vendredi 24 février 2017

Mets le voile, ou mets les voiles

Marine Le Pen au Liban

Tentant d'être reçue par le grand mufti du Liban, Marine Le Pen s'est vue essuyer un refus, sauf si elle accepte de mettre un voile. Un compromis aurait été trouvé : voir ci-dessous.

lepen

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 21 février 2017

Humour carnavalesque

La cavalcade aura-t-elle lieu au Petit Liban ?

carnaval

Les ordres et les contre-ordres sèment le désordre, c'est bien connu. Alors que la presse annonçait la semaine dernière l'annulation du carnaval à Villé, voilà que le bulletin municipal de Villé, dont la distribution est en cours et vient à peine d'atteindre le quartier du Petit Liban, annonce la cavalcade pour le 18 mars à 15h52 ! Y avait-il deux cortèges prévus ce jour (l'un à 15h52, un deuxième à 16h13) et c'est seulement celui de la rue du Mont-Sainte-Odile qui est annulé (les habitants et commerçants de cette rue n'ayant pas assez prié le bon dieu).

L'affiche est cependant significative : pas une association du bourg-centre n'a prévu d'y participer. Où est Festi'Villé qui occupe une belle 3ème page dans le bulletin ? l'AS Villé 2010 ? le tout nouveau club de pétanque ? etc... Même la petite restauration est assurée par un professionnel.

Alors ne nous plaignons pas. Le nouveau slogan du bourg-centre c'est :

Pas de défilé, on se défile !

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 28 janvier 2017

Fin de l'ère primaire

Le Val de Villé et le vallon de Ranrupt datent géologiquement du carbonifère et de la fin de l'ère primaire. Il est donc logique que le dernier épisode des primaires citoyennes dans ce secteur de montagne soit particulièrement regardé. Surtout que dimanche dernier, la participation n'a pas été très forte (à peine plus de 200 votants pour ce canton napoléonien regroupant le Val de Villé et le  secteur de Saâles). Et pourtant le temps ne se prêtait pas pour aller à la pêche. Alors, les responsables départementaux (souvent accusés d'abandonner le monde rural à son triste sort) ont décidé de marquer un grand coup.

Sébastien Loeb : après le Dakar, le Ranrupt

loeb1

Notre champion des rallyes, à peine revenu d'Amérique du Sud où il a fini sur le podium du Dakar, aurait été embauché pour participer à une "spéciale vosgienne" Villé - Ranrupt : il conduira, à bord de son bolide, les électeurs villois jusqu'à Ranrupt en passant par le col de Steige. Suivant le temps (neige et tempête), le spectacle est assuré. Prix de la randonnée 1 €, le restant des indemnités  demandées par le champion étant fournies par le candidat de droite Fillon et l'ambitieuse ex-future première dame Pénélope.

Les écologistes protestent

caisse_a_savon_600x450_1

Il fallait s'y attendre ! Nos amis écologistes, toujours décidés à voter sans provoquer de pollution, ont décidé d'une contre-manifestation sous forme de biathlon : course de vélo de Villé au col de Steige, descente en caisse à savon jusqu'à la mairie de Ranrupt. Avec la concurrence de ces deux spectacles de qualité, le record de participation électorale sera battu. Et comme la municipalité de Villé ne figure toujours pas parmi les listes électorales, le premier magistrat enfourchera son vélo pour apporter ce document manquant au maire de Ranrupt.

La navette des skieurs

Enfin, le conseil général 67 a promis de détourner la navette Villé - Champ du Feu par Ranrupt. Avec tout ce dispositif, pas d'excuse pour ne pas aller voter aux primaires. Même Thomas Voeckler, dont les grands-parents habitent un chalet à Bellefosse, viendra déposer son bulletin dans l'urne.

navette

Posté par jl boehler à 00:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 5 janvier 2017

Les élus ne consultent pas ce blog !

Décidément, c'est une vérité de La Palisse ! 

Un élu connaît tout, sait tout, et n'a donc pas à s'attarder sur un blog.

ob_6d64b3_6a00d83452284569e200e54f4a31858833_800

J'ai encore pu le vérifier à la lecture du post précédent. Il n'a pas fallu 24 heures, à partir de sa parution, pour que l'ensemble des invitations pour le repas des aînés soit distribué. Certes, ils ont été déposés délicatement la nuit, sans lumière, à la lueur des bougies pour trouver les boîtes aux lettres ! 

Un grand merci à monsieur le maire pour avoir remis un peu d'ordre dans son conseil ! Dommage, que les grandes oreilles du blog n'aient pas réussi à apprendre les noms des conseillers (ou conseillères) que le courage politique a amené à ne pas inviter certains anciens qu'ils n'apprécient pas. Le blog aurait pu assurer leur publicité aux prochaines élections municipales.

J'espère simplement que le maire n'a pas embauché une agence de distribution, car, au tarif de nuit, nos impôts risqueraient encore d'augmenter. Et il risque encore de pleurer que la dotation de l'Etat est insuffisante.

Quant aux joyeux anniversaires fêtés pour des morts, nul doute que la liste du mois de janvier sera rectifiée très prochainement, en tous cas avant les prochaines élections.

Posté par jl boehler à 18:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 3 janvier 2017

Etat-civil de Villé : les morts pourront-ils voter ?

Session de rattrapage ?

images

De nombreuses personnes âgés de Villé ont déjà reçu, comme tous les ans, leur invitation pour le repas traditionnel des aînés, fixé cette année au samedi, 21 janvier prochain. Prière de remettre le bon de participation à la mairie avant le 13 janvier, délai de rigueur.

Oui, mais voilà ! Encore une fois, toutes les personnes concernées n'ont pas reçu leur invitation. Et il paraît que cette année ce n'est pas un oubli ! En effet, en cette année électorale, le maire aurait semble-t-il voulu éviter des disputes politiques préjudiciables à la bonne entente. Aussi, le 21 janvier sera réservé aux aînés de la majorité municipale. Quant aux traditionnels opposants, leur repas (une simple pizza ?) serait fixé au mercredi, 29 février. A Villé, en effet, à titre exceptionnel, l'année 2017 serait considérée comme bissextile. Avec une primaire des aînés ! voilà qui est original.

Anniversaires des morts

etatcivil

La mairie vient de faire publier dans les quotidiens locaux les anniversaires des personnes âgées pour le mois de janvier. Une délégation municipale se déplace en général au domicile de celles-ci pour leur offrir un bouquet garni. Cette année, nos élus municipaux vont faire mieux ! Selon la liste publiée, même certains morts recevront peut-être un bouquet garni puisque certains figurent encore sur la liste des vivants. Une table de convivialité sera-t-elle installée au cimetière en lieu et place du funerarium qui se fait attendre. Et peut-être ces morts seront-ils gardés vivants jusqu'aux présidentielles pour qu'ils puissent voter, comme ce fut le cas en 2012.

Posté par jl boehler à 00:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 24 décembre 2016

Jean-Vincent Placé fête Noël au Sénat avant l'heure

Plus tout  fait à jeûn ? Quelques verres en trop ?

plac_

Comme un air de fêtes de fin d'année. Vendredi dernier, l'ambiance au Sénat semblait pour le moins détendue. Jean-Vincent Placé n'y est pas pour rien. Présent pour défendre le projet de loi de finances voulu par le gouvernement, le secrétaire d'Etat chargé de l'Etat et de la Simplification s'est montré très jovial dans l'hémicycle.

À peine lui donne-t-on la parole que Jean-Vincent Placé démarre au quart de tour. Simplement interrogé pour donner son avis sur un point précis de la loi, le secrétaire d'État veut prendre le temps de détailler. «Je suis tout à fait disposé à vous présenter un argumentaire détaillé, celui qu'a préparé les services du ministère. Cela dit, je sens bien que M. le Rapporteur général veut rentrer en Eure-et-Loir, comme monsieur Capo-Canellas veut revenir dans la Seine Saint-Denis, Madame Goulet qui veut revenir dans l'Orne. (…) Moi je ne suis pas pressé, voilà.»

De quoi faire sourire dans les rangs du Sénat. Quelques minutes plus tard, interpellé par le sénateur LR de la Savoie, Michel Bouvard, Jean-Vincent Placé poursuit dans l'humour: «C'est toujours un plaisir de répondre au ministre Bouvard (…) qui est un des plus grands humoristes de la vie politique (…) avec sa phrase “Etre ancien ministre, c'est de rentrer dans sa voiture, de s'asseoir derrière et de s'apercevoir que la voiture ne démarre pas''.» Une déclaration assez curieuse étant donné que Michel Bouvard n'a jamais été ministre, comme il le rappelle depuis son siège, et qu'il n'a jamais prononcé cette formule qui vient de l'ancien ministre... François Goulard.

Assez pour se demander si Jean-Vincent Placé était bien dans son état normal vendredi après-midi au Sénat. Selon Le Canard Enchaîné paru ce mercredi, sa réaction pourraient venir d'un déjeuner arrosé qu'il aurait eu juste avant de se rendre au Palais du Luxembourg. Pour Christophe Rossignol, le conseiller du secrétaire d'Etat joint par Le Figaro, Jean-Vincent Placé a surtout eu «un coup de fatigue» et n'était en rien alcoolisé.

Assez fatigué en tout cas pour se faire relayer par les ministres Emmanuelle Cosse et Christian Eckert appelés en urgence pour la séance de nuit, toujours selon Le Canard Enchaîné. Contacté par Le Figaro, Jean-Vincent Placé a considéré que cette anecdote faisait surtout «beaucoup de bruit pour pas grand chose.»

Posté par jl boehler à 18:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 décembre 2016

Ouattara veut aider son ami Sarkozy à reconquérir son siège de président de la république

Une amitié inébranlable de trente ans

sarko_cote_divoire

Après les primaires de la droite, le sort de Nicolas Sarkozy semblait scellé. Mais c'était sans compter sur l'aide que n'oublierait pas de lui apporter son ami ADO (Alassane Dramane Ouattara) qui est un vrai spécialiste de la stratégie électorale dans son pays, la Côte d'Ivoire. Et les législatives du dimanche 18 décembre viennent encore de le prouver.

Et ADO vient de courir au chevet de son ami Nicolas pour lui proposer un plan B. Et pourquoi ne pas appliquer en France ce qui marche si bien en Côte d'Ivoire ? Visiblement pas au fait des pratiques africaines, Sarko s'est pourtant laissé séduire. Certes, il a évalué à un million de personnes à transporter et se demandait où les trouver. Surtout s'il fallait aussi leur donner une dizaine d'Euros pour les amener à voter dans le bon sens et payer un nombre important de cars à faire sillonner à travers la France au printemps prochain.

Et ce diable de Ouattara a encore trouvé la solution. "Tu as des migrants dont personne ne veut ! Même l'Allemagne en accueille 1 million, alors pourquoi pas la France." Alors pourquoi ne pas amener ces migrants dans l'hexagone pour un jour ou deux, leur donner une carte d'électeur et un bulletin de vote, contre un "salaire" de 30 € par vote. Chaque migrant pourrait se faire un pécule en votant plusieurs fois, histoire de pouvoir payer un passeur qui l'amènerait à Calais et en Angleterre.

L'affaire pourrait marcher, mais elle a été ébruitée. Et le FN serait prêt a faire de la surenchère en offrant un repas gratuit par vote aux migrants. Mais là aussi, Ouattara propose une solution à son ami : "Laisse courir le bruit que le repas du FN consiste en une simple soupe au lard de cochon." On verra au mois de mai 2017 si l'affaire aura marché, si Sarkozy pourra bénéficier de l'immunité présidentielle ou s'il devra retourner à la case prison, grâce aux bons conseils de son ami africain (Une affaire qui pourrait bien paraître dans un prochain "Le Rigofa"). 

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 6 novembre 2016

Radio moquette communique

 Priorité à la pizza ?

pizzaSuite à des indiscrétions de l'un ou l'autre conseiller de Villé au coin d'un comptoir, nous venons d'apprendre que la prochaine réunion du conseil municipal était fixée au lundi, 14 novembre.

Hélas ! ce jour-là, une "méga soirée pizza" serait organisée à l'intention de tous les élus du Centre-Alsace. Ce moment de détente rare étant plus important que tous les problèmes du quotidien des villois, la séance du conseil municipal est reportée au mardi, 15 novembre.

L'ordre du jour attendra, mais (avec beaucoup d'efforts) pourra être communiqué malgré tout avant la réunion.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 1 novembre 2016

A propos d'une réunion "secrète"

A Villé, toujours rien de nouveau ?

silence

J'avais publié en date du  21 octobre un article concernant une réunion (presque) secrète qui aurait lieu, et qui a eu lieu, en date du lundi 24 octobre. L'ordre du jour devait être l'arrivée de réfugiés et leur accueil à l'ancienne gendarmerie de Villé, route de Bassemberg.

Grâce aux  grandes oreilles (un peu mal-entendantes en cette semaine où plusieurs estaminets de la place étaient fermés et où les porte-voix municipaux n'ont pu s'exprimer) et aux micros posés dans les locaux de la mairie, on a quand même appris que l'ordre du jour principal a surtout consisté à faire de la publicité pour mon blog, qui a effectivement pu enregistrer une augmentation significative du nombre de lecteurs, y compris parmi les autorités représentant l'Etat.

Ainsi, j'ai pu apprendre, malgré des fritures et des grésillements sur certaines lignes, que Monsieur le Maire contestait le caractère secret de cette réunion. Il est vrai que même pendant les réunions ouvertes au public, sa voix est inaudible, j'ai pu le constater moi-même lors d'une dernière séance.

Qualifions alors, dans un  souci de conciliation et d'apaisement, cette réunion de "discrète". Toujours est-il qu'une semaine plus tard, aucune information n'a encore filtré du côté de la municipalité, pas même sur cet intéressant site officiel de la commune où tout figure, et où la dernière information remonte au 5 juillet 2016 à 17h49. Où aussi le dernier arrêté municipal (de circulation) remonte au 27 octobre 2014, alors que rien que cette dernière semaine d'octobre 2016, des travaux bloquaient la rue de Breitenau et réduisaient la rue du 26 novembre à une circulation alternée. Serait-il peut-être prévu une publication à ce sujet pour octobre 2018 ?

Les micros ultra-sensibles nous ont quand même révélé sur leur bande enregistreuse la planification d'une réunion publique (telle que je la proposais dans mes posts précédents) pour ... fin novembre ! Quel empressement pour accueillir les réfugiés, autant que pour la réception des libérateurs américains le 26 novembre 1945, dont l'aviation a quand même bombardé et incendié une dizaine de nos maisons ! L'hiver arrivant à grands pas, ces réfugiés pourront toujours dormir quelques nuits sous les ponts du Giessen dont la municipalité vient de faire nettoyer le lit. Après Calais, voilà la "jungle de Villé" ? Ou enfin, les élus vont-ils s'impliquer avec un peu plus de volonté politique afin de mobiliser la population pour un accueil des réfugiés décent ?

Posté par jl boehler à 00:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 28 octobre 2016

Encore une histoire à Meaux !

meaux

On connaissait, grâce à son député-maire Jean-François Copé candidat aux primaires de la droite, le prix très intéressant des petits pains briochés à Meaux (entre 10 et 15 centimes d'€). Mais voilà une histoire qui ne manque pas de sel non plus et qui se passe devant lycée privé Bossuet ... à Meaux, une fois de plus ! Décidément cette ville doit souffrir de tous les ... maux !

Et c'est le maire LR Christian Robache de la ville voisine, Montévrain, qui en est à l'origine. Son fils, élève au lycée cité, aurait été victime de quelques mots déplacés sur facebook. Son père a donc demandé à la police de le chercher à la sortie des cours pour l'accompagner à la maison. Une menace grave aurait plané au-dessus de la tête du fiston.

Ce sont donc onze policiers municipaux, formant une escorte inhabituelle, qui ont conduit le fils du maire chez lui. Il paraît que ce genre de pratique est habituel aux Etats-Unis, mais en France ce n'est pas très légal. Pourtant le maire ne risque pas de sanctions pénales (personne n'ayant porté plainte). Il s'est quand même vu adresser quelques remontrances par la sous-préfecture de Meaux pour cette peccadille... Et peut-être ce maire a-t-il contribué au ras-le-bol des policiers contre les surcharges de travail ?

Posté par jl boehler à 00:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,