mercredi 25 mai 2016

Passage en force ou dialogue ?

Fos-sur-Mer débloqué par les forces de l'ordre

barrage1

Les accès à la raffinerie et au dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône, ont été débloqués dans la matinée du mardi 24 mai par les forces de l’ordre.

Les gardes mobiles seraient arrivés vers 4 h 30 et ont fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogènes. « Il y a eu une charge d’une violence inouïe », a ajouté Emmanuel Lépine, secrétaire fédéral de la branche pétrole de la CGT. Selon le responsable syndical, plusieurs manifestants ont été blessés.

Selon une source à la préfecture de police, les forces de l’ordre ont fait face à « une résistance importante », évoquant des feux de pneus et de palettes allumés par environ 200 militants. L’intervention s’est terminée peu après 6 heures. Sur place, des journalistes ont constaté que des camions-citernes entraient déjà sur les sites d’approvisionnement sous escorte policière.

barrageEt maintenant ?

Les agents du Grand port maritime de Marseille et de sa filiale spécialisée dans le pétrole, Fluxel, ont également commencé lundi une grève reconductible à l’appel du syndicat. Les deux terminaux portuaires à l’arrêt de Fos-Lavéra desservent les raffineries voisines de l’étang de Berre, mais aussi les oléoducs qui alimentent celles de Feyzin (Rhône), de Cressier en Suisse et de Karlsruhe en Allemagne. Et la riposte au coup de force ne s'est pas faite attendre puisque les salariés de toutes les raffineries de France ont voté  la grève illimitée.

Autrement dit, le gouvernement a donné un grand coup d'épée dans l'eau. Car si l'on peut débloquer une raffinerie cernée par des poids-lourds, aucune force de police ne peut obliger les salariés à reprendre le travail. La menace de pénurie est loin d'être levée. 

Alors que l'ensemble du pays gronde, ne serait-il pas plus sage pour le gouvernement de retirer cette loi dite "Travail", qui n'a plus qu'un contenu théorique qui ne satisfait personne, et de commencer un vrai dialogue ? Les élections présidentielles priment-elles au point de devenir un échec cuisant pour tous ?

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 24 mai 2016

Elections présidentielles en Autriche

Alexandre Van der Bellen sera le nouveau président autrichien.

vanderbellen

L'ancien président du parti écologiste autrichien a remporté l'élection présidentielle de dimanche, d'après les résultats annoncés lundi. Il devance d'une courte tête (50,3%) le candidat de l'extrême droite (FPÖ) Norbert Hofer. Les deux hommes ont été séparés par seulement 31 026 voix, sur 6,4 millions d'électeurs inscrits.

Ce dernier a reconnu sa défaite, dans un message sur Facebook. Les résultats officiels doivent encore être annoncés par le ministère de l'Intérieur. Avec cette courte défaite, le FPÖ réalise son meilleur score à un scrutin national, surfant sur la vague des migrants qui a vu 90 000 personnes demander l'asile dans le pays en 2015, soit plus de 1% de la population.

 Les votes par correspondance ont tout changé

Arrivé largement en tête au premier tour, avec 35% des voix, M. Hofer comptait une avance de 144 006 voix dimanche, à l'issue du décompte des urnes du second tour. Mais le vote par correspondance dépouillé lundi, traditionnellement défavorable au FPÖ, a finalement fait pencher la balance en faveur du candidat écologiste, au terme d'un véritable thriller électoral.

Près de 900 000 personnes, soit 14% du corps électoral, avaient demandé à voter par procuration pour ce scrutin suivi de très près en Europe dans un contexte de montée des populismes. Quelque 6,4 millions d'électeurs étaient appelés à désigner un successeur au social-démocrate Heinz Fischer. La participation, estimée à plus de 70%, était en hausse par rapport au premier tour, le 24 avril.

L'extrême-droite écartée, les questions restent.

La question principale reste, comme dans beaucoup d'élections européennes : "Le seul front du refus de l'extrême droite peut-il à terme servir de projet politique, donner une cohésion à l'Europe et éliminer l'extême-droite ?" La question a été posée aux Régionales en France dans le Grand Est, elle reste d'actualité.

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 23 mai 2016

La Bundeswehr entraîne ses forces spéciales dans le parc national de la Forêt Noire

Une présence qui fait de plus en plus de mécontents

bundeswehrDepuis 20 ans, la Bundeswehr est régulièrement présente dans le Parc National de la Forêt Noire, et souvent jusqu'à deux fois par an. Oui, mais voilà, les visiteurs du parc voient de plus en plus d'un mauvais oeil cette présence. Les soldats et les véhicules chenillés ne collent pas à l'image d'une zone de tranquillité. Il semblerait que l'état-major de la Bundeswehr et le commandement des forces spéciales en soient conscients et cherchent une autre solution.

Le représentant des forces spéciales se défend cependant des reproches émis par des randonneurs. Les engins chenillés restent toujours sur les chemins forestiers et ne laissent guère de traces au sol. Les militaires marchent par petits groupes le long des sentiers.

Malgré tout, l'administration du parc envisage d'interdire ce lieu aux manoeuvres militaires.

Posté par jl boehler à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 21 mai 2016

Le plus long tunnel ferroviaire du monde

Le 1er juin 2016, 17 ans après le premier dynamitage dans la galerie principale, le Saint-Gothard, le plus long tunnel ferroviaire du monde (57 km) sera inauguré officiellement.

gotth

Un événement exceptionnel qui sera célébré par une cérémonie d’ouverture à laquelle la Suisse invite des hôtes d’honneur nationaux et étrangers, et par une grande fête populaire à laquelle toute la population est conviée. La cérémonie d’ouverture se déroulera le mercredi 1er juin et elle sera en tous points adaptée au chef-d’œuvre d’ingénierie qui présentera au monde entier l’innovation, la précision et la fiabilité, des valeurs typiquement suisses. Puis, le week-end des 4 et 5 juin 2016, 50 000 à 100 000 visiteurs sont attendus pour un programme exceptionnel sur les lieux des festivités aux deux extrémités du tunnel de 57 kilomètres.

Les grands moments de la fête populaire: premières traversées du tunnel à bord de la navette du Saint-Gothard à près de 200 km/h, productions d'artistes suisses et exposition interactive sur le Saint-Gothard.

Les visiteurs pourront en outre vivre de nombreuses autres activités passionnantes, comme la visite des centres de maintenance et d’intervention (CMI) à Erstfeld et à Biasca, une démonstration du train d’extinction et de sauvetage en action et un parcours permettant d’expérimenter de première main les conditions de travail des mineurs. Une chasse au trésor a été organisée spécialement pour les enfants, alors que les plus matheux s’essayeront au jeu des estimations et que les photographes se mesureront lors d’un concours de photosharing.

De nombreux spectacles et un vaste programme musical contribueront à l’atmosphère festive. Et les spécialités culinaires uranaises et tessinoises plairont aux visiteurs des deux portails d’entrée du tunnel.

Posté par jl boehler à 21:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 20 mai 2016

Côte d'Ivoire : les avions du président

Dépenses de prestige déplacées

avion

Plus de 2 mois après sa prise de pouvoir dans des conditions calamiteuses, Alassane Ouattara, après son investiture à 32 millions d'€, continuait de multiplier les dépenses de prestige, dilapidant à souhait l’argent du contribuable ivoirien encore traumatisé par 4 mois de crise post-électorale.

Alors que la Côte d’Ivoire était à genoux, le pays ruiné, l’insécurité totale et toutes les institutions de la république n’existant que de nom car n’étant pas opérationnelles, c’est le prestige qui continuait à guider l’action de Ouattara. Alors même qu'il n’y a plus de chaises, de tables, d’ordinateurs et de stylos dans toutes les administrations du pays.

Malgré cela, Alassane Ouattara a dépêché au salon de Bourget, son ministre des transports Gaoussou Touré, et l`ancien pilote d’Houphouët Boigny, le Général Abdoulaye Coulibaly, pour finaliser l`achat d`un Grumman présidentiel pour ses déplacements. Coup de l’achat : 10 millions d`€. Le Grumman de Ouattara atterrissait dans la foulée à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan avec à son bord le général Coulibaly.

La Côte d`Ivoire disposait pourtant d`un Grumman que le président Laurent Gbagbo utilisait pour ses déplacements, lequel, il est vrai, était immobilisé depuis décembre 2010 à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, à la demande de Ouattara. Lequel pour des raisons superstitieuses refusait de l’utiliser, préférant dilapider l’argent du contribuable ivoirien dans des dépenses de prestige.

Depuis sa prise de pouvoir en 2011, la flotte d'avions présidentiels de Alassane Ouattara n'a cessé de croître, étoffée par plusieurs Gulfstream, un Airbus, un Boeing, un hélicoptère… Le président ivoirien dispose d’une flotte qui ne compte pas moins de 10 appareils ! De quoi faire pâlir Barack Obama et ses deux "Air Force One" ou le président Hollande qui prend le train pour aller de Paris à Bruxelles.

Il est vrai que la France, où Mougins (06) est la vraie capitale ivoirienne (le président y passe le plus clair de son temps au service de ses compatriotes),  a bloqué le deuxième Grummann de ADO à Bâle-Mulhouse en 2015. Un aéroport franco-suisse décidément fatal aux avions présidentiels ivoiriens... Alors il s'agit d'être prévoyant car avec le nombre de voyages de Ouattara vers la France, il risque de se retrouver sans aéronef, et devrait rejoindre la patrie de son épouse en pédalo ou sur un frêle esquif de migrants.

Aux dernières nouvelles, ce pauvre président aurait demandé au gouvernement français une forte indemnité pour l'immobilisation de son moyen de transport. Ou l'ami de trente ans de Sarkozy attend-il une ristourne importante pour l'achat d'un Airbus supplémentaire ?

A noter aussi, que Air Côte d'Ivoire ne possède qu'une flotte de 9 avions (4 airbus A 319-100, 1 airbus A 320-200, 4 Bombardier Dash-8-Q 400).

avion_presidentielle

Posté par jl boehler à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 18 mai 2016

Dambach-la-Ville : un camion perd son chargement

De la bière sur la route du vin

camionQuelle idée que de déverser des packs de bière sur la route du vin ! Une nouvelle manière de protester contre la loi El Khomri ? Toujours est-il qu'un camion a déversé son chargement de packs de bière très tôt ce matin près de Dambach-la-Ville. L'incident est intervenu à la sortie du giratoire de la plate-forme d'activités départementale de Dambach-la-Ville. Des équipes spécialisées (en oenologie ?) étaient appelées sur place vers 8h30  pour déblayer la chaussée. A Dambach-la-Ville les camions de vin pourront à nouveau circuler normalement.

Posté par jl boehler à 10:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 17 mai 2016

Un procès en diffamation qui n'aura pas lieu

Les motivations du retrait de la première magistrate, ex-suppléante de Sarkozy

grebert

Dans le Parisien des Hauts-de-Seine, la maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud annonce le retrait de sa plainte contre le tweet du conseiller municipal Christophe Grébert. Il y évoquait un article du Canard Enchaîné sur son compte caché au Luxembourg. Le procès prévu le 27 mai devant la 17e chambre du tribunal de Paris n'aura donc pas lieu. C'est une victoire contre un abus de pouvoir.

Le 27 mai, le tribunal ne fera que constater la fin d'une procédure judiciaire engagée en mars 2013, il y a 3 ans ! Après avoir réclamé plusieurs reports d'audience, prolongeant d'autant une inutile mise en examen, Joëlle Ceccaldi se désiste à 2 semaines du procès.

Joëlle Ceccaldi renonce à ce 12e procès, après avoir perdu les 11 précédents, contre son opposant très probablement parce qu'elle allait le perdre aussi. Et dans ses conclusions, Christophe Grébert demandait au tribunal de condamner la maire pour procédure abusive. Elle n'avait pas poursuivi le Canard Enchaîné lors de la publication de l'article en 2011, alors pourquoi porter plainte contre lui en 2013 pour avoir cité ce même article ? Une question à laquelle elle n'aura cette fois-ci pas à répondre. Que de temps perdu, notamment pour la Justice qui manque d'effectifs et aurait d'autres chats à fouetter.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 16 mai 2016

Eurovision 2016

Amir Haddad enflamme la scène et termine sixième

Après des semaines d'attente, la grande finale de l'Eurovision 2016 s'est déroulée ce samedi 14 mai en Suède. Faisant partie des favoris de cette année, le français Amir Haddad a enflammé la scène. Et si le jeune homme n'a pas gagné la première place, il a terminé à la très belle sixième position.

Posté par jl boehler à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 15 mai 2016

Nigeria : le gouvernement augmente le prix de l'essence de 67%

Les syndicats appellent à la grève générale

nigeria

 « Si mardi à minuit, le gouvernement n’a pas ramené le prix de l’essence à 86,5 nairas (0,38 euro/0,43 dollar) par litre, nous n’aurons pas d’autre solution que d’appeler les travailleurs à entamer une grève illimitée à partir de mercredi », a annoncé à l’AFP Peter Ozo-Eson, secrétaire général d’un groupement de syndicats, le Nigeria Labour Congress (NLC).

Mercredi, le Nigeria, premier producteur de pétrole en Afrique, a relevé les prix du pétrole à 145 nairas (0,64 euro/0,73 dollar) par litre, après des mois de pénurie due au manque de devises étrangères, qui ont affaibli l’économie du Nigeria, dont 70% des revenus dépendent du pétrole.

La décision d’une grève a été prise après une réunion conjointe entre le NLC et un autre groupement de syndicats, le Trade Union Congress (TUC), a précisé Peter Ozo-Eson.

« Nous encourageons nos adhérents et nos alliés de la société civile à se mobiliser pour cette épreuve de force à venir avec le gouvernement sur sa politique dirigée contre le peuple », a-t-il ajouté.

Selon lui, cette grève est également destinée à obliger le gouvernement à revenir sur la récente hausse des tarifs de l’électricité, dans un pays dont la production est à la peine, avec seulement 4.000 mégawatts pour 170 millions d’habitants.

D’après les syndicats, cette grève devrait affecter les banques, les aéroports, les ports, les marchés et les administrations.

Pendant des mois, des files d’automobilistes de plusieurs kilomètres se sont formées aux pompes, tandis que d’autres habitants se rabattaient sur le marché noir où le prix du litre pouvait être multiplié par trois.

Bien que premier producteur de pétrole du continent Africain, le Nigeria est contraint d’importer des produits pétroliers, ses quatre raffineries ne suffisant pas à sa consommation.

Le gouvernement maintient un prix à la pompe assez bas et paie la différence aux importateurs, qui prennent régulièrement le pays en otage en refusant de distribuer le pétrole tant qu’ils n’ont pas touché les subventions de l’Etat.

En janvier 2012, le gouvernement avait tenté de mettre fin à ces subventions, ce qui avait fait doubler les prix. Les violentes manifestations de dizaines de milliers de personnes, qui ont fait une dizaine de morts, l’avaient ensuite obligé à renoncer à cette mesure.

Aujourd’hui, le gouvernement se défausse sur les importateurs, dans l’incapacité de se procurer des devises étrangères au cours légal. Au Nigeria, le taux officiel tourne en effet autour de 197 à 199 nairas pour un dollar, tandis que sur le marché noir, répandu dans le pays, son cours atteint des sommets, jusqu’à 350 nairas pour un dollar.

(selon l'AFP)

Posté par jl boehler à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 14 mai 2016

L'alcool sur la voie publique à Fribourg-en-Brisgau

Une dernière chance pour l'interdiction de l'alcool

alcoolEn 2009, la ville de Fribourg avait interdit la vente et la consommation d'alcool les vendredi et samedi de 22 h à 6 h du matin. Mais un étudiant avait déposé un recours au tribunal administratif du Bade-Würtemberg. Ce dernier avait prononcé la nullité de l'arrêté du bürgermeister de la ville. Décision qui avait réjoui les commerçants (notamment ceux des supermarchés, des stations d'essence, des kiosques) qui estimaient que "l'interdiction de vente d'alcool est une atteinte à l'économie libérale du marché".

Depuis l'arrivée au pouvoir de la coalition "vert-noir", les Verts ont dû à contrecoeur faire des concessions à la CDU et entériner la seule interdiction de consommation sur la voie publique. Dans la plupart des Länder, les beuveries sont interdites, mais la vente reste autorisée. Seuls en Saxe, la vente est interdite. Certaines villes, telles Wiesbaden, n'autorisent que la vente nocturne de bière. 

Les syndicats de police estiment qu'interdire la vente n'empêche pas les excès de consommation, mais donne plus de travail aux policiers qui n'ont pas les moyens de contrôler les ventes nocturnes illégales. Ils préfèrent se concentrer sur l'interdiction des beuveries collectives qui sont souvent approvisionnées par des alcools achetés pendant le jour.

Posté par jl boehler à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,