mercredi 16 janvier 2019

Quand nos conseillers départementaux dialoguent avec les électeurs ...

L'animation par Frédéric Bierry

bierry

Un discours bien rodé devant une salle pleine d'une petite centaine de personnes, du président du Conseil Départemental Frédéric Bierry dit "Fredo" du côté de la Bruche, qui est avec Frédérique Mozziconacci, l'élu de notre canton Mutzig-Villé. D'emblée il donne le ton : le bilan à mi-mandat c'est avant-tout le point sur les compétences du département, et l'Alsace (ou plutôt la fusion des deux départements 67 et 68). 

Il aborde aussi deux des questions que je lui avais envoyées par sa page facebook, sans toutefois les développer. J'y suis donc revenu et je publierai les échanges dans des billets à venir. 

D'ailleurs, il a tenu à répondre lui-même aux questions de la salle, ne laissant à sa collègue qu'un léger rôle de comparse, qui se tenait debout, un peu raide, comme une triste statue, sur le côté de la table présidentielle.

statue

Pour l'obliger à sortir de sa réserve, je lui ai adressé une question de sa compétence sur les zones de montagne (elle est devenue récemment vice-présidente de la commission permanente du comité de massif), mais à ma grande surprise, elle n'a pu que répéter ma question. Pourtant j'avais annoncé la question sur la page facebook du président Bierry, elle aurait pu préparer une réponse argumentée. Rien de tout cela. On comprend mieux pourquoi sa démission d'adjointe au maire de Villé est passée inaperçue.  Aucune indication sur les travaux du comité de massif, de l'ANEM (association nationale des élus de montagne) ou sur l'AMV (association des élus du massif vosgien). Elle n'était effectivement là que pour apporter un soutien moral à son président. Soutien moral dont il n'avait évidemment que faire.

J'ai donc posé deux questions au président Bierry : la RN 59 et une question sur l'une des compétences du département, le volet social, à travers les actions menées pour les jeunes migrants (mineurs non accompagnés). Je reviendrai sur ces questions dans mes prochains posts.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 9 janvier 2019

Nos conseillers départementaux viennent présenter leur bilan !

A l'heure des "grands débats macroniens",

enfin une initiative louable dans le Val de Villé !

mozzico

Ce n'est pas souvent que des élus sont disposés à dialoguer avec la population ! Alors profitons-en ! Bien des questions méritent d'être posées ! Et le débat se doit d'être contradictoire, aussi j'y serai ! Surtout que les qualifications des élus présents permettront d'avoir des réponses !

- Frédéric BIERRY n'est autre que le président du Conseil Départemental 67 !

- Frédérique MOZZICONACCI est la vice-présidente alsacienne de la commission permanente du Comité du Massif Vosgien !

Voilà qui promet ! rendez-vous pour tous, le lundi 14 janvier à 19 h 00 à la "salles des fêtes à Villé"! Oui mais voilà ... Villé n'ayant pas de salle des fêtes, peut-être faudra-t-il aller à la MJC ou à la salle de réunions de l'école primaire de Villé ? Une petite imprécision dûe au fait que la villoise Mozziconacci n'est plus adjointe, et donc plus au courant des affaires municipales ? Comme aucun élu ne lit ce blog, la soirée commencera donc par un "espace game" à travers le bourg-centre et se terminera par un verre de l'amitié.

 ______________________________________________

* NB : Merci au président qui  m'a confirmé personnellement que la réunion aura lieu au groupe scolaire de Villé. Au moins ceux qui liront ce blog échapperont à un jeu de piste ! 

mercredi 14 novembre 2018

PLUi : réunion publique à Villé !

Une séance de xyloglossie !

plui1

La langue de bois, voilà ce qui a marqué la réunion publique consacrée au PLUi du Val de Villé. On peut résumer les discours du président de la comcom à une phrase : "La comcom c'est bien, les ratés viennent des municipalités." Et le seul maire qui répond avoue n'être au courant de rien. On croit revoir Gérard Collomb devant la commission d'enquête parlementaire dans l'affaire Benalla.

Revenons à la présentation du PLUi par le président Riebel. On apprend que c'est la comcom qui est chargée d'établir le Padd (plan d'aménagement et développement durable), que ce plan devait être approuvé par les conseils municipaux puis par la comcom. Premier accroc : à Albé on votait depuis un an à toutes les réunions, à Villé on n'a jamais voté (une seule séance d'inscription du PLUi à l'ordre du jour, et pas de vote à ce sujet, juste une information).

D'où ma première question : "Y a-t-il eu  un accord de coordination ou de procédure commune dans les 18 communes ?" La réponse du président fuse : la comcom est seule responsable, les communes font comme bon leur semble. Aucun maire présent ne prend la parole pour expliquer sa propre méthode. Dont acte. Eh bien ça promet pour la suite de la réunion.

Ma deuxième question : "Le PLUi se doit de respecter le SCOTT et la loi-montagne. Si pour le SCOTT, cela ne semble pas trop compliqué, comment faire pour la politique de montagne alors que, dans la vallée, seule la moitié des communes figure en zone de montagne." La réponse du président est pour le moins foireuse, et il ne peut se retrancher derrière un maire quelconque. Il reconnaît que la "zone montagne" ne couvre effectivement que 10 communes de la vallée, mais que l'ensemble des communes bénéficient de la politique du massif vosgien. Voilà qui va réjouir les agriculteurs de l'avant-vallée qui n'ont jamais touché un centime de fonds européens d'aide à ce titre. Quant au RPI Villé-Albé que j'ai évoqué, on ne sait toujours pas quels sont les critères de création ou de fermeture de classes. Certes, la décision ne dépend pas du PLUi, mais il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'une préoccupation des parents des deux communes à laquelle nos élus se doivent de répondre.

A propos des zones de montagnes, à titre annexe, je rappelle que la conseillère départementale et municipale Frédérique Mozziconacci est vice-présidente de la commission permanente du Comité de Massif. Elle aurait pu nous éclairer. A-t-elle seulement été invitée ?

plui

Nouvelle question : "Les bâtiments en friches : sont citées dans le PADD trois friches à Villé (ancienne gendarmerie, ancienne maison de retraite, anciennes FTV, et trois autres à Steige). Que prévoit la comcom pour l'avenir de ces bâtiments ?" Là encore des réponses ambiguës de la part du président. Les FTV : trop cher ! Vu la dépollution à réaliser, il faudrait pouvoir l'acheter à l'€ symbolique. La comcom a donc décidé de "geler" ce dossier. On peut donc se demander pourquoi l'avoir inscrit au PADD. Quant à la gendarmerie et à la maison de retraite, pas un mot. Pourtant il me semble que notamment pour la gendarmerie, l'Etat était prêt à le céder à l'€ symbolique. Alors ? 

Autre question : "Les compétences de la comcom : ne faudrait-il pas les modifier ? ou y rajouter d'autres telles les chemins forestiers, surtout que beaucoup vont d'une commune à une autre ? Certaines municipalités font un grand effort pour leurs chemins, d'autres rien." Je lance de façon humoristique : "Inutile dans certains cas d'aborner les limites communales, il suffit de voir à quel endroit l'état d'entretien des chemins change. (rires dans la salle, tout le monde sait qui je vise). Sur le fond, le président ne souhaite pas prendre cette compétence. Il veut cependant aider les communes qui le souhaitent. A noter, que le maire vice-président chargé des transports et de la mobilité douce n'a pas de contacts avec lui à ce sujet.

Dernière question : "Friches agricoles, viticoles et zones AOC" : je rappelle que les friches datent des années 1950/60, et qu'elles ont deux origines : 

1) la PAC (politique agricole commune) mise en place par l'Europe, imposait aux viticulteurs d'abandonner 10% de la surface viticole. De nombreux viticulteurs du piémont ont acheté des vignes dans notre vallée ... pour mieux les abandonner en friches.

2) La crise industrielle textile, obligeant de nombreux habitants à quitter la vallée, a fait le reste.

Certaines communes, comme Villé, ont acquis ces terres il y a plus de 30 ans afin de réhabiliter les friches. Quelle politique la comcom mènera-t-elle dans ce domaine." Là encore, pas de réponse précise. "Certaines communes ont déjà réhabilité des friches, d'autres non." Le président, une fois de plus, renvoie aux communes. L'agriculture, comme l'industrie, est pourtant une compétence intercommunale. Et aucun maire ne prend l'initiative de répondre. Le chef dirige la manoeuvre ! Les sous-fifres n'ont pas droit à la parole ! J'arrête mes questions car le bois à langues va devenir rare. Et d'autres personnes vont encore s'exprimer : entrée est de Villé, le Schmissberg, les zones inondables, etc... J'aurai encore l'occasion de revenir là-dessus.

plui3

Posté par jl boehler à 05:23 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 10 novembre 2018

Réunion "Linky"

Jeudi 8 novembre a eu lieu à la MJC de Villé une réunion publique concernant les compteurs Linky. Il me semblait important d'y assister, surtout que Villé va bientôt changer de régie (au 1/1/2020). Je m'attendais à trouver "deux pelés et trois tondus", mais à mon grand étonnement, la salle était pleine à craquer (200 personnes au minimum). Mais un seul maire de la vallée ! Vu la foule, c'est sûr, ils viendront la prochaine fois. Les deux présentateurs du collectif "Linky non merci - Bruche Piémont" ont été convaincants dans leurs explications. Plutôt que d'en faire un résumé, voici la video de l'émission "Envoyé spécial" : "Les révoltés du Linky". Elle présente tout ce qui a été exposé par les deux intervenants bénévoles.

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky - 14 juin 2018 (France 2)

Alors comment faire pour garder votre compteur actuel satisfaisant et ne pas accepter Linky ! Envoyez les deux lettres dont le modèle figure ci-dessous, l'une au maire de votre commune (elle est propriétaire des compteurs), l'autre à votre fournisseur d'électricité (Enédis dans la plupart des communes, Centrale électrique Vonderscheer à Villé).

1) Lettre au maire (en LR avec AR) :

maire1

maire2

 2) Lettre au fournisseur (en  LR avec AR) : 

  • Adresse : ENEDIS, Tour Enedis, 34, place des Corolles, 92079 Paris La Défense Cedex
  • Adresse pour les habitants de Villé (régie privée locale) : Centrale Electrique Vonderscheer, 19, rue Louis Pasteur, 67220 Villé

fournisseur

linky

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 28 septembre 2018

Réunions publiques du PLUi

Enfin ? 

PLUi5

Deux mois de retard pris par la procédure du PLUi (plan local d'urbanisme intercommunal) qui, à Villé, devrait remplacer le POS (plan d'occupation des sols) dans un délai très rapproché ! Le tout pour une sombre histoire de remarques émises par des Personnes Publiques Associées !

A Villé, un Conseil Municipal a été consacré à trois points du PLUi, un point c'est tout (dont deux à des lotissements). Nettement insuffisant ! Et l'on ne sait toujours pas si le conseil municipal approuve les points abordés (ou sabordés ?)

En tous cas, la date du 12 novembre (à 20 h) est retenue. Pas sûr que le lendemain du centenaire de l'armistice de la 1ère guerre mondiale, ce sera la fin des batailles pour le PLUi. Et espérons qu'à Villé, le ComcomInfo qui invite à la réunion ne sera pas que distribué à partir du 13 novembre ! Veillez-y pour une fois, Monsieur le Maire !

PLUi

Posté par jl boehler à 00:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 7 septembre 2018

Réunions publiques reportées !

Le PLUi n'est pas prêt ! A avoir suivi la réunion du conseil municipal de Villé réservée à ce seul sujet, rien d'étonnant. Il risque même de ne pas l'être avant la Saint-Glinglin. J'avais promis d'aller à cette réunion où le maire de Villé ne pourra pas me couper la parole. J'attends avec impatience la nouvelle date.(ci-dessous : annonce dans la presse - DNA du 6/9/2018)

plui1

Posté par jl boehler à 01:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 22 février 2018

Villé : réunion du conseil municipal ! La première en 2018 !

Un important problème de lunettes !

La prochaine réunion du conseil municipal de Villé aura lieu lundi, 26 février 2018 à 20h00 à la mairie de Villé. La réunion est publique !

lunettes1

Ordre du jour

1) Compte administratif 2017 et compte de gestion de la commune de Villé.

2) Compte administratif 2017  et compte de gestion du lotissement "les Pommiers 2".

3) Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel.

4) Mainlevée d'un droit de résolution.

5) Convention avec GRDF.

6) Remplacement des lunettes de vue d'un agent.

7) Approbation du contrat départemental de développement territorial et humain du territoire d'action sud.

8) Divers.

9) Communications du maire.

__________________________________________

Points très importants qui méritent débat : des lunettes cassées ! Monsieur le maire proposera-t-il encore une modification de contrat d'assurance, voire un transfert vers une autre compagnie ?

Autre point très importantle compte administratif du lotissement Les Pommiers 2, à l'état de stagnation depuis 2007 (sauf les intérêts qui s'accumulent). Un vrai copié-collé dans l'ordre du jour et dans la délibération depuis 10 ans, suffira. 

pommiers2

 En février 2013, "Pommiers 2" avait déjà fait "la une" du mensuel Heb'di !

pommiers5

pommiers4

83697109_o

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 27 mai 2017

Le meeting de toutes les étiquettes

Vendredi, 26 mai à 19 h 30 : rien !

meeting_1002800_960_720La salle de la brasserie du centre était prête à recevoir tous les militants des partis dont Caroline Reys revendiquait le soutien ! Les socialistes, les écologistes, les divers droite et les divers gauche, et même les impénitents marcheurs ! Le candidat LR-lemairiste n'était annoncé qu'à Fouchy pour ne pas être balayé par la tornade Reys-Gaudin. Aussi est-il apparu comme une grande surprise que ce tandem de candidats se soit retrouvé devant une salle vide : 0 (oui, zéro) spectateurs. Le bouchon de Châtenois est-il en cause ? Ou la volksmusik sur une chaîne allemande à la même heure ? Ah si chaque étiquette dont Caroline se revendiquait avait délégué une personne, la salle vide se serait remplie et aurait été trop petite. Monsieur le maire de Villé, qui n'avez pas eu la  politesse d'accueillir ces deux candidats, à quand la grande salle des fêtes promise depuis plus de 10 ans ? Petite consolation : en redescendant la vallée, notre tandem a pu constater la disparition du bouchon de Châtenois.

Posté par jl boehler à 11:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 8 décembre 2016

Accueil de réfugiés à Villé (suite)

Mes interventions

jeannette

Après que le FN ait fait son numéro, qu'il était temps pour ces jeunes élus d'aller au lit et que nous ayons pu leur souhaiter une bonne nuit à ces petits, nous avons pu revenir aux affaires sérieuses. 

J'ai d'abord évoqué le problème de la langue. De nombreux réfugiés veulent gagner l'Angleterre, simplement parce-qu'ils sont anglophones. Par contre de nombreux francophones venus d'Afrique de l'Ouest (Côte d'Ivoire, Mali, Burkina-Faso, Niger) ou de Somalie ont fait leur demande d'asile en Allemagne pour ne pas être refoulés vers leur pays d'arrivée. Ils ne peuvent de ce fait plus déposer de demande en France dont ils parlent la langue de façon impeccable (voir ci-joint un article du journal satirique "L'éléphant déchaîné" de Côte d'Ivoire). Ces réfugiés ont souvent fui leur pays en guerre avant 2011, ont suivi la voie des Balkans ou de Lampedusa (Italie). Le sous-préfet a prêté une oreille attentive et promis de faire remonter ce problème par la voie hiérarchique.

Puis j'ai rappelé que de nombreuses personnes, les unes présentes dans la salle (mais bien d'autres sont prêtes à participer à la solidarité) souhaitent des propositions pratiques pour intervenir (fourniture de meubles, de vaisselle, de lingerie, d'habits). Le sous-préfet a trouvé cette question très pertinente. Une nouvelle réunion sera organisée dans ce but.

Enfin, j'ai rappelé, que contrairement aux peurs que tentent d'insuffler certaines personnes, la vallée s'est toujours montrée solidaire lors de conflits (accueil de Hongrois en 1956 lors de l'invasion des chars russes, de Polonais dans les années 1980, aide apportée à la Roumanie après les années Ceaucescu). Nous n'avons pas de leçons à recevoir dans ce domaine.

- A lire les extraits des DNA du 07/12 : r_fugi_s2 , R_fugi_s3 , R_fugi_s4

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 7 décembre 2016

Les élus régionaux FN se trompent de réunion

La réunion publique concernant l'accueil de réfugiés à l'ancienne gendarmerie a finalement eu lieu. Le site officiel de la commune de Villé, d'habitude peu fourni, avait pourtant bien précisé que l'invitation s'adressait aux villoises et aux villois. Pourtant, dès l'entrée, il fallait se rendre à l'évidence : 70% des personnes étaient inconnues à Villé. 

On pouvait donc se demander qui étaient ces étranges visiteurs d'un soir. Personnellement, j'en ai reconnu un seul : l'animateur local venu de Neubois, ancien guitariste de rock dit identitaire et ancien président du mouvement d'extrême-droite "Jeune Alsace", à savoir Fabrice Lauffenburger. Celui-là même qui en son temps avait tenté de poursuivre mon blog en diffamation, avec un résultat dont il ne se vante pas. Voir : Antifalsace du 30/05/2010

philipot

Quant aux autres qui ont pris le micro pour reprendre à chaque fois le même refrain, il s'agissait selon les renseignements pris d'une délégation de conseillers régionaux FN du Grand-Est, non seulement du Centre-Alsace mais aussi de Haute-Marne et des Ardennes ! J'ai compté : nous avons eu droit à dix fois le même papier (pour un plan d'austérité, c'est réussi). Et avec ces dix, on a appris que c'étaient eux le peuple (nouveau slogan de la Marine). Il ne manquait que le trop célèbre Florian Philipot qui n'a pas dû trouver Villé sur sa carte Michelin.

Et évidemment, ces jeunes élus encore un peu naïfs face à des militants rôdés étaient accompagnés d'un pseudo-journaliste qui témoignait d'un séjour en Syrie, en Irak, et Libye et j'en passe. Idyllique ! Les djihadistes violeurs se farcissaient des dizaines de vierges. A se demander pourquoi ils se faisaient exploser pour rejoindre d'autres vierges au paradis.

Bien que n'étant pas conseiller régional, je me suis permis de parler à mon tour au micro. A ma grande surprise, c'est moi qui ai été le plus applaudi. Les rois-mages patriotes FN en ont profité pour s'éclipser. Seule, la jolie Julie Abraham est restée un instant, pour hurler le seul mot de son vocabulaire de choc : "Menteur". Oui mais qui ça ? on ne le saura jamais.

didelot

luczka

julia

 - NB : bientôt le résumé de la deuxième partie de la réunion.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,