dimanche 15 avril 2018

Villé : des progrès dans la com'

La ruée vers les travaux citoyens ?

oschterputz

On ne peut pas dire que la communication de la municipalité de Villé n'est pas en progrès. Il fut un temps où le bulletin municipal était distribué après les événements qui y étaient annoncés. Il y a un autre temps qui court depuis un an où le site internet communal est "en maintenance" : il n'y paraît rien, même pas les heures d'ouverture de la mairie.

Alors, oui ! reconnaissons les progrès ! La parution de "l'Oschterputz" ne s'est pas faite "après", mais "le jour même" ! Encore un petit effort, monsieur le maire, et on y arrivera. Tout comme on y arrivera pour la "web-information" puisqu'au budget primitif de 2018 vous avez prévu la modique somme de 10000 € (dix mille, oui c'est bien ça) pour faire fonctionner votre site. Les cyber-citoyens de Villé en on marre d'aller sur http://www.ville67.fr/ et de lire la seule mention "Authentification requise, votre connexion à ce site n'est pas privée ".

L'annonce par voie de presse 15 jours avant l'événement, de la journée citoyenne, va permettre à tous les villois de se ruer vers l'étang de pêche où ils vont se retrouver "serrés comme des harengs". Les contribuables du bourg-centre vont pouvoir déduire de leurs impôts locaux le rempotage des fleurs. Et le premier magistrat sera tout heureux à l'automne prochain d'annoncer l'obtention de la "quatrième fleur". Encore un vin d'honneur où les conseillers municipaux seront plus nombreux qu''à l'Oschterputz, MDR !

vin_d_honneur

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 15 janvier 2018

Une télé-Mélenchon

La webtélé «Le Média» créée par des Insoumis

melucheC'est ce lundi 15 janvier à 20h, heure de Paris, qu'a été officiellement lancée la nouvelle webtélé baptisée « Le Média », qui se veut antisystème et qui promet d'être indépendante bien que ses trois fondateurs soient proches de l'ex-candidat à la présidentielle, leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

C'est pour l'instant une petite chaîne toute neuve, baptisée d'un nom simple et un brin mégalomane : « Le Média ».  Une télé sur internet dont le lancement fait beaucoup parler.

Ses fondateurs sont des proches de Jean-Luc Mélenchon, chef de file du parti de gauche La France insoumise. Ils rêvent de faire de leur télévision, présentée comme « alternative et anti système », un grand média de masse.

Située à Montreuil à deux pas du métro Robespierre, la petite rédaction est entourée de trois fondateurs proches de Jean-Luc Mélenchon : le psychanalyste et chroniqueur télé Gérard Miller, la chargée de communication de La France insoumise Sophia Chikirou ainsi qu'Henri Poulain, producteur et réalisateur des clips de campagne du candidat malheureux à la présidentielle.

Ce nouveau média qualifié de « citoyen » a été financé en partie par une souscription en ligne. 13 000 supporters baptisés « les socios » ont donné 1 400 000 euros. Leur participation leur donne le droit de collaborer en envoyant des suggestions ou des vidéos. L'objectif est d'élargir l'audience militante pour faire mieux que la quatrième position lors de la prochaine présidentielle de 2022.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 12 janvier 2018

Villé : pagaille à la distribution communale

Où sont passés les conseillers municipaux ?

118337628

A Villé, petite bourgade de vallée vosgienne où la municipalité ne roule pas sur l'or - c'est bien connu - les conseillères et conseillers municipaux ont pris l'habitude de porter un certain nombre de documents dans les boîtes aux lettres de leurs concitoyens. Parmi ces documents : villé-infos, comcom-infos, invitations au repas de l'âge d'or.

Oui mais voilà : ces derniers temps ces distributions prennent un certain retard, pour ne pas dire un retard certain. C'est ainsi que le comcom.info de la première semaine d'octobre a été distribué dans certains quartiers lors de la troisième semaine de novembre.

Et ce n'est pas tout ! le comcom.info de décembre (qui comprenait un questionnaire d'enquête sur les mutuelles de santé à renvoyer avant le 29 décembre) n'est pas encore distribué à ce jour, notamment au centre-ville. Il est vrai que le maire va bientôt souhaiter une bonne santé à ses administrés (le 13 janvier, paraît-il, bien que les invitations ne soient pas encore parvenues chez la majorité des villois). En tous cas, il n'y aurait donc pas besoin de mutuelle santé bon marché à Villé.

Enfin, il semble aussi que tous les "plus de 70 ans" n'aient pas encore reçu leur invitation pour le traditionnel repas de fin d'année qui aura lieu le 20 janvier et pour lequel ils devaient s'inscrire avant le 10 de ce mois. Nous avons appris que les conseillers municipaux avaient été invités par e-mail de la mairie à chercher le matériel à distribuer en date du 28 décembre ! Dans certains quartiers, et notamment celui de la conseillère départementale, première adjointe, nos seniors viennent à peine de voir arriver  cette si mignonne invitation par la poste, garnie d'un beau timbre-poste (attestant la date d'envoi) qui va faire frémir de jalousie tous les philatélistes. Certains se sont d'ailleurs demandé qui a payé ces beaux timbres : la commune ? le conseil départemental ? ou le Père Noël ?

agedor

 Ci-dessus : exemplaire d'invitation à l'âge d'or : les premières sont distribuées à la mi-décembre par portage municipal, les dernières le 11 janvier par la poste du côté de la "Obergass" (les réponses restant à renvoyer pour le 10/1/2018).

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 19 novembre 2016

Enfin !

Avec près de 3 semaines de retard, le bulletin municipal arrive dans le quartier du Petit Liban...

vill__infoJe ne m'attarderai pas à chercher qui est responsable de ces retards perpétuels de l'information dans ce quartier, ou quelles sont les raisons d'un tel retard. Je l'ai lu malgré tout ! Je me suis arrêté un peu sur la fin de l'Editorial du maire, qui nous ressasse toujours le même refrain des "aides financières en constante baisse". Voyant parfois la très surprenante gestion municipale, je me demande si l'Etat ne donne pas encore trop de dotations à notre commune. Il ne me semble pas avoir lu, où que ce soit, que le maire de Villé, sarkozyste de la première heure selon la presse, s'est battu bec et ongles contre les réformes territoriales. Enfin restons-en là et ne retournons pas le couteau dans la plaie... Je constate simplement que ce beau bulletin sur papier glacé ne souffre d'aucune réduction budgétaire, mais d'une réduction qualitative maximale en ce qui concerne l'information du citoyen.

vill___info1

Même pas complet ! Le lecteur et contribuable villois aurait mérité d'être informé sur les rues que notre premier magistrat, en bon disciple du haut-rhinois Eric Straumann, a décidé de ne plus déneiger. Finalement, le seul article intéressant dans cette mièvre production est celui qui narre la création d'une nouvelle association. Bravo à ces bénévoles.

vill__info_2

Posté par jl boehler à 00:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 4 novembre 2016

Fibre optique et internet très haut débit

A Elzach ça se termine, à Villé ça attend !

A Villé, il fut un temps où nos chers élus de la vallée annonçaient  la fibre optique et le très haut débit pour fin 2013 ! Mais rien n'a été réalisé, il semble même que les bonnes intentions ont été oubliées. Ainsi nous sommes fin 2016, et il n'y a toujours rien à l'horizon ! Même Steige, que la conseillère départementale - adjointe au maire avait annoncé comme bénéficiant déjà de la fibre optique en 2011, attend toujours ! Il est vrai qu'il doit s'agir d'une confusion de sa part, car depuis l'année évoquée, Steige profite enfin de l'ADSL ! L'erreur est humaine, espérons que notre élue n'y persévère pas. Quant à savoir où en est la vallée, il suffit de consulter l'excellent site Ariase.com ! Celui-ci indique bien que la vallée possède 3000 lignes en NRA (noeuds de raccordement) pour l'ADSL fournies par 3 opérateurs, mais indique pour toutes les communes du Val de Villé : "La commune ne dispose pas (encore) de réseaux FTTH ou FTTLa" (pour le très haut débit). Voilà qui est clair ! Aux dernières nouvelles, les travaux seraient prévus entre 2018 et 2020 ... On peut donc avoir un espoir pour 2030.

fibre_optique

Pendant ce temps, nos jumelés d'Elzach sont vernis. Leur vallée voit arriver la fin des travaux pour la fibre optique, dont la troisième et dernière tranche a été entamée et devrait être terminée au printemps 2017 selon les prévisions de la société Telekom (si l'hiver n'est pas trop rigoureux). Les derniers villages du fond de vallée (Biederbach, Winden et Gutach) seront couverts. "On viendra chez vous plus vite qu'en vélo !" a plaisanté le Bürgermeister d'Elzach Roland Tibi à l'intention des élus de ces localités, lors de l'inauguration des travaux en face de l'ancienne scierie de Yach, en présence des différents maires et des responsables de Telekom. (voir photo ci-dessus). Ce dernier aménagement bénéficiera à 4250 nouveaux foyers (entreprises et ménages). Le coût de ces travaux s'élève à 8 millions d'€, dont 1,7 € sont financés par les communes de l'Elztal et du Simonswäldertal. 

D'un côté du Rhin on pleurniche (sur la baisse de dotation de l'Etat), de l'autre on agit.

A lire (ou relire) : Et la fibre optique à Villé ?

Posté par jl boehler à 00:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 5 décembre 2015

Comment DAECH communique sur internet

Selon le "Spiegel Online", l'Etat Islamique se servirait des satellites européens, dont ceux du luxembourgeois SES, pour communiquer.

topelement

L'État islamique utiliserait la technologie européenne pour communiquer et diffuser sa propagande sur Internet. Selon un rapport du Spiegel Online, Daech se servirait de satellites européens pour répandre la terreur dans le monde. Plusieurs milliers de membres de la milice terroriste seraient équipés en Syrie d'un système complet, comprenant une parabole, un modem, une antenne émettrice et une antenne réceptrice.

Ce matériel proviendrait d'un peu partout en Europe, selon le média allemand. «Les fabricants sont installés aux États-Unis et en Extrême-Orient mais leurs sièges se trouvent à Paris, Londres ou Luxembourg». Les plus importants d'entre eux sont Eutelsat en France, Avanti Communications en Grande-Bretagne et SES au Grand-Duché.

Mettre fin aux connexions

«Nous vendons nos services à des distributeurs agréés, pas aux clients finaux», a expliqué un porte-parole de SES au Spiegel Online. L'entreprise luxembourgeoise explique ne rien savoir concernant les utilisateurs habitant dans les zones contrôlées par l'État islamique. Selon le média allemand, l'entreprise luxembourgeoise aurait néanmoins accès aux coordonnées GPS précises de ces utilisateurs. En théorie, elle pourrait donc facilement mettre fin aux connexions. (selon "L'essentiel du Luxembourg")

DAECH évite-t-il les géolocalisations ?

NB : Si les informaticiens de DAECH savent utiliser les satellites européens, nul doute qu'ils savent aussi que l'Europe, et notamment la France et l'Allemagne, possède les meilleures techniques et le meilleur matériel de géolocalisation, que ce soit par mail, par Skype, ou tout autre mode de communication. Et ce seul fait les empêche de se connecter trop souvent, ou d'avoir des liaisons téléphoniques. Malgré tout, leurs communications passent, et une fois la connexion interrompue, ils se déplacent rapidement, voire se cachent dans des grottes, ou parmi la population urbaine. Il leur arrive aussi de récupérer l'ancien matériel radio des armées françaises utilisé en Indochine et en Algérie, et digne des musées militaires, mais qui, remis en état, émet sans être immédiatement localisable.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 31 août 2014

Arnaque téléphonique

Telephone_arnaque

Non, toutes les arnaques ne viennent pas d'Afrique, mais peuvent très bien venir de France (même de votre région) ou du moins de l'espace européen. Et ce ne sont pas les plus faciles à détecter pour le commun des mortels. C'est le cas notamment des numéros surtaxés commençant par 08, qui peuvent vous amener à être escroqué de sommes importantes, et vous ne vous en rendrez compte qu'en recevant votre prochaine facture téléphonique. Cette arnaque atteint maintenant l'Alsace (du moins les plaintes commencent à se multiplier), selon la police, mais en fait elle est présente depuis un certain temps. En tous cas, la presse commence à en parler (voir DNA, extrait ci-dessous).

arnaque08Dommage que la seule solution efficace ne soit pas donnée dans l'article : changer votre numéro de téléphone.

Posté par jl boehler à 16:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 18 août 2014

Le Val de Villé coupé du monde

relais

Suite à une panne électrique de l’antenne relais située sur les hauteurs de Villé, les usagers de téléphonie mobile Free et Orange de 11 communes rencontrent des difficultés à recevoir et émettre des appels depuis samedi matin.

Posté par jl boehler à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 11 septembre 2009

Le Net grâce à WiMAX

station_wimaxTous les habitants de la vallée de Villé ne peuvent encore avoir internet en haut-débit. Il reste dans certaines communes des zones d'ombres. L'accès aux nouvelles technologies d'information est vital pour le développement des territoires, notamment de certaines zones rurales isolées. Le Conseil Général a décidé de réduire ces disparités en mettant en oeuvre le WiMAX (Worlwide interoperabiliy for Microwowe Access). La délégation de service a été attribuée à "NET 67". Pour l'instant, 4 stations sont fonctionnelles dans le Val de Villé (Maisonsgoutte, Fouchy, Steige, Neubois) et deux supplémentaires le seront encore au 3ème trimestre 2009 (Breitenbach, Urbeis). A noter que l'installation du matériel fourni par l'opérateur est à la charge de l'usager (prévoir une dépense environnant les 300 €) en sus de l'abonnement mensuel à partir de 35 €, selon les options choisies.

Posté par jl boehler à 04:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 26 janvier 2009

Antennes-relais et téléphones portables

Aujourd'hui, 56 millions de Français possèdent un téléphone portable. Pour les faire fonctionner, 47 000 antennes-relais maillent le territoire national.

xs0c87qn60 appels simultanés par antenne. - Quel que soit l'opérateur, une antenne ne peut pas supporter plus de 60 appels (reçus ou donnés) en même temps. Si vous êtes la 61e personne à essayer d'appeler, cela bloquera jusqu'à ce que l'un des 60 appelants raccroche ! Les normes de puissance des antennes, en volts par mètre, sont limitées (entre 41 et 61 V/m). On n'en installera pas de plus fortes, mais davantage, en fonction des besoins. Il s'agit surtout de secteurs urbanisés. Ne pas avoir de réseau, c'est rare mais il reste quelques « trous », surtout dans les fonds de vallée, mais aussi le long de la D-424 à Val de Villé.

Installer une antenne : ce que dit la loi. - Pour installer une antenne, les opérateurs doivent obtenir l'accord du propriétaire de l'emplacement (payé entre 2 000 et 3 000 E par an). Ils doivent aussi prévenir la mairie. Depuis 2007 existe un guide des relations entre opérateurs et communes. En 2007, un projet de loi soutenu par Jean-Pierre Decool, député-maire de Brouckerque, repoussant les antennes à 300 m des habitations, n'a pas abouti.

Les évolutions technologiques. - Pour téléphoner, le signal envoyé par le portable à l'antenne est faible. Des normes de puissance de 0,6 V/m suffiraient. Or, le téléphone peut à présent traiter des images, du son, de la vidéo, bientôt la télé. Des technologies gourmandes en micro-ondes et qui nécessitent plus d'antennes. Les opérateurs espèrent, grâce au développement de la télévision numérique, récupérer les anciennes fréquences de la télé analogique, car il s'agit du même type d'antennes.

Trop d'antennes ? - Les opérateurs s'en défendent, expliquent qu'ils sont soumis à des contraintes : ils ont l'obligation de renforcer le nombre d'antennes le long d'axes prioritaires (routes, lignes TGV) et de desservir les « zones blanches » (sans réseau). Lles opérateurs ont acheté des licences 3G qui doivent fonctionner. « Nous devons en 2010 couvrir 98 % de la population. »

cheap_bluetooth_technologyL'impact sur la santé. - « Les ondes radio et la santé sont un thème d'intérêt commun. Nous devons informer sur ce sujet », explique Jean-Marie Danjou, délégué général de l'Association française des opérateurs mobiles (AFOM). Depuis six ans, elle étudie et informe sur des sujets comme le vol, la sécurité routière, l'usage en voiture ou à l'école et... la santé. « L'OMS a émis un rapport basé sur 1 400 études, les antennes ne constituent pas de danger », assure l'AFOM. Pour qui c'est le téléphone à l'oreille qui est problématique. « Chaque appareil possède un débit d'absorption spécifique, le niveau maximal d'ondes radio auquel vous pouvez être exposé. » Ce DAS est limité à 2 watts/kg mais par précaution, l'usage de l'oreillette est conseillé. Pour l'AFOM, c'est la confusion entre les nuisances du téléphone à l'oreille et celles supposées des antennes qui suscite toutes ces inquiétudes...

telportable_blog2

Antennes-relais et téléphones dangereux ? A chacun de se faire son idée.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,