lundi 12 juin 2017

Elections législatives

5ème circonscription du Bas-Rhin (Sélestat - Erstein - Villé)

ci_67105_3_34_resultat_complet_5e_circonscription_67_1_4_3106603

Il fallait s'y attendre. Le candidat LR Herth, macrocompatible, arrive en tête face à un ancien conseiller général de droite UDI. Le FN est éliminé, mais uniquement du fait du faible taux de participation. Quant à Caroline Herth, aux étiquettes changeantes, elle paie sa valse hésitation, se trompant en plus d'élection, confondant notamment élection législative et élection municipale de Sélestat. La gauche représente 19,76 % des voix. Unie, elle aurait été présente au deuxième tour.

Dans un combat droite -  droite, je ne choisirai pas.

Posté par jl boehler à 09:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 9 juin 2017

Les pas de l'oie de Caroline

Vous avez dit "rebondissement", quel rebondissement ?

tournesol

Décidément Caroline Reys aime les feuilletons amusants plutôt qu'un programme sérieux pour sa circonscription.  

S'étant vue refuser le soutien des sections PS de sa circonscription pour avoir "flirté" avec "En Marche", la voilà qui s'adresse au PS national en jouant sur les mots, pour obtenir le soutien tant convoîté. Selon le courrier de retour, elle se serait fait passer pour une adhérente de EELV qu'elle n'est pas. Et partout elle se revendique "sans étiquette". D'ailleurs ne confond-elle pas le "slow-up" associatif de la route du vin du 4 juin avec la politique politicienne hésitante et vacillante qu'elle mène ? Attention à ne pas tomber, chère Caroline ! ni en vélo ni en politique !

Mercredi midi, je reçois un mail d'un aubergiste du centre-ville : Caroline, de passage au marché de Villé, laisse à mon intention un courrier :  une copie d'une lettre qu'elle détient du PS national. Première question que je me pose : veut-elle contribuer au démantèlement du service public dans la vallée en instaurant de nouvelles filières privées pour la distribution du courrier ? ou voulait-elle m'inviter pour l'apéritif ?

Mais, quelle n'est pas ma surprise lorsque je découvre le contenu : un courrier du PS national du 9 mai lui affirmant le soutien du PS,  soutien qui lui a été retiré de fait le 13 mai, jour où sa promenade de santé avec les marcheurs macroniens a été connue. 

Quant à sa page facebook avec EELV, qu'en dire ? sinon que Caroline n'a de vert que le haut de son survêtement ? Et ses documents officiels (absence sur les uns du "poing et la rose" et sa présence sur les autres) ne sont là que pour convaincre l'électeur "des pas de l'oie" de cette originale candidate. Bref, j'ai bien souri à voir cette "fausse preuve" de soutien du PS, qu'elle a été la seule à prendre encore au sérieux. Pour berner l'électeur ?

PSC

Lettre du PS national du 9 mai !

docofficiel2Lettre d'En Marche du 10 mai !

docofficiel

Un coup sans le PS ...

docofficiel1

... et un coup avec le PS !

La position très claire du PS national

logo_custom_ps_social__2_

« 5ème circonscription : position claire du PS national »

En réponse à la prise de position de Patricia Gueguen, Secrétaire régionale d’EELV, soutenant l’utilisation usurpée du logo du Parti socialiste sur les affiches et bulletins de vote de Caroline Reys, candidate non investie par le Parti socialiste, le siège national du Parti socialiste a souhaité clarifié la situation :

«Les directions du PS et d'EELV ont passé un accord national qui concernait notamment cette circonscription. Le PS s'engageait ainsi à soutenir le candidat investi par EELV. Présentée par EELV, Caroline Reys avait donc, conformément à l'accord entre nos deux formations, reçu un courrier du Secrétaire National aux élections lui confirmant notre soutien et la possibilité d'utiliser les logos du parti. C'est sur la base de ce courrier qu'elle a utilisé ceux-ci sur sa propagande électorale.

Malgré cet accord,  Caroline Reys a ensuite essayé d'obtenir l'investiture En Marche, trahissant de fait la stratégie nationale d'alliance entre EELV et le PS et perdant ainsi la confiance des militants socialistes locaux.

La Fédération PS du Bas-Rhin a donc considéré lors de son Bureau Fédéral du 13 mai que Caroline Reys ne pouvait plus se prévaloir du soutien du Parti.

Cette dernière en a pris acte et s'est d'ailleurs elle-même décrite comme "sans-étiquette" dans la presse locale.

Informée de cette nouvelle situation, c'est donc en toute logique que la direction nationale a confirmé la décision de la Fédération PS du Bas Rhin. Le nom de Caroline Reys n'apparaît plus sur la liste des candidats soutenus par le Parti socialiste. »

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 3 juin 2017

Hold-up électoraliste dans la 5ème circonscription du Bas-Rhin

Caroline, madame sans-gêne ! 

caroline

Ah décidément, la candidature de Caroline Reys ne passe pas inaperçue. Après avoir fait valser les étiquettes, la voilà qui colle les affiches munies du logo de soutien du Parti Socialiste, soutien jamais obtenu notamment du fait de sa dérive macronienne. Curieuse démarche pour une militante qui semble plus intéressée par un financement partisan que par un projet cohérent correspondant aux partis affichés.

D'ailleurs, toujours prétendûment sans étiquette,  ses louvoiements ont réussi à lui faire obtenir de EELV un mandataire financier en la personne d'un certain Daniel Ehret, qui n'est pas un inconnu. En 2012, il s'était présenté dans la même circonscription. Il avait tenu à l'époque des propos incohérents concernant la RN59 et le contournement de Châtenois, ignorant les chiffres du financement tout comme il ignorait le nombre de victimes sur cette route classée très dangereuse. Sauver les papillons blancs lui semblait plus important. Ah l'écologie du Centre-Alsace, ce n'est plus ce que c'était il y a quelques décennies.

A la lecture de cet article, Caroline enlèvera-t-elle le logo du PS ? ou préférera-t-elle assumer des recours en justice ? Et toujours à la lecture de cet article, le SMICTOM du Centre-Alsace ne va-t-il pas s'enrichir d'un paquet d'affiches n'ayant pas servi ?

* A lire aussi : Que vient faire Ehret dans cette galère ?

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 11 juin 2012

Premier tour des législatives à Villé

legis

Posté par jl boehler à 10:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 10 juin 2012

Elections truquées dans la 5ème circonscription du Bas-Rhin ?

cartoon63percentJ'ai voté ce matin à 9h30 ! Comme pour les élections présidentielles, à Villé figuraient sur la liste électorale les morts des dernières années ! L'ayant fait remarquer au premier adjoint, celui-ci m'a répondu : "C'est l'INSEE !" D'autant plus grave, que si l'INSEE a mal reproduit les listes établies par les commissions électorales l'erreur risque d'être généralisée ! Dans ce cas, comment va être établie la barre des 50% pour être élu ? ou la barre des 12,5% pour être qualifié au deuxième tour ?

Posté par jl boehler à 09:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 7 juin 2012

Votons Ariane Henry (Front de Gauche) !

Depuis un certain temps, près de 1000 internautes visitent tous les jours ce blog et s'intéressent plus particulièrement aux posts concernant les élections. C'est autant (sinon plus) qu'aux élections cantonales de 2011 ! J'ai donc décidé, en tant que militant socialiste, de donner mon intention de vote pour les législatives et je m'en explique :

  • En 2004, puis en 2011, les élus EELV ont soutenu le candidat UMP ! et on se demande, alors qu'ils ont rejoint l'état-major du candidat EELV Ehret, quelle politique ils vont mener avec lui s'il est élu !
  • Aux élections régionales, et bien qu'ayant en position éligible le candidat EELV Riebel, leur équipe a refusé de porter des tracts avec les militants socialistes ! L'une d'entre eux a même lancé de façon très significative : "Nous ne nous mélangeons pas aux trotskystes."
  • Le tract distribué par Daniel Ehret relève de la même veine : pas de référence aux valeurs socialistes, quand bien même il a un suppléant du parti socialiste !

Respectons donc dimanche, dès le premier tour, la discipline républicaine qui consiste à voter pour le candidat de gauche le mieux placé, en considérant que la candidature Ehret n'a rien de gauche, et invitons les électeurs de la 5ème circonscription Sélestat - Villé - Erstein à voter

Ariane Henry - candidate du Front de Gauche

ariane

Posté par jl boehler à 00:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 6 juin 2012

Les conscrits de la 5ème !

Il fut un temps où les jeunes gens passaient le conseil de révision, pour être déclarés aptes au service militaire. Ils déambulaient ensuite huit jours durant dans les rues de leur commune accompagnés d'un accordéoniste en faisant la fête ! Un certain candidat de la 5ème circonscription du Bas-Rhin a ressorti cette bonne vieille habitude à l'occasion des élections. Pas sûr que les citoyens apprécient et vont le déclarer "apte au service" à l'Assemblée Nationale !

tractsel_03

Posté par jl boehler à 10:59 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 3 juin 2012

Echos de campagne

Faut-il mettre les points sur les "i" à Daniel Ehret ?

zehretUne fois de plus, Mr. Daniel Ehret s'entête, non pas à représenter l'alliance PS/Verts, mais l'unique consortium "Alsace-Nature" ! Témoin son "droit de réponse" paru dans les DNA du 3/6. Il prétend qu'il est pour le contournement mais à 2x1 voies ! ce qui revient à préparer le recours au Tribunal Administratif que vont déposer ses amis, et retarder encore une fois de plus de dix ans la réalisation du projet ! Faut-il rappeler qu'avec ces retards successifs depuis 1976 la zone artisanale du Danielsrain, tout comme celle de Maisonsgoutte, sont à l'abandon ainsi que les emplois qui y étaient liés ! Faut-il rappeler qu'avec ces mêmes amis, il s'est fait huer lors de la réunion publique liée à l'enquête administrative en vue de la D.U.P. par l'ensemble des usagers et des riverains ! Monsieur Ehret risque de se faire encore chahuter dimanche prochain mais de grâce, pas au nom de la gauche !

zaim_002

ZAIM (zone artisanale et industrielle de Maisonsgoutte) :

quelques grumes, des restes d'un bitume non utilisés et un piquet,

le résultat d'une collaboration UMP - EELV de 10 ans

au sein de la comcom du Val de Villé !

Assemblée citoyenne !

Mardi 5 juin à 20h00 la candidate du "Front de Gauche" Arielle Henry et sa suppléante Gabrielle Jost organiseront une assemblée citoyenne. Face aux défaillances du candidat EELV dont l'équipe de campagne a par le passé toujours rallié la droite, ces candidates restent les seules à défendre les valeurs de la gauche. Allons à leur rencontre !

Des militants de la 5ème circonscription font campagne pour Astrid Scharly (PS) !

Surprise au marché de Rothau samedi dernier ! Astrid Scharly, candidate PS dans la 6ème circonscription du Bas-Rhin, accompagnée de militants allait à la rencontre des habitants de la vallée de la Bruche ! Parmi eux, des militants des sections PS de Marckolsheim et de Villé ! Non pas qu'ils se soient trompés de circonscription (Villé faisait autrefois partie de la 6ème), mais pour marquer leur désapprobation de la politique de droite menée, par le passé, par l'équipe des élus du candidat EELV dans la circonscription qui lui a été réservée par des accords nationaux, sans aucune consultation de la base ! (Bientôt les photos).

mardi 29 mai 2012

EELV du Centre-Alsace peut-il représenter la gauche (3)

Que vient faire Ehret dans cette galère ?

C303769D0000_00_00Voilà une question à se poser ? Et aussi celle de savoir ce qu'il représente ! Alors que son équipe politique comprend des élus de tous niveaux, on envoie au casse-pipe le sans-grade Ehret qui n'a d'autre référence qu'une ancestrale appartenance au PSU des années 70, de l'époque où Michel Rocard, qui n'avait pas encore rejoint le PS, prônait l'autogestion. Si c'est avec ça que EELV veut se refaire une virginité à gauche, ça fait un peu léger ! Et son début de campagne évoque plus un amateurisme suicidaire qu'une volonté de gagner ou de représenter la gauche. Je veux parler de son annonce de candidature au mois de décembre, où il déambule à travers les rues de Sélestat déguisé en veilleur de nuit, mêlant par la même occasion profession et politique. Si cela n'était tragique pour la suite, on aurait pu parler de comédie. Très vite il apparaît, qu'il n'a ni programme, ni équipe de campagne. Et c'est alors qu'il a déjà (mal) engagé sa campagne, qu'il sonne le rappel des troupes alliées que devraient représenter les socialistes. Il lui faut une suppléante PS, mais évidemment personne ne répond ! Il demande une AG des militants socialistes qui lui reprochent surtout son blog soi-disant politique d'où il ressort que ses principaux ennemis sont :

  • le maire UMP de Sélestat
  • le parti socialiste
  • accessoirement, la presse

grenadierVoilà qui en fait tout, sauf un défenseur des valeurs de gauche ! Il n'a qu'un avantage, il a été désigné dans une circonscription réservée ! 

Puis, il y a la conception de son tract de campagne !  Quelques traits de sa vie professionnelle et privée, des dessins humoristiques de plus ou moins mauvais goût, des sujets dits "écologiques" tels la RN 59 dont il ne connaît pas une page du dossier, et, bien sûr, comme je l'ai déjà dit, une absence totale des valeurs de gauche ! Evidemment un tract conçu seul, sans l'aide d'aucune équipe ! Et peu de militants qui acceptent de porter cette insoutenable littérature, au point que notre candidat a dû faire appel à une société publicitaire ! D'ailleurs, même ses propres amis élus semblent le lâcher, l'un d'eux m'a même répété : "Que veux-tu ? On n'avait rien de mieux que lui." Encourageant pour le parti auquel cet élu adhère et pour le candidat. Il me semblait pourtant qu'il y avait un conseiller régional, des maires en pagaille ! Mais même tout ce monde a préféré être aux abonnés absents. Après tout, ce n'est qu'à l'image nationale où les tenors ont préféré sauver leur place au chaud que d'aller au charbon. Ehret, en fait, c'est Eva Joly au local.

Il y avait autre chose à faire pour développer la gauche dans le Centre-Alsace que d'envoyer à Waterloo un vieux grenadier, revenant  de la Beresina !

Voilà qui ne peut absolument pas représenter la gauche dans notre circonscription.

Posté par jl boehler à 00:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 27 mai 2012

EELV du Centre-Alsace peut-il représenter la gauche ? (2)

Les héritiers de l'apparenté UMP René Haag !

la_retraite_politique_pour_rene_haag

ou le partage raté des pouvoirs !

pb jmr

bschmitt_e1309801463906

Décidément, l'ancien conseiller général UMP du Val de Villé, un moment président de l'ADAC du Centre-Alsace, René Haag avait bien préparé sa succession pour ses amis, faisant fi des étiquettes politiques ! Un premier hochet au futur maire EELV de Muttersholtz, Patrick Barbier, qu'il adouba en tant que président du Conseil de Développement du Centre-Alsace. Ce dernier créa des commissions de travail où siégeaient de nombreux écologistes, adoptés par consentement mutuel et unanime, sauf pour la commission "transports" où siégeait une certaine association "RN 59 Sécurité" dirigée par de réputés socialistes, et à qui on opposa une vague association de transports écolo. An grand dam du nouveau président, aux ambitions plus larges, les "indésirables socialistes" furent élus ! Premier couac ! Dès lors, le rôle du Conseil de Développement fut amoindri, voire ignoré. On se demande même si cette instance existe encore. 

Puis arriva "l'affaire du partage du gateau Val de Villé" ! Notre conseiller général - président de la comcom - avait deux vice-présidents réputés écologistes, les deux chers à son coeur, et les deux grands ambitieux. Il fallait donc partager ! A l'un la comcom, à l'autre le conseil général. Et les étiquettes pas claires de notre grand "UMP sans étiquette" continuèrent à l'être jusqu'à l'arrivée d'élections où il a bien fallu se déterminer. L'ancien premier vice-président de l'UMP sans étiquette, écologiste paraît-il de toujours, fut reconverti EELV et élu sur cette étiquette au Conseil régional sur une liste de gauche... Quant au deuxième vice-président il lui fut donné le conseil général ! Cet autre écologiste (de toujours ?) fut recyclé "apparenté UMP", ce qui ne lui porta pas chance ! Mais le conseiller régional EELV Jean-Marc Riebel alla jusqu'à signer un tract en faveur du candidat soutenu par l'UMP !

 position

Entre-temps, le beau trio de la Com-com avait pourtant éliminé de ses instances (et notamment de ses commissions) le seul socialiste qui y siégeait, par des oukases permanents ! Il semblerait plutôt qu'il représentait un danger dans ces arrangements "entre amis" au vu du score qu'il avait réalisé aux cantonales précédentes. Et puis, les idées de gauche étaient très mal vues  par la classe dirigeante de cette vallée !

Bientôt le 3ème épisode : que vient faire Ehret dans cette galère ?

Posté par jl boehler à 00:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,