vendredi 10 novembre 2017

A Elzach : "Prosit" au vin du val de Villé

Un viticulteur d'Albé exporte son vin dans l'Elztal

elzach1

Dégustation de vins d'Alsace et chansons, c'était le thème d'une soirée chez nos jumeaux d'Elzach, dans la belle salle des fêtes du Ladhof, un local comme Villé n'en possède pas ! C'est la chorale intercommunale de 40 membres de "Battements de choeur" qui s'est mêlée aux invités badois et qui a créé l'ambiance. Le voyage de cette sympathique chorale, dirigée par son chef Marc Lazarus, a pu se réaliser grâce à la générosité de la commune de Villé (décision prise le 6/11 pour un voyage du 4/11) et de l'intercommunalité de la vallée. Et ceci, malgré l'affirmation du journaliste allemand qui a bien noté que c'est le viticulteur Barthel qui a fait venir cette belle chorale chargée d'agrémenter la soirée. Une soirée qui est revenue chère aux participants d'Elzach qui ont dû mettre eux aussi la main au porte-monnaie pour un montant très oenologique de 20€.

____________________________________

Bürgerzentrum Ladhof/Krone
Ladhof 
79215 Elzach

------

 

 Eintritt

 

Kosten 20,00 EURO - Vorauskasse bei Frau Heidi Sonntag, Stadtverwaltung Elzach, Zimmer 8

_________________________________________

elzach2

C'est la sixième fois que le sympathique viticulteur d'Albé se déplace à Elzach, quelques semaines avant les fêtes de Noël, y faire déguster et vendre son bon vin de montagne. Evidemment, il a expliqué les caractéristiques et l'originalité de son produit : un vin d'altitude très agréable (surtout le pinot noir) poussant sur des terres composées de schistes. Unique en Alsace ! Tout comme il a très bien expliqué les problèmes rencontrés : gel important du dernier printemps, stockage, enlèvement, difficultés de la culture en pente forte. Les Elzachois n'avaient, en fin de soirée, qu'à se ruer vers le stock, soit pour un petit achat, soit pour une commande importante.

Sûr qu'une telle soirée sera reconduite, car il y a plusieurs viticulteurs dans notre chère vallée qui aimeraient peut-être aussi profiter de ce genre de publicité. Il y aurait même quelques distillateurs de kirsch très intéressés.

elzach

Voir la page : Bulletin municipal d'Elzach

- et aussi :

elzach11

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 17 août 2011

L'univers (im)pitoyable de Dallas-Albé a son J.R. local

Dallas_le_retour_image_article_paysage_new"Antoine, tu fus le détonateur et la bouée de sauvetage du vignoble d'Albé. Tes admirateurs le savent mieux que les initiateurs du sentier  du patrimoine du vignoble de montagne, où ton nom a été occulté par les nuls. Un véritable hommage t'est dû : un nouveau panneau sur le circuit éco-tourisme pourrait retracer le marathon administratif que tu as couru pour la sauvegarde de la précieuse appartenance AOC vin d'Alsace, le seul cas du canton de Villé. Merci pour ton action digne du gotha des grands élus cantonaux de jadis. Familles attristées, recevez nos condoléances sincères de Triembach-au-Val, commune malchanceuse dans ce domaine." Signé J.R.

Cet hommage, en forme d'oraison funèbre telle qu'elle est souvent pratiquée chez nos amis yankees, digne de Bossuet, se retrouve rarement dans les produits du terroir de notre vallée, et surtout pas dans les avis mortuaires du carnet du jour de certains quotidiens. Mais enfin, l'exception confirme la règle. En tous cas, cette publication a fait réagir G.B. un producteur viticole d'Albé : 

"Je viens de rentrer d'une petite semaine de congés et j'ai vu l'annonce du décès d'Antoine de même que l'hommage que lui porte le J.R. de Triembach. Autant je trouve que ce JR est un peu souvent comme beaucoup de gens qui parlent beaucoup dans la vallée mais qui ne sont que des autruches, autant je ne peux que lui donner raison quant à sa position rendue publique à travers son hommage à Antoine. Le terme "nul" qu'il emploie est léger pour définir la politique viticole à Albé.

J'en sais quelque chose et cela rendait malade Antoine d'être entouré de gens qui n'en ont rien à cirer, sauf pour troquer des sous contre des kilos de raisins, je cite ! Je n'ai pas fais de commentaire à l'article de ce blog parlant de la statue viticole que la municipalité d'Albé a fait édifier, mais aujourd'hui j'en profite quand même pour donner quelques vérités. Si Albé n'a jamais su évoluer avec sa notoriété viticole, et on n'est pas sorti de l'auberge avec la direction viticole actuelle, ce n'est pas pour rien et Antoine le savait mieux que quiconque, c'est encore une fois à cause de leur nombrilisme.

Il faut être né là bas, sinon tu ne vaux rien ! Des exemples ?

L'inauguration du symbole représentant le rayonnement de la viticulture d'Albé s'est faite sans même inviter les principaux concernés: les viticulteurs (j'attends encore aujourd'hui et j'aurais volontiers fourni gratuitement des bouteilles).Notre point de vente à Albé, la "Caverne à Dédé" ? Après 3 ans d'ouverture et la visite de centaines de touristes et de locaux, la municipalité, malgré plusieurs invitations n'y a jamais mis les pieds! véridique !

A part "honteux" je ne trouve aucun autre terme qui pourrait définir ce comportement indigne de la part d'un élu ? Mais j'oubliais, André aussi n'est pas originaire d'Albé, donc pas nécessaire de le reconnaitre, même s'il a été élu au conseil municipal par le peuple ! De même, pour nos 30 ans d'exploitation de vignes à Albé, nous avons invité nos clients pour une découverte du vignoble et du musée d'Albé avec invitation au maire, même pas d'excuse pour expliquer son indifférence .......et pourtant c'était aussi l'anniversaire de nos 30 ans de paiement de taxes foncières à Albé !!!! Ceci a sans doute été oublié ou alors les euros dambachois sont moins chers que ceux d'Albé? 

Autre exemple lors d'une fête du village à Albé l'an dernier, l'association organisatrice a voulu bien faire en commandant un peu de vin à divers vignerons exploitant à Albé. Résultat : le jour de la fête, nos vins ont été cachés par la concurrence pour qu'ils ne soient pas servis, de peur sans doute que les consommateurs puissent comparer les qualités ? Petit et lamentable... 

Mon plus grand souhait et ceci dans le but de faire la promotion du vignoble d'Albé et de la vallée était d'organiser une foire aux vins et produits du terroir à Villé, ce projet a été étouffé plus vite même que cela m'a pris pour élaborer un programme éloquent pourtant. Pourquoi? je n'en connais pas toutes les ficelles et finalement je n'en ai plus rien à cirer !
Dans 50 ans j'en suis persuadé, Albé sera toujours encore le dernier wagon ....... d'un long convoi qui aura emmené que ceux qui s'ouvrent au monde au détriment des huîtres qui se referment sur elles même. D'autres exemples et des meilleurs, suivront sur simple demande........

G'sundheit à toutes et tous, que vous soyez de la vallée, du Dahl, von Dussa oder vom Ried, dann kanch di draîa wiet da vet, d'r Arsch esch emmer hinda." 

Posté par jl boehler à 05:07 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 21 mai 2011

Pique-nique chez le vigneron

je2010_1314313 juin 2011 : lundi de pentecôte, allez pique-niquer à Dambach-la-Ville chez le vigneron au Domaine du Rempart ! Rendez-vous à 11h30 pour l'apéritif ! Animation musicale par la célèbre chanteuse Clémentine.

Comme tous les ans, vous apporterez votre panier garni de vos petits plats et grillades, dessert et gnole, et vos couverts. Un fromager sera sur place pour les "Kasbisch', les breuvages seront fournis par les Beck's. Tables, sièges et barbecues sont installés.

Tenue de saison exigée, pensez aux jeux d'eau qui agrémentent l'après-midi ! Visite commentée des caves et du vignoble. Dégustation de vieux millésimes, etc...

Le pique-nique se tient dans un magnifique cadre, sous les anciens remparts de la propriété. Le soleil sera au rendez-vous; si erreur dans le texte, la manifestation aura lieu dans la cour couverte. Comme à l'habitude, apportez votre bonne humeur et vos instruments de musique, un concours récompensera les plus téméraires. 

  • Réservation obligatoire, les places étant limitées, chez Gilbert Beck, tél. 03.88.92.42.43 ou 03.88.92.49.40. E-mail : beck.domaine@wanadoo.fr

Posté par jl boehler à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 4 mai 2011

Albé, village viticole

005


Albé vient de se rappeler au bon souvenir des amateurs de bon vin en plaçant à l'entrée du village une magnifique statue de vigneron en grès (bien que le vignoble d'Albé soit réputé par sa culture sur le schiste). Mais tailler dans le schiste ne donne pas de résultat probant. Et nous n'allons surtout pas dire que Albé est le seul village du Val de Villé à bénéficier de l'appellation AOC, car cela finirait de fâcher définitivement avec ce blog un autre maire (celui du chef-lieu) qui revendique lui aussi quelques arpents d'AOC sur son ban communal, et le titre de bourg situé "sur la route du vin" ! Et puis, n'oublions pas que Villé possède une ancienne décharge de vieilles bouteilles "3 étoiles" ayant contenu en leur temps du vin rouge d'Algérie, qui pourrait aussi donner droit à cette qualification. Mais nous reviendrons ultérieurement sur ce sujet et sur la destination de cette ancienne décharge qui n'a pas fini d'alimenter la polémique. Pour le moment, félicitons tous ceux qui produisent du vin d'Albé, village de montagne, et tous ceux qui participent à sa promotion. 

Posté par jl boehler à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 30 mars 2011

Découverte du vignoble d'altitude à Albé

Samedi, 9 avril : Gilbert Beck organise une journée de découverte du vignoble d'Albé.

3788427885_5a4ac42045

14 h 30 : Visite guidée du Musée d'Albé (entrée offerte par les Beck's) 

15 h 30 : Départ de la visite de découverte du vignoble avec dégustation de la gamme de vins "Albé Altitude" dans sa vigne d'origine.

17 h 30 : Visite de la caverne à Dédé et ses produits du terroir à Albé.

20 h 00 : Vins et fromages - dîner-dégustation commenté (repas à 27 €/personne tout compris). Le lieu sera précisé dès votre réservation à faire avant le 4 avril au plus tard.

Réservations : Gilbert Beck - tél. 03 88 92 42 43 - fax 03 88 92 49 40 - e-mail : beck.domaine@wanadoo.fr

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 5 janvier 2011

A Elzach, dégustation du vin du val de Villé

verre10okDans le Val de Villé, tout le monde le sait : il y a deux communes qui possèdent des terres viticoles classées A.O.C. (Albé et Villé). Et comme le dit souvent monsieur le maire du chef-lieu, Villé est un point incontournable sur la route du vin. Et tant pis pour ceux qui croyaient en "la route du kirsch". Aussi, rien de plus normal que de faire déguster les meilleurs crûs à nos jumelés d'Elzach en Forêt Noire. C'est ce qui va se réaliser vendredi, 14 janvier prochain au "Bürgersaal des Rathauses". C'est Christian Barthel, viticulteur à Albé, qui présentera les travaux de la vigne, spécifiques au Val de Villé, et fera déguster  huit crûs différents. L'animation musicale sera laissée à une autre figure bien connue de la vallée, à savoir Fernand Schultz. La salle prévue ne pouvant accueillir que 50 invités, les Elzachois intéressés ont été priés de s'inscrire à la mairie avant le 4 janvier et de règler des droits d'entrée de 9 €. A l'heure actuelle, le "complet" semble déjà réalisé.

Posté par jl boehler à 06:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 29 octobre 2008

Viticulteurs mécontents !

idambach0Les viticulteurs du syndicat viticole de Dambach-la-Ville sont mécontents, et menacent de le faire savoir par des actions médiatiques. Ils ont d'ailleurs déjà écrit au député Herth, réputé pour sa connaissance du monde agricole, pour lui faire part de leurs doléances. En ligne de mire : l'Europe, la loi "Bachelot" et la direction de l'AVA.

- L'EUROPE : son libéralisme va permettre de cultiver du vin d'Alsace partout, du riesling à Rhinau, du crémant à Perpignan !

- La loi Bachelot du nom du ministre qui en est à l'origine, interdit entre autres la dégustation gratuite sur les foires et marchés, le don d'une bouteille ou d'un échantillon... (plus de stands possibles aux marchés du terroir de la région ?)

- leur propre organisation, dont les dirigeants sont accusés de "museler" leurs adhérents pour ne pas répercuter les nombreuses doléances.

Le tract diffusé à Dambach-la-Ville est symptomatique. Son titre :

Avec Sark-eau et Bachl-eau, le vin tombe à l'eau !

A lire : viticulture

Posté par jl boehler à 04:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,