mercredi 18 avril 2018

Vosges - pas d'arrivée en grande pompe pour Macron

Face à une manifestation, le convoi présidentiel emprunte les petites routes communales

macron1Après avoir été sifflé et hué à la sortie de la mairie de Saint-Dié-des-Vosges, les affaires ne se sont pas arrangées du côté de Mirecourt et Epinal. De Strasbourg où il avait prononcé, dans la matinée au Parlement européen, un discours sur la situation de l’Europe, Emmanuel Macron a rallié les Vosges en atterrissant à l’aéroport de Juvaincourt. Pour rejoindre le Palais des congrès d’Epinal, le convoi du chef de l’Etat a dû faire face à une manifestation au rond-point de Mirecourt. Pour l’éviter,  le convoi a emprunté les petites routes de la commune de Poussay. Et dire que Paris-Match donne notre président au plus haut de sa cote de popularité (42% de satisfaits). Cherchez l'erreur.

Posté par jl boehler à 23:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Bachar, Plenel, Bourdin : les esquives jupitériennes

Pas de président au menu !

ED0

On se demande bien si des aviateurs ou des marins français ont envoyé des missiles sur des usines désaffectées en Syrie. Même Poutine annonce que les Russes n'ont détecté aucun avion français dans l'espace aérien syrien. C'est quoi, ça ? Un gros mensonge ? Et de la part de qui ? Ou une fois de plus a-t-on droit à une grossière esquive macronienne, notre président ne souhaitant déplaire ni à Trump, ni à Poutine ?

Et ses esquives dans le débat sur BFMTV avec J-Jacques Bourdin et Edwy Plenel sont d'un bagoût sans limite. Ainsi, on apprend que c'est le président lui-même qui a demandé à ses interlocuteurs journalistes de l'appeler "Emmanuel Macron" et non "Monsieur le Président". Il paraît que ça le rend plus jeune, et les autres plus impolis. 

Et cela évite à notre président, pourtant pas à court d'idées lorsqu'il s'agit de parler finances avec les plus riches, d'éviter d'exposer la suite de son programme. Juste une petite allusion à un deuxième jour férié sacrifié pour les malades et les impotents. Juste pour tâter la température...

Quant au "match de boxe électrique", il a bien eu lieu comme prévu. Enfin, c'est ce qu'on veut nous faire croire. Même nos amis africains s'en sont rendus compte (voir ci-contre l'extrait de "L'éléphant déchaîné", journal satirique de Côte d'Ivoire).

Il n'y a pas eu besoin de faire appel au KGB pour détecter que le "combat de coqs" était arrangé en "envoi de gentillesses cogitées à l'avance". Pour le plus grand plaisir du président ou d'Emmanuel Macron ?

bourdin

Posté par jl boehler à 00:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 18 mars 2018

Parti socialiste : pas de vote dans le Val de Villé

Un "bus Macron" pour se rendre au bureau de vote ?

psselestat

L'édition locale des DNA vient de nous apprendre le résultat de l'élection du nouveau premier secrétaire national du PS dans la ville voisine de Sélestat, distante de 15 km de Villé. On aurait pu croire que les militants du Val de Villé seraient appelés à voter dans les locaux de la section de cette ville. Il n'en est rien : la fédération du PS 67 a situé le lieu de vote pour les val-de-villois à Dorlisheim (50 km de Villé par monts et par vaux). Autant dire qu'il a fallu un bus pour transporter les adhérents vers cette localité à une heure non précisée dans les invitations. Merci Pernelle Richardot, première secrétaire de la fédération PS bas-rhinoise, qui semble un peu perdue dans tes notions de géographie dès que tu sors de Strasbourg !

PSselestat1

voteps1

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 5 mars 2018

Les homards remercient les électeurs suisses

La Suisse vient de voter une loi qui est censée adoucir la mort des homards. Mais est-ce que ces animaux seront au moins reconnaissants ?

homard

La vie d’un homard se partage en deux phases. Dans un premier temps, le crustacé grandit en mer, se balade dans son territoire et cherche à se reproduire. Les journées se passent agréablement jusqu’au début de la deuxième phase qui aboutit dans nos assiettes. L’étape la moins cool est la mise à mort dans l’eau bouillante, considérée désormais en Suisse comme un crime. Par conséquent, les restaurateurs suisses sont soumis à l’obligation d’endormir le homard avant de le glisser (délicatement !) dans l’eau bouillante. On espère que le homard appréciera, mais en tout cas, les gastronomes suisses auront une meilleure conscience.

Selon les scientifiques, les crustacés disposent d’un système nerveux sophistiqué qui leur permet de ressentir la douleur. Pour endormir le homard avant de le bouillir, la méthode préconisée est l’électrochoc. C’est un peu la chaise électrique avant l’ébouillantage. Chatouiller à mort ou ennuyer à mort représentaient sans doute des méthodes trop onéreuses ; la fin d’un homard ayant eu la chance d’atterrir dans un restaurant suisse ressemblera à une exécution à l’américaine.

Les homards peuvent applaudir des deux pinces, car non seulement, ils seront protégés du chaud, mais aussi du froid : dès le 1er mars entre en vigueur la nouvelle loi qui interdit aussi de les transporter sur de la glace ou dans l’eau glacée.

 En tout cas, il est rassurant de voir que, pendant que d’autres gouvernements se limitent à briller dans la communication politique, la Suisse se penche sur les questions vraiment importantes. Les homards finiront mangés, comme auparavant, mais les Helvètes les dégusteront avec la bonne conscience qu’autorise une mise à mort pleine d’humanité. Heureusement que le ridicule ne tue pas… (selon "Eurojournalist.com")

Posté par jl boehler à 02:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 22 février 2018

Villé : réunion du conseil municipal ! La première en 2018 !

Un important problème de lunettes !

La prochaine réunion du conseil municipal de Villé aura lieu lundi, 26 février 2018 à 20h00 à la mairie de Villé. La réunion est publique !

lunettes1

Ordre du jour

1) Compte administratif 2017 et compte de gestion de la commune de Villé.

2) Compte administratif 2017  et compte de gestion du lotissement "les Pommiers 2".

3) Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel.

4) Mainlevée d'un droit de résolution.

5) Convention avec GRDF.

6) Remplacement des lunettes de vue d'un agent.

7) Approbation du contrat départemental de développement territorial et humain du territoire d'action sud.

8) Divers.

9) Communications du maire.

__________________________________________

Points très importants qui méritent débat : des lunettes cassées ! Monsieur le maire proposera-t-il encore une modification de contrat d'assurance, voire un transfert vers une autre compagnie ?

Autre point très importantle compte administratif du lotissement Les Pommiers 2, à l'état de stagnation depuis 2007 (sauf les intérêts qui s'accumulent). Un vrai copié-collé dans l'ordre du jour et dans la délibération depuis 10 ans, suffira. 

pommiers2

 En février 2013, "Pommiers 2" avait déjà fait "la une" du mensuel Heb'di !

pommiers5

pommiers4

83697109_o

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 13 février 2018

La conseillère est de retour

Revenue sur le mauvais versant de la ligne bleue des Vosges

Installation_Comit__Massif_Vosges_2

On savait notre "conseillère départementale - première adjointe au maire de Villé" brillante, depuis de longs mois, plus par ses absences que par ses présences, au point que personne ne l'avait vue dans le canton à une cérémonie de voeux pour 2018, à un repas des personnes âgées ou à l'une ou l'autre réunion de commission (comme celle du marché du terroir qu'elle préside). Au point que même le maire de Villé ne savait pas où elle se cachait ! Un avis de disparition inquiétante était même sur le point d'être lancé dans toute l'Europe.

La voilà donc qui réapparaît brusquement ce mercredi, 7 février à Saint-Dié des Vosges à l'espace François Mitterrand (ce qui n'en fait évidemment pas une socialiste convaincue) à l'occasion de la mise en place d'un nouveau "comité de massif vosgien". A voir les photos de cette belle assemblée, notre conseillère alsacienne (ou plutôt bas-rhinoise) était bien isolée parmi toutes ces lorraines  et lorrains. Mais on sait qu'elle est vaillante, notre conseillère !

Et elle a quand même pu, malgré ses silences habituels, participer à confectionner les objectifs majeurs du projet pour 2018 :

- améliorer l'attractivité par une amélioration de l'offre de service aux populations et aux entreprises.

- accompagner la valorisation économique des ressources naturelles et des compétences reconnues dans le massif.

- accompagner l'adaptation au changement climatique.

- développer les coopérations entre régions de montagne.

Le tout, sous la présidence d'un élu à la recherche d'une nouvelle carrière politique, Jean-Paul Romeyer (sic) selon les vosgiens, Omeyer selon les haut-rhinois, conseiller régional et vice-président du Grand-Est délégué au sport, ayant comme seule référence d'être le père du gardien international de handball Thierry Omeyer. 

Quant à la représentativité de ce comité animé jusque là par le député déodatien Gérard Cherpion, LR pur et dur, on peut la jauger au nombre de présents à cette AG (54 à l'émargement) qui revendique se composer de 580 communes (voir photo ci-dessous). Il faut reconnaître aussi qu'avec son  "projet Théodule" présenté plus haut, ce comité est une concurrence très sérieuse à l'ANEM (association nationale des élus de montagne) et à l'AMV (association des élus du massif vosgien). Il est vrai aussi que notre conseillère présente à l'AG de l'ANEM à Forcalquier, tout comme à une réunion préparatoire dans les annexes de l'Assemblée Nationale, a peut-être trouvé là un peu d'inspiration.

Notons que les candidatures aux commissions ont été très nombreuses, au point que la conseillère régionale strasbourgeoise, première secrétaire départementale du PS, Pernelle Richardot a été désignée (d'office ?) pour être membre de la commission "Espaces et urbanisme". Il fallait quelqu'un, semble-t-il, pour s'occuper des neiges éternelles de la flèche de la cathédrale.

On retrouvera aussi notre conseillère villoise dans la commission "transports et mobilité" en compagnie du militant écologiste vosgien Fleck très versé en "baratin anti-RN59" ! C'est sûr qu'avec ça, le contournement de Châtenois à 2x2 voies et le tronçon Lièpvre - Val-de-Villé vont se faire rapidement.

massif

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 10 janvier 2018

Edouard Philippe : "Faites ce que je dis, pas ce que j'ai fait"

Contrôlé à plus de 150 km/h, près de Rouen

edouard

Vendredi, 2 octobre 2015, vers 21 heures, les gendarmes du peloton autoroutier de Bourg-Achard (Eure) effectuent un contrôle de vitesse à Tourville-la-Rivière (Seine Maritime) sur l'autoroute A13 sur une portion où la vitesse est limitée à 110 kmh.

Dans la jumelle des gendarmes, le député-maire du Havre (Les Républicains), Édouard Philippe, a été contrôlé à plus de 150 km/h – 155 km/h, exactement – au volant d’un véhicule de la Ville. Le véhicule avec lequel il se rendait à Paris, pour un motif personnel - dit-il -, est celui qui lui est attribué par la Ville en tant que maire. Sur France 3 il reconnaît qu'il s'est rendu à l'Assemblée Nationale. Malgré cette précipitation, il était resté un des plus mauvais "pointeurs" aux séances. 

Les militaires de la Brigade rapide d’intervention, au volant de la Mégane RS, ont intercepté l’élu, porte-parole d’Alain Juppé en vue de la primaire… Un excès de vitesse et une interception qui ont eu lieu le jour où Manuel Valls a dévoilé son plan anti-vitesse.

Pour un tel excès de vitesse, la loi prévoit, au maximum, une amende forfaitaire de 135 euros, un retrait de quatre points sur le permis de conduire, une suspension de trois ans du permis de conduire ainsi que l’éventuelle confiscation du véhicule. Mais le futur premier ministre s'en sort avec un retrait de permis de 72 heures. Comprenne qui pourra ! 

Chope_en_exces_de_vitesse_avec_une_voiture_de_la_ville_Edouard_Philippe_le_maire_du_Havre_rend_publique_son_infraction

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 décembre 2017

Supersonique, astronomique et comique !

A Villé, les réunions du conseil municipal se suivent et se ressemblent.

supersonique2

Dans le "bourg-centre" de la vallée, les réunions se suivent, à intervalle très irrégulier et on peut les qualifier de trois adjectifs :

- Supersonique : 48 minutes selon un conseiller de la majorité municipale pour liquider un ordre du jour en 12 points ! Le mur du son est fracassé, on en est presque à  la vitesse de la lumière. Soit, en moyenne, 4 minutes par point inscrit à l'ordre du jour. Voilà évidemment qui empêche 19 conseillers de s'exprimer sur chaque point, qui empêche tout débat démocratique, comme le souligne d'ailleurs un membre de l'opposition : "On ne peut pas discuter ici !"

- Astronomique : C'est le terme employé à propos du réglage de l'extinction des lampadaires publics sur une certaine horloge. Astronomiques aussi, les sommes payées par le contribuable villois pour la fibre optique dont l'installation était prévue pour 2013, mais toujours retardée ! Et malgré les sommes payées par la commune, le maire ne connaît que très peu le dossier. "C'est comme ça!", une expression venant direct d'une dictature d'un autre monde.

mdr

- Comique : Les sujets abordés, les remarques de certains membres jouant les "gardes du corps" du maire, tout ça c'est édifiant ! "Si ça vous crée des ulcères, je veux bien vous rembourser". C'est vrai qu'il faut en rire pour ne pas pleurer. Et que dire de tous ces conseillers qui suivent le berger jusque dans les eaux froides du Giessen, et sans voir les barrières y jetées par quelques esprits malveillants le lundi matin de la journée du conseil. Et pourquoi donc un conseiller a-t-il insisté sur l'absence de Saint-Nicolas cette année ? On aurait encore pu écourter de 5 minutes la séance. Quant aux travaux forestiers qui rapportent 21 €, on en rit encore dans les foyers surtout lorsqu'on se rappelle que le maire avait proposé dans une séance antérieure d'adhérer à l'association des communes forestières. Quant au tarif de location de chalets de Noël, on décide de ne pas décider. Une conseillère proposant même la méthode mise au point par un certain Charles Pasqua (qui avait lui-même déjà copié Clémenceau) : "Si vous voulez enterrer un problème, renvoyez-le dans une commission...". MDR !

NB : ci-dessous, extrait de la presse locale (DNA du 13/12/2007).

astronomique

Posté par jl boehler à 00:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 7 décembre 2017

Conseil municipal à Villé

La prochaine réunion du conseil municipal de Villé aura lieu lundi, 11 décembre 2017 à 20h00 à la mairie de Villé. L'ordre du jour étant chargé, on est prié de prévoir des affaires pour la nuit (pyjama, brosse à dent, nécessaire de toilette, oreiller, couverture, etc...). La réunion est publique.

Ordre du jour

cm1a

1) Décision budgétaire modificative n° 3.

2) Autorisation de mandatement anticipé des dépenses d'investissement pour 2018.

3) Fixation des tarifs pour 2018.

4) Renouvellement des contrats d'assurance.

5) Plan de financement de la fibre optique - très haut débit.

6) Admission en non-valeur.

7) Renouvellement du contrat de fourniture de gaz.

8) Tableau des effectifs des emplois permanents pour 2018.

9) Convention de mise à disposition de personnel avec l'association Tremplins.

10) Programme de travaux forestiers pour 2018.

11) Divers.

12) Communications du maire.

Posté par jl boehler à 01:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 6 décembre 2017

Saint-Nicolas et les dictées

Ô grand Saint-Nicolas patron des écoliers - chanson

Nouvelle strophe :

Saint-Nicolas, patron des écoliers,

Apportez-moi tous les jours une dictée

Dans mes petits souliers !

Posté par jl boehler à 02:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,