Démission, or not ?

d_mission_mozzi

Selon la première adjointe, sa démission serait une "rumeur", c'est bien le seul point d'accord avec elle. Alors où est le problème ? C'est tout simple : selon toutes les sources contactées, c'est elle-même qui a lancé la "rumeur", ajoutant régulièrement un mot de mauvaise "humeur" envers le premier magistrat. La rumeur semble d'ailleurs confortée par le fait que le maire l'a déjà remplacée dans certaines de ses responsabilités, telle les marchés et plus particulièrement le marché du terroir. Alors même si le courage politique n'a pas autorisé l'annonce de la démission en réunion publique devant les auditeurs venus pour défendre l'école primaire, attendons !

Whait and see !

 3 % d'augmentation des impôts ?

Erreur, monsieur le maire ! avec l'augmentation de 1 % que vous avez votée à la comcom, ce dont vous n'avez pas parlé à vos conseillers (comme d'habitude ?), l'augmentation est de 4 % !

Un site internet à 10000 € !

Qui peut croire ça ? A ce tarif, aucune municipalité de la vallée et ailleurs n'aurait de site internet. Et à ce prix, je n'aurais pas de blog ! Les sites sont souvent gratuits ! Et une formation des personnes à l'utilisation et au référencement, se fait en général par skype (donc sans déplacement) et dure en moyenne 10 heures ! Alors 10000 €, cela ferait 1000 € de l'heure, même les ministres et les parlementaires n'ont autant de revenus. Et comme aucun élu n'a relevé l'incongruité de cette somme, la somme réservée au site internet a passé ... comme une lettre à la poste. A des tarifs pareils, quel sera le pourcentage de l'augmentation des impôts locaux en 2019 ? Et, d'ailleurs, ce tarif, s'il peut convenir à une grande entreprise, n'a rien à voir avec une petite mairie.

Augmentation des frais de justice, menteur !

huissier1

Selon certaines sources convergentes, monsieur le maire de Villé a augmenté le montant prévisionnel au budget des frais de justice. Interrogé, et poussé dans ses derniers retranchements par les membres de sa propre majorité, il a affirmé qu'il s'agissait de régler "l'affaire Boehler".

Rappelons les faits : en 2015, monsieur le maire a déposé plainte en diffamation (à propos d'un article sur ce blog concernant les baux de chasse non reversés aux propriétaires fonciers) avec constitution de partie civile auprès d'un juge d'instruction. Après le dépôt d'une caution de 2500 €, le maire m'a "traîné" devant le tribunal correctionnel de Colmar ainsi que trois conseillers municipaux. Mais, malgré tous ses efforts et ceux de son avocat, il n'a pas fallu plus de 5 minutes au tribunal pour annuler la plainte de monsieur le maire et le renvoyer dans les cordes. C'est ce qu'on appelle un "ko au premier round".

Lors d'un conseil municipal, le premier magistrat avait affirmé prendre tous les frais à sa charge. Vu l'importance de la facture, aurait-il changé d'avis ? Autre question : "l'affaire Boehler" étant terminée depuis le 23 juin 2016, il n'aurait pas encore soldé son débit auprès du tribunal et des avocats ? Monsieur le maire, un bon conseil ! Fermez votre porte,  messieurs les huissiers ne vont pas tarder à sonner ...