samedi 12 janvier 2019

Bilinguisme à Villé !

Une claque au maire du bourg-centre !

bilingue1

Lundi dernier, le maire de Villé rappelait à la presse qu'il avait obtenu de son conseil municipal l'accueil d'une classe bilingue à l'école primaire ! (voir ci-contre) 

C'était compter sans les autres communes de la vallée, et surtout sans les parents d'élèves de ces communes ! Et le maire de Villé, malgré son calme apparent, ne sait plus à quel saint se vouer ! Car entre-temps, il tentait de créer un RPI (regroupement pédagogique intercommunal) avec la commune d'Albé ! Mais là aussi, cela n'avance pas : mettre toutes les classes primaires à Villé et toutes les maternelles à Albé n'enchante personne, ni Albé, village classé en zone de montagne bénéficiaire d'avantages à ce titre, ni Villé, où des parents voient d'un mauvais oeil un transport hors de la commune.

Car, bien sûr, fort de la volonté politique sans failles de ses élus, Villé reste le seul groupe scolaire à ne pas voir sortir de terre un périscolaire, alors qu'il existe au sein de l'école une belle cuisine et deux grandes salles qui voient plus souvent des réunions politiques que des animations scolaires !

Voilà ce que c'est, Monsieur le Maire, de céder pour une nouvelle gendarmerie au prix ridicule de 3000 € l'are, des terrains prévus pour une salle des fêtes. Refusant même le don de l'ancienne (route de Bassemberg) qui tombe en ruines au même titre que le Bilstein ou le Frankenbourg, proposée à l'€ symbolique par l'Etat à la commune ! (voir ci-dessous l'article des DNA du 11/01/2019)

bilingue

NB : La mairie de Villé va ouvrir un cahier de doléances ! Pour les affaires nationales ou municipales ? A voir !

Posté par jl boehler à 09:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 4 mars 2008

L'abattoir : une priorité !

abattoir11L'abattoir, l'une des "verrues urbaines" a fait débat au sein de l'équipe de la liste d'ENTENTE COMMUNALE. Tous estiment que dans son état actuel, il dénature le cadre de vie. Des études avaient déjà été menées pour sa réhabilitation. Il aurait d'ailleurs été utile de réaliser ces travaux avant le réaménagement du parking de la place des fêtes dans le cadre de la requalification urbaine. La liste ENTENTE COMMUNALE s'est donc engagée à lancer les travaux après avoir trouvé une affectation définitive à l'édifice en tenant compte des sollicitations associatives et sportives. Donner une logistique aux associations est au moins aussi important, sinon plus, que le vote annuel d'une subvention de fonctionnement.

Posté par jl boehler à 17:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 16 janvier 2006

Que faire des anciens abattoirs ?

abattoir11Alors que l'on parle de plus en plus du début sous peu des travaux de requalification urbaine, la première "séquence" consistant à aménager la place des fêtes, il serait utile de lancer la réflexion sur l'avenir des anciens abattoirs qui se situent sur cette place.

abattoir2Ce bâtiment datant de la période impériale, construit en grès taillé, a servi depuis l'arrêt de sa vocation première à des utilités de fortune : local de stockage pour certains marchands ambulants du marché hebdomadaire, dépôt du syndicat des eaux, de la commune, des associations sportives (après la construction du complexe sportif voisin). Rien n'a pu cependant arrêter son délabrement.

abattoir41Des idées d'aménagement ou de destruction ont déjà été lancées. D'aucuns y voient les vestiaires sportifs, la salle des fêtes, les bureaux de l'office du tourisme... et j'en passe. D'autres pensent le raser pour une meilleure occupation de l'espace.

Lors de la mise en place du conseil municipal en 2001, le règlement de cette affaire était une priorité. Aujourdhui plus que jamais, la question reste posée : "que faire de ce bâtiment pour le moins vétuste ?"

Posté par jl boehler à 15:31 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,