnaque est en place !

Le Drian est un excellent VRP et négociateur pour Macron qui est en fait le vrai décideur de cette affaire. Il n'est pas utile de revenir sur la façon dont Bouygues a remplacé Alsthom sur ce marché ivoirien. Voyons plutôt la suite.

abidjan_adjame_train_futur_metro_0

Il s'agit de rendre l'affaire crédible et populaire, et non de convaincre les responsables ivoiriens qui se sont déjà ralliés aux exigences macroniennes. Alors on présente un beau métro bien conçu et on l'oppose aux pauvres rues de la banlieue abidjanaise. Il apparaît comme une évidence que les abidjanais ne peuvent pas continuer à vivre dans ces conditions, surtout qu'on leur promet "l'émergence pour 2020" ! Evidemment, Le Drian n'est pas là pour prendre en compte leurs voeux prioritaires : ce sera le métro de Bouygues ! Et comme les asiatiques (Japon et Corée du Sud) présentent des projets 30% moins cher, on va jusqu'à promettre de "financer" la différence. Différence de 1,4 milliards d'€ donnés devient brutalement un crédit de 2 milliards : et voilà le tour de passe-passe est réussi ! Finalement, les ivoiriens paieront, leurs dirigeants se féliciteront de cette réussite qui les fera réélire, Macron et Bouygues seront contents du bon tour joué à Alsthom-Lohr-Siemens l'allemand.

Quant aux 80 millions de dédommagement, on peut se demander où ils iront. Lors des inondations du début d'année 2017, le président Ouattara était venu à Strasbourg quémander une aide (qui s'est élevée à 18 millions d'€) dont peu d'Ivoiriens sinistrés ont vu la couleur. Bien au contraire, la plupart a été sommée de "déguerpir" et vit encore aujourd'hui dans la précarité et la misère. Dans ces histoires, on peut se demander qui sont "les brouteurs" (terme ivoirien pour désigner les arnaqueurs). Pas forcément ceux que l'on croit. Dans le monde rothschildo-macronien, tous les moyens sont bons, y compris l'exploitation de la misère du monde.

Ouattara_et_Le_Drian_Jpg

Posté par jl boehler à 01:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 2 octobre 2017

Jean-Yves Le Drian, lieutenant de la Françafrique

Jean-Yves Le Drian effectue les 2 et 3 octobre une visite en Côte d’Ivoire et au Niger. Ce déplacement sera centré sur les enjeux de diplomatie économique. Il sera reçu par le président Ouattara ! 

ledrian

Il y a 2 mois, le président Macron avait tordu le bras au président ivoirien Ouattara pour le convaincre d'accepter le métro de Bouygues dans sa capitale économique d'Abidjan. Le président ivoirien qui avait l’intention de profiter de sa rencontre avec Macron pour solliciter un appui budgétaire à Paris se retrouvait donc dans une difficile position. Si les travaux démarrent dans les prochains mois, cela voudra dire qu’il a cédé au coup de pression du président français en faveur de Bouygues. Et dans ce cas-là, les Ivoiriens se retrouvent avec un métro bien plus coûteux que celui des autres capitales africaines. Les sympathiques pressions de Macron semblent donc avoir porté leur fruit.

On se rappelle qu'il y a quelque temps, après des prises de contact entre le gouverneur d'Abidjan Mambè Beugré et Patrick Kron, PDG d'Alsthom, le tramway sur pneus était promis à cette belle ville d'Abidjan (après le fiasco des négociations avec Bamako dans l'affaire Lohr - Ville de Strasbourg). Mais Alsthom fusionne avec l'allemand Siemens, et c'est donc l'Afrique qui va payer le prix de la facture.

Même si Macron a tenu sa promesse de débloquer 1,4 milliards d'€ (15% du coût du projet) pour une seule ligne de l'aéroport de Port-Bouët à Anyama (nord d'Abidjan), alors que le tramway d'Alsthom-Lohr devait avoir une ligne de l'aéroport au Plateau (centre administratif d'Abidjan). Peut-être même que la première dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara née Nouvian, de nationalité française, se verra attribuer en guise de reconnaissance une carte de membre gratuite à LREM, après avoir bénéficié d'une carte LR du temps de Sarkozy.

metro_dabidjan

 

  •  NB : Bouygues a déjà réalisé les métros du Caire et de Sydney.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 19 septembre 2017

La semaine "anti-ordonnances" a commencé

Les routiers établissent des barrages dès lundi matin !

barrage

Les routiers sont passés à l'action ce lundi en Moselle. A l'appel de leurs syndicats CFDT et CFTC, des camionneurs, mais aussi des chauffeurs de car, venus de tout le Grand Est ont installés vers 6h un barrage filtrant au péage de Saint-Avold sur l'autoroute A4. Ils bloquent les poids-lourds et laissent passer les automobilistes après leur avoir distribué un tract. C'est un mouvement d'action contre les conséquences de la réforme du Code du travail.

Une centaine de camions étaient arrêtés vers 8h, provoquant un kilomètre de bouchons. Les manifestants bloquent par vagues, toutes les 20 minutes. Certains camionneurs bloqués depuis le tout début de la matinée commencent à s'impatienter. Les forces de l'ordre sont présentes en nombre. Un hélicoptère survole le péage.

Macron fabrique des chômeurs dans les transports

 Les manifestants protestent contre les conséquences de la réforme du Code du travail dans les petites entreprises de transport. "Macron nous a enflé", proteste l'un d'entre eux. "Macron fabrique des chômeurs dans les transports" proteste un routier alsacien. Les camionneurs reprochent au président et à ses ordonnances de vouloir affaiblir les syndicats dans les petites entreprises. C'est le coup d'envoi d'une semaine sociale chargée.

barrage1

barrage2

barrage3

Posté par jl boehler à 00:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 28 août 2017

Grève en vue à Air-France

Grève illimitée ! 

airfranceÀ l'automne, la nouvelle filiale à bas coût d'Air France, Joon, sera lancée. Furieux, les personnels de vol lancent une grève début septembre pour contrecarrer le projet. "Le combat continue" contre Joon, a tweeté la CFTC, annonçant le dépôt d'un préavis de grève illimité à partir du 1er septembre. En cause, "l'accord de garantie PNC personnel navigant à durée indéterminée". Selon eux, cet accord pourrait être dénoncé dans 15 mois. Ils demandent une garantie de cinq ans. Joon doit permettre à Air France de se relancer sur le créneau des low-costs, où la concurrence est féroce. La nouvelle compagnie vise "une clientèle de jeunes actifs, les millennials (les 18-35 ans), qui place le numérique au cœur de ses modes de vie", a-t-il été expliqué. Encore une grève impopulaire qui va toucher les derniers estivants revenant de vacances.

Posté par jl boehler à 00:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

samedi 12 août 2017

Prix éblouissants – 55 555 billets de bus à seulement 5 € avec OUIBUS !

Fantastique ! Vive Macron !

ouibus3On avait cru comprendre que le gouvernement voulait réduire de 5 € les APL (aides personnalisées au logement). Finalement, il n'en est rien, il ne s'agit que d'un malheureux couac de communication, qui avait même amené notre président à parler de "pipi de chat". Il n'y aurait eu qu'un malheureux mélange de dossiers traînant sur un bureau et mal rangés par un collaborateur.

ouibus2

La réalité serait toute autre. Et pour la comprendre il faut revenir au grand projet de "bus Macron" au moment où notre président n'était encore que ministre des finances. Même de l'Elysée, il continue à suivre ce dossier. Alors ces compagnies sollicitées (Ouibus, Flixbus, et autres sous-traitants) devaient proposer des voyages "low coast" à 5 € ! Ainsi, quatre lignes expérimentaient déjà ce produit : Paris - Lyon, Marseille - Montpellier, Lille - Bruges et ... Strasbourg - Europa Park Rust (Pays de Bade, Allemagne).

Le malheur est que ce dossier mal rangé sur le bureau du président s'est mélangé à celui des APL (allocation personnalisée de logement). Et c'est ainsi que ce mélange explosif de projets se serait retrouvé sur le bureau du premier ministre Edouard Philippe qui aurait rédigé en toute sincérité une note de synthèse : "réduction généralisée des APL pour un montant de 5 €". Désolant, ce couac ! mais l'erreur ne serait-elle pas humaine ? Ce qui serait inhumain et diabolique, ce serait de persévérer dans l'erreur.

D'ailleurs pour réparer ce léger "couac", le président Macron se verrait très bien conduire lui-même un bus à 5 € de Strasbourg à Rust. Encore faudrait-il qu'il passe d'abord son permis de conduire "transports en commun". Il ne faudrait pas qu'on puisse lui reprocher de conduire sans permis, après qu'on lui a déjà reproché son accoutrement de pilote alors qu'il n'a jamais fait son service militaire.

ouibus1

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 23 juillet 2017

RN 59 : Zone test, non mais ...

Des économies au détriment de la sécurité !

test"On se fout de la gueule du monde ! un travail de cochon ! Une honte !" voilà les commentaires recueillis sur les réseaux sociaux  à propos des travaux concernant le revêtement de la RN 59 entre le giratoire de Lièpvre et le tunnel. "Une zone test" sur une route déjà très dangereuse,  n'est-ce pas tout simplement irresponsable et criminel ?

Et on est tout simplement sidéré par les propos de la "DIREST" (Direction Interdépartementale des Routes Est) : "Nous avons appliqué une double couche de gravillonnage. On verra ce que ça donne sur la RN 59". C'est du tout vu ! avec des gravillons sur des bords de route non définis, voilà qui va permettre aux véhicules d'aller plus facilement dans le fossé. "Traitement comme sur une départementale !" Faut pas se gêner !

Le tout, pour économiser 10000 €. Les victimes, on les comptera plus tard.

Posté par jl boehler à 00:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 16 juin 2017

La RN 59 évoquée au débat Herth - Simler des DNA

Match nul entre deux candidats nuls !

rn59

Antoine Herth et Gérard Simler, deux candidats qui ont déjà beaucoup "fait" pour la RN 59 ? Soyons clairs pour chacun d'eux :

Gérard Simler

Autrefois conseiller général du Bas-Rhin : alors que la RN 59 était inscrite au contrat de plan Etat - Région 2000 - 2006 (de l'autoroute A-35 à Lièpvre), suite aux rencontres de l'association RN 59 Sécurité avec le cabinet du ministre des transports Jean-Claude Gayssot, Gérard Simler a voté le transfert de fonds de la déviation prévue vers Mertzwiller et le tunnel de Schirmeck ! Il est donc co-responsable de la non-réalisation de cette route dès le 4 décembre 2003 !

Quant à cette voie "plus humaine" est-ce celle où l'on compte le nombre de victimes, ou celle où l'on compte les papillons écrasés sur les pare-brise ? Et cette voie pour laquelle, en habitant d'un petit village du Ried tout comme  son concurrent, il se réfère à la liaison avec la proche Allemagne, connaît-il le no man's land des zones industrielles de nos vallées, comme le Danielsrain ou Maisonsgoutte ? Pire ! il y a contribué.

Antoine Herth

Des travaux avant la fin de l'année ? Il se moque de qui ? Rien n'est prêt, pas même l'expropriation des terrains impactés, et ceci malgré le forcing de la DREAL pour amadouer les propriétaires concernés, après une vague enquête publique bâclée qui regroupait des plans très peu précis !

Et pour quelle route ? Une 2x2 voies pour le contournement de Châtenois tel que prévu à la D.U.P. (déclaration d'utilité publique) signée par le préfet ? ou une 2x1 voie ridicule qui ne régle aucun problème de bouchon à Châtenois et oublie le tronçon accidentogène Lièpvre - Val de Villé ?

Enfin, notre député sortant évoque l'attitude des présidents départementaux Bierry et Straumann, oubliant de préciser que ces deux-là avaient voté contre le contrat de plan 2014 - 2020 qui comprenait le contournement de Châtenois.

* A rappeler aussi : RN 59 : les exploits du député Herth ! et Antoine Herth connaît le GPS

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 14 juin 2017

Que devient l'ex-futur tramway de Bamako ?

Françafrique : quand c'est fini, ça recommence !

macron

A Strasbourg, tout le monde se souvient de l'affaire du tramway mort-né de Bamako qui devait être l'affaire du siècle pour Lohr et Alstom, grâce au maire Roland Ries conseillé par l'expert en affaires africaines Michel Rocard, aujourd'hui décédé. C'est donc son ami Alain Juppé, maire de Bordeaux, qui avait relancé l'affaire en présentant ce tramway sur pneumatique à son homologue abidjanais Beugré Mambè.

Oui, mais voilà ! Le président Alassane Ouattara a d'autres soucis : des mutineries dans les casernes ivoiriennes menacent de plus en plus le trône de ce petit potentat africain. Il vient en fait en ce jour d'élections législatives (meilleur jour pour que les journalistes français aient d'autres chats à fouetter) pour demander et obtenir (au nom de l'hypocrite motif de lutte contre le djihadisme) des renforts de troupes françaises susceptibles de l'aider à garder son pouvoir.

D'ailleurs Macron et Ouattara s'entendent bien et se promettent deux rendez-vous, l'un en juillet-août lorsque ce chef d'Etat africain, plus souvent en France qu'à Abidjan où les habitants vivent dans la misère et sous les inondations, recevra la famille Macron dans sa somptueuse propriété de Mougins (06), et l'autre fin novembre en Côte d'Ivoire dans la non moins somptueuse propriété d'Assinie par laquelle passe régulièrement l'ex-président Sarkozy pour fêter les réveillons de nouvel an, et où plus récemment un premier ministre nommé Manuel Valls a aussi passé quelques nuitées.

Et les bons comptes faisant les bons amis, Emmanuel Macron a proposé au président ivoirien d'acheter à Bouygues un métro pour sa capitale Abidjan. Au grand dam de Juppé et Beugré ? ou en complément, ce qui permettrait à Abidjan d'avoir un meilleur équipement en transports collectifs que Paris ou Londres ? On ne risque rien de dire que le tram d'Alstom/Lohr est proche d'un enterrement de première classe. Et en bon banquier rothschildien, Macron impose son prix !

Un article paru dans "l'Eléphant déchaîné" n° 552 du 13/06/2017, journal satirique de Côte d'Ivoire, équivalent de notre Canard national

beugreHistorique du tramway de Bamako selon "L'éléphant déchaîné"

mambe

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,