dimanche 9 décembre 2018

FTV : Eco-Casse est arrivé !

Précisions et questions.

logo_ecocasse3

ecocasse2

Dès le 29 novembre, je faisais paraître l'article et les informations y figurant se confirment : Filatures et tissages de Villé : du nouveau . Alors que les premières carcasses sont arrivées dans la grande cour de l'ancienne usine ce samedi matin très tôt (pour échapper aux regards des curieux ? c'est raté !), quel est donc ce repreneur qui s'intéresse de si près à notre friche textile ? Toutes les autorisations ont-elles été données ? Il faudra poser la question au maire de Villé ... qui répondra en toute clarté ! 

C'est tout simple, il s'agit d'une société nommée ECO-CASSE dont le président mandataire est Mr. Francesco Moio, domicilié 1, rue de Saint-Dié à Sélestat, et dont le DG (directeur général) est Mme Gabriele MOIO, domiciliée à la même adresse. Les propriétaires n'ont pas eu à chercher loin un repreneur.

La société ECO-CASSE dont l'activité principale se situe à Gerstheim (ZI de la route du Rhin) comprend plusieurs dépôts en plus de celui de Gerstheim : l'un à Strasbourg (67100, 29, rue Saglio), l'autre à Sélestat (au 45, vieux chemin de Bergheim, où il est connu aussi sous l'appellation "Elsass Pièces Auto"). Un quatrième dépôt apparaît au 14, rue de l'industrie, 67400 Illkirch-Graffenstaden, mais porte la mention "fermé depuis le 09/05/2006". Il serait intéressant de connaître les raisons de cette fermeture. Enfin, cette société a un point de vente à Muttersholtz (Rue Langert) qui apparaît sous plusieurs intitulés ("proxi-ferrailleur" ou "AD Services").  

Quant aux chiffres annoncés par la société, voilà quelques-uns :

  • Total du bilan (actif/passif) : 2 977 400 €.
  • dont capitaux propres non disponibles : 1 042 100 €.
  • Chiffre d'affaires : 3 773 000 €.
  • Résultat net : 203 300 €.

Et les effectifs : évidemment, ce n'est pas précisé. Comme par hasard ?

Pour l'instant, malgré les chiffres d'au moins 5 000 épaves à entreposer dans un avenir proche, on ne connaît officiellement ni leur origine, ni leur destination. Mais Eco-Casse est aussi présent au Portugal, au Maroc, ... En tous cas, selon le site même de la "société", ces carcasses semblent partir à l'étranger (en l'état, après un contrôle technique obligatoire ?). Mais toutes ces voitures ne sont pas accidentées. Alors les voitures polluantes reprises ici, seraient-elles moins polluantes ailleurs ? Belle conception du sauvetage de la planète !

Enfin, notons qu'un certain François ("Francesco" à l'italienne) Moio, domicilié au 1, rue de Saint-Dié à Sélestat, possède un garage de vente de voitures d'occasion au 46, vieux chemin de Bergheim et au 36, route de Colmar, à Sélestat (anciennement Meubles Simon-Bigard). Qu'est-ce à dire ?

ecocasse

_cocasse_portugal2

_cocasse_portugal3

ecocassemoto

ecocasse5

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 29 novembre 2018

Filatures & Tissages de Villé : du nouveau

Le silence des élus !

auto

Le 13 novembre dernier, lors de la réunion publique à propos du PLUi, j'ai interrogé le président de la comcom Jean-Marc Riebel sur la politique industrielle dans la vallée (pour laquelle la comcom est compétente) et sur la situation des FTV (Filatures & Tissages de Villé). Je n'ai eu comme seule réponse concrète (après une longue explication sur le coût astronomique concernant la dépollution du site) que la comcom avait "gelé" l'affaire ! Présent, et très certainement au courant de tout ce qui se passe dans sa commune, le maire de Villé André Frantz est resté muet comme une carpe à ce sujet.

Après le gel, le dégel !

Et voilà qu'à peine la réunion passée, la nouvelle court ! Et, pour avoir interrogé des personnes directement concernées, cela semble plus qu'un ragot de comptoir de bistrot : le site des FTV, après le textile, après bien des péripéties où ses propriétaires envisageaient même de le transformer en "unité touristique de masse", deviendrait à courte échéance un auto-casse pouvant permettre de stocker de 5000 à 10000 véhicules hors d'usage. Il est vrai que pour ce stockage polluant et inesthétique, pas la peine de dépolluer le site. Les truites du Giessen continueront à se noyer dans les huiles de vidange. On demandera simplement à notre barde Roger Siffer de ne plus chanter que le Val de Villé est la plus belle des vallées. Avec une telle verrue en plein milieu de la figure, visible depuis le camping de la route de Bassemberg, de la piscine, des courts de tennis et même du kiosque de la Bellevue dans le Klosterwald, le panorama n'aura plus rien d'encourageant pour le tourisme. 

Sans compter que ce genre de dépôt ne fera pas grimper la moyenne très basse des salaires de la vallée, ne fera pas baisser significativement le taux de chômage et n'arrêtera pas l'exode des citoyens vers des cieux plus cléments. Il n'y a d'ailleurs que quelques élus taiseux qui croient à cette activité tout en baissant les yeux de honte, belle preuve de leur réussite. Les "gilets jaunes" vont pouvoir recruter dans la vallée !

- A lire (ou à relire) l'évolution  des FTV (cliquer) : FTV Villé

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 16 novembre 2018

Le GCO passera-t-il par des forêts du Val de Villé ?

De nouveaux chemins forestiers aux dimensions d'une autoroute.

DSCF0562Nos chers ZADistes de la forêt du GCO (grand contournement ouest) vont bientôt devoir déguerpir. Après Notre-Dame des Landes, les voilà obligés de subir les assauts des forces de l'ordre sur le tracé de la future autoroute au nord de Strasbourg. Ils vont devoir trouver une autre forêt à défendre. Très certainement ils vont arriver en nombre dans le Val de Villé, où ils remonteront le "chemin des ânes" qui mène de Villé au Hohwald. Et c'est là qu'ils découvriront un nombre incalculable d'arbres abattus provocant des ouvertures aussi larges dans le massif vosgien qu'à Kolbsheim. 

Et que se passe-t-il donc là ? Une petite commune du Val de Villé, en l'occurrence Albé, a décidé de créer de nouveaux chemins pour l'exploitation forestière. Alors, on a trouvé une société avec de gros engins pour réaliser le tout, en un véritable travail d'artiste :

- Aucun respect des limites parcellaires ! Le bornage des propriétés des particuliers est devenu invisible, voire inexistant. D'ailleurs la société n'a que faire de ces bornes puisqu'elle se base sur un soi-disant repérage satellitaire. Alors les coupes de bois empiétant de près de 5 à 10 mètres dans les parcelles, aucune importance.

- Quant à la technique de coupe, elle est très professionnelle : des souches subsistent de 50 cm à 1 mètre au-dessus du sol ! Les bûcherons de métier apprécieront. Mais très certainement, la vitesse d'exécution pour rentabiliser le chantier a dû donner des courbatures et des hernies discales à certains ?

- Et le comble ! Cette société s'est engagée auprès de la commune à récupérer les arbres abattus, y compris ceux poussant sur les parcelles privées, pour en faire des pellets revendus en bois de chauffage. En échange, la commune ne déboursera rien pour l'aménagement du chemin. On comprend mieux qu'il est de l'intérêt des municipalités de laisser faire en fermant les yeux. Conseil est d'ailleurs donné aux propriétaires récalcitrants et qui osent  se présenter en mairie, d'attendre la fin des travaux qui doit intervenir dans trois ans au mieux. Le seul lésé sera le privé qui n'aura que ses yeux pour pleurer.

Et la seule promesse obtenue de la mairie : le bornage sera refait après la fin des travaux. Pour le reste, passez, il n'y a rien à voir ! Même Alsace-Nature n'a pas de dossier sur ce sujet : les routes GCO et RN59 ont plus d'impact médiatique que des chemins ruraux et forestiers ! 

Posté par jl boehler à 00:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 12 novembre 2018

PLUi : rappel de réunion publique à Villé !

Lundi, 12 novembre 2018 à 20 h 00 à la salle festive de l'école.

Citoyens de Villé et de la vallée, il est temps de vous exprimer !

Le PLUi sera le document référence au service de la politique que vous aurez choisie et qui obligera vos élus.

Venez nombreux ! 

PLUI

Posté par jl boehler à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 10 novembre 2018

Réunion "Linky"

Jeudi 8 novembre a eu lieu à la MJC de Villé une réunion publique concernant les compteurs Linky. Il me semblait important d'y assister, surtout que Villé va bientôt changer de régie (au 1/1/2020). Je m'attendais à trouver "deux pelés et trois tondus", mais à mon grand étonnement, la salle était pleine à craquer (200 personnes au minimum). Mais un seul maire de la vallée ! Vu la foule, c'est sûr, ils viendront la prochaine fois. Les deux présentateurs du collectif "Linky non merci - Bruche Piémont" ont été convaincants dans leurs explications. Plutôt que d'en faire un résumé, voici la video de l'émission "Envoyé spécial" : "Les révoltés du Linky". Elle présente tout ce qui a été exposé par les deux intervenants bénévoles.

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky - 14 juin 2018 (France 2)

Alors comment faire pour garder votre compteur actuel satisfaisant et ne pas accepter Linky ! Envoyez les deux lettres dont le modèle figure ci-dessous, l'une au maire de votre commune (elle est propriétaire des compteurs), l'autre à votre fournisseur d'électricité (Enédis dans la plupart des communes, Centrale électrique Vonderscheer à Villé).

1) Lettre au maire (en LR avec AR) :

maire1

maire2

 2) Lettre au fournisseur (en  LR avec AR) : 

  • Adresse : ENEDIS, Tour Enedis, 34, place des Corolles, 92079 Paris La Défense Cedex
  • Adresse pour les habitants de Villé (régie privée locale) : Centrale Electrique Vonderscheer, 19, rue Louis Pasteur, 67220 Villé

fournisseur

linky

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 15 octobre 2018

Visite de Bierry à Villé

Opération réussie !

On a su enfin ce que le président du conseil départemental est venu faire au marché de Villé mercredi dernier. Non, il n'a pas acheté de poulet grillé ni d'ailleurs de nouvelles chaussettes. Il est venu présenter son bilan de mi-mandat, ce dont visiblement tout le monde en saisit l'importance, tant l'enveloppe pour Villé semble fournie. Les élus locaux eux-mêmes étaient absents et n'avaient pas saisi l'importance de l'enjeu. Même le maire avait fui au marché de Saint-Cyr-sur-Mer, où les commerçants alsaciens étaient plus nombreux qu'au marché local, sans déléguer aucun de ses adjoints restants. La fanfare municipale n'a pas accueilli notre président. Les enfants des écoles ne se trouvaient pas sur le passage du président en agitant de petits drapeaux tricolores.

bierry1

bierry

Posté par jl boehler à 01:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 10 octobre 2018

Visite présidentielle à Villé !

Bierry arrive ! On nettoie les rues !

bierry4

Quand je parle de visite présidentielle, ce n'est évidemment pas à Macron que je pense ! Mais au président du Conseil Départemental 67 Frédéric Bierry qui est aussi le représentant de notre canton Mutzig-Villé. Les ouvriers communaux se sont dévoués pour poser les panneaux d'interdiction de stationner pour que le balayage soit impeccable. Dès mardi soir à 17h56, le maire de Villé a d'ailleurs prévenu les élus pour les inviter à être présents dès le lendemain matin aux côtés de notre président bas-rhinois. Sûr qu'avec une nuit de délai, nos conseillers municipaux seront présents et nombreux aux côtés du maire. Heureusement que la visite a lieu ce mercredi, les élèves des écoles auront toute latitude pour se rendre dans les rues du vieux Villé en agitant de petits drapeaux tricolores (distribués gratuitement par la mairie?)

bierry1

On se demande d'ailleurs à quelle occasion Bierry vient en pélerinage à Villé. Accueil des premiers réfugiés à l'ancienne gendarmerie de Villé ? Nomination d'une nouvelle première adjointe ? Mise à disposition d'un fonds départemental exceptionnel pour finaliser l'élimination des friches agricoles, administratives ou industrielles ? Remise en état des voies communales et notamment des chemins ruraux et forestiers ? Ou viendra-t-il faire quelques courses au marché (achat d'un poulet grillé, de quelques sacs de pommes de terre et d'une nouvelle veste ?). Et aurons-nous droit à un beau discours qui sera retransmis en direct à la télévision ? 

Tous ceux qui espèrent des réponses claires et précises de la part de notre personnalité départementale, rendez-vous au marché de Villé ce mercredi !

bierry5

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 28 septembre 2018

Réunions publiques du PLUi

Enfin ? 

PLUi5

Deux mois de retard pris par la procédure du PLUi (plan local d'urbanisme intercommunal) qui, à Villé, devrait remplacer le POS (plan d'occupation des sols) dans un délai très rapproché ! Le tout pour une sombre histoire de remarques émises par des Personnes Publiques Associées !

A Villé, un Conseil Municipal a été consacré à trois points du PLUi, un point c'est tout (dont deux à des lotissements). Nettement insuffisant ! Et l'on ne sait toujours pas si le conseil municipal approuve les points abordés (ou sabordés ?)

En tous cas, la date du 12 novembre (à 20 h) est retenue. Pas sûr que le lendemain du centenaire de l'armistice de la 1ère guerre mondiale, ce sera la fin des batailles pour le PLUi. Et espérons qu'à Villé, le ComcomInfo qui invite à la réunion ne sera pas que distribué à partir du 13 novembre ! Veillez-y pour une fois, Monsieur le Maire !

PLUi

Posté par jl boehler à 00:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 17 septembre 2018

Villé : la guerre des paysans a-t-elle encore lieu ?

La dernière épicerie du bourg-centre a fermé !

DSCF0556

C'est fini, la dernière petite épicerie du bourg-centre a fermé définitivement ses portes, laissant pantois toute cette population qui n'a pas à disposition un véhicule pour se rendre à un supermarché périphérique. Laissant un centre-ville économique un peu plus fragilisé, alors qu'il est censé se développer ! Laissant les élus à leur seule réflexion concernant leur réélection dans 18 mois (oui, oui, malgré tous ses échecs, le maire de Villé songerait à se représenter).  Ah qu'il est loin le temps où Villé abritait près de 6 ou 7 épiceries (Knobloch, Meyer, Sadal, Jehl, ECO, Stephan, Heitz entre autres). Villé se meurt, il n'y a que le premier magistrat et son entourage qui ne le voient pas. Pourtant même le marché du mercredi matin baisse de volume. Alors quelles solutions de rechange ?

Des initiatives diverses 

DSCF0559

Le marché du terroir de Villé est une idée intéressante, permettant aux producteurs locaux d'écouler leur marchandise. Lancé en 2001 les jeudis soirs, il rassemblait près de 30 stands. Mais peu à peu, surtout les six dernières années, il s'est dégradé, notamment après le départ de deux éléments majeurs de ce marché, que malgré tout son investissement, ni la commune, ni la conseillère générale responsable du marché n'avaient su retenir. Au plus bas lors de l'abandon de fait de ses responsabilités dans cette affaire, le marché semble avoir repris depuis la prise en charge par un conseiller municipal bénévole. Il reste qu'une partie des "dissidents" du marché du terroir continue à faire bande à part dans les locaux de l'ancien Signal-Lux, alors qu'ils auraient pu s'intégrer au marché.

La concurrence arrive ! 

DSCF0561

Il s'agit certes d'un nouveau concept, le "drive", comme le pratiquent déjà depuis un certain temps nos voisins de Saint-Dié-des-Vosges, où ces agriculteurs villois s'étaient rendus pour copier le fonctionnement. J'en avais rendu compte sur mon blog.

  • A relire : 

Un drive fermier à Saint-Dié du 4 septembre 2017

Des agriculteurs du Val de Villé au drive de Saint-Dié du 17 février 2018.

Si l'initiative semble intéressante, pourquoi ne pas avoir regroupé tout ce monde dans une même association de la vallée pour dynamiser l'ensemble ? Cela ne ressemble en l'état, en voyant les listes des organisateurs et participants d'un côté ou de l'autre, qu'à une malheureuse "guerre des paysans" du Val de Villé d'un autre temps. C'est dommage, vraiment dommage ! La volonté de "monopoliser" l'organisation du marché affichée par le maire de Villé (pour s'accaparer de façon ridicule un mérite qui n'a jamais été le sien), ni les conflits latents de quelques personnes apparus à tous les niveaux, n'ont pas aidé. 

L'occasion n'est-elle pas enfin venue de relancer le tout ? avec la bonne volonté de tout le monde ? Ou va-t-on rester à de petits intérêts personnels et des querelles ridicules et mortifères entre les quelques paysans restants d'une vallée où ce sont surtout les friches agricoles et les ronces qui prennent le dessus ?

friche2

Posté par jl boehler à 03:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 7 septembre 2018

Réunions publiques reportées !

Le PLUi n'est pas prêt ! A avoir suivi la réunion du conseil municipal de Villé réservée à ce seul sujet, rien d'étonnant. Il risque même de ne pas l'être avant la Saint-Glinglin. J'avais promis d'aller à cette réunion où le maire de Villé ne pourra pas me couper la parole. J'attends avec impatience la nouvelle date.(ci-dessous : annonce dans la presse - DNA du 6/9/2018)

plui1

Posté par jl boehler à 01:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,