vendredi 22 décembre 2006

Signal-Lux : tout va très bien, madame la marquise !

GraphLors du dernier conseil municipal du 12 décembre, monsieur le maire avait fait le compte-rendu de la commission "Industrie". Il avait évoqué la situation chez Signal-Lux en ces termes : "M. le Maire précise qu'il a des contacts réguliers avec la direction de cette société dont le carnet de commandes est plein." Aujourdhui nous apprenons par la presse la probable mise en redressement judiciaire de Signal-Lux, ce qui entraînera la nomination d'un administrateur ! La PDG italienne Baccalini  motive la procédure par "un manque de commandes" ! Une vraie partie de "poker menteur" dont on se demande qui en est le bénéficiaire ! L'évolution de cette entreprise était pourtant un secret de polichinelle ! Après avoir bénéficié de prêts particulièrement favorables pour son agrandissement auprès d'Alsabail (organisme du Conseil Général) avec le soutien unanime de la Communauté des Communes, cette entreprise a déjà profité d'un plan social qui a abouti à 34 suppressions de postes. L'entreprise avait fait preuve de cynisme en proposant quelques postes en Tunisie à 300 €/mois! La direction avait aussi promis que ce plan social stabiliserait l'entreprise au moins jusqu'en 2008 !La voilà au plus mal ! Ne faut-il pas plutôt y voir une farouche volonté de délocaliser ? J'avais été interviewé le 10 mai 2005 par FR3-Alsace et j'avais dénoncé le manque de contrôle des élus en ce qui concerne les aides accordées ! Je n'avais reçu qu'une réaction, celle du conseiller général qui s'étonnait que les médias puissent faire une place "au seul conseiller municipal d'opposition de Villé, candidat socialiste battu aux dernières élections cantonales" (sic). Sur l'avenir des salariés, sur la situation économique de la vallée, pas un mot ! "Passez, il n'y a rien à voir", c'est sa devise et celle de ceux qui l'entourent ! Il serait quand même logique de demander des comptes aux responsables de l'entreprise, au moins sur l'utilisation des fonds publics, et de soutenir les salariés autrement que par des motions prises en catimini qui n'effarouchent plus personne !

A lire : alsace2212signalux1 et alsace2212signalux2

Rappel de courrier : haagfr3

Posté par jl boehler à 11:52 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 21 décembre 2006

Ségolène Royal à Strasbourg

9051377_pPremier débat de démocratie participative mercredi à Illkirch avec Ségolène Royal. Pour des raisons familiales je n'ai pu m'y rendre. J'ai cependant récolté un grand nombre d'impressions qui ont toutes été favorables. Un thème m'a marqué : "le refus des licenciements de confort". Dans une vallée marquée par la crise textile, qui a entraîné l'effondrement de pans entiers de l'économie (petit commerce, service public, agriculture,...), ces mots sonnent juste au moment où les licenciements (Elgelhof, Signal-Lux) et les fermetures (Tricotage-Vosges-Alsace, Alpa-France, Joco-Facomet, écloserie,...) foisonnent,  qu'avons-nous à perdre au changement ?

Posté par jl boehler à 22:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mardi 19 décembre 2006

RN 59 : Route sans bout

0zLa presse se fait l'écho ce matin de l'arrêté du tracé Lièpvre - Val-de-Villé, révélé par le député Christ. L'association RN 59 Sécurité, les usagers, les riverains de Bois l'Abbesse, les industriels et beaucoup d'élus demandaient une nouvelle route. Le député Christ a longtemps soutenu l'aménagement de la route actuelle, dont beaucoup ne voulaient pas. A l'approche des élections, il a retourné sa veste...formidable ! La DRE a donc retenu une nouvelle route ! Mais regardons-y à deux fois : il s'agit d'un tracé ancien, déjà proposé en 1996, pourquoi alors avoir perdu tout ce temps ? En 2000, le contournement de Châtenois était inscrit au contrat de plan Etat-Région et le tronçon Lièpvre - Val-de-Villé devait se réaliser "dans la foulée." Aujourd'hui rien n'est fait en ce qui concerne le contournement de Châtenois. Il y a juste le "Christkindl" qui nous apporte un "bout de tracé". Nous avions déjà connu cette situation, où lors d'un débat télévisé entre Adrien ZELLER, président de la Région Alsace et moi-même, celui-ci avait concédé qu'on réaliserait "un bout d'un bout", ce qui s'est terminé à ce jour par "rien". Nous nous retrouvons au même stade : nous avons un bout de tracé d'une nouvelle route, mais les raccordements au contournement de Châtenois à venir, et à la route d'accès au tunnel de Ste-Marie-aux-Mines ne sont pas définis. On parle même de creuser un nouveau tunnel...histoire de nous mener en bateau ? Beaucoup de questions restent posées...Et le temps presse et passe.

A lire : alsace1912trace

Posté par jl boehler à 11:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

L'image de la semaine...

Primaires à l'UMP : le baiser de la mort !

8384669_p

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 18 décembre 2006

Plots et sécurité

plot1Surprise lors du dernier comité de pilotage de la requalification urbaine où certains membres ont fait remarquer l'aménagement de plots sur les trottoirs du centre-ville. Ces plots provoquent l'ire des commerçants, des usagers piétons et automobilistes. Considérés comme dangereux, ils ont déjà été à l'origine de plusieurs accidents (une piétonne notamment gravement blessée à la face). Je n'ose imaginer la prochaine retraite aux flambeaux défiler là-dessus le 13 juillet prochain, où il faudra prévoir les pompiers, le SAMU, la Croix Rouge et une cellule de prise en charge psychologique ! Quant à savoir qui a décidé de cette belle réussite, la logique aurait voulu que ce soit le conseil municipal. Je n'étais, comme bien d'autres conseillers, pas au courant, puisqu'elle n'était pas prévue...La solution la plus sage serait d'enlever ces plots très rapidement. Pourquoi ne pas les remplacer par d'esthétiques bacs à fleurs, qui contribueraient à l'obtention de la "deuxième fleur" si chère à notre premier magistrat ? Tous les avis peuvent être émis sur ce blog...pour aider à trouver une solution satisfaisante pour tous.

Posté par jl boehler à 10:37 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 15 décembre 2006

RN 59 : Cadeau !

radars_vacances_05Il y a deux ans, à la même époque, le Père Noël devait apporter aux automobilistes un radar fixe sur la 3 voies de contournement de Sainte-Croix-aux-Mines. Il venait d'y avoir un accident grave avec un mort...Puis, ce fut l'oubli. Le radar de la RN 59 fut certainement installé sur une route du Sundgau qui s'était aussi illustrée par le nombre de morts. Et nous voilà, deux ans plus tard, à nouveau sur la RN 59, à Bois l'Abbesse, à un endroit accidentogène (1 mort, 3 blessés graves) pour un nouveau projet d'implantation. Très bien, si cela peut être efficace. Mais faut-il rappeler qu'en 25 ans, la RN 59 c'est 84 morts ! alors la logique des services de l'Equipement devrait amener à l'aménagement de 84 radars entre Sélestat et Ste-Marie-aux-Mines, non ? Je rappellerai que la sécurité routière englobe deux volets d'intervention, l'un sur le comportement de l'usager, et le radar peut être utile, l'autre sur l'aménagement de l'infrastructure, et là, nous attendons depuis 1976 ! Alors, poser un radar, c'est bien, construire enfin une nouvelle route, ce serait au moins 84 fois mieux !

A lire : dna1512radar

Posté par jl boehler à 10:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 13 décembre 2006

ATESAT : qu'est-ce que c'est ?

DicoALe dernier conseil municipal de cette année avait peu de points importants à l'ordre du jour, ce qui donnait une vague impression de "paix des braves" et de lancement des festivités de fin d'année ! Un point cependant me paraît digne d'être éclairci : le renouvellement de la convention ATESAT. Mais que signifie donc ce mot barbare qui ne figure pas dans le dictionnaire de la langue française ? Il s'agit tout simplement de l'abréviation de "l'Assistance Technique fournie par les Services de l'Etat dans le cadre de la Solidarité et de l'Aménagement du Territoire".

Bref suite à un décret pris par le gouvernement Raffarin en date du 27 septembre 2002, tous les services de la DDE ne sont plus gratuits. Seuls le restent quelques menues études de chantiers dans les petites communes à potentiel fiscal faible. Villé correspond aux normes et peut en profiter.

Ce petit profit ne doit pourtant pas faire oublier que la décentralisation à la Raffarin et à la Villepin, a entraîné le démantèlement de la DDE à Villé :

1911X04- pour le déneigement, le centre de gestion est à Barr pour les routes départementales, à Nancy pour les routes nationales !

- pour la gestion des droits du sol (permis de construire), il faut aller à Obernai (SDAU qui instruit au lieu et place de la DDE).

Ceux qui pensaient que la décentralisation devait favoriser la proximité des services, notamment en milieu rural, en sont pour leurs frais.

A lire aussi, l'article du Républicain Lorrain concernant la DIR Est : RL1412direst

Posté par jl boehler à 22:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 8 décembre 2006

La patronne sur la paille

La presse de ce jour s'est faite l'écho de la condamnation d'une responsable d'entreprise à six mois de prison avec sursis, assortis d'une interdiction d'exercer une profession industrielle ou commerciale pendant 3 ans, et la publication du jugement dans un journal local et aux portes de la mairie de Neuve-Eglise, pour avoir soustrait au fisc en matière de TVA la modique somme de 152 000 €. Même si la presse ne la nomme pas, il s'agit de l'ancienne gérante de Alpa-France, en liquidation judiciaire depuis le 20 mars 2006 (voir message du 22/3/2006 : Alpa-France, c'est fini ).mendiante Deux internautes, Karl et Pierre, m'ont permis de mener mon enquête sur cette affaire et de l'éclairer d'un jour particulier ! Alors, reprenons une à une les déclarations de cette dame devant la justice : "On est passé de 3 à 13, puis à 40, puis à 100 salariés !" Que nenni, il n'y a jamais eu, selon les déclarations faites dans les bilans, plus de 20 employés ! La dame raconte tous ses efforts...pour sauver des emplois, terminant par : "Mon mari et moi, nous avons tout perdu !" Pour le moins curieux, puisque le couple en est à sa quatrième entreprise en liquidation judiciaire (St-Dié, Marckolsheim, Rossfeld, et maintenant Neuve-Eglise). A chaque fois, les salariés ont été licenciés brutalement, sans versement des salaires, et ont dû s'adresser aux prudhommes et à des administrateurs pour obtenir leur dû ! Alors même que le couple a toujours retrouvé des ressources pour relancer une affaire ! Alors, le "tout perdu" laissant croire qu'ils pointent aux restos du coeur, ne peut que sonner faux !

Et voilà qu'apparaît fin 2005, une nouvelle société intitulée MEDIAPACK, avec comme dirigeante Mme GROSS Laetitia, née MESNY, fille de la gérante qui vient d'être condamnée, avec comme activité (comme à Neuve-Eglise) le conditionnement à façon, et son siège social à l'adresse : Chemin du Rongeant, 52300 Joinville, et une adresse : boîte postale 500500 à Barr (peut-être juste pour pouvoir inscrire l'entreprise à Colmar, puisqu'à Barr l'entreprise ne possède même pas un numéro de téléphone). Dans cette famille, pour des gens qui sont "sans le sou", il semble qu'on soit prévoyant.

Ou alors, ce couple au bord de la mendicité, aurait-il si peu de conscience qu'il jette dans les mêmes mésaventures ses propres enfants, déjà nommés au conseil d'administration des entreprises en faillite  ? Ou bien, les affaires seraient-elles plus "juteuses" pour cette famille qu'il n'y paraît ? les dindons de la farce restant les contribuables, et surtout les salariés !

A lire : alsace0812tva et dna0812tva

Documents concernant les entreprises de la famille MESNY : af1 af2 af3 af4 mediapack

Posté par jl boehler à 14:07 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 6 décembre 2006

Riverains déboutés

recours2Le feuilleton de la croisade de l'un ou l'autre riverain contre le sentier multiactivités va peut-être prendre fin après le jugement rendu par le tribunal administratif de Strasbourg : dans l'affaire qu'ils ont introduite le 23 juillet 2004 contre la municipalité, ils viennent d'être déboutés. Rappelons l'historique : après moult pétitions et démarches, et même l'arrachage de piquets d'abornement par des "anonymes" (que même José Bové ne se serait pas permis car ils ne faisaient pas partie d'une culture O.G.M.), ces riverains introduisent un recours : le sentier passerait en zone "interdite" dans le P.O.S. Les péripéties sont nombreuses, les riverains allant même s'assoir devant un bulldozer pour empêcher des travaux d'aménagement. Aujourdhui ce magnifique sentier que la population entière apprécie (sauf quelques personnes d'un îlot gaulois)  est définitivement validé administrativement.

Posté par jl boehler à 17:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 5 décembre 2006

Dernier conseil municipal de l'année

marianneLe dernier conseil municipal de l'année 2006 aura lieu mardi, 12 décembre à 20h30 à la mairie. Comme d'habitude, la séance est ouverte au public.

Posté par jl boehler à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :