vendredi 3 novembre 2017

Grand conseil municipal à Villé

Sensationnel : record de points à l'ordre du jour battu !

cm

Monsieur le maire vient de convoquer à un grand conseil  municipal en date du lundi, 6 novembre à 20h00 à la mairie de Villé. Les "couche-tôt" peuvent se réjouir, une fois de plus l'ordre du jour n'est guère fourni. Inutile donc d'appeler la maréchaussée pour faire sortir les représentants du peuple à "la force des baïonnettes". Le temps de Beaumarchais est révolu, et tout laisse à penser que nos élus quitteront "la salle du jeu de paume villoise" faute de sujets sérieux à se mettre sous la dent. 

1) Finances : attribution d'une subvention.

2) Attribution des marchés publics de rénovation de l'atelier municipal.

3) Création d'un accueil périscolaire : maîtrise d'oeuvre.

4) Urbanisme : mainlevée de droit à résolution.

5) Divers et communications du maire.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 29 octobre 2017

Jupiter le fêtard

Quand le pape vient à Strasbourg il va à la cathédrale, quand des chefs d'Etat étrangers viennent à Strasbourg ils vont au parlement européen, quand Giscard vient à Strasbourg il va au restaurant "au boeuf" à Blaesheim, quand Chirac vient à Strasbourg il va à la winstub "chez Yvonne", et, c'est bien connu,

Quand Jupiter vient à Strasbourg, il va au

bunnysbar2

bunnysbar

 Apéro et karaoké

Un collègue de promotion de Jupiter à l'ENA raconte le passé de fêtard du Dieu du Capitole : "C'était beaucoup de dîners, d'apéros, à l'académie de la Bière. Il sortait, mais les boîtes de nuit, ce n'était pas vraiment son truc..." Alors c'était quoi son truc ? "Il n'hésitait pas à partager ses talents de chanteur. On s'est fait deux ou trois karaokés, notamment un à Strasbourg qui s'appelait le Bunnies, vraiment bas de gamme, mais très sympa. Au programme de la playlist, "Que je t'aime" de Johnny Hallyday, mais aussi "Est-ce que tu viens pour les vacances ?" de David et Jonathan. "Pour moi, Jupiter aime plutôt Aznavour, Johnny... et De Gaulle ou Mitterrand en politique. La verticalité en musique et en politique se répondent ! Jupiter est le roi du karaoké et il a une connaissance encyclopédique de la chanson française".

bunnysbar3Sorties uniquement pour "oiseaux nocturnes"

bunnysbar1Nuits animées !

bunnysbar6Pas d'eaux minérales au menu !

bunnysbar4Le haut de gamme, svp

bunnysbar8Et encore un "spécial Capitole"

bunnysbar5Dernier verre avant la rentrée au petit matin !

bunnysbar7Conclusion !!!

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 22 octobre 2017

33ème congrès de l'ANEM à Forcalquier (Alpes de Haute-Provence)

Ciel, notre maire-adjointe y était !

forcalquier1

Notre conseillère départementale, première adjointe au maire de Villé, a participé aux débats suivants : La montagne à l'avant-garde de la transition écologique - l'aménagement numérique de la Montagne un an après l'acte 2 de la loi Montagne - la résilience de la spécificité montagne. Bien que Villé n'est plus en zone de montagne, on aurait aimé connaître le contenu de ses interventions concernant le massif vosgien.

mozziconacci

Il est vrai que notre élue a l'habitude de fréquenter les toits, même si ce ne sont pas toujours les toits du monde (voir photo ci-contre). Mais peut-être a-t-elle même pu serrer la pince au maître de céans, l'ancien député-maire de Forcalquier Christophe Castaner, aujourd'hui porte-parole du dieu Jupiter, maître de la république française. Ou peut-être même à Jacqueline Gourault, ministre rattachée au ministre de l'intérieur Gérard Collomb, en charge de la cohésion des territoires. Celle-ci a dû recueillir toutes les sympathies de notre maire-adjointe lorsqu'elle a déclaré que pour les communes françaises les DGE (dotations globales de l'Etat) étaient en hausse. Même le maire de Villé va risquer de s'étouffer à l'annonce de cette brillante nouvelle. L'autre membre du gouvernement présent, Julien Denormandie, secrétaire d'Etat lui aussi à la cohésion des territoires, a renchéri en annonçant que le gouvernement n'oublie pas les territoires ruraux. A dire des bêtises, il vaut mieux être à deux. Et puis, il semble que ce cher Denormandie s'imagine déjà à la tête de LREM. Et pour y arriver, il faut bien soutenir ses ministres.

Pour faire plus sérieux, voyons plutôt le discours du porte-parole du gouvernement. 

En altitude, la météo peut vite varier. Malgré la reconnaissance de leur spécificité par deux lois dédiées (la dernière en décembre), les élus montagnards ne se départissent pas d’un naturel inquiet.

Et le changement politique radical en 2017 n’est pas forcément signe de temps clair pour eux, habitués à l’immuable baromètre gauche/droite. D’autant que les nuages s’amoncellent : raréfaction de la ressource publique, fonds de péréquation pénalisant, transfert obligatoire de l’eau aux intercommunalités en 2020, présence du loup… « On a le sentiment que la spécificité montagne est oubliée », s’est désolée Marie Noëlle Battistel lors de ce congrès de l’Association nationale des élus de montagne (ANEM), qu’elle préside et qui perd des adhérents.

Sans aucune langue de bois ?

castaner3

Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, est revenu sur ses terres dire à tous ces montagnards (sans aucune langue de bois ?)  qu’après la pluie vient le beau temps. Lui qui, il y a peu, était encore maire de Forcalquier, revendique une approche innovante : « J’ai vécu la différence de culture entre la plaine de la Durance et la vallée de l’Ubaye, je suis à votre écoute. » Et de louer « l’intelligence territoriale » des élus de massifs, expérience inventive qui doit influencer les politiques de Paris.

La confiance est donc rompue entre l’Etat et les collectivités ? « La confiance, ça se recrée. Que dit le projet loi de finances en ce moment à l’Assemblée ? Pour la première fois, le budget global pour les collectivités va augmenter. (Mais peu de présents y croient). Il n’y aura pas de baisse des dotations. L’effort sera ciblé sur les 319 plus grandes communes. (et les autres ?) » Si le slogan de l’ANEM, le parti de la montagne, c’est bien “ni gauche, ni droite”, ce n'est pas l’esprit en marche à l’Elysée, plutôt "pas de gauche et surtout à droite". « Sur le sujet de l’eau, on est ouvert. La loi mérite d’être adaptée aux territoires » rappelle notre porte-parole macronien en réponse à une pétition du comité directeur de l'ANEM. Mieux, le secrétaire d’Etat Castaner a parlé d’alléger les procédures administratives pour les retenues collinaires : « Simplifions ! ». A défaut d’annoncer avec certitude la neige pour cet hiver, en météorologue optimiste, il prédit des éclaircies sur les hauteurs capitoliennes.

La motion de l'ANEM qui a fait sursauter Castaner

anem

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 5 octobre 2017

Villé : Les conseillers avaient lu mon blog

Le maire bat en retraite !

CMVille

Dès le 28 septembre, j'avais annoncé l'ordre du jour du conseil municipal tel qu'il était affiché à la mairie. Et le 30 septembre je donnais mon avis concernant le point n° 2 : adhésion à l'association des communes forestières d'Alsace. Visiblement, les élus municipaux, tant de la majorité que de l'opposition, avaient lu ces articles de mon blog. Peut-être même le maire et ses adjoints y avaient jeté un coup d'oeil ?

Toujours est-il qu'il n'y a guère besoin d'une grande argumentation pour que ce point soit ajourné (ou retiré ?), rendant ainsi l'ordre du jour un peu plus maigrichon.

Le maire a-t-il eu peur d'être mis en minorité ? lui qui a l'habitude de voir ses seize troupiers suivre fidèlement ses ordres ? En tous cas, suite à sa sage décision, la commune économise environ 150 €. Cela faisait quand même cher pour un simple verre de riesling dans un vin d'honneur annuel. Surtout que la commune paie  déjà les repas de ses délégués à l'AG du syndicat forestier des 26 communes. 

En tous cas, merci monsieur le maire, le contribuable villois vous remercie pour votre attention aux économies budgétaires. Et après tout, une retraite sur un petit chapitre forestier abordé sur un blog (peu lu ?), ce n'est pas encore la Bérésina. 

A relire : Informations forestières

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 3 octobre 2017

Des lois ridicules !

Il paye son PV trop vite, son amende est multipliée par 10

radar

Selon L'Est Républicain, un chef d'entreprise de Messein, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a vu son amende pour excès de vitesse passer de 45 à 450 euros. Motif ? Il a réglé trop rapidement la première amende.

Le patron a été flashé, le 24 août près de Frouard sur l'A31, alors qu'il se rendait avec la moto de sa société à un rendez-vous professionnel.

Une infraction qu'il ne conteste pas : "Je n'ai pas vu le radar. Je me souviens parfaitement avoir dépassé la limitation de vitesse ce jour-là", confie-t-il au quotidien régional.

Il aurait dû s'auto-dénoncer avant de payer !

Il décide donc régler son amende sur internet. Problème : pour les véhicules de société, un chef d'entreprise ne doit pas payer tout de suite l'amende. Selon une loi entrée en vigueur le 1er janvier, il doit d'abord dénoncer le salarié qui conduisait. Peu importe si le conducteur n'est pas un employé mais le patron lui-même.

Posté par jl boehler à 02:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 6 septembre 2017

Matériel informatique en panne ?

Un site communal à l'arrêt !

municip4Depuis le 26 juin, jour du dernier conseil municipal de Villé, il était impossible de mettre la main sur le PV de la réunion, malgré toute la réglementation concernant la publicité de cette réunion. En désespoir de cause, j'ai donc écrit à la mairie via le site municipal.

La réponse m'est revenue assez rapidement. Etonnante ! L'excellent site communal serait en panne, alors pourtant que je l'ai utilisé pour envoyer ma demande. Enfin, passons. Mais il y a mieux...

municip3

 Travail de nuit du personnel municipal ?

J'ai donc reçu par les soins de la mairie le compte-rendu demandé. Et quelle n'a pas été ma nouvelle surprise ! Le conseil municipal s'est terminé à 21h10, selon certains témoins par un vin d'honneur. C'est habituel. Pourtant la signature du maire atteste que ce compte-rendu a été rédigé par la secrétaire désignée en début de réunion en un temps record (a-t-elle pu goûter le crément d'Albé ?), imprimé par le personnel en un temps record aussi (orthographe vérifiée y compris) et signé par le maire avant minuit de ce 26 juin. Surtout que certains conseillers de sa majorité avouent qu'il est parti "assez tôt" de la mairie. E le sous-préfet a pu ainsi obtenir une copie dès le 1er juillet. Rapide et bien fait, voilà du travail sérieux. Espérons que le personnel a été rémunéré au niveau du travail de nuit accompli et que la réglementation européenne concernant le travail de nuit des femmes a été respectée. 

municip2

municip5

Enfin, pour tous les conseillers et citoyens qui n'ont pas eu l'occasion de consulter le PV du 26/6 en toute légalité, voici ci-dessous une copie de l'exemplaire fourni (dans un souci de coopération avec l'exécutif de la commune de Villé) :

 Proc_s_verbal_du_conseil_municipal_du_26_Juin_2017

Posté par jl boehler à 00:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 8 juillet 2017

Renversant !

Quartier "Petit Liban" : vers des barrières fluorescentes ?

poussette4

Décidément, dans le quartier de la montée de la croix de Villé, appelé souvent "Petit Liban", tout baigne. Les poubelles ont même de nouveau été ramassées, certes avec beaucoup de peine (voir ci-dessous). Dommage, que monsieur le maire, passant souvent au bas de cette montée avec sa poussette familiale, n'ait pas la possibilité de grimper au sommet de la côte.

Il aurait pu constater que depuis plus d'un an des lampadaires manquent toujours dans le quartier. Et les barrières autour des trous, ce n'est pas très photogénique. Il n'a peut-être pas vu l'utilité de remplacer ces lampadaires démolis lors de chocs avec des voitures. En effet, l'extinction nocturne est de mise, une bonne partie de la nuit. Alors, si le maire a décidé de couper définitivement la lumière, pourquoi ne fait-il pas boucher les trous des lampadaires arrachés ? Cela permettrait de récupérer des barrières en vue d'une meilleure utilité et, peut-être, de les remplacer par des bornes fluorescentes ?

DSCF0494

DSCF0493Et les poubelles ?

Depuis le 9 juin où une délégation du quartier a rencontré le maire et le SMICTOM, rien ne va plus ! Certes un panneau a été posé, mais il reste rarement à sa place (il a même été renversé et jeté sur la pelouse !) et une voiture blanche empêche de nouveau le passage du camion-poubelles. Car de toutes les promesses de la municipalité, rares sont celles qui sont mises en oeuvre au bout d'un mois : arrêté municipal concernant le stationnement, où est-il ? lettre aux riverains : où est-elle ? panneau fixe et définitif : où est-il ? Monsieur le maire et ses adjoints seraient-ils à nouveau en vacances ? Ce jeudi, 5 juillet, les poubelles n'ont été ramassées qu'à la suite d'une intervention téléphonique au SMICTOM. Monsieur le maire, gare, si dans un prochain temps une seule poubelle n'était pas ramassée dans les rues du quartier ! L'intervention des riverains risque d'être autre que téléphonique.

poubelle

Posté par jl boehler à 00:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 9 juin 2017

Les pas de l'oie de Caroline

Vous avez dit "rebondissement", quel rebondissement ?

tournesol

Décidément Caroline Reys aime les feuilletons amusants plutôt qu'un programme sérieux pour sa circonscription.  

S'étant vue refuser le soutien des sections PS de sa circonscription pour avoir "flirté" avec "En Marche", la voilà qui s'adresse au PS national en jouant sur les mots, pour obtenir le soutien tant convoîté. Selon le courrier de retour, elle se serait fait passer pour une adhérente de EELV qu'elle n'est pas. Et partout elle se revendique "sans étiquette". D'ailleurs ne confond-elle pas le "slow-up" associatif de la route du vin du 4 juin avec la politique politicienne hésitante et vacillante qu'elle mène ? Attention à ne pas tomber, chère Caroline ! ni en vélo ni en politique !

Mercredi midi, je reçois un mail d'un aubergiste du centre-ville : Caroline, de passage au marché de Villé, laisse à mon intention un courrier :  une copie d'une lettre qu'elle détient du PS national. Première question que je me pose : veut-elle contribuer au démantèlement du service public dans la vallée en instaurant de nouvelles filières privées pour la distribution du courrier ? ou voulait-elle m'inviter pour l'apéritif ?

Mais, quelle n'est pas ma surprise lorsque je découvre le contenu : un courrier du PS national du 9 mai lui affirmant le soutien du PS,  soutien qui lui a été retiré de fait le 13 mai, jour où sa promenade de santé avec les marcheurs macroniens a été connue. 

Quant à sa page facebook avec EELV, qu'en dire ? sinon que Caroline n'a de vert que le haut de son survêtement ? Et ses documents officiels (absence sur les uns du "poing et la rose" et sa présence sur les autres) ne sont là que pour convaincre l'électeur "des pas de l'oie" de cette originale candidate. Bref, j'ai bien souri à voir cette "fausse preuve" de soutien du PS, qu'elle a été la seule à prendre encore au sérieux. Pour berner l'électeur ?

PSC

Lettre du PS national du 9 mai !

docofficiel2Lettre d'En Marche du 10 mai !

docofficiel

Un coup sans le PS ...

docofficiel1

... et un coup avec le PS !

La position très claire du PS national

logo_custom_ps_social__2_

« 5ème circonscription : position claire du PS national »

En réponse à la prise de position de Patricia Gueguen, Secrétaire régionale d’EELV, soutenant l’utilisation usurpée du logo du Parti socialiste sur les affiches et bulletins de vote de Caroline Reys, candidate non investie par le Parti socialiste, le siège national du Parti socialiste a souhaité clarifié la situation :

«Les directions du PS et d'EELV ont passé un accord national qui concernait notamment cette circonscription. Le PS s'engageait ainsi à soutenir le candidat investi par EELV. Présentée par EELV, Caroline Reys avait donc, conformément à l'accord entre nos deux formations, reçu un courrier du Secrétaire National aux élections lui confirmant notre soutien et la possibilité d'utiliser les logos du parti. C'est sur la base de ce courrier qu'elle a utilisé ceux-ci sur sa propagande électorale.

Malgré cet accord,  Caroline Reys a ensuite essayé d'obtenir l'investiture En Marche, trahissant de fait la stratégie nationale d'alliance entre EELV et le PS et perdant ainsi la confiance des militants socialistes locaux.

La Fédération PS du Bas-Rhin a donc considéré lors de son Bureau Fédéral du 13 mai que Caroline Reys ne pouvait plus se prévaloir du soutien du Parti.

Cette dernière en a pris acte et s'est d'ailleurs elle-même décrite comme "sans-étiquette" dans la presse locale.

Informée de cette nouvelle situation, c'est donc en toute logique que la direction nationale a confirmé la décision de la Fédération PS du Bas Rhin. Le nom de Caroline Reys n'apparaît plus sur la liste des candidats soutenus par le Parti socialiste. »

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 3 juin 2017

Hold-up électoraliste dans la 5ème circonscription du Bas-Rhin

Caroline, madame sans-gêne ! 

caroline

Ah décidément, la candidature de Caroline Reys ne passe pas inaperçue. Après avoir fait valser les étiquettes, la voilà qui colle les affiches munies du logo de soutien du Parti Socialiste, soutien jamais obtenu notamment du fait de sa dérive macronienne. Curieuse démarche pour une militante qui semble plus intéressée par un financement partisan que par un projet cohérent correspondant aux partis affichés.

D'ailleurs, toujours prétendûment sans étiquette,  ses louvoiements ont réussi à lui faire obtenir de EELV un mandataire financier en la personne d'un certain Daniel Ehret, qui n'est pas un inconnu. En 2012, il s'était présenté dans la même circonscription. Il avait tenu à l'époque des propos incohérents concernant la RN59 et le contournement de Châtenois, ignorant les chiffres du financement tout comme il ignorait le nombre de victimes sur cette route classée très dangereuse. Sauver les papillons blancs lui semblait plus important. Ah l'écologie du Centre-Alsace, ce n'est plus ce que c'était il y a quelques décennies.

A la lecture de cet article, Caroline enlèvera-t-elle le logo du PS ? ou préférera-t-elle assumer des recours en justice ? Et toujours à la lecture de cet article, le SMICTOM du Centre-Alsace ne va-t-il pas s'enrichir d'un paquet d'affiches n'ayant pas servi ?

* A lire aussi : Que vient faire Ehret dans cette galère ?

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 30 mai 2017

Mieux qu'une maladie diplomatique !

Un décès diplomatique !

sebastien_ginet_regrette_son_mensonge_1496067001

On connaît tous dans le Val de Villé, la subite maladie de la candidate "En Marche" Eliane Tomaszewski le jour où son parti lui a demandé de se retirer au profit du LR-lemairien Antoine Herth. Dans tout le Val de Villé et au-delà on avait bien ri ! Et voilà qu'on apprend qu'ailleurs, en Alpes-de-Haute-Provence, un candidat LR-UDI s'est retiré prétextant le décès de sa mère, pourtant retrouvée bien vivante.

Daniel Spagnou se retire de la campagne de Sébastien Ginet, candidat LR-UDI aux législatives dans la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence. Raison invoquée par le maire de Sisteron : un mensonge du jeune homme de 29 ans. « Pour se dédouaner d’un rendez-vous manqué, Sébastien Ginet aurait prétexté le décès de sa mère à la suite d’une longue maladie. Il s’avère, après avoir vérifié auprès de sa famille, que cette information est totalement fausse. Elle est d’autant plus choquante que nous fêtions hier toutes les mamans de France » déplore l’ancien député.

L’intéressé ne dément pas les affirmations de Daniel Spagnou. « Dans une campagne malsaine où je ne cesse d'être attaqué personnellement ainsi que ma famille, je suis victime d'une grosse fatigue en même temps qu'une réelle déprime et j'ai commis un écart de langage en même temps qu'un mensonge pour me justifier et que j'ai aussitôt regretté mais il était trop tard » explique Sébastien Ginet dans un communiqué.

Ah décidément ! Elections, piège à cons !

Posté par jl boehler à 00:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,