dimanche 25 octobre 2020

Virus brouteur !

Google bloque chaque jour 18 millions d’e-mails d’arnaques liés au coronavirus

google

Selon Google, les cybercriminels envoient chaque jour près de 18 millions de courriels (canulars, SCAM, hameçonnage) sur le Covid-19 aux utilisateurs de Gmail. Ces mails reprennent des thèses conspirationnistes, des fausses demandes d’aide ou d’offres d’emplois mais d’entreprises bien connues.

Google affirme que la pandémie du Coronavirus a conduit à une explosion d’attaques d’hameçonnage dans lesquelles les criminels tentent de tromper les utilisateurs en leur faisant révéler des données personnelles. La société a déclaré qu’elle bloquait plus de 100 millions d’e-mails d’hameçonnage (phishing) par jour. Au cours de la semaine dernière, près d’un cinquième était constitué de courriels frauduleux liés à au coronavirus. Ce virus est peut-être aujourd’hui le plus grand sujet de phishing jamais abordé, selon les entreprises technologiques.

Gmail de Google est utilisé par 1,5 milliard de personnes. Des individus reçoivent une grande variété de courriels dans lesquels les cybercriminels se font passer pour des autorités ou personnalités connues, des structures de premiers plans telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), afin de persuader les victimes de télécharger des logiciels ou de faire des dons pour des causes fallacieuses. Les cybercriminels tentent également de tirer profit des programmes de soutien gouvernementaux en imitant les logos et autres identités visuelles d’institutions publiques.

Google affirme que ses outils d’intelligence artificielle sont capables de bloquer plus de 99,9 % des courriels qui parviennent à ses utilisateurs. La croissance du phishing sur le coronavirus est enregistrée par plusieurs sociétés de cyber-sécurité. Les chercheurs ont également découvert des sites web et des applications pour smartphones malveillants basés sur des informations vraies sur le coronavirus. Une application Android malveillante prétend aider à suivre la propagation du virus, mais infecte au contraire le téléphone avec un logiciel de rançon et exige le paiement pour restaurer le système de l’appareil.

En cette période de crise sanitaire, la protection doit se faire à tous les niveaux et surtout sur internet en raison de l’utilisation de plus en plus important d’outil de formation et de travail à distance. (selon "Eburnie.today")

Posté par jl boehler à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 21 août 2020

Une escroquerie de plusieurs centaines de milliers d’euros

Vosges : Ils vendaient aux seniors un « masque miracle » à 1500 euros pièce

arnaqueLes gendarmes vosgiens ont interpellé six individus soupçonnés d'être à l'origine d'une vaste escroquerie au masque anti-coronavirus. Les victimes, des personnes âgées, étaient contactées par une plateforme de de phoning basée au Maroc. Ils profitaient de la crise sanitaire pour vendre un "masque miracle" à 1500 € jouant sur la vulnérabilité au virus des seniors.

Au cours du mois de juillet une plainte pour escroquerie et abus de faiblesse avait été déposée à la gendarmerie de Gérardmer.

Le mode opératoire est un peu plus élaboré. Les victimes, des personnes âgées, sont contactées par une plateforme de phoning basée au Maroc leur annonçant qu’elles ont gagné un prix de valeur. Mais pour se faire remettre le joli cadeau, elles doivent assister à une présentation, au cours de laquelle elles se voient proposer des produits hors de prix par de prétendus kinésithérapeutes. Ainsi, profitant de la crise sanitaire, ils ont réussi à vendre le « masque miracle » à 1500€ pièce jouant sur la vulnérabilité des seniors.

De nombreuses victimes dans toute la France
Les investigations réalisées par les gendarmes mettent en évidence une escroquerie à l’échelon national avec un nombre de victimes considérable.
Le juge d’instruction délivre une commission rogatoire nationale afin de poursuivre l’enquête et confie le dossier à la brigade des recherches de Saint-Dié-des-Vosges.
Débute un véritable travail de fourmis qui permet d’identifier 6 auteurs et à ce jour, plus d’une centaine de victimes en France.
Les individus sont interpellés. Trois sont placés en détention provisoire et trois sous contrôle judiciaire.
Les perquisitions réalisées par les enquêteurs ont permis la saisie de documents prouvant les escroqueries et abus de faiblesse, mais également de véhicules de luxe, pièces de joaillerie, mobilier et articles de déco, et en attente, de biens immobiliers d’une valeur de 400 000 €.
Une escroquerie de plusieurs centaines de milliers d’euros
L’analyse des comptes bancaires des auteurs laisse apparaître un bénéfice de plusieurs centaines de milliers d’euros découlant de l’escroquerie, somme qui n’a pas fini de grimper puisque toutes les victimes ne sont pas encore recensées. (selon "Saint-Dié Infos")

arnaque1

Posté par jl boehler à 01:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 1 mai 2020

Grand Est : vol d’identité pour une arnaque aux masques

Le groupe pharmaceutique rémois Creapharm a déposé plainte contre X pour usurpation d’identité après que des escrocs aient utilisé son logo pour monter une arnaque aux masques et au gel, a indiqué sa direction jeudi.

00000« Ce sont des pharmaciens qui nous ont prévenus dès lundi », a expliqué la directrice marketing Sophie Lafon-Rouquier, confirmant une information de France Info et BFMTV.

Les auteurs de l’arnaque ont emprunté le nom, le logo et l’adresse du groupe et imité ses bons de commande pour proposer par fax aux officines masques, gel, lingettes et surchaussures à des tarifs très compétitifs dans un délai de livraison de trois à six jours.

La plainte a été déposée mardi, 29 avril.

« C’était plutôt bien fait », a commenté la directrice marketing. Cependant, quelques détails n’ont pas manqué d’alerter les professionnels comme le numéro d’IBAN (International Banking Account Number) domicilié au Royaume-Uni ou la mention mal orthographiée « votre commande sera parti (sic) lorsque nous recevrons la preuve de virement ».

Assez étonnement, l'information a été rendue publique en premier par "Le quotidien du Luxembourg"  !

Posté par jl boehler à 03:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 30 avril 2020

Google bloque chaque jour 18 millions d’e-mails d’arnaques liés au coronavirus

Selon Google, les cybercriminels envoient chaque jour près de 18 millions de courriels (canulars, SCAM, hameçonnage) sur le Covid-19 aux utilisateurs de Gmail. Ces mails reprennent des thèses conspirationnistes, des fausses demandes d’aide ou d’offres d’emplois mais d’entreprises bien connues.

google

Google affirme que la pandémie du Coronavirus a conduit à une explosion d’attaques d’hameçonnage dans lesquelles les criminels tentent de tromper les utilisateurs en leur faisant révéler des données personnelles. La société a déclaré qu’elle bloquait plus de 100 millions d’e-mails d’hameçonnage (phishing) par jour. Au cours de la semaine dernière, près d’un cinquième était constitué de courriels frauduleux liés à au coronavirus. Ce virus est peut-être aujourd’hui le plus grand sujet de phishing jamais abordé, selon les entreprises technologiques.

Gmail de Google est utilisé par 1,5 milliard de personnes. Des individus reçoivent une grande variété de courriels dans lesquels les cybercriminels se font passer pour des autorités ou personnalités connues, des structures de premiers plans telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), afin de persuader les victimes de télécharger des logiciels ou de faire des dons pour des causes fallacieuses. Les cybercriminels tentent également de tirer profit des programmes de soutien gouvernementaux en imitant les logos et autres identités visuelles d’institutions publiques.

Google affirme que ses outils d’intelligence artificielle sont capables de bloquer plus de 99,9 % des courriels qui parviennent à ses utilisateurs. La croissance du phishing sur le coronavirus est enregistrée par plusieurs sociétés de cyber-sécurité. Les chercheurs ont également découvert des sites web et des applications pour smartphones malveillants basés sur des informations vraies sur le coronavirus. Une application Android malveillante prétend aider à suivre la propagation du virus, mais infecte au contraire le téléphone avec un logiciel de rançon et exige le paiement pour restaurer le système de l’appareil.

En cette période de crise sanitaire, la protection doit se faire à tous les niveaux et surtout sur internet en raison de l’utilisation de plus en plus important d’outil de formation et de travail à distance. (Traoré Bakhary - "Eburnie today")

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 18 mars 2020

Arnaque au coronavirus

Un Américain contraint de faire don de milliers de flacons de gel désinfectant qu'il voulait vendre

arnaque

Un Américain ayant acheté 17.700 flacons de gel désinfectant qu'il comptait revendre sur internet a finalement fait don de sa cargaison après que son histoire, publiée dans les médias, a fait scandale et mené la justice à ouvrir une enquête.

Matt Colvin, un habitué des ventes sur les sites marchands, avait flairé les bonnes affaires au début de l'épidémie du nouveau coronavirus aux Etats-Unis. Avec son frère Noah, il avait acheté plusieurs milliers de lots de gel désinfectant et de lingettes dans les supermarchés du Tennessee, d'où il est originaire, et du Kentucky voisin.
Il avait revendu une partie de sa cargaison sur Amazon et eBay, avec un gain substantiel à la clé. Mais le géant du commerce en ligne a suspendu son compte, l'avertissant que la spéculation était illégale, et il s'était retrouvé avec la majorité de son stock invendable.
La propagation du Covid-19 a entraîné entre temps une ruée sur les produits désinfectants et de nombreux magasins dans le pays ont connu des ruptures de stock.
Son histoire, racontée samedi par le New York Times, a provoqué la colère des lecteurs, des internautes et des autorités des deux Etats, alors que le virus a infecté plus de 3.700 personnes et fait au moins 68 morts dans le pays.  
"Cela n'a jamais été mon intention de garder des fournitures médicales de première nécessité hors de portée des gens qui en avaient besoin", a-t-il dit au quotidien new-yorkais, soulignant qu'il avait reçu de nombreuses menaces de mort.
Il a fait don dimanche des deux-tiers de son stock afin qu'il soit distribué gratuitement à travers le Tennessee, a rapporté le New York Times.
Après avoir perdu sa licence de vendeur sur Amazon et eBay, il fait aussi face à de possibles poursuites de la part de la justice du Tennessee et du Kentucky.
"Nous ne tolérerons pas la spéculation sur les prix en ces temps de besoins exceptionnels et nous prendrons des décisions fortes pour l'empêcher", a indiqué le procureur général du Tennessee Herbert Slatery dans un communiqué.
Comme d'autres Etats américains, le Tennessee a été placé en "état d'urgence" et interdit la vente à un prix excessif de produits comme la nourriture, l'essence ou le matériel médical. (selon AFP Tahiti)

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 9 janvier 2020

Piratages en vrac !

Pour Noël et Nouvel An, les pirates d'internet (appelés "brouteurs" en Afrique) ont très certainement beaucoup dépensé en faisant la fête. Il faut donc qu'ils se renflouent au plus vite en ce mois de janvier 2020 ! 

arnaque3

Les arnaques arrivent donc en vrac ! La première est sous forme de message e-mail où une pseudo-connaissance vous informe qu'elle est en voyage touristique en Grèce ou ailleurs, qu'elle a perdu tous ses papiers et son porte-feuille, et qu'elle a un besoin urgent d'argent, au risque de devoir dormir sous les ponts à Athènes. Elle vous demandera de faire un virement bancaire sur le compte d'un ami et vous promettra de vous rembourser dès son retour.

En réalité, seules vos références bancaires l'intéressent histoire d'y faire des prélèvements à sa guise. Ne vous laissez surtout pas prendre !

Mais notre "brouteur" essaie aussi de "gratter votre carte bancaire" en vous demandant de lui fournir des cartes prépayées pour acheter sur  internet du réseau NEOSURF. Tout est bon à prendre !

arnaque2

Autre arnaque apparue : un mail de votre percepteur qui ne vous veut que du bien, puisqu'il promet de vous rembourser une partie de vos impôts. Il vous demande de lui envoyer vos coordonnées bancaires ! par internet, dans une missive pleine de fautes d'orthographe. Ne vous laissez pas prendre, votre percepteur ne vous enverra jamais ce genre de mail ! Quant à l'arnaqueur-brouteur, planqué du côté de la Zambie ou de la Moldavie, il ne veut que vider votre compte en banque !

Alors ne répondez surtout pas ! et n'appuyez pas pour valider un formulaire !

percepteurEvidemment, ayant vu apparaître toutes ces tentatives d'arnaque sur ma boîte e-mail, j'ai porté plainte pour vol de données informatiques et extorsion de fonds.

Posté par jl boehler à 09:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 novembre 2019

Réseau anti-arnaques et "comme j'aime"

Pratique commerciale trompeuse !

Tout le monde a déjà vu à la télévision cette fabuleuse publicité "Comme j'aime". Mais qui sait que cette société a eu affaire à la justice ? A lire : le compte-rendu du "Réseau anti-arnaques", BP 10179, 79205 Parthenay Cedex.

arnaque

arnaque1

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 23 octobre 2019

Démarchage téléphonique abusif

Engie condamné à près de 900.000 € d'amende

engie

Le fournisseur d'énergie Engie a été condamné à payer près de 900.000 euros d'amende pour démarchage abusif, a annoncé vendredi la Répression des fraudes (DGCCRF).

Ses agents "ont mis en évidence des manquements de la part d'Engie quant aux obligations règlementaires visant à protéger les consommateurs dans le cadre d'un démarchage téléphonique", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

La sanction fait suite à une enquête de ses services dans le département des Hauts-de-Seine entre juin 2017 et février 2019, à la suite de plusieurs plaintes de consommateurs.
La DGCCRF, une administration qui dépend de Bercy, a souligné que "des contrats de fournitures d'énergie ont été conclus sans que la confirmation de l'offre faite par démarchage téléphonique ait été transmise au consommateur sur support durable", comme une lettre ou un courriel.
Autres griefs: Engie a refusé des droits de rétractation "à plusieurs reprises" et n'a pas respecté l'obligation d'informer de l'existence d'un Médiateur de l'énergie, chargé de régler les litiges.
Engie, ancien GDF Suez, est un fournisseur de gaz mais aussi d'électricité, pour les particuliers comme pour les entreprises.
Le groupe est régulièrement pointé du doigt par le Médiateur de l'énergie pour ses pratiques, dans un contexte concurrentiel exacerbé sur le marché de l'énergie.
Poursuivi par EDF, Engie avait aussi été en mars condamné en appel à 1 million d'euros de dommages et intérêts en raison de ses pratiques de démarchage de clients. L'électricien avait accusé son concurrent de démarcher des clients de manière agressive et en usurpant le nom d'EDF. (selon AFP)
Pour un "démarcheur abusif" sanctionné, combien d'autres continuent en toute impunité?

Posté par jl boehler à 04:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 21 août 2019

La bonne vieille escroquerie au chèque ...

Une arnaque qui reprend de la vigueur

ch_que

A l'heure où la fraude numérique prospère, une arnaque bien moins sophistiquée revient à la mode, comme l'évoque le quotidien Le Parisien. Selon le rapport annuel de l'observatoire de la sécurité des moyens de paiement, le chèque "est le seul moyen de paiement à connaître une hausse des montants fraudés, lesquels atteignent 296 millions d'euros, soit une progression de 9%". Une pratique qui étonne, d'autant que le mode de paiement par chèque n'est que le quatrième moyen de paiement le plus utilisé. "C'est un type de fraude que l'on avait vu disparaître depuis une dizaine d'années et qui revient en force", explique au Parisien le porte-parole de l'association française des usagers de banque.

Les voleurs s'en donnent à cœur joie, en changeant le nom du bénéficiaire du chèque, en volant les chéquiers ou en fabriquant des moyens de paiement falsifiés. En cas de vol de chéquier, la victime va devoir demander une copie du chèque à son agence, mais aussi accomplir les démarches pour faire opposition sur son compte.

L'escroquerie au chèque représente 1 euro pour 3.500 euros réglés avec ce moyen de paiement. Les malfaiteurs sont attirés par la facilité des techniques utilisées pour perpétrer la fraude. La fraude à la carte bancaire est, elle, beaucoup plus complexe.

ch_que1

ch_que2

Posté par jl boehler à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 28 mai 2019

Arnaque ivoirienne

Chantage sur internet !

3295473712_1_3_VRcQxch8

arnaque

(Publié par le "Réseau anti-arnaques", Bressuire)

arnaque

Posté par jl boehler à 03:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,