mardi 11 septembre 2018

La police allemande met en garde contre un faux employé de Microsoft

C'est la Badische Zeitung qui rend compte

Le téléphone sonne. Un homme répond, en anglais, et dit qu’il doit rapidement passer à l’ordinateur. C'est arrivé à une femme de 53 ans de Landeck, près de Emmendingen.

arnaqueUn étranger, qui avait appelé avec un code régional de Munich se présente en anglais comme un employé de Microsoft - et explique qu'il doit vérifier à distance des anomalies sur son PC. L'habitante de Landeck a raccroché et prévenu la police. "Elle a agi correctement" explique le porte-parole de la police, Jerry Clark. "Il y a toujours de tels cas". 

"La plupart des entreprises sont nommées, ce qui est connu, et le système le plus commun est Windows par Microsoft"."On ne sait pas comment cela aurait continué si la femme n'avait pas raccroché. En fin de compte, les fraudeurs veulent de l'argent - et ils sont créatifs", déclare Clark. L'une des possibilités, par exemple, est que les fraudeurs puissent arriver au PC via un logiciel spécifique et essayer d'accéder aux données bancaires ou aux mots de passe. "Il est fortement recommandé de ne jamais répondre à de telles offres - surtout si aucune assistance n’a été commandée", avertit la police. 

Mais selon Clark, il existe des arnaques plus courantes. Par exemple, une fenêtre s’affiche à l’écran, indiquant que la police criminelle fédérale a trouvé quelque chose de suspect sur l’ordinateur, y compris un avis indiquant que l’enquête serait payée.

La police peut mener l'enquête. Le président Clark ne croit pas que le mauvais employé de Microsoft se trouve réellement à Munich, comme l'indique l'indicatif régional 089. "Cela n'a rien à dire", explique-t-il. En fait, dans le passé, on connaissait même des cas dans lesquels apparaissaient les affichages du numéro d'appel d'urgence 110.

Voilà des appels comme on en reçoit de plus en plus y compris en France. Même les piratages, qui pouvaient toucher vos ordinateurs, s'étendent maintenant aux téléphones (fixes et mobiles).

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 21 août 2018

Testament par SMS

Le TGI de Metz en rejette la validité

SMS_testament

Un testament par SMS n’est pas valide, a décidé vendredi la chambre civile du tribunal de grande instance de Metz qui a refusé de transmettre à la Cour de cassation la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée en ce sens par un avocat.

Dans sa décision, la juridiction estime que « les dispositions prévues par l’article 970 du Code civil protègent l’expression des dernières volontés du testateur et, partant, son droit de propriété et celui d’en disposer de manière libre ». « La question de sa constitutionnalité apparaît dépourvue de caractère sérieux », est-il conclu, précisant qu »il n’y (avait) donc pas lieu à transmission à la Cour de cassation ».

L’article 970 du Code civil prévoit que « le testament olographe ne sera point valable s’il n’est écrit en entier, daté et signé de la main du testateur. Il n’est assujetti à aucune autre forme ». Une veuve avait contesté les dernières volontés de son mari, avec qui elle était en procédure de divorce, en s’appuyant sur cet article. Dans un SMS écrit à sa sœur le 23 octobre 2016, avant de se suicider, il avait demandé que sa mère « récupère (sa) part ».

« Exigence manuscrite » comme garantie

Selon l’avocat de la mère du défunt, Me Thomas Hellenbrand, l’article 970 « est inconstitutionnel car il limite le droit de propriété, qui est l’un des droits fondamentaux, et limite de façon trop stricte la possibilité de transmettre sa propriété ». Il avait demandé le 18 mai à la présidente de la première chambre civile de transmettre une QPC à la Cour de cassation pour que soit reconnue la validité d’un testament transmis par SMS. « En ne prévoyant pas les nouvelles modalités de transmission, le texte est de fait devenu inconstitutionnel », avait plaidé Me Hellenbrand.

Le conseil de la veuve et des trois enfants de la victime, Me Stanislas Louvel, avait insisté sur la nécessité de « sécuriser ce type d’acte ». « On veut avec ce SMS considérer que l’article 970 du Code civil n’est plus applicable et que cela suffirait à faire une donation qui est un acte grave », avait-il ajouté. Le TGI rappelle que « cette exigence manuscrite permet de limiter des risques de falsification, de prévenir les risques d’erreurs dans la rédaction, de garantir une réflexion suffisante de la part du testateur ».

Posté par jl boehler à 03:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 17 août 2018

Femme battue expulsée

Où est la justice ?

femme1

L'image est terrible: une femme battue par son compagnon, mère de famille, a été expulsée de son domicile, parce que leurs "disputes" dérangeaient le voisinage. Il y a même pire: le juge du tribunal d'instance de Colombes (Hauts-de-Seine) écrit même que "la plainte déposée pour violence conjugale par Madame ne fait que corroborer les troubles" causés au voisinage... 

La jeune femme, 37 ans, est désormais visée par une procédure qui l'oblige à déménager avant le 12 septembre. Le bailleur social, 3F, a été sollicité par les autres locataires de cette proprette résidence HLM de La Garenne-Colombes. Ils ont demandé la résiliation du bail et l’expulsion d'Élodie et de sa famille. Et obtenu gain de cause.

Le bâilleur s'explique: "Nous avons eu de nombreuses plaintes de locataires pour le bruit et des menaces proférées par Monsieur contre les résidents et la gardienne. Comme Monsieur et Madame sont tous les deux titulaires du bail, la résiliation s'applique à eux deux. Mais on entend qu’elle est victime de violence et elle n’est pas à la rue: nous travaillons à une solution de relogement."

Le 30 mars dernier, Élodie avait quant à elle porté plainte pour violence conjugale, avant que son compagnon ne soit placé en garde à vue après un nouvel accès de violence. Depuis, il n’occupe plus les lieux. Mais c'est donc elle qui est visée, directement, par l'expulsion du logement...

"Je ne comprends pas qu’on m’expulse avec deux enfants à cause de bruits", détaille la jeune femme.

Son avocate, Me Migueline Rosset, s’indigne: "Le juge décrit une situation de véritable souffrance mais n’en tire aucune conséquence. Il aurait pu agir avec humanité et renvoyer l’affaire le temps de vérifier que Monsieur était effectivement parti du logement pour refuser alors d’expulser. Nous avons fait appel" de cette décision, assure-t-elle.

Posté par jl boehler à 08:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 11 août 2018

Fin du changement d'heure ?

Le moment est venu de trancher !

heure

La Commission européenne organise une consultation en ligne portant sur le maintien ou non du changement d'heure.

Les traditionnels passages à l'heure d'hiver et à l'heure d'été ont-ils vécu ? C'est la question que pose la Commission européenne par l'intermédiaire d'une consultation en ligne à laquelle il est possible de participer jusqu'au 16 août, comme le raconte Ouest-France. Alors que les députés européens se sont déjà prononcés au mois de février pour la suppression du changement d'heure, la Commission souhaite recueillir l'avis des citoyens du vieux continent sur le sujet.

Chaque pays est cependant souverain en la matière et décide s'il veut, ou non, appliquer le changement d'heure.

Au moment de voter pour l'abandon de cette mesure, certains députés européens avaient mis en avant les résultats d'études montrant que le nombre d'accidents de la circulation augmentait lorsque les changements d'heure étaient effectifs.

D'abord testé entre 1916 et 1945 en France, le changement d'heure avait été définitivement adopté en 1976, durant le mandat du président Valéry Giscard-d'Estaing. Des Français partagés en camps à peu près égaux sur la possibilité d'abandonner cette mesure, comme le montre un sondage du quotidien espagnol ABC évoqué par Ouest-France. Ce même sondage montre que 73% des Allemands seraient d'accord pour ne plus changer d'heure et que 85% des Espagnols favoriseraient l'abandon de cette mesure supposée aboutir à des économies d'énergie.

Un argument trop léger pour la Commission européenne et certains détracteurs de ce "décalage", qui estiment que les économies réalisées ne sont pas significatives. Même chose pour les bienfaits présumés du changement d'heure sur la santé grâce à des périodes de jour plus longues permettant davantage de loisirs de plein air, qui n'ont pas convaincu les experts de la Commission. A vous de vous prononcer en allant répondre au questionnaire sur le site de l'Union européenne.

Posté par jl boehler à 03:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 8 juillet 2018

La nourriture des Touareg

Tikomart : le beurre et le fromage sec des nomades du Mali et du Niger

touareg

Dans les régions habitées par les Kel Tamasheq et les Peulh se perpétue encore la production traditionnelle du tikomart, un fromage sec ancestral dont le rôle est, aujourd’hui encore, de conserver le lait, même par des températures élevées comme celles des régions désertiques, tout en permettant aux populations nomades de transporter des provisions alimentaires très nourrissantes lors de leurs longs déplacements et dans les périodes où les autres sources de nourriture se font rares à cause de la sécheresse.

Le lait (akh) joue un rôle essentiel chez les pasteurs touareg du Mali, car il nourrit, rafraîchit et guérit. Les produits laitiers comme le beurre fondu (widi) et le fromage sec sont également d’une grande importance dans leur culture gastronomique. Le tikomart est un fromage à base de lait de vache, de lait de chèvre ou d’un mélange des deux qui est tellement déshydraté qu’il ne peut plus être mâché. Seul un mortier et un pilon peuvent être utilisés pour le casser en morceaux afin qu’il puisse être mangé trempé dans du thé ou mélangé à de la bouillie de millet.

touareg4

Ce fromage est donc essentiellement utilisé comme assaisonnement. Un morceau d’estomac de chevreau séché fournit la présure pour cailler le lait, qui est placé dans une grande cuve en bois. À l’aide d’une grande louche, les femmes retirent le lait caillé et le placent sur un tapis pour égoutter. Ils façonnent les fromages à la main avant de les placer sur des tiges de fenouil sauvage pour les aromatiser.Tikomart est produit par les Touareg (ou Kel Tamahaq, « ceux qui parlent Tamahaq »), un peuple berbère africain qui vit nomade ou semi-nomade au Sahara désert et à qui le lait et les produits laitiers sont d’une importance énorme.

Au Mali, cette communauté est concentrée dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal. Le lait et les produits à base de lait comme le tikomart sont appréciés tant pour leur qualité nutritionnelle que pour leur valeur symbolique. La langue touareg a de nombreux adjectifs pour décrire les états du lait, qu’il soit frais, aigre, caillé ou dilué. Les bergers utilisent toute une gamme de techniques (comme la fabrication de fromages) pour s’assurer qu’ils conservent une quantité suffisante de lait pour la nourriture.

touareg2

touareg1

Posté par jl boehler à 01:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 4 juillet 2018

Faites entrer l'accusé

Jacques Plumain, le fantôme de Kehl

Faites entrer l'accusé Le 19 janvier 2001, deux automobilistes ont une violente altercation sur un parking commercial de Strasbourg. L'un d'eux, Jacques Plumain, ancien militaire devenu vigile, sort un sabre et blesse grièvement son opposant. Immédiatement arrêté, il est condamné à douze ans de prison en septembre 2003. Dès les premiers mois de détention, Plumain est confondu pour les meurtres de trois femmes, survenus de l'autre côté du Rhin, à Kehl, et une tentative d'assassinat sur une quatrième. Acquitté pour celui de Hatice Celik, il est condamné en avril 2006 à la prison à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 20 ans pour les meurtres de Gisela Dallman et Ursula Brelowski. 

Posté par jl boehler à 06:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 17 mai 2018

Le Ramadan 2018 débute ce jeudi

Fixé par le Conseil français du culte musulman (CFCM)

ramadan

Comme l’a annoncé le Conseil du culte musulman (CFCM) ce mardi 15 mai, le ramadan commencera jeudi 17 mai 2018 en France. Le président du CFCM, Ahmet Ogras, a fait cette annonce à la grande mosquée de Paris, en présence des représentants des principales fédérations qui structurent la deuxième religion de France, dont le nombre de fidèles est estimé à cinq millions de personnes.

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de l’islam auprès des pouvoirs publics, Ahmet Ogras, a fait cette annonce à la grande mosquée de Paris, en présence des représentants des principales fédérations qui structurent la deuxième religion en France.

Ce mois de jeûne et d’abstinence dure de 29 à 30 jours. Cette année, le Ramadan devrait prendre fin le 16 juin, jour où les Musulmans fêteront l’Aid Al Fitr. Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman et l’un des cinq piliers de l’Islam, avec la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage.

A noter que le ramadan est un moment de grande consommation comme les fêtes de fin d’année. Selon les estimations du cabinet Solis, spécialisé dans le marketing identitaire, les familles musulmanes voient leurs dépenses alimentaires grimper de l’ordre de 34%, soit 434 euros en moyenne par foyer.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

lundi 19 mars 2018

Fonction publique : appel pour une grève unitaire le 22 mars

Non au plan "Cap 2022" de suppressions de postes du gouvernement

gr_ve1

Le mois de mars sera celui des luttes sociales dans la fonction publique. C'est en tous les cas ce qu'envisagent les principales organisations syndicales du secteur (CGT, FO, FSU, Solidaires 31), qui appellent à une grève unitaire le 22 mars. Une journée qui devrait servir à agréger différents combats engagés ces dernières semaines, dans les hôpitaux, les EHPAD, les finances publiques. La levée de boucliers des fonctionnaires vise d'abord à défendre leur statut, que le gouvernement a déclaré vouloir assouplir, et qu'ils estiment mis en danger. Au-delà de leurs propres cas, ils alertent sur les dangers que représente la remise en question du statut pour les usagers du service public : «le statut du fonctionnaire est la pierre angulaire du service public, qui aujourd'hui tend à basculer vers le privé, ce qui va impliquer une absence de suivi des usagers et des services payants.» Carte grise, déclaration d'impôts, les exemples sont nombreux. Présents lors de la réunion qui s'est tenue hier, des représentants des syndicats étudiants entendent également rattacher le mouvement étudiant au wagon de la contestation du 22 mars : «on est tous des usagers du service public, et surtout, nous sommes également concernés par cette même logique de casse et d'austérité», a déclaré Aurélie-Anne Those de l'UET. La manifestation du 22 mars fera suite à la mobilisation des retraités et des EHPAD aujourd'hui. Le début d'un long mouvement ?

C'est le mot qui revient dans toutes les bouches au moment d'évoquer la journée du 22 mars : le CAP 2022, plan d'action engagé par le gouvernement pour la refonte du service public, qui prévoit la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires, et d'atteindre une baisse des dépenses publiques de l'ordre de -3 % du PIB. Les syndicats préconisent la suppression de ce plan et la création d'emplois.

Posté par jl boehler à 01:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 8 mars 2018

TF1 : une affaire de gros sous !

Qui va gagner ? qui va perdre ?

tf11

 Pour l'instant, seul Canal+ refuse de retransmettre les chaînes affiliées au groupe TF1. Demain, vont peut-être s'y joindre Orange et Free ? Qui va gagner dans ce combat de gros bras ? On sait déjà qui va perdre : le téléspectateur qui devra acheter un boîtier TNT ou qui à terme verra grimper sa facture Canalsat et sa redevance télé ? Tout est possible ! 

canal_fin_tf1

Posté par jl boehler à 01:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 10 février 2018

Attention aux belles promesses qui sont des arnaques !

FAUSSE JOIE : VELUX REMBOURSE VOS FENÊTRES ?

VELUX_VIl ne faut pas rêver : cette opération de remboursement concerne uniquement 100 acheteurs répondant aux conditions (remplacement de fenêtres intervenu entre le 16 octobre et le 17 décembre 2017) et désignés gagnants lors d'un futur tirage au sort. L’astérisque accompagnant la promesse "VELUX rembourse vos fenêtres" fait référence à un minuscule paragraphe : "100 gagnants par tirage au sort. Inscription et règlement sur velux.fr." Le fabricant de fenêtres prône un meilleur éclairage naturel de vos pièces mais ne brille pas par son offre publicitaire. Selon : "Arnaques-infos".

  • NB : à l'heure actuelle, la publicité sur velux.fr ne fait plus état que du tirage au sort de 10 gagnants ... d'un volet roulant.

Posté par jl boehler à 02:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :