mercredi 21 août 2019

La bonne vieille escroquerie au chèque ...

Une arnaque qui reprend de la vigueur

ch_que

A l'heure où la fraude numérique prospère, une arnaque bien moins sophistiquée revient à la mode, comme l'évoque le quotidien Le Parisien. Selon le rapport annuel de l'observatoire de la sécurité des moyens de paiement, le chèque "est le seul moyen de paiement à connaître une hausse des montants fraudés, lesquels atteignent 296 millions d'euros, soit une progression de 9%". Une pratique qui étonne, d'autant que le mode de paiement par chèque n'est que le quatrième moyen de paiement le plus utilisé. "C'est un type de fraude que l'on avait vu disparaître depuis une dizaine d'années et qui revient en force", explique au Parisien le porte-parole de l'association française des usagers de banque.

Les voleurs s'en donnent à cœur joie, en changeant le nom du bénéficiaire du chèque, en volant les chéquiers ou en fabriquant des moyens de paiement falsifiés. En cas de vol de chéquier, la victime va devoir demander une copie du chèque à son agence, mais aussi accomplir les démarches pour faire opposition sur son compte.

L'escroquerie au chèque représente 1 euro pour 3.500 euros réglés avec ce moyen de paiement. Les malfaiteurs sont attirés par la facilité des techniques utilisées pour perpétrer la fraude. La fraude à la carte bancaire est, elle, beaucoup plus complexe.

ch_que1

ch_que2

Posté par jl boehler à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 28 mai 2019

Arnaque ivoirienne

Chantage sur internet !

3295473712_1_3_VRcQxch8

arnaque

(Publié par le "Réseau anti-arnaques", Bressuire)

arnaque

Posté par jl boehler à 03:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 18 mai 2019

Le réseau anti-arnaques communique

Un extrait de "Info-alerte" n° 1882

alerte1

merrios

alerte2

Posté par jl boehler à 06:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 3 mai 2019

Chantage sur internet

 Histoire de hacker

ran_ongiciel1

Une consommatrice indique avoir reçu un message menaçant et apporte le commentaire suivant : « Faux je suppose, mais cela fait peur. » : « Vous ne me connaissez pas et vous vous demandez probablement pourquoi vous recevez ce mail, non ? Je suis un hackeur qui a piraté vos appareils il y a quelques mois. J’ai mis en place un virus sur le site pour adulte (porno) et devinez quoi. Vous avez visité ce site pour vous amuser (vous savez ce que je veux dire). » Ce présumé hacker indique avoir réalisé une vidéo en double écran montrant les films visionnés, mais aussi les enregistrements de la webcam. Il est prêt à ne pas diffuser cette vidéo auprès de vos contacts et à la détruire si vous lui réglez une somme de 500 € par bitcoins. L’argumentation du hacker vise trois objectifs :  décourager l’internaute de détruire le virus (« c’est trop tard ») ;  imposer un court délai pour le paiement (« vous avez 48 heures pour effectuer le paiement ») et éviter tout échange de mail (« c’est une offre non négociable ») ;  rassurer la victime qui est disposée à régler la somme demandée (« Je vous garantis que je ne vous dérangerai plus après votre paiement car vous n’êtes pas ma seule victime. C’est le code d’honneur des hackeurs »). Cette offre douteuse est à rattacher au thème du « ransonware » (en français : « rançongiciel » ou logiciel d’extorsion). Il s’agit d’un logiciel malveillant qui prend en otage vos données. Dans le cas relaté, la réalisation de la vidéo est fictive mais constitue un levier psychologique pour obtenir le paiement d’une rançon.

(Selon INFO-ALERTE, mise en garde hebdomadaire diffusée par le Réseau antiarnaques, association partenaire de l’UFC-Que Choisir, BP 40179, 79205 PARTHENAY cedex (contact@arnaques-infos.org) Site : www.arnaques-infos.org SIRET : 503 805 657 00049.)

ran_ongiciel2

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 17 mars 2019

L’huile vierge de Sacha Inchi

La belle arnaque !

Le LABORATOIRE UNIVERSEL DE CAPSOTHÉRAPIE sort son nouveau produit phare : l’huile vierge de Sacha Inchi.
Tous les ingrédients de la méthode miracle sont réunis et sont présentés par le Dr Richard GRANDVILLE, conseiller scientifique :
Ä une plante exotique : dans le cas présent, il s’agit d’une plante grimpante qui pousse en Amazonie et au Pérou ;
Ä une caution historique : "De nombreux archéologues s’accordent à dire que la civilisation inca doit beaucoup à cette graine magique" ;
Ä une information visant à inquiéter le consommateur : "45 000 pacemakers, 150 000 stents coronariens, et pourtant l’accident cardiovasculaire reste notre première cause de décès" ;
Ä des qualités exceptionnelles : "Booste les fonctions cognitives, protège le cœur et les artères, affûte la vision, supprime les douleurs" ;
Ä le témoignage d’une patiente : "Votre cure de Sacha Inchi m’a sûrement sauvé la vie, m’a fait sortir de la dépression et m’a donné l’envie de vivre" ;
Ä le cadeau pour une première commande : une loupe lampe "pour apprécier la vie dans ses moindres détails".
Ne cherchez pas sur internet ce fameux laboratoire : il s’agit d’une simple boîte postale à Mortsel en Belgique.
Les auteurs de cette offre publicitaire seraient bien inspirés de consommer d’urgence l’huile vierge de Sacha Inchi pour ressourcer leur cerveau : ils ont oublié que le délai de rétractation en matière de vente à distance n’était pas de 7 jours mais de 14 jours.(selon "Réseau anti-arnaques, La Chapelle Saint Laurent, 79306 BRESSUIRE Cedex).

000

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 7 novembre 2018

Arnaque et diffamation par internet

Longwy : un bar devient centre de détention sur Google

google

Dimanche soir, le gérant du Diamond, à Longwy, a constaté que son bar était répertorié comme « Centre ce détention pour immigrants » par Google Maps. « C’est du racisme ! », estime Sofien Mostefa-Sba.

Comment un bar peut-il se retrouver répertorié comme centre de détention pour immigrants sur internet ? Rien de plus simple… À Longwy, le patron du Diamond l’a appris à ses dépens. Dimanche soir, un client l’a alerté sur la mention attachée à son établissement par Google Maps… « Quel est l’intérêt de faire ça ? Nous salir ? Nous faire fermer ? S’en prendre à un musulman ? », se questionne le gérant, Sofien Mostefa-Sba, 27 ans.

La méthode, elle, est des plus simples. Pour changer la catégorie d’un lieu sur Google Maps, il suffit de… créer un compte Google ! La société collecte des infos que le demandeur peut aisément fausser. Sauf le numéro de téléphone. Celui-ci est nécessaire afin que le site vérifie que l’internaute est bien l’utilisateur de l’appareil.

Le compte Google créé, son propriétaire est autorisé à « suggérer une modification » sur n’importe quel lieu. Puis la faire valider en quelques secondes. Et l’efficacité de l’option « Vous possédez cette entreprise ? », vouée à empêcher les interventions indésirables, reste à prouver… La blague a un revers non négligeable. Elle peut être qualifiée de diffamation, ou bien de provocation à la discrimination, par des moyens de communication électronique, explique le commissaire Jean-Baptiste Leheup, à l’hôtel de police de Mont-Saint-Martin. Par conséquent, elle se traduit par une peine allant jusqu’à un an de prison et 45000 euros d’amende. (Selon "Le quotidien", journal indépendant du Luxembourg)

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 11 septembre 2018

La police allemande met en garde contre un faux employé de Microsoft

C'est la Badische Zeitung qui rend compte

Le téléphone sonne. Un homme répond, en anglais, et dit qu’il doit rapidement passer à l’ordinateur. C'est arrivé à une femme de 53 ans de Landeck, près de Emmendingen.

arnaqueUn étranger, qui avait appelé avec un code régional de Munich se présente en anglais comme un employé de Microsoft - et explique qu'il doit vérifier à distance des anomalies sur son PC. L'habitante de Landeck a raccroché et prévenu la police. "Elle a agi correctement" explique le porte-parole de la police, Jerry Clark. "Il y a toujours de tels cas". 

"La plupart des entreprises sont nommées, ce qui est connu, et le système le plus commun est Windows par Microsoft"."On ne sait pas comment cela aurait continué si la femme n'avait pas raccroché. En fin de compte, les fraudeurs veulent de l'argent - et ils sont créatifs", déclare Clark. L'une des possibilités, par exemple, est que les fraudeurs puissent arriver au PC via un logiciel spécifique et essayer d'accéder aux données bancaires ou aux mots de passe. "Il est fortement recommandé de ne jamais répondre à de telles offres - surtout si aucune assistance n’a été commandée", avertit la police. 

Mais selon Clark, il existe des arnaques plus courantes. Par exemple, une fenêtre s’affiche à l’écran, indiquant que la police criminelle fédérale a trouvé quelque chose de suspect sur l’ordinateur, y compris un avis indiquant que l’enquête serait payée.

La police peut mener l'enquête. Le président Clark ne croit pas que le mauvais employé de Microsoft se trouve réellement à Munich, comme l'indique l'indicatif régional 089. "Cela n'a rien à dire", explique-t-il. En fait, dans le passé, on connaissait même des cas dans lesquels apparaissaient les affichages du numéro d'appel d'urgence 110.

Voilà des appels comme on en reçoit de plus en plus y compris en France. Même les piratages, qui pouvaient toucher vos ordinateurs, s'étendent maintenant aux téléphones (fixes et mobiles).

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 31 mai 2018

L’institut Actiscience propose l'escargot

Le réseau anti-arnaque, avec siège à Bressuire, signale...ACTISCIENCE

alerte

Posté par jl boehler à 04:44 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

lundi 9 avril 2018

Un "faux ami" tente de vous arnaquer

Attention : pas de véritable recours !

arnaque

L'arnaque par des "amis" qui ont piraté une boîte e-mail d'un de vos corespondants, est de plus en plus fréquente. Souvent on est démuni devant une tentative qui touche toutes vos connaissances.

Voici comment ces pirates du net procèdent :

Première étape : vous recevez un message succinct par internet : "Puis-je te parler d’une situation, si possible par mail ?"
Dans l’hypothèse d’une réponse favorable de votre part, l’escroc passe à la deuxième étape : "Je vais très mal en ce moment après ce qui vient de m’arriver. Par inattention, j’ai oublié mes affaires (téléphone, carte de crédit, argent) dans un taxi. Garde cela confidentiel pour ne pas inquiéter mon entourage. Dis-moi, y-at-il un buraliste non loin de toi ?"
Troisième étape : votre interlocuteur explicite sa demande : "Je voudrais recharger ma carte afin de pouvoir régler mes frais de déplacement et assurer mon retour. J’aimerais, s’il te plait, que tu me viennes en aide en m’achetant chez le buraliste juste 4 coupons de rechargement PCS MASTER CARD de 250 € (soit un total de 1 000 €). Après l’achat, transmets-moi les codes RECH de chaque coupon de rechargement. Je te rembourserai dès mon retour."
Le résultat est immédiat : vous avez perdu 1 000 € sans véritable recours.
Toute sollicitation de paiement par mandat Western Union ou par coupons de rechargement PCS doit constituer un signal d’alerte à l’arnaque. (réseau "anti-arnaque")
Que pouvez-vous faire ? Commencez par changer votre code secret. Cela suffira pour tarir la source de l'arnaqueur. Puis, si possible, prévenez vos contacts. Inutile de porter plainte, elle n'irait pas bien loin.

Posté par jl boehler à 01:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 10 février 2018

Attention aux belles promesses qui sont des arnaques !

FAUSSE JOIE : VELUX REMBOURSE VOS FENÊTRES ?

VELUX_VIl ne faut pas rêver : cette opération de remboursement concerne uniquement 100 acheteurs répondant aux conditions (remplacement de fenêtres intervenu entre le 16 octobre et le 17 décembre 2017) et désignés gagnants lors d'un futur tirage au sort. L’astérisque accompagnant la promesse "VELUX rembourse vos fenêtres" fait référence à un minuscule paragraphe : "100 gagnants par tirage au sort. Inscription et règlement sur velux.fr." Le fabricant de fenêtres prône un meilleur éclairage naturel de vos pièces mais ne brille pas par son offre publicitaire. Selon : "Arnaques-infos".

  • NB : à l'heure actuelle, la publicité sur velux.fr ne fait plus état que du tirage au sort de 10 gagnants ... d'un volet roulant.

Posté par jl boehler à 02:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :