samedi 12 août 2017

Prix éblouissants – 55 555 billets de bus à seulement 5 € avec OUIBUS !

Fantastique ! Vive Macron !

ouibus3On avait cru comprendre que le gouvernement voulait réduire de 5 € les APL (aides personnalisées au logement). Finalement, il n'en est rien, il ne s'agit que d'un malheureux couac de communication, qui avait même amené notre président à parler de "pipi de chat". Il n'y aurait eu qu'un malheureux mélange de dossiers traînant sur un bureau et mal rangés par un collaborateur.

ouibus2

La réalité serait toute autre. Et pour la comprendre il faut revenir au grand projet de "bus Macron" au moment où notre président n'était encore que ministre des finances. Même de l'Elysée, il continue à suivre ce dossier. Alors ces compagnies sollicitées (Ouibus, Flixbus, et autres sous-traitants) devaient proposer des voyages "low coast" à 5 € ! Ainsi, quatre lignes expérimentaient déjà ce produit : Paris - Lyon, Marseille - Montpellier, Lille - Bruges et ... Strasbourg - Europa Park Rust (Pays de Bade, Allemagne).

Le malheur est que ce dossier mal rangé sur le bureau du président s'est mélangé à celui des APL (allocation personnalisée de logement). Et c'est ainsi que ce mélange explosif de projets se serait retrouvé sur le bureau du premier ministre Edouard Philippe qui aurait rédigé en toute sincérité une note de synthèse : "réduction généralisée des APL pour un montant de 5 €". Désolant, ce couac ! mais l'erreur ne serait-elle pas humaine ? Ce qui serait inhumain et diabolique, ce serait de persévérer dans l'erreur.

D'ailleurs pour réparer ce léger "couac", le président Macron se verrait très bien conduire lui-même un bus à 5 € de Strasbourg à Rust. Encore faudrait-il qu'il passe d'abord son permis de conduire "transports en commun". Il ne faudrait pas qu'on puisse lui reprocher de conduire sans permis, après qu'on lui a déjà reproché son accoutrement de pilote alors qu'il n'a jamais fait son service militaire.

ouibus1

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 28 juillet 2017

Touristes arnaqués

Avion payé, mais pas de réservation !

billet_avion_decollage

Quatre-vingt-dix personnes ont déposé plainte mardi devant le tribunal correctionnel de Lyon contre l’agence Anatolia Voyage pour escroquerie. Certaines ont constaté que leur réservation n’avait jamais été effectuée alors que les billets avaient été payés. D’autres, coincées à l’étranger, ont appris que le vol retour n’existait pas

Pour eux, les vacances ont tourné au cauchemar. Ces touristes pensaient avoir réservé des séjours de rêve (pour la majorité en Turquie) mais rien ne s'est déroulé comme prévu, rapporte franceinfo.

Tous ont un point commun, avoir fait confiance à cette agence. Mais, l'établissement du second arrondissement de la ville a mis la clé sous la porte.

Au total, une centaine de victimes ont déposé plaintes devant le tribunal de Lyon. Certains passagers n'ont pas pu prendre l'avion car leur billet n'avait pas été payé par l'agence. "Et puis, on a des gens qui vont pouvoir faire l'aller mais lorsqu'ils sont arrivés à l'aéroport pour rentrer, le retour n'avait pas été payé", explique à franceinfo Aurélie Sauvayre, l'avocate en charge de l'affaire. Certains voyageurs ont également appris que leur vol n'existait pas.

Cette agence de voyages facturait donc les billets d'avion aux clients mais sans effectuer la réservation. D'après l'avocate, le préjudice pourrait s'élever au moins à 200 000 euros. Une page Facebook a été créée afin de rassembler les victimes. Aujourd'hui, l'agence reste injoignable. Selon des informations de franceinfo, les responsables se seraient envolés à l'étranger.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 28 juillet 2016

Solar Impulse boucle le tour du monde

L’avion solaire Solar Impulse 2, qui a bouclé un tour du monde historique en volant jour et nuit, s’est posé à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, d’où il était parti le 9 mars 2015.

solarAprès un périple de 23 jours effectifs de vol et de 43 041 km à travers quatre continents, l’avion Solar Impulse 2 a bouclé, ce mardi 26 juillet 2016, un tour du monde historique. L’appareil, qui a volé jour et nuit à l’énergie solaire, s’est posé sans encombre à 05h05 GMT à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, d’où il était parti le 9 mars 2015.

Piloté par le Suisse Bertrand Piccard, l’appareil est parti dimanche du Caire, en Egypte, et il a parcouru plus de 2 700 km en 48 heures. A son arrivée sur le tarmac de l’aéroport Al-Batten à Abu Dhabi, Bertrand Piccard a été rejoint par son partenaire, le pilote suisse André Borschberg. Là même où Solar Impulse avait pris son tout premier envol le 9 mars 2015 pour réaliser une petite étape : 13 heures de vol pour se rendre à Mascate, la capitale du Sultanat d’Oman.

Depuis mars 2015, les deux pilotes se sont relayés, pour faire voler Solar Impulse au-dessus de l’Asie avec des escales en Inde, en Chine puis aux Etats-Unis. Leur course s’est terminée dans le bassin méditerranéen : à Séville en Espagne puis au Caire en Egypte et enfin aux Emirats Arabes Unis. Au total, l’avion a parcouru plus de 42 000 kilomètres et a réalisé 23 jours de vol.

 L’avion dont les ailes sont composées de 17 000 cellules photovoltaïques qui capturent les rayons du soleil pour recharger les batteries, a volé uniquement grâce à l’énergie solaire. L’appareil qui emmagasinait de l’énergie pouvait alors voler jour et nuit avec un rythme de croisière habituellement compris entre 50 et 100 km/h. Solar Impulse est aussi large qu’un Boeing 747, mais pèse seulement 1,5 tonne.

Posté par jl boehler à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 30 juin 2016

Cuba : Le tourisme a le vent en poupe

Le secteur touristique sur l’île de Cuba se porte bien, en ce premier semestre 2016, elle a accueilli près de 2 millions de touristes étrangers, un chiffre en hausse par rapport à l’an passé selon les experts. En 2015, Cuba a reçu 3,5 millions de touristes soit une augmentation de 17 % par rapport à l’année 2014, et pour 2016, ce sont 3,85 millions de visiteurs étrangers qui devraient fouler les terres antillaises.

cuba17062016Parmi les pays qui fournissent le plus grand nombre de touristes, on retrouve le Canada, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Italie, l’Espagne, l’Argentine, mais aussi la France.

havane

Rien que les visites des visiteurs en provenance des États-Unis ont augmenté de 93 % de janvier à avril 2016, 94 000 Américains ont humé l’air des Caraïbes, selon le ministère du Tourisme. Le caractère unique de l’offre cubaine qui possède, entre autres, un vaste héritage culturel et patrimonial, outre ses paysages de rêves, constitue un attrait majeur pour les touristes.

Dans le cadre du processus de normalisation des relations entre Cuba et les États unis, il n’est pas exclu qu’en 2016, le Congrès américain lève l’interdiction pour ses citoyens de voyager en tant que touristes à Cuba, ce qui selon les analystes, pourrait conduire à un flux de 3 millions voyageurs individuels dans ce pays au cours de la première année.

Cuba_libre

Cuba et les États-Unis ont repris officiellement les relations bilatérales en juillet 2015, après plus de 54 ans de rupture, mais le président Barack Obama ne peut pas lever l’embargo sur les restrictions de voyage concernant les Américains, seul le Congrès peut le faire. Les sénateurs Parick Leahy et Jeff Flake ont présenté le projet de loi l’année dernière, « liberté de voyager à Cuba » pour lever toutes les restrictions relatives aux déplacements vers le pays communiste, afin qu’ils puissent se déplacer librement et visiter l’île . Le projet de loi a déjà le soutien de 51 sénateurs, selon « Engage Cuba », mais il n’a pas encore été voté en séance plénière. Cuba est le seul pays dans le monde où les Américains sont interdits de tourisme.

Seul un nombre limité d’Américains sont autorisés à se rendre à l’île, les Cubano-Américains peuvent voyager à Cuba pour voir leurs parents sans restrictions depuis 2009. En 2011, des voyages ont été étendus à un nombre limité d’Américains comme des proches, des journalistes, des responsables gouvernementaux, des religieux et des travailleurs humanitaires. La catégorie « touriste » n’est pas encore légale pour les visiteurs américains, qui doivent obtenir l’une des 12 « licences » pour se rendre à Cuba.

LE_CAPITOLE_LA_HAVANE_PAGE_CIRCUIT

Les compagnies aériennes américaines commenceront à offrir à l’automne (hémisphère nord) des vols commerciaux directs entre les États-Unis et Cuba, à la suite de l’accord conclu en février entre Washington et La Havane pour reprendre les vols après plus d’un demi-siècle sans service.

Si tout se passe selon le calendrier prévu, le gouvernement américain annoncera « cet été » le nom des compagnies aériennes américaines qui assureront les liaisons et la fréquence de leurs vols selon le DPA,  a déclaré un porte-parole du ministère des Transports.

clubmed_circuits_decouverte_cuba_vieille_voiture_havane_

L’accord entre les États-Unis et Cuba, qui a été officiellement signé le 16 février à La Havane, devrait permettre de réaliser jusqu’à 20 vols directs quotidiens à partir des États-Unis en direction de La Havane et dix autres vols vers des aéroports internationaux cubains.

Les vols charters entre les États-Unis et Cuba continueront une fois que les services commerciaux directs sont repris. En effet, bien que les vols commerciaux entre l’île et les États-Unis aient été annulés depuis 53 ans (depuis le milieu des années 1970), il y a des vols charters qui opèrent sous certaines conditions. Ces vols resteront donc valides, mais de nouvelles routes commerciales fourniront plus de vols, et ce plus facilement.

Posté par jl boehler à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 1 juillet 2015

Les Français n'ont plus besoin de visa pour aller au Vietnam

huyhungjpg154354550

Le gouvernement vietnamien vient de promulguer une résolution sur l'exemption de visa d'entrée au Vietnam pour les citoyens de cinq pays européens que sont le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie. 

A partir du 1er juillet 2015 jusqu’au 30 juin 2016, les ressortissants de ces pays seront exemptés de visa au Vietnam pour une durée maximale de 15 jours sans distinction de catégories de passeport et de but d'entrée au Vietnam. 

Pour rappel, lors de la réunion périodique de mai, le gouvernement avait convenu de prendre des mesures pour régler les difficultés et soutenir le secteur du tourisme, notamment par l'élargissement des exemptions de visa. 

Le Vietnam a exempté unilatéralement de visa les citoyens de 7 pays que sont le Japon, la République de Corée, la Norvège, la Finlande, le Danemark, la Suède et la Russie, et bilatéralement, les citoyens de 9 autres pays de l’ASEAN. 

Posté par jl boehler à 00:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 11 mai 2015

François Hollande en Guadeloupe

Esclavage : visite en avant-première du Mémorial ACT en Guadeloupe

En Guadeloupe, le Mémorial ACTE divise

Posté par jl boehler à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 10 mai 2015

François Hollande en Martinique, terre d'Aimé Césaire

cesaire1

cesaire3

Aimé Césaire, décédé en 2008, "est à la fois un poète, un écrivain, un auteur puissant qui a considérablement donné de la fierté à la cause qui a été la sienne et aussi un homme politique qui a changé la Martinique et l'ensemble des Antilles", a déclaré le président à la presse à la sortie du cimetière. Devant la tombe d'Aimé Césaire dont la stèle porte un de ses poèmes , "on est empli de sa culture, de ses mots, de son texte", a-t-il jugé. "C'est pour cela qu'il n'était pas imaginable dans ce déplacement caribéen de venir sans m'incliner sur sa sépulture", a ajouté le président.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 9 mai 2015

François Hollande à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy aux Antilles

m_antilles_0

A Saint-Martin aux Antilles, où il est arrivé ce vendredi pour une première visite présidentielle depuis 15 ans, François Hollande, accompagné des ministres Ségolène Royal et Christiane Taubira, a été assailli de doléances (concernant surtout la situation administrative particulière et la lutte contre le trafic de drogue)  par les autorités de cette collectivité de 40.000 habitants qui ont voté à 51,5% pour lui en 2012. Puis il s'est rendu à l'île voisine de Saint-Barthélémy. Ces deux îles, au statut particulier, vivent surtout du tourisme.

 L'héritage suédois de Saint-Barthélemy

La France acheta Saint-Barthélemy à l'ordre de Malte en 1674. L'île ne produisant aucune richesse, la Couronne la céda au royaume de Suède en 1784.

La Suède en fit un port franc, jouissant d'une exonération douanière et fiscale, ou des navires de toutes provenances pouvaient entreposer leurs marchandises.

Saint-Barthélemy fut rétrocédée à la France par le traité du 10 août 1877, approuvé par une consultation des habitants, et fut rattachée à la Guadeloupe en 1878. Les choix faits par la Suède ont ensuite été perpétués par la France qui, observant la pauvreté de l'île et sa situation originale, y vit le moyen d'en faire une place commerciale dynamique. C'est ainsi qu'un arrêté du 21 novembre 1878 accorda à l'île un régime de franchise commerciale, douanière et fiscale.

 La partition de Saint-Martin

saint_martin

Le traité dit de Concordiadu 23 mars 1648, toujours en vigueur, organise le partage de Saint-Martin entre la France et la Hollande, assure une libre circulation des biens et des personnes, et implique une obligation d'entraide entre les deux parties de l'île.

Après avoir été occupée à plusieurs reprises aux XVIIème et XVIIIème siècles par des puissances européennes rivales, Saint-Martin est rendue, pour sa partie nord, à la souveraineté française, par le traité de Paris de 1816. Le régime juridique appliqué en Guadeloupe y devient alors applicable en théorie. Une convention signée avec la Hollande le 28 novembre 1839 confirme l'application du traité de Concordia.

Toutefois, devant l'isolement et le manque de ressources de l'île, le Conseil privé de la Guadeloupe adopte le 11 février 1850 une délibération approuvant un arrêté qui « concède à la dépendance de Saint-Martin de nouvelles immunités commerciales, ainsi que des faveurs nouvelles pour encourager l'exploitation de ses salines ». Saint-Martin bénéficie donc, comme Saint-Barthélemy, d'un statut de port franc, où les droits de douane ne sont pas perçus.

Cet acte inaugure les nombreuses décisions des autorités françaises qui ont progressivement abouti, jusqu'à nos jours, à la « situation ambiguë et singulière » de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, administrativement rattachées à la Guadeloupe, mais s'en distinguant juridiquement à de nombreux égards.

Posté par jl boehler à 00:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 31 juillet 2014

Crash au Mali : un point de vue

swiftAlors que l'on recherche encore les causes du crash au Mali qui a fait 118 victimes, où avant l'étude même des boîtes noires,on a évoqué les intempéries, mais aussi des tirs possibles de missiles ou d'attentats, on en vient enfin à évoquer les conditions de travail, les système leasing des avions, la pratique du low-cost (voyages à bas prix) , autant de raisons qui auraient pu nuire à la sécurité. Mais les compagnies, les gouvernements, prendront-ils en compte ces éléments qui remettent en cause tout le système aérien actuel ? Il est vrai que ce genre de raisons ne se trouvera pas dans les boîtes noires.

A lire dans 'Alsace et les DNA:

mali22

Posté par jl boehler à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 14 juillet 2014

Le vol MH 370 retrouvé ?

2606_STEPHFF

Posté par jl boehler à 10:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :