mercredi 11 décembre 2019

Conseil municipal restreint et silencieux à Villé

Des questions au compte-gouttes !

conseil_m1

Décidément, chaque fois que je vais assister à un conseil municipal, le maire passe en mode "messe basse". Il paraît, selon certaines mauvaises langues, que, quand la presse ou les blogueurs sont là, le mot d'ordre est donné de la mettre en veilleuse. Et ce soir, la presse est là, et moi aussi. Quant aux conseillers, c'est dans leur rang qu'on compte les absences. 13 présents sur 19 élus ! Et seulement, 18 places étiquetées ! La multi-conseillère absente habituelle n'a même plus son nom sur la table ! Et pour une fois, elle n'a même pas donné sa procuration à un (ou une) collègue. Absente déjà le matin à la séance plénière du Conseil Départemental, elle ne pouvait évidemment pas se pointer le soir à Villé.

Mais ce qui a surtout retenu mon attention, c'est la vitesse à laquelle ont été "expédiés" les deux points les plus importants, à savoir :

- programmation des travaux forestiers pour 2020

- plan de prévention du risque d'inondation

Et pas une question de la part des élus ! Alors, 5 minutes 30 secondes pour la forêt, et 7 minutes pour la montée des eaux ! c'est fantastique ! Et un conseil complet en moins d'une heure, c'est fabuleux !

Mais que dire, lorsqu'un plan de protection contre les inondations de 61 pages est présenté avec un seul schéma pratiquement illisible (voir ci-dessous) ? ou lorsqu'une fois de plus, au niveau des travaux forestiers, la réfection des chemins n'est pas intégrée ? Tous les élus ont-ils compris ? raison pour laquelle ils ont voté ces points à l'unanimité ?

Afin d'éclairer les villois, je vais donc reprendre ces deux points, de façon détaillée, dans deux messages qui seront publiés bientôt.

giessenSeul plan présenté aux élus !

bierrySur la photo prise lundi matin au Conseil Départemental, voir sur la droite de la photo la place laissée vide par notre conseillère !

Posté par jl boehler à 10:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 9 décembre 2019

Conseil municipal de la Saint-Nicolas à Villé

Les élus présents au complet ?

cm4

Il fallait s'y attendre ! Comme beaucoup de monde dans la vallée, le maire de Villé a dû croiser la conseillère départementale, encore toujours élue municipale, et s'est-il dit qu'il devait profiter de son passage dans la vallée pour organiser une réunion du conseil municipal, qui pour une fois pourrait siéger au grand complet, et sans se déplacer en Ariège. 

Alors, vite, un ordre du jour a été établi ! Même Saint-Nicolas y trouve son compte avec un programme de travaux forestiers (sur les chemins manquant d'entretien depuis des décennies ?) qui devraient à l'avenir lui permettre de se déplacer plus facilement ! Peut-être les propriétaires forestiers, qui ont laissé leur revenu de la chasse à la commune, s'y retrouveront-ils  enfin aussi. 

Une invitation a été envoyée aux conseillers, et publiée dans la presse, avec comme date et heure :

Lundi, 9 décembre 2019 à 20h00 à la mairie !

Evidemment la réunion est publique. Et peut-être un participant ou deux annonceront-ils leur candidature aux municipales de mars 2020 ?

cm1

cm2

Posté par jl boehler à 09:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 28 novembre 2019

Aux élus qui auraient des sparadraps sur les yeux et des bouchons dans les oreilles

Quand je l'écris sur mon blog, c'est de la foutaise et de la désinformation ! mais quand ça paraît dans la presse régionale, c'est la vérité !

DNA

DNA1Et ci-dessous, en prime, le nouveau manoir de la conseillère, en Ariège !

alexandra

Posté par jl boehler à 23:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 13 novembre 2019

Deux maires : pas forcément le même avenir

L'un se représente, l'autre non !

frantz1

Les deux ont cependant un point commun : ils se condidèrent comme des "chefs". L'un est maire de Sélestat et souhaite le rester. L'autre est maire de Villé et a annoncé son départ... bien qu'il aimerait bien rester dans l'équipe qui lui succédera... en tant que consultant ou conseiller technique ? Surtout pas ! Il a déjà fait trois mandats de trop en accumulant les boulettes et même les grosses boules !

digel

Comme "chefs" ils ont pourtant les mêmes méthodes. Le Marcel ("Cella" pour les intimes, tire sur tout ce qui bouge, notamment sur ses adjoints qui ne le suivent pas au pas cadencé et auxquels il retire aussi sec les délégations - voir presse du 9/11). Un vrai bulldozer !

Le maire de Villé ("Frantzele" pour les intimes de la comcom) a des méthodes très particulières aussi. Il tire sur tout ce qui risque de lui faire de l'ombre, comme, semble-t-il il l'aurait fait avec sa première adjointe exilée à l'heure actuelle à l'autre bout de l'Hexagone. Après une démission "un peu forcée", celle-ci a été remplacée par un conseiller qui n'est pas forcément le "choix" du maire qui avait d'autres vues. Encore un beau loupé ! 

Et voilà que ce nouvel adjoint s'empresse bien tôt d'annoncer sa candidature aux élections de mars 2020 ! Alors que l'adjointe précédente n'a pas demandé au chef l'autorisation de partir, en voilà un qui ne demande pas l'autorisation d'arriver ! Dans quel monde sommes-nous donc ?

Alors notre cher "Frantzele", grand vice-président aux transports et à la pédale douce de la comcom où il n'a pas voix au chapitre, poussé dans ses retranchements, prend deux mesures qui font le tour du village : il savonne la planche à son adjoint (avec plus ou moins de réussite, d'ailleurs plutôt moins que plus) et cherche désespérément une "tête de liste docile"' à soutenir. Sachant qu'avec ses 19 années de présence, Villé devra être "soigné", il chercherait surtout du côté du corps médical. Avec peu de succès pour l'instant...

Tous les hypothétiques candidats ont déjà compris que le petit maire sortant n'a plus aucune autorité (s'il en a déjà eue ?) et ne représente aucun soutien de campagne ni une quelconque  source de conseils pour l'avenir. Pas de rôle de consultant pour lui ! A dégager tout simplement ! Mais peut-être le sympathique "Sella von Schlettstadt" l'embauchera-t-il comme colleur d'affiches ? 

PS : Le maire de Villé, qui prend souvent des conseils auprès de l'élu sélestadien (les deux sont du même bord politique), va-t-il à son tour retirer les délégations à son nouvel adjoint-candidat ? Suite dans un prochain numéro. Et la conseillère départementale et municipale, partie à l'autre bout de la France, va-t-elle enfin se positionner ?

Posté par jl boehler à 04:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 26 octobre 2019

Battues citoyennes dans la vallée de Villé

Aucune trace de la conseillère !

bierry

Malgré tous les efforts des élus de la vallée pour organiser des battues citoyennes pour retrouver notre chère multi-conseillère départementale, communale et intercommunale, aucune trace n'est apparue.

Et pourtant, même le sympathique président du conseil départemental Fredo est venu toutes les semaines participer aux recherches. Il avait cru très longtemps à un congé maladie de sa collègue, aujourd'hui il se range à l'hypothèse d'une disparition très inquiétante. Même si tout au long de ses présences, il a tenu à faire preuve d'optimisme, gardant un visage rieur, participant même à des vins d'honneur de fin de battue  !

Certains citoyens se sont d'ailleurs demandé s'il venait aider à chercher  la disparue ou lancer sa campagne en vue des élections sénatoriales. Il n'a pas dû lire la presse qui annonçait que dans la vallée, près de la moitié des maires ne se présentera plus aux municipales dans quelques mois.

Quant à une présence de la conseillère, aucun indice n'est apparu. Rien, rien et encore rien.

Selon des sources assez sûres, il faudrait continuer à chercher en Ariège, près de Foix, dans le petit hameau de Dreuil (annexe de la petite commune de Teilhet - 150 habitants -). Le maire de Villé (qui prétend qu'elle est partie sans lui dire "au revoir", et pas même un petit bisou) et les présidents de la comcom et du conseil départemental 67 seraient prêts à s'y rendre pour continuer les recherches. Ils n'attendent plus que le résultat d'écoutes et autres investigations téléphoniques...

fredo1

fredo2

fredo3

fredo

bierry1

fredo4

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 11 octobre 2019

Ciel, une réunion du conseil municipal à Villé !

Il était temps !

cm3

Cela fait bien longtemps que le conseil municipal de Villé ne se réunit plus mensuellement. Mais après tout, était-ce encore bien utile, puisque le chef décide de tout, selon quelques langues déliées à l'approche des élections. 

En réunion, un seul mot sera-t-il autorisé aux conseillers après chaque point de l'ordre du jour dont le contenu sera lu en silence sur un écran géant, à savoir : "Amen" ?

D'ailleurs, dans l'ordre du jour, il manquerait un point "Démission d'office d'une conseillère toujours manquante" et "remplacement de la dite conseillère comme déléguée à la comcom". A moins que, monsieur le maire, pour ne pas alerter la presse, ne souhaite aborder ce sujet sensible sous "divers" ou sous "communication du maire" en fin de séance. Peut-être demandera-t-il même le huis clos sur ce point ? Va savoir.

Il semblerait que la semaine passée, le maire aurait organisé une répétition générale sur le déroulement, lors d'une réunion appelée "commissions réunies". Rien n'a filtré cependant. On se demande d'ailleurs quelles commissions ont été réunies, puisque très peu existent et fonctionnent.

Toujours, est-il que la réunion est fixée au 

mardi, 15 octobre à 20 h 00 à la mairie.

Et elle est publique !

ordre1

ordre2

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 16 septembre 2019

La vérité si je mens !

La presse locale vient de publier les intentions des maires du val de Villé. Très intéressant. Pourtant, l'un d'eux, qui se dit non-partant, affirme à qui veut l'entendre dans la rue et sur les marchés qu'il se présenterait à nouveau, même si ce n'est pas en tête de liste, et qu' "il n'a pas dit son dernier mot". Il est vrai qu'il était souvent "le champion de la valse-hésitation".  Il souhaiterait, selon certains de ses dires, devenir simple conseiller (ce qu'il n'a jamais été) pour conseiller le prochain maire. Une sorte de "consultant" en expériences malheureuses ? On aura tout vu et entendu dans cette vallée. Mais quel est donc ce maire original, dont des concitoyens disent très sérieusement qu'il a fait "trois mandats de trop", et qui au bout de 19 ans aurait "encore beaucoup à apprendre" ?

maires

Posté par jl boehler à 04:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 6 juillet 2019

Vaisseau fantôme

Plus tu es absent(e), plus tu touches !

fant_me2

L'approche des vacances d'été fait redoubler d'efforts les élus. Alors en à peine une semaine, toutes les collectivités ont siégé : conseil départemental, communauté des communes, conseil municipal. C'en était vraiment de trop pour notre conseillère départementale et municipale la plus assidue tout au long de l'année dans les PV de réunions, très exactement dans la rubrique des absents plus ou moins excusés.

Sans compter que, depuis son élection (ou nomination ?) au poste de vice-présidente du comité de massif elle doit se rendre régulièrement dans les sous-sols de l'Assemblée nationale (où ont lieu habituellement les réunions du groupe montagne, à l'abri des canicules) ou à Forcalquier (chez un certain Castaner).

Alors faut-il s'étonner si aucun dossier du canton Mutzig-Villé, où la représentante de la vallée de Villé est devenue un authentique vaisseau fantôme, n'est évoqué en 33 pages de compte-rendu lors de la dernière séance plénière ? Enfin, soit. Mais peut-être sera-t-elle présente à la dernière réunion de la commission permanente du 8 juillet, histoire de rattraper le temps perdu ?  En attendant, il a quand même été délibéré sur un point qui intéresse tous les parents d'élèves (y compris dans la vallée de Villé) : 

Le tarif des cantines des collèges

cantine

vendredi 28 juin 2019

Conseil municipal de Villé

Cette fois, il aura bien lieu ! Et avec un ordre du jour bien fourni, bien qu'uniquement administratif : il faut rattraper le temps perdu. Le conseil est donc fixé au lundi, 1er juillet à 20h00 à la mairie.

oj1oj2

  • NB : Carsat = Caisse d'Assurance Retraite (point n° 12)

Posté par jl boehler à 00:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 25 juin 2019

Un nouveau conseil municipal à Villé ...

... au bout d'un trimestre moins une semaine ! 

001

Il était temps ! Le dernier conseil municipal de Villé a eu lieu le 8 avril. Il semblerait que le prochain soit fixé au lundi, 1er juillet à 20 h. Encore ne faudrait-il pas qu'il soit reporté comme les deux derniers, car on tomberait en pleine illégalité. Car les textes officiels sont clairs : au moins une séance tous les 3 mois ! Sinon, n'importe quel quidam de Villé peut demander et obtenir l'annullation des délibérations prises.

Et dire qu'à l'installation dans son fauteuil en mars 2001, le maire actuel avait proposé dans le réglement communal une fréquence d'un conseil par mois. Les choses semblent avoir bien évolué : le fauteuil serait devenu un canapé-lit. Et les délibérations sont si rares ... faute de finances suffisantes pour les exécuter ? D'ailleurs l'ordre du jour ne semble toujours pas établi. Toutes les commissions communales ne se seraient-elles pas encore réunies ? Espérons qu'il soit publié avant le 2 juillet tout en espérant aussi que le conseil ne soit pas encore reporté, car un dicton populaire dit "Jamais deux sans trois".

Ce que dit le code communal !

002

Le maire peut réunir le conseil municipal chaque fois qu'il le juge utile. Cependant, il existe une fréquence minimum de réunion du conseil. En effet, en vertu de l'article L2121-7 CGCT, « le conseil municipal se réunit au moins une fois par trimestre ». (-)

Le non respect de l'article L2121-7 alinéa 1er CGCT n'est pas clairement assorti de sanction. En revanche, les conséquences du non respect du délai trimestriel tel qu'il est posé dans le règlement intérieur de l'assemblée ne doivent pas être négligées. En effet, la tendance jurisprudentielle est d'octroyer une véritable valeur juridique aux dispositions du règlement intérieur d'une assemblée délibérante. Leur non respect est donc de nature à pouvoir entraîner une annulation des délibérations prises en violation du règlement intérieur, si le juge du tribunal administratif est saisi d'une demande.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,