samedi 11 juin 2022

Décibulles 2022 à Neuve-Eglise

d_cibullesLe Festival Décibulles 2022 vous donne rendez-vous les 8, 9 et 10 juillet 2022 avec une programmation comme on les aime : Selah SUe, Woodkid, Parov Stelar font partie des têtes d'affiches annoncées.

Cela fait déjà plus d'un quart de siècle que le festival Décibulles existe ! Chaque été, du côté de Neuve Eglise dans le Val de Villé (67), ce festival pas comme les autres accueille des stars internationales sur sa scène. En passant de 700 festivaliers lors de la première édition à plus de 25 000 personnes ces dernières années, le festival de Neuve Eglise a fait du chemin.

La programmation

Vendredi 8 juillet 2022

Selah Sue (soul) • Niska (hip-hop) • Vitalic (electro)
The Groove Sessions Live : Chinese Man + Scratch Bandits Crew - Chinese Man Records + Baja Frequencia feat. Youthstar - Chinese Man Records & Miscellaneous (electro hip-hop)
Larry (hip-hop) • Ruff (hip-hop) • Johnnie Carwash (rock garage)
Ouai Stéphane (electro) • Aiming For Enrike (math-rock)

Réverbère (théâtre burlesque)

d_cibulles1

 

Samedi 9 juillet 2022

Woodkid (electro pop) • The Stranglers (rock)

LA FEMME (rock) • French 79 (electro) • Delgres (blues rock)
PALES (post punk) • Madmadmad (punk funk electro)
MSS FRNCE (punk) • Naya Ali (hip-hop)

Compagnie Albedo (déambulation humoristique)
Doble Mandoble (théâtre physique) • Satchok (cirque)

d_cibulles2

 

Dimanche 10 juillet 2022

Parov Stelar (electro swing) • Dub inc (reggae)

HUGO TSR (hip-hop) • L'Entourloop (hip-hop / reggae)
Pongo (kudur) • Maeva (pop / nu soul)
Shht (space rock) • Murman Tsuladze (black sea disco)

Cie Nokill (théâtre) • Compagnie Albedo (déambulation humoristique)
Cie Les Invendus (mouvements jonglés) • Anonima Teatro (road movie marionnettique)

d_cibulles3

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 17 novembre 2021

La MJC Villé - le Vivarium y était

1000 MJC se donnent la main !

Réunies pour la première fois depuis 50 ans, les MJC de France ont lancé les fondations de leur nouvelle organisation à Port-Leucate. Elles s'engagent pour continuer de faire vivre les territoires et la culture notamment auprès des jeunes. 

port_leucateÀ l’issue de trois jours de rencontres interrégionales, les MJC de France ont défini les fondations de leur nouvelle organisation commune pour permettre une bonne collaboration avec les acteurs publics, mais aussi agir sur les questions de société actuelles. 260 personnes venues de toutes les MJC de France étaient réunies à Port-Leucate pour échanger et construire ensemble leur avenir. Les enjeux sont de taille pour ce pilier de l'éducation populaire qui a de nombreux défis à relever, en partie liés à la crise sanitaire.

Les MJC pourront désormais s'appuyer sur un réseau national fort de 1000 structures leur garantissant une représentativité plus forte. 4 axes et 8 engagement. Ensemble, ils ont élaboré la Déclaration de Leucate autour de 4 axes prioritaires : citoyenneté, place des jeunes, problématiques de proximité et développement durable. Ils ont pris 8 engagements communs  s’emparer des grandes transitions et des enjeux sociétaux (transitions climatiques, écologique, numérique…), faire reconnaître son expertise du local au national, affirmer les spécificités et les singularités de son projet associatif dans ses relations avec les pouvoirs publics, initier et inventer des espaces inédits de coopération, porter une vision ouverte de la culture, pour la mise en œuvre des droits culturels, accompagner ses membres et garantir leur pérennité sur les territoires, expérimenter et essaimer ses initiatives inspirantes et s’emparer de la question de la formation des acteurs.

Les MJC ont également fixé un calendrier avec mi-janvier des rencontres entre les membres des deux précédentes fédérations qui les représentaient et en avril une assemblée générale pour adopter ensemble les statuts de la nouvelle tête de réseau des 1000 MJC. (selon le quotidien "L'indépendant")

port_leucate2

Port_Leucate3

port_leucate1

Posté par jl boehler à 03:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 2 décembre 2019

Verger communal sur terrain de foot

Depuis samedi, le très discuté verger communal de Tagolsheim (dans le Sundgau) est installé sur le terrain de football. Une vingtaine de bénévoles ont mis la main à la pâte pour planter la cinquantaine d’arbres fruitiers. Pommiers, cerisiers et autres mirabelliers ont donc remplacé les joueurs de foot d’un club « en sommeil ».

tagolsheim1

Une vingtaine de bénévoles étaient réunis autour du maire François Gutzwiller, ce samedi matin, à Tagolsheim, pour planter les arbres du verger communal. Une petite affluence en raison des polémiques entourant le lieu d’implantation du verger sur le terrain de football (notre édition de jeudi 21 novembre). Un terrain inoccupé depuis plus de deux ans puisque le club de l’AS Tagolsheim, qui s’était senti poussé vers la sortie par la municipalité pour des problèmes de vestiaires, s’est exilé sur les installations d’Aspach ces deux dernières saisons. Au niveau sportif, le club de football local est actuellement « en sommeil ».

Existant toujours en tant qu’association, l’AST n’a guère accepté la décision d’implanter un verger communal sur « son » ancien rectangle vert et l’a fait savoir. Des habitants du village ont également eu du mal à comprendre ce choix et ont « boycotté » le moment fort de l’histoire du village.

« Des arbres sur un terrain de foot, on n’a jamais vu ça ailleurs »

tagolsheim2

« C’est quand même bizarre de planter des arbres sur le terrain, on n’a jamais vu ça ailleurs, glissait d’ailleurs un Tagolsheimois croisé dans la commune. C’est triste de voir le terrain dans cet état et incompréhensible quand on sait que la commune s’agrandit avec notamment des jeunes ménages qui auraient pu être intéressés à terme par un club de foot dans le village pour y inscrire leur(s) enfant(s). Je pense qu’il y avait de la place à d’autres endroits et qu’on aurait pu épargner ça au terrain de football. »

Avec une hausse de plus de 22 % du nombre de ses habitants, selon les derniers chiffres de l’Insee publiés en janvier (notre édition 16 janvier), Tagolsheim détient actuellement le record de croissance démographique dans le Sundgau.

Un petit terrain de football au printemps, un autre de basket dès le mois de décembre

« Le terrain n’était plus utilisé et nous voulions implanter le verger à côté de la zone de loisirs et de la salle communale pour créer un espace très sympathique, avait justifié le maire, en début de semaine. Et, même s’il n’y a plus de club de football, l’offre sportive et loisirs reste très importante pour une commune de notre taille avec déjà le tennis et la piscine, ainsi qu’un nouveau petit terrain de foot en herbe pour jouer en sept contre sept ou huit contre huit qui verra le jour d’ici le printemps et un terrain de basket, accessible dès le début du mois de décembre, qui sera protégé et clôturé. »

« Dans quelques années, les gens auront oublié ce terrain de foot »

« Dans quelques années, les gens auront oublié ce terrain de foot et seront contents de profiter de nos fruits locaux », a conclu, ce samedi, un maire dont la décision n’a pas fini de faire causer à Tagolsheim et dans les communes voisines. Mais, opposants et sympathisants de ce projet sont désormais tous face à une seule et même réalité : le verger communal et ses 50 arbres ont bel et bien vu le jour sur l’ancien terrain de football. Et, les Tagolsheimois récolteront le fruit de cette décision dans les années à venir.

tagolsheim3

 

Et à Villé ?

Là aussi le club est en sommeil depuis plus d'un an. Evidemment, la mairie n'a pas encore osé s'attaquer au terrain (l'un des plus beaux de la vallée avec des aménagements toujours d'avant-garde, tel l'arrosage automatique). Mais des bruits ont déjà couru concernant le mobil-home servant de vestiaires. Des envies se seraient fait jour du côté de la municipalité, donc du maire, pour vendre cet outil au village voisin. Alors même que l'une ou l'autre association locale souhaiterait l'utiliser ! Le sujet sera-t-il évoqué lors de la campagne électorale à venir ?

Posté par jl boehler à 00:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 23 novembre 2019

En faveur de l'Afrique

Lobaye school 

lalaye

LOBAYE SCHOOL est une association de la Vallée de Villé qui cherche à promouvoir la création d'une école en Centrafrique, à Lobaye.

Autour du fleuve Lobaye et dans les viillages, les enfants ne peuvent pas suivre une scolarité actuellement.
Des personnes de bonne volonté se donnent les moyens pour créer des évènements en vue de financer une école qui serait accessible aux enfants de plusieurs villages.

Un marché aux puces a déjà eu lieu.

Une soirée africaine sera organisée à Lalaye le 7 décembre prochain.

D'autres manifestations seront annoncées au fil du temps.

Merci pour votre soutien ! Pensez à en parler et à partager autour de vous !

Posté par jl boehler à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 3 septembre 2018

Les raisons des matches de Mackenheim à Villé

"Rue 89" présente l'audience à la commission de discipline de la LAFA (Ligue d'Alsace de Football-Association)

rue891

rue892

rue893

rue894

Posté par jl boehler à 00:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 2 septembre 2018

Le club de Mackenheim exilé à Villé

La saison de football a repris sans l'AS Villé 2010 à court d'effectif une grande partie des joueurs ayant émigré sous d'autres cieux. Pourtant, une équipe jouera sur le magnifique stade municipal du bourg-centre, l'AS Mackenheim, un club du Ried situé à près de 30 km de Villé. Que s'est-il donc passé ?

DNA010918vill_

mackenheim1Le match qui opposait Mackenheim et Benfeld, le dimanche 6 mai, a été interrompu par l'agression raciste de trois joueurs noirs du club visiteur. A voir ci-dessous.

mackenheim3

Mackenheim4

Le résultat ne s'est pas fait attendre : des sanctions sportives par la Ligue d'Alsace de Football envers les joueurs, mais aussi envers le club de Mackenheim dont le terrain est interdit pour quatre rencontres de championnat, et qui doit s'exiler pour jouer ses matches à domicile à plus de 30 km de leur village.

Le club a d'ailleurs eu du mal à trouver des installations de repli. Breitenbach, un moment sollicité, a finalement refusé l'accueil, ce que le maire de Villé a accepté sans retenue et sans consultation, semble-t-il, de quiconque dans sa municipalité. Il est vrai qu'à Villé, l'Etat c'est lui.

Posté par jl boehler à 03:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 10 août 2018

Douche froide pour le foot amateur

Les retombées de la victoire des Bleus, elles passent où ?

bleus

Après la belle performance de l'équipe de France à la Coupe du monde, le foot amateur attire de nouvelles vocations, seulement il souffre d'un budget toujours trop faible, révèle Le Parisien.

Tous les quatre ans, à l'occasion de la Coupe du monde de football, nombreux sont les joueurs qui se lancent dans le football amateur. Cette année, avec la victoire de l'équipe de France, le nombre d'inscriptions devrait largement augmenter. Une chance pour ce milieu qui espérait avoir des fonds supplémentaires avec le jackpot touché par la Fédération française de football avec le titre de champion du monde décroché en Russie. Seulement, selon les informations du Parisien, il semblerait que les clubs amateurs soient laissés à l'écart. Sur les 32,5 millions d'euros que la FFF a reçus de la FIFA, il ne devrait pas rester grand-chose pour le football amateur. Les joueurs et le staff ont déjà touché 30% de cette cagnotte pour leur victoire. Une autre grande partie servira à rembourser les frais engagés avant et pendant la compétition, comme l'organisation des matches de préparation, le camp de base ou encore les déplacements. Il ne resterait qu'un seul petit million d'euros. 

Une aide exceptionnelle cette année

Une somme loin de pouvoir renflouer les caisses des 18 000 clubs amateurs de France qui regroupent plus de deux millions de licenciés. Lors du Mondial 98 également remporté par les Français, les clubs amateurs avaient reçu une aide de 44 millions d'euros. Mais la compétition avait été organisée en France et les recettes perçues étaient largement supérieures à celles de cette année. La FFF veut tout de même bichonner son cercle amateur. C'est pourquoi elle a décidé, en assemblée générale en juin dernier, de lui accorder une aide exceptionnelle cette année à hauteur de 85 millions d'euros contre 77 millions la saison dernière. Reste à savoir si cette aide importante suffira pour faire face à l'afflux des nouveaux licenciés. Ils devraient être 10% de plus cette saison. "On avait anticipé cette hausse, assure Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF au Parisien. La Coupe du monde va juste renforcer toutes les actions d'accompagnement et d'aide qu'on mène déjà depuis deux mandats (NDLR : depuis l'élection de Noël Le Graët à la présidence en 2011). On connaît très bien les besoins des clubs. Sur les 85 millions d'euros, plus de 50 millions vont dans le Fonds d'aide au football amateur (Fafa) qui finance le matériel, les terrains, les vestiaires, l'achat de véhicules, la formation des dirigeants et des éducateurs". La FFF montre ainsi qu'elle veut prendre soin de ses structures amateurs, passage obligé des futurs champions du monde ! (selon "Le Parisien")

Posté par jl boehler à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 20 mai 2018

La fête du cheval à Triembach-au-Val ...

... avec "les cavaliers du rêve" et l'ASC St-Pierre-Bois - Triembach

cheval1

cheval

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 2 décembre 2017

Bière de Noël à Breitenbach

Avant d'aller à Albé, passez à Breitenbach pour vous abreuver.

abreuvoir

Posté par jl boehler à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 21 septembre 2017

Le FC Breitenbach se relance !

Le FC Breitenbach a été créé en 1961. Son équipe jouait alors  sur le terrain de Dieffenbach-au-Val. Son équipe : Wingert, Koessler, Dollé J., Dollé J-Marc, Boehler, Martin M., Kast, Clavelin, Freppel, Witz, Zimmermann J., Dillenseger R. Responsable de l'équipe : Robert Burger. Président : Martin Bucher. Secrétaire: Raymond Wantz.

Aujourd'hui, le FC Breitenbach repart à zéro. Meilleurs souhaits de réussite !

breitenbach

Posté par jl boehler à 01:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,