samedi 12 janvier 2019

Bilinguisme à Villé !

Une claque au maire du bourg-centre !

bilingue1

Lundi dernier, le maire de Villé rappelait à la presse qu'il avait obtenu de son conseil municipal l'accueil d'une classe bilingue à l'école primaire ! (voir ci-contre) 

C'était compter sans les autres communes de la vallée, et surtout sans les parents d'élèves de ces communes ! Et le maire de Villé, malgré son calme apparent, ne sait plus à quel saint se vouer ! Car entre-temps, il tentait de créer un RPI (regroupement pédagogique intercommunal) avec la commune d'Albé ! Mais là aussi, cela n'avance pas : mettre toutes les classes primaires à Villé et toutes les maternelles à Albé n'enchante personne, ni Albé, village classé en zone de montagne bénéficiaire d'avantages à ce titre, ni Villé, où des parents voient d'un mauvais oeil un transport hors de la commune.

Car, bien sûr, fort de la volonté politique sans failles de ses élus, Villé reste le seul groupe scolaire à ne pas voir sortir de terre un périscolaire, alors qu'il existe au sein de l'école une belle cuisine et deux grandes salles qui voient plus souvent des réunions politiques que des animations scolaires !

Voilà ce que c'est, Monsieur le Maire, de céder pour une nouvelle gendarmerie au prix ridicule de 3000 € l'are, des terrains prévus pour une salle des fêtes. Refusant même le don de l'ancienne (route de Bassemberg) qui tombe en ruines au même titre que le Bilstein ou le Frankenbourg, proposée à l'€ symbolique par l'Etat à la commune ! (voir ci-dessous l'article des DNA du 11/01/2019)

bilingue

NB : La mairie de Villé va ouvrir un cahier de doléances ! Pour les affaires nationales ou municipales ? A voir !

Posté par jl boehler à 09:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 9 janvier 2019

Nos conseillers départementaux viennent présenter leur bilan !

A l'heure des "grands débats macroniens",

enfin une initiative louable dans le Val de Villé !

mozzico

Ce n'est pas souvent que des élus sont disposés à dialoguer avec la population ! Alors profitons-en ! Bien des questions méritent d'être posées ! Et le débat se doit d'être contradictoire, aussi j'y serai ! Surtout que les qualifications des élus présents permettront d'avoir des réponses !

- Frédéric BIERRY n'est autre que le président du Conseil Départemental 67 !

- Frédérique MOZZICONACCI est la vice-présidente alsacienne de la commission permanente du Comité du Massif Vosgien !

Voilà qui promet ! rendez-vous pour tous, le lundi 14 janvier à 19 h 00 à la "salles des fêtes à Villé"! Oui mais voilà ... Villé n'ayant pas de salle des fêtes, peut-être faudra-t-il aller à la MJC ou à la salle de réunions de l'école primaire de Villé ? Une petite imprécision dûe au fait que la villoise Mozziconacci n'est plus adjointe, et donc plus au courant des affaires municipales ? Comme aucun élu ne lit ce blog, la soirée commencera donc par un "espace game" à travers le bourg-centre et se terminera par un verre de l'amitié.

 ______________________________________________

* NB : Merci au président qui  m'a confirmé personnellement que la réunion aura lieu au groupe scolaire de Villé. Au moins ceux qui liront ce blog échapperont à un jeu de piste ! 

dimanche 6 janvier 2019

Une crèche pour dix à Villé !

Le bulletin municipal fait l'annonce pour une société privée.

micro_cr_che

A priori, l'annonce d'une ouverture d'une crèche (même si ce n'est pas une microcrèche) semble intéressante. Même si cette crèche ne peut accueillir que 10 bambins. Elle s'appelle "Les petites graines" et se situe au 1, rue du beau regard à Villé. Oui, mais voilà : c'est une crèche privée (l'adresse de son siège est à Triembach-au-Val, au 16, rue des mines), qui paraît sous forme de SàRL (société à responsabilité limitée). Elle déclare un capital social de 5000 €.

Il est évident que la dirigeante, dans ces conditions, peut accepter ou refuser des enfants. Le service va tout aussi évidemment être payant. Pire : comme la responsable l'indique dans la presse locale, seront pratiquées les méthodes Montessori, Filliozat, Freinet, Steiner, Pikier. 

Voilà qui a de quoi refroidir l'intérêt pour cette crèche. Montessori : sur ce blog, on a déjà pu lire l'affaire d'écoles privées du même nom, qui n'ont rien de gratuit, ni même de laïque. L'école Montessori qui veut s'implanter dans le Val de Villé depuis quelque temps se réclame ouvertement d'une certaine église. 

Et là, nous entrons dans un autre danger, celui de la concurrence avec l'école publique, au risque d'apporter bien des difficultés, et notamment des fermetures de classes dans la vallée. A l'heure où la mairie de Villé souhaite éviter ce genre de fermetures en tentant difficilement de créer un RPI avec Albé, voilà qui serait navrant.

Monsieur le Maire de Villé serait, avant de publier n'importe quoi dans le bulletin municipal, bien avisé de s'informer un peu plus, et - pourquoi pas ? - auprès de ses jumelés d'Elzach sur le fonctionnement des crèches en Pays de Bade où elles relèvent du service public, et où elles sont gratuites et bien sûr ... laïques. Mais peut-être aurait-il aussi pu faire de la publicité pour la crèche intercommunale qui fonctionne très bien à la MJC !

Posté par jl boehler à 04:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 25 décembre 2018

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Comcom du val de Villé : débat sur les taxes & redevances !

frantzele

A trois jours des fêtes de Noël, la comcom débat non sur des taxes, plus exactement sur "la redevance sur le coût des ordures !" Visiblement, il y a des élus qui ont capté le message des "gilets jaunes", notamment le maire de Villé André Frantz, président de l'association des maires de la vallée. Il lui revenait donc de lancer le débat, ce qu'il a fait ! Assez des taxes ! on a déjà augmenté ! on ne veut plus de ça, sinon, comme le député pyrénéen Lassalle, il risque d'enfiler un gilet jaune très citron. Et sept conseillers communautaires l'ont suivi dans le vote, un record !

Oui, mais voilà, le hic ! Dans leur commune, les maires ont souvent eu un tout autre discours quant aux taxes. En effet, huit municipalités n'ont pas entendu ce qu'a dit le président Macron : suppression de la taxe d'habitation. Et elles ont augmenté cette fameuse TH pourtant promise à la disparition. Et Villé figure sur le "podium des hausseurs de taxes" en deuxième position :

1) Neuve-Eglise (+ 4,99 %)

2) Villé (+ 2,99 %)

3) Urbeis (+ 2,52 %)

Gilets jaunes, vous avez du boulot dans cette vallée ! Inutile d'aller bloquer chez Eugène à Sélestat, ça débloque à pleins tubes ici. Quant au maire de Villé, n'écoutez pas son message "clair et net" à la comcom ! C'est du pipeau ! 

podium

Et malgré tout, Joyeux Noël à tous les lecteurs de ce blog !

(J'enverrai une carte de voeux aux rares élus qui n'y viennent jamais)

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 18 décembre 2018

Prières silencieuses !

Taisez-vous, le chef lit l'évangile du jour !

cm2

Encore une séance de conseil municipal comme on n'en voit qu'à Villé : un vrai office religieux de prières silencieuses, où le maire lit d'une voix à peine audible "LES" délibérations telles qu'elles figureront au PV envoyé à la sous-préfecture. On peut comprendre qu'avec de telles pratiques le conseil ne soit pas au complet : à peine 12 élus présents sur 19, un treizième avait bien pointé le bout de son nez en plein milieu de séance, mais il est reparti définitivement au bout de deux minutes. Peut-être a-t-il trouvé inopportun sa présence en l'absence de la presse, son nom n'étant ainsi pas destiné à figurer dans le journal du lendemain.

"Clair et net !", c'est flou.

Dans tout ce fatras de points sans aucun intérêt, l'opposition a eu bien du mérite à trouver quelques questions à soulever. Cela a pourtant été le cas au point n° 3 à propos d'un emprunt de 150.000 € (excusez du peu) destiné aux travaux de l'atelier communal. Etonnement quant à la nécessité de cet emprunt pour un budget prévisionnel pourtant bien ficelé ! Pour le maire, comme d'hab' c'est "clair et net" : il y a eu moins de dotations que prévues, notamment de la part de l'Etat (qui a bon dos). Pour le reste sa réponse est plus que floue, notamment pour ce qui est des mauvaises conditions de travail des agents communaux pour justifier l'urgence du réaménagement de l'atelier communal.

Le reste des prêts (lotissement Pommiers 2 toujours pas vendu depuis 2006), avances sur trésorerie, ... autant de points égrenés à voix basse par le maire, qui devraient permettre de conclure à un état global de délabrement financier.

Un seul sujet qui intéresse les villois est abordé !

Depuis un certain temps, les villois discutent de sujets qui les concernent : les finances communales (que certains considèrent comme catastrophiques), le PLUi (qui doit remplacer le POS), le RPI Villé-Albé (qui touche tous les parents et élèves des écoles primaires et maternelles), les compteurs Linky (qui font couler beaucoup d'encre) et l'installation d'un casse-auto dans l'ancienne usine textile des FTV. Finalement, et encore que sur interrogation de l'opposition, ce n'est que ce dernier point qui a été abordé. Et là encore, la réponse du maire reste floue et timide. Il a quand même promis de s'adresser au sous-préfet, comme si lui-même n'avait pas fonction d'officier de police pour prendre des arrêtés municipaux.

Rappelons à ce sujet que Ecocasse-Caréco, la société qui s'installe à Villé depuis le 8 décembre (date de l'arrivée du premier camion d'épaves) possède de nombreux dépôts en Alsace (le plus important à Gerstheim), au Portugal, au Maroc, et d'autres points de vente, notamment à Muttersholtz, à Sélestat, en Allemagne, en Basse-Saxe, à mi-chemin entre les Pays-Bas et le port de Brême, à 26129 - Oldenburg, au 41a, Bloherfelder Strasse (voir photo ci-dessous). A se demander ce qui se passe dans ce local en zone résidentielle (immeuble à toit blanc et plat). A moins qu'il ne s'agisse que d'une "boîte aux lettres" et on aimerait savoir à quoi elle sert.

oldenburg

Posté par jl boehler à 18:07 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 16 décembre 2018

Une réunion du conseil municipal de Villé

Lundi, 17 décembre à 20h00 à la mairie !

La réunion est ouverte au public !

cm

Ordre du jour :

1) Fixation des tarifs pour 2019.

2) Autorisation de mandatement anticipé des dépenses d'investissement pour 2019.

3) Emprunt communal 2018.

4) Renouvellement de l'emprunt-relais pour le lotissement "pommiers 2".

5) Renouvellement de la ligne de trésorerie.

6) Subvention à la MJC Le Vivarium.

7) Tableau des effectifs des emplois permanents pour 2019.

8) Protection complémentaire santé.

9) contrats d'assurance des risques statutaires : revalorisation tarifaire.

10) Prestations d'archivage.

11) Programme des travaux forestiers pour 2019.

12) Reprise du réseau de distribution d'électricité par ENEDIS.

13) Adhésion au Syndicat d'Electricité et de Gaz du Rhin pour la basse tension.

14) Divers.

15) Communications du maire.

NB : A l'heure actuelle, plusieurs sujets qui ne figurent pas à l'ordre du jour inquiètent les villois :

- Le RPI Villé-Albé a disparu de l'ordre du jour. Que se passe-t-il ? Nos enfants d'école maternelle iront-ils massivement à l'école d'Albé ?

- L'avenir des FTV : là aussi les villois souhaitent que le maire et le président de la comcom s'expriment honnêtement sans rien cacher.

- Les compteurs Linky.

- Le PLUi !

- La situation budgétaire.

Monsieur le maire serait avisé de s'exprimer sur ces 5 points lors du point 15 !

cm1

Posté par jl boehler à 00:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 9 décembre 2018

FTV : Eco-Casse est arrivé !

Précisions et questions.

logo_ecocasse3

ecocasse2

Dès le 29 novembre, je faisais paraître l'article et les informations y figurant se confirment : Filatures et tissages de Villé : du nouveau . Alors que les premières carcasses sont arrivées dans la grande cour de l'ancienne usine ce samedi matin très tôt (pour échapper aux regards des curieux ? c'est raté !), quel est donc ce repreneur qui s'intéresse de si près à notre friche textile ? Toutes les autorisations ont-elles été données ? Il faudra poser la question au maire de Villé ... qui répondra en toute clarté ! 

C'est tout simple, il s'agit d'une société nommée ECO-CASSE dont le président mandataire est Mr. Francesco Moio, domicilié 1, rue de Saint-Dié à Sélestat, et dont le DG (directeur général) est Mme Gabriele MOIO, domiciliée à la même adresse. Les propriétaires n'ont pas eu à chercher loin un repreneur.

La société ECO-CASSE dont l'activité principale se situe à Gerstheim (ZI de la route du Rhin) comprend plusieurs dépôts en plus de celui de Gerstheim : l'un à Strasbourg (67100, 29, rue Saglio), l'autre à Sélestat (au 45, vieux chemin de Bergheim, où il est connu aussi sous l'appellation "Elsass Pièces Auto"). Un quatrième dépôt apparaît au 14, rue de l'industrie, 67400 Illkirch-Graffenstaden, mais porte la mention "fermé depuis le 09/05/2006". Il serait intéressant de connaître les raisons de cette fermeture. Enfin, cette société a un point de vente à Muttersholtz (Rue Langert) qui apparaît sous plusieurs intitulés ("proxi-ferrailleur" ou "AD Services").  

Quant aux chiffres annoncés par la société, voilà quelques-uns :

  • Total du bilan (actif/passif) : 2 977 400 €.
  • dont capitaux propres non disponibles : 1 042 100 €.
  • Chiffre d'affaires : 3 773 000 €.
  • Résultat net : 203 300 €.

Et les effectifs : évidemment, ce n'est pas précisé. Comme par hasard ?

Pour l'instant, malgré les chiffres d'au moins 5 000 épaves à entreposer dans un avenir proche, on ne connaît officiellement ni leur origine, ni leur destination. Mais Eco-Casse est aussi présent au Portugal, au Maroc, ... En tous cas, selon le site même de la "société", ces carcasses semblent partir à l'étranger (en l'état, après un contrôle technique obligatoire ?). Mais toutes ces voitures ne sont pas accidentées. Alors les voitures polluantes reprises ici, seraient-elles moins polluantes ailleurs ? Belle conception du sauvetage de la planète !

Enfin, notons qu'un certain François ("Francesco" à l'italienne) Moio, domicilié au 1, rue de Saint-Dié à Sélestat, possède un garage de vente de voitures d'occasion au 46, vieux chemin de Bergheim et au 36, route de Colmar, à Sélestat (anciennement Meubles Simon-Bigard). Qu'est-ce à dire ?

ecocasse

_cocasse_portugal2

_cocasse_portugal3

ecocassemoto

ecocasse5

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 29 novembre 2018

Filatures & Tissages de Villé : du nouveau

Le silence des élus !

auto

Le 13 novembre dernier, lors de la réunion publique à propos du PLUi, j'ai interrogé le président de la comcom Jean-Marc Riebel sur la politique industrielle dans la vallée (pour laquelle la comcom est compétente) et sur la situation des FTV (Filatures & Tissages de Villé). Je n'ai eu comme seule réponse concrète (après une longue explication sur le coût astronomique concernant la dépollution du site) que la comcom avait "gelé" l'affaire ! Présent, et très certainement au courant de tout ce qui se passe dans sa commune, le maire de Villé André Frantz est resté muet comme une carpe à ce sujet.

Après le gel, le dégel !

Et voilà qu'à peine la réunion passée, la nouvelle court ! Et, pour avoir interrogé des personnes directement concernées, cela semble plus qu'un ragot de comptoir de bistrot : le site des FTV, après le textile, après bien des péripéties où ses propriétaires envisageaient même de le transformer en "unité touristique de masse", deviendrait à courte échéance un auto-casse pouvant permettre de stocker de 5000 à 10000 véhicules hors d'usage. Il est vrai que pour ce stockage polluant et inesthétique, pas la peine de dépolluer le site. Les truites du Giessen continueront à se noyer dans les huiles de vidange. On demandera simplement à notre barde Roger Siffer de ne plus chanter que le Val de Villé est la plus belle des vallées. Avec une telle verrue en plein milieu de la figure, visible depuis le camping de la route de Bassemberg, de la piscine, des courts de tennis et même du kiosque de la Bellevue dans le Klosterwald, le panorama n'aura plus rien d'encourageant pour le tourisme. 

Sans compter que ce genre de dépôt ne fera pas grimper la moyenne très basse des salaires de la vallée, ne fera pas baisser significativement le taux de chômage et n'arrêtera pas l'exode des citoyens vers des cieux plus cléments. Il n'y a d'ailleurs que quelques élus taiseux qui croient à cette activité tout en baissant les yeux de honte, belle preuve de leur réussite. Les "gilets jaunes" vont pouvoir recruter dans la vallée !

- A lire (ou à relire) l'évolution  des FTV (cliquer) : FTV Villé

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 12 novembre 2018

PLUi : rappel de réunion publique à Villé !

Lundi, 12 novembre 2018 à 20 h 00 à la salle festive de l'école.

Citoyens de Villé et de la vallée, il est temps de vous exprimer !

Le PLUi sera le document référence au service de la politique que vous aurez choisie et qui obligera vos élus.

Venez nombreux ! 

PLUI

Posté par jl boehler à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 10 novembre 2018

Réunion "Linky"

Jeudi 8 novembre a eu lieu à la MJC de Villé une réunion publique concernant les compteurs Linky. Il me semblait important d'y assister, surtout que Villé va bientôt changer de régie (au 1/1/2020). Je m'attendais à trouver "deux pelés et trois tondus", mais à mon grand étonnement, la salle était pleine à craquer (200 personnes au minimum). Mais un seul maire de la vallée ! Vu la foule, c'est sûr, ils viendront la prochaine fois. Les deux présentateurs du collectif "Linky non merci - Bruche Piémont" ont été convaincants dans leurs explications. Plutôt que d'en faire un résumé, voici la video de l'émission "Envoyé spécial" : "Les révoltés du Linky". Elle présente tout ce qui a été exposé par les deux intervenants bénévoles.

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky - 14 juin 2018 (France 2)

Alors comment faire pour garder votre compteur actuel satisfaisant et ne pas accepter Linky ! Envoyez les deux lettres dont le modèle figure ci-dessous, l'une au maire de votre commune (elle est propriétaire des compteurs), l'autre à votre fournisseur d'électricité (Enédis dans la plupart des communes, Centrale électrique Vonderscheer à Villé).

1) Lettre au maire (en LR avec AR) :

maire1

maire2

 2) Lettre au fournisseur (en  LR avec AR) : 

  • Adresse : ENEDIS, Tour Enedis, 34, place des Corolles, 92079 Paris La Défense Cedex
  • Adresse pour les habitants de Villé (régie privée locale) : Centrale Electrique Vonderscheer, 19, rue Louis Pasteur, 67220 Villé

fournisseur

linky

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,