rn591

Les élus viennent enfin, en cette période de la Saint-Nicolas (patron qui apporte des cadeaux aux enfants sages) d'inaugurer le contournement de Châtenois, dont le projet a été lancé en 1976 ! Hélas, il ne s'agit pas d'une route réelle, mais toujours encore du projet ! Quant au panneau planté à l'endroit où la route doit commencer (disons comme feu Adrien Zeller un "bout de route", car le tronçon Val-de-Villé - Lièpvre a été abandonné), ceux qui suivent l'affaire de la RN 59 pourraient sourire si, depuis 1976, nous n'en étions à plus de 90 morts sur la chaussée actuelle ! Que de vastes blagues sur ce panneau, nous n'en relèverons qu'une : un projet inscrit au futur contrat de plan (prévu de 2014 à 2020). Un petit farceur ce Philippe Richert, président de la Région Alsace, qui en 2003 (alors que la RN 59 était déjà inscrite au contrat de plan 2000 - 2007, et bien avant que le tribunal administratif n'annulle la DUP - déclaration d'utilité publique -, a détourné le financement de cette route vers Mertzwiller ! Quant aux personnalités présentes sur la photo, elles nous font hurler de rire :

- Guido Kennel (UMP, président du Conseil Général du Bas-Rhin) : le seul qui a un large sourire. Dès qu'il sort de Strasbourg pour aller vers le sud, il pense "vacances" ! Un vrai réflexe de Pavlov.

- Philippe Richert (UMP, président du Conseil Régional d'Alsace) : il rit moins ! Il avait cru s'être débarrassé de la RN 59 lorsqu'il était au Conseil Général, la voilà  qui lui revient en pleine figure au Conseil Régional !

- Esther Sittler (UMP, sénatrice-maire) : Nous venons d'apprendre qu'elle va se représenter aux élections municipales de 2014 pour un sixième mandat, soit 31 ans de règne sans partage ! L'argument-choc : tel un président africain bien connu en France, elle n'a pas encore pu réaliser tous ses projets ! Elle va pouvoir, par mesure d'économie avec les temps qui courent, distribuer les tracts restants des campagnes précédentes. Et si vous ne savez pas qui est ce président africain, sachez qu'il s'est marié à Neuilly par devant le maire Nicolas Sarkozy, et qu'il possède un hôtel luxueux à Paris et une villa à Mougins (06), située entre celles de Marine Lepen et de Silvio Berlusconi. De la bonne compagnie.

- Enfin, n'oublions pas le représentant de la "Fédération des Travaux Publics" (Bouygues, Vinci ou autres), le seul "malheureux" de cette affaire où il n'a encore rien gagné. Mais il va se rattraper en Afrique avec l'inauguration de l'autoroute Abidjan - Yamoussoukro prévue dans les prochains jours.

panneau59