samedi 29 avril 2017

Avec Arnaud Montebourg ...

Déclaration étonnante ? Non, logique : Arnaud Montebourg défend son projet.

montebourg

Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, Arnaud Montebourg a lui aussi appelé à voter pour Emmanuel Macron, tout en lui faisant quelques petites idées.

Ce lundi, dans un communiqué publié sur son compte Twitter, l'ancien candidat à la primaire de la gauche, a annoncé qu'il soutiendrait Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle pour "combattre et rejeter" Marine Le Pen.

Mais Arnaud Montebourg ne s'est pas arrêté là. Il en a profité pour faire cinq suggestions au candidat d'En Marche! Des suggestions qui sortent tout droit de son programme comme : "la fin de l'austérité en Europe et en France", "le patriotisme économique, la réindustrialisation et le soutien au Made in France", "le maintien et l'amélioration de la protection sociale des Français", "le retour de l'indépendance de la France à l'égard des puissances du monde" ou encore "la nécessité de démocratiser le système politique sous la forme d'une VIe République", détaille Arnaud Montebourg dans son communiqué.

L'ex-candidat de la primaire de la Belle Alliance Populaire a par ailleurs invité Emmanuel Macron à "prendre en considération (la) France des oubliés et des perdants".

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 28 avril 2017

Marchands d'armes !

Le commerce d'armes fleurit comme jamais avant. Et en Allemagne et en France, on profite bien des conflits armés dans le monde...

armes

Cinq pays dans le monde n’ont aucun intérêt à ce que la paix s’installe. Les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France et l’Allemagne se partagent 74% du marché juteux des armes et – on les vend à peu près à n’importe qui. Si possible, aussi aux belligérants dans les mêmes conflits. Qu’ils s’entretuent – pourvu qu’on assure l’emploi chez nous.

Quand Jan van Aken, élu de « Die Linke » effectuait une mission d’observation en Syrie, il ne croyait pas ses yeux. Sur place, il trouvait des missiles français et allemands autant chez les troupes du dictateur Assad que chez les rebelles et d’autres milices qui combattent en Syrie. Selon les textes en vigueur, aucun de ces belligéreants n'aurait du se trouver en possession de ces armes. Et pourtant, tout le monde les avait.

Le fait que le plus grand importateur d’armes soit l’Inde, n’a rien de rassurant. Hormis la question comment un pays dont une large partie de la population vit dans la misère peut se permettre d’acheter autant d’armes, on est en droit de se poser la question pourquoi et pour qui l’Inde achète toutes ces armes. N’oublions pas que l’Inde fait partie de la fédération d’états la plus puissante du monde, largement ignorée en Europe, les « états BRICS », donc la Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Pour mener son conflit dans la région frontalière entre l’Inde et le Pakistan, l’Inde n’a tout simplement pas besoin d’autant d’armes, donc on peut se poser la question si l’Inde n’achète pas toutes ces armes pour le compte de tiers. Mais ça, personne ne veut vraiment le savoir.

Et quid des numéros deux et trois parmi les plus grands acheteurs d’armes ? Quid de l’Arabie Saoudite et du Qatar qui ont, tous deux, augmenté leurs importations d’armes pendant la période 2012 à 2016 de plus de 200% ? Ne sait-on pas que le régime de Riyad soutient des groupes terroristes ? Est-ce que les exportateurs d’armes ne veulent vraiment pas savoir pourquoi un pays minuscule comme le Qatar achète des armes à tout-va ? Mais non, tant que ce sale commerce assure des emplois chez nous, on se fiche pas mal où atterrissent les armes que nous produisons et qui se fait tuer.

L’hypocrisie de nos responsables face aux guerres et guerres civiles dans le monde est insupportable. Nous profitons de ces guerres en acceptant que les armes que nous vendons, tuent des êtres humains ailleurs. Et l’argument « si nous ne vendons pas ces armes, quelqu’un d’autre le fera » est plus que faible. Si les 5 grands producteurs et exportateurs d’armes décidaient d’un moratoire pour la vente d’armes, le marché des instruments à tuer baisserait de 74%. Et il deviendrait techniquement difficile de mener des guerres comme aujourd’hui. A quand un gouvernement qui aura le courage de casser ce cercle vicieux ? A quand une politique moins cynique qui respectera la vie d’autrui autant que nos sacro-saints emplois ?

Si le monde va aussi mal qu’aujourd’hui, il ne faut pas se tromper – nous en portons tous une part de responsabilité, en élisant des gouvernements qui continuent à fournir à tout le monde, les machines à tuer. Se trouver en tête du ranking mondial des exportateurs d’armes, n’est pas un succès commercial, mais une honte.(selon "Euro-journalist")

Posté par jl boehler à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 23 avril 2017

Présidentielle : le message d'Iris Mittenaere

com

Iris Mittenaere, Miss Univers 2016, a posté un message à l'attention des électeurs français sur la page Facebook de Miss Univers. Elle demande à tous les Français de se rendre aux urnes ce dimanche pour le premier tour de l'élection présidentielle. Si Iris Mittenaere n'avait pour l'instant pas vraiment donné son avis sur la situation en France, elle a fini par s'impliquer ce vendredi 21 avril.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 20 avril 2017

Franc CFA : quel avenir ?

"Le Franc malgré son nom est la monnaie des Africains" (Michel Sapin)

franc1

Le ministre français de l’Economie Michel Sapin a refusé vendredi d’évoquer le débat sur le Franc CFA en Afrique, se retranchant derrière la souveraineté des Africains sur le sujet lors d’une réunion des ministres des Finances de la zone franc à Abidjan.

"Ce n’est pas un sujet que j’aborde car c’est un sujet qui appartient aux Africains. Le Franc malgré son nom est la monnaie des Africains, ce n’est plus la monnaie de la France, il a disparu en Europe. Sur toutes ces questions-là, c’est aux Africains de se prononcer et ce n’est pas à nous de le faire à leur place", a affirmé le ministre.

"Il y a un rôle institutionnel bien connu: nous sommes un élément de garantie de la monnaie mais, pour le reste, le rôle est avant tout d’écouter, de faciliter et d’appuyer lorsqu’il le faut", a-t-il précisé.
"La France est là en amie pour soutenir, aider des pays qui sont puissants, ont beaucoup d’avenir, mais qui doivent faire face à un certain nombre de difficultés", a-t-il ajouté alors que de nombreux pays de la zone CFA ont actuellement des problèmes budgétaires touchés par un ralentissement de l’activité et une baisse de certaines matières premières.
Le "CFA", utilisé par 15 pays francophones d’Afrique de l’ouest et du centre (155 millions d’habitants), est lié à l’euro par un système de parité fixe. Pour garantir cette parité, les Etats africains doivent déposer 50% de leurs réserves de change auprès du Trésor français.
La zone Franc comprend 14 pays d’Afrique subsaharienne (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, Centrafrique et Tchad). Le quinzième membre est l’archipel des Comores.
Ce lien fort avec l’euro est considéré par beaucoup comme un gage de stabilité. Mais certains économistes, responsables africains et militants accusent le CFA de freiner le développement de l’Afrique et considèrent que ce lien avec l’ancienne puissance coloniale est une perte de souveraineté, les pays étant tributaires de la zone euro.
Paris s’est dit ouvert, à la mi-mars dernier, "à toutes les propositions" que les 15 pays de la zone franc pourraient formuler lors de la réunion d’Abidjan où il sera aussi question des programmes du FMI et l’accès des pays à des emprunts.
pgf/jlb

franc

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 17 avril 2017

La naturalisation de 28 tirailleurs fait polémique en Afrique

Suite à la naturalisation le 15 avril par François Hollande de 27 tirailleurs sénégalais, l’association internationale "Mémoires & Partages" basée à Dakar et à Bordeaux, tient à regretter une mesure politicienne qui ne soulagera qu’une infime partie des requérants. 

s_n_gal

François Hollande avait profité de la visite officielle du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, le 20 décembre dernier pour annoncer son intention de faciliter l’octroi de la nationalité française aux tirailleurs sénégalais, ces soldats d’Afrique subsaharienne qui ont combattu dans les rangs de l’armée française. « J’ai demandé qu’il y ait des instructions très claires qui soient données pour qu’il y ait toutes les facilités pour leur permettre d’accéder à la nationalité française… C’est eux qui formeront cette demande mais on compte bien marquer la reconnaissance. Il n’y a pas plus belle reconnaissance que de pouvoir accueillir ces anciens combattants dans la nationalité française », a déclaré le chef de l’Etat à l’issue d’un entretien à Paris avec le Président sénégalais Macky Sall, en visite d’Etat à Paris.

"Mémoires & Partages" (M &P) qui avait fait partie des initiateurs d'une pétition en faveur d'une telle mesure, avait aussitôt réagi en décidant d’assister les tirailleurs sénégalais concernés par cette annonce par l’installation d’un guichet dans ses services à Bordeaux pour répertorier, préparer et accompagner les dossiers de demande de naturalisation des tirailleurs sénégalais.

Karfa Sira Diallo, son directeur, qui avait prévenu « des incertitudes qui pèsent sur une annonce aux périmètres et conditions floues », constate « une précipitation certaine dans l’annonce de cette cérémonie de naturalisation par l’Elysée…Et cela n’augure rien de bon pour les nombreux demandeurs qui continuent de se manifester ».

Et Karfa Diallo d’apporter d’autres éléments « Sans qu’il n’y ait eu aucune coordination avec les services du ministère de l’intérieur qui sont restés sourds à nos demandes, malgré la transmission d’une vingtaine de dossiers, l’Etat français annonce que 27 tirailleurs, tirés on ne sait par quel sort, ont bénéficié de cette décision présidentielle avant que François Hollande ne quitte définitivement ses fonctions. Il y a de quoi douter sur la continuité d’une telle mesure dans le climat de xénophobie ambiant qui règne en France ».

Invité par l’Elysée à cette cérémonie, le directeur de Mémoires & Partages qui est en Afrique occidentale pour un plaidoyer déclarant la traite des noirs et l’esclavage crimes contre l’humanité, dénonce « les nombreuses trahisons d’une classe politique française qui, du droit de vote des immigrés aux tirailleurs continue de lâcher en rase campagne les descendants d’immigrés ».

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 16 avril 2017

Le SMS le plus cher du monde : 31000 €

Un assistant parlementaire du FN payé 31 000 € pour un SMS ?

marine

Laurent Salles, assistant parlementaire du député européen Louis Aliot -le vice-président du Front national et compagnon de la présidente- de juillet 2014 à février 2015, n’aurait échangé qu’un seul SMS avec son "employeur" au cours de cette période.

Selon l'Obs, hormis cet échange du 5 septembre 2014 à 14h38, aucun courrier, ni même aucun e-mail entre l’assistant et le député n’a été retrouvé par les enquêteurs qui soupçonnent des emplois fictifs du FN au Parlement européen.

Trahi par une "badgeuse"

Par ailleurs, l’analyse de la "badgeuse" installée au siège du parti, à Nanterre, montre que, lors de sa dernière semaine de travail comme assistant parlementaire, Laurent Salles s'est présenté au bureau tous les jours entre 9 heures et 23 heures. Louis Aliot n’a été présent dans les locaux que deux journées au cours de ce laps de temps.

Laurent Salles, rémunéré au total 31 000 euros pour ses fonctions au sein du Parlement, était également, en même temps, conseiller municipal à Suresnes, s’était présenté aux élections cantonales en 2015, et figurait dans l’organigramme du FN comme assistant de Yann Maréchal-Le Pen, une des filles de Jean-Marie Le Pen.

Le cas de cet employé est examiné comme une vingtaine d’autres dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en décembre dernier par le parquet de Paris, pour abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux et travail dissimulé.

Dans cette procédure, Marine Le Pen, en pleine campagne présidentielle, a refusé d’être entendue.

Posté par jl boehler à 01:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 12 avril 2017

FN : collage au verre pilé !

Les bêtes féroces de l'OAS et du SAC sont de retour ! 

pres_de_vire_du_verre_pile_dans_la_colle_des_affiches_front_national_3

Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 avril 2017, à Vaudry (près de Vire en Normandie), les 11 panneaux d’affichage officiel installés à côté de la mairie se sont retrouvés entièrement recouverts d’affiches du Front National. Tout comme ceux situés au Pont de Vaudry. 

Destiné à la campagne présidentielle officielle qui a démarré ce lundi 10 avril, chaque panneau doit accueillir l’affiche d’un des 11 candidats. Dans l'illégalité la plus complète, le FN s'est accaparé la totalité des emplacements.

Une colle mélangée à du verre pilé a d’ailleurs été utilisée afin de dissuader ceux qui voudraient retirer les affiches à la main. Mais elles auraient été enlevées par la suite. Là aussi, l'illégalité de la méthode utilisée dans les années 60 par l'OAS, puis plus tard par le SAC, est complète tant elle représente des risques de blessure. Idem pour le collage de lames de rasoir aux 4 coins des affiches.

Décidément, les nouveaux colleurs FN sont bien les héritiers des anciens fachos.

Posté par jl boehler à 00:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 9 avril 2017

La "Team Ambiance" de Macron !

Les « fans » de Macron, payés en liquide (littéralement) pour applaudir et crier des slogans dans ses meetings

macronibus

Mais d’où vient la ferveur des fans de Macron, cet OVNI politique lors de ses meetings ? Cette question se pose de plus en plus et à cela, une vidéo postée par la chaîne YouTube Rewind y répond.

 Il s’avère que les « fans » de Macron, présentés généralement derrière lui lors de ses meetings se voient donner des consignes d’applaudissements et de slogans par le staff d’Emmanuel Macron par le biais de l’application téléphonique Telegram où ces consignes sont envoyés en temps direct aux protagonistes. « Tapez des pieds » ; « On lève les drapeaux » ; « N’hésitez pas à vous lever, ça va monter tout seul ! N’ayez pas peur de la foule ! »

Appelée « Team Ambiance » celle-ci a été infiltrée par Christophe Geoffroy, un Français de 38 ans qui a expliqué à la RTS  s’être "étonné par l'ambiance terriblement artificielle" des meetings de Macron et en particulier celui de Lille en mi-janvier.

 A la fin du meeting, pour fêter la prestation et remercier gracieusement la Team Ambiance, le staff de Macron invite l’ensemble des « fans » à aller dans des boîtes de nuit.

Posté par jl boehler à 00:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 31 mars 2017

Cambadélis écrit aux militants du PS

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti socialiste, vient d'écrire à tous les militants. Un acte de bravoure ou une nouvelle synthèse telle qu'on les vit depuis de nombreuses années ? Dénonce-t-il une scission ou annonce-t-il une fission ? Si dans la forme il soutient Hamon, dans le fond n'est-il pas déjà parti ailleurs ? En tous cas voilà les 4 pages d'un dur exercice d'équilibriste que Cambadélis aurait pu s'épargner. La traduction immédiate de Valls  en commission des conflits eut été plus pertinente.

PS1

ps2

ps3

ps4

Posté par jl boehler à 00:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,