lundi 14 janvier 2019

Les voeux à Villé : Herth et la RN 59

Décidément, cette année c'est "langue de bois"

herth

Beau discours, semble-t-il, du député élu "LR constructif", devenu membre du groupe "Agir". Que n'a-t-il "agi" plus tôt, par exemple au temps où il était vice-président du conseil régional et député ! Se rappelle-t-il qu'en son temps il a voté contre le doublement du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines qui aurait transformé nos vallées en véritable "axe économique". Aujourd'hui, il n'en serait pas à se demander où est la "dimension territoriale". A moins qu'une fois de plus, son discours ne serve qu'à "amadouer" quelques écolos dont les voix pourraient lui être utiles aux prochaines élections.

Car, ce n'est qu'à ce genre de discours qu'on doit que la zone interdépartementale du Danielsrain, destinée à l'artisanat et à l'industrie, ne contient encore que des gravats, ou que la ZAIM de Maisonsgoutte n'est que le lieu de dépôt de quelques grumes, en attendant d'accueillir en désespoir de cause un périscolaire.

Alors, il préfère opposer les Parisiens à la province ! Histoire d' "amadouer" aussi quelques Gilets Jaunes issus majoritairement du monde rural ? Encore une fois, toutes les voix sont bonnes à prendre.

Et Antoine Herth sait tout ramasser, oubliant même la réalité des dossiers ! Il ne parle pas du contournement de Châtenois à 2x2 voies, tel qu'il figure à la DUP, ou à 2x1 voies, tel qu'il est promis par certains responsables, tant au niveau administratif que politique. Oubli ? ou "il ne faut fâcher personne" ? Tout comme il ne répond pas à la question d'une nouvelle route Lièpvre - Val de Villé ! Car en bon défenseur de l'Alsace, il semble ignorer les Haut-Rhinois qui ne figurent pas parmi les électeurs de sa circonscription ?

Alors, il préfère nous parler de feu-l'ADAC et du PETRE et du transport collectif. Il oublie quand même de nous dire si, oui ou non, il est intervenu quelque part lorsque les lignes Sélestat - Ste-Marie-aux-Mines - Saint-Dié et Villé - Sélestat sont passées (dans le cadre des bus Macron) à une société jurassienne qui pratique allègrement le low-coast routier, qui, dans un avenir pas si lointain que cela, va démanteler un peu plus le service public du transport collectif dans le Centre-Alsace. 

Rappelons aussi qu'en son temps, ce député très prompt à "agir", avait demandé le retrait du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines du GPS, ce qui avait amené des camions à ne pas prendre la RN59, mais à se perdre dans les chemins viticoles de Rodern et à y faire demi-tour. Il serait donc souhaité que ce député agisse un peu moins, pour ne pas créer des dégâts supplémentaires. 

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 17 décembre 2018

RN 59 : 109ème et 110ème morts depuis 1976 sur 25 km...

... et ceci alors que quelques pseudo-écologistes d'Alsace-Nature comptent les orchidées sous contrôle d'huissier de justice !

rn59

Posté par jl boehler à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 12 août 2018

Dans le Val d'Argent !

Encore une fête de la bière !

37989646_416669648819598_1079774698272718848_n

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 4 juin 2018

Et ça se passe dans le Val ... d'Argent

97 € !!!

valdargent2

C'est le montant d'allocation que Pôle Emploi accorde ce mois-ci à une femme de 56 ans après révision de son dossier...Un scandale dans ce pays où l'administration macronienne broie avec fermeté les plus faibles et les "assistés sociaux"...

Cette femme au chômage depuis 2 ans n'a reçu aucun avertissement de Pôle Emploi, aucun courrier notifiant son changement de situation, aucune demande de justificatifs...Pour son plus grand malheur, cette allocataire a accepté un CDD de 2 mois dans un restaurant qui serait la cause de ses ennuis financiers... Du jour au lendemain, ses revenus baissent de 980 € à 97 € sans préavis, dans l'indifférence générale, même à  Pôle Emploi pourtant à l'origine de ce dysfonctionnement grave dans un pays ou les minimas sociaux sont obligatoires...

Conséquences : loyer impayable, factures en attente, coupure d'électricité. Quant à se nourrir, Pôle Emploi la renvoie vers les restos du coeur, fermés en cette saison..Du pain rassis de la semaine d'avant et son chien qui mange de l'herbe.. 

L'ex employeur de cette femme prend sa défense et se scandalise sans ménagement auprès de Pôle Emploi qui ne réagit pas.
Les SDF et les demandeurs d'emploi paient cher le droit de vivre en France sous l'ère Macron, N'est ce pourtant pas ces gens-là qu'il faut aider en priorité avant de s'apitoyer sur d'autres dans les médias ?

En plus, la menace de radiation en cas d'absence aux convocations à 30 kilomètres de là sans moyen de déplacement !!! Si vous êtes au chômage, trouver un travail, vous allez le payer cher...La misère humaine est fabriquée sans état d'âme. Les numéros d'allocataires ne sont que des statistiques, certainement pas des êtres humains......

Voilà comment les courbes du chômage baissent depuis quelques mois et les plus pauvres meurent en silence parce qu'ils n'ont ni la force, ni les moyens de se défendre !!

valdargent5

valdargent3

valdargent4

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 7 février 2018

RN 59 à 80 km/h

La RN59 à la télévision du Val d'Argent. Les infos du du 19 janvier 2018.

A voir : Télévision du Val d'Argent

80

Posté par jl boehler à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 7 janvier 2017

RN 59 Sécurité : assemblée générale

Un nouveau comité se met en place

couarail

L'association RN 59 Sécurité, en sommeil de puis 2010, va reprendre son activité à l'initiative de nouveaux membres. L'assemblée générale aura lieu samedi, 14 janvier à 15 h 00  au bar associatif "Le Couarail" à Rombach-le-Franc (au 67, rue du général de Gaulle). Tous les riverains et usagers de cette route dangereuse du Val d'Argent, du Val de Villé, du Centre-Alsace sont invités.

Ordre du jour

1) Mise en place du nouveau comité. Selon les statuts, le comité peut comprendre jusqu'à 21 membres. 

2) Election du Bureau (président, vice-présidents, secrétaire, trésorier, assesseurs).

3) Les dernières informations concernant l'avancée du dossier RN 59 et les transports collectifs dans nos vallées.

4) Les propositions de l'association.

5) Actions à envisager : distribution de tracts, rencontres avec les élus, manifestations, réunions publiques.

6) Divers

Posté par jl boehler à 18:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 2 décembre 2016

La SNCF privatise dans le Val d'Argent

Vers le démantèlement du service public des transports dans nos vallées !

Merci, Macron !

SNCF

 

"C'est officiel ! Le groupe Transarc va opérer pour une durée de 5 ans sur la ligne TER Sélestat - St Dié-des-Vosges avec la société Kristinatours. Il faut donc recruter une douzaine de conducteurs dans ce secteur !"

C'est en ces termes que la société Transarc annonce sur sa page facebook une des plus mauvaises nouvelles pour les vallées d'Alsace-Centrale. La ligne TER Sélestat - Saint-Dié va disparaître du paysage des vallées au profit de lignes privées qui fonctionneront non en faveur des voyageurs qui perdront les avantages accordés par la SNCF (billets à  prix réduits, etc...) mais en faveur des intérêts de groupes privés. 

Les conducteurs licenciés  auront priorité pour une embauche chez Transarc, mais perdront très certainement leur statut de fonctionnaire, voire une partie de leur salaire. Licenciements : 12, embauche : 12, où est le recrutement ?

Quant aux horaires, ils seront décidés par le nouveau concessionnaire, non selon les besoins des habitants des vallées, mais selon les meilleurs bénéfices de Transarc, dont le nouveau siège est à Dijon, et dont l'un des principaux actionnaires est l'allemand Flixbus, lié à l'action qui enregistre un gros flop : "Les bus de Macron" ! Et si les habitants ne trouvent plus un service TER adapté, que deviendra la circulation sur la RN59 ? Encore plus dangereuse.

On se demande où les élus ont la tête pour ne pas voir arriver ce gros pataquès.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 20 décembre 2015

RN 59 : le temps des motions inutiles

Les élus se réveillent ... pour se contredire

indien

Décidément, les élus du Centre-Alsace et de nos vallées vosgiennes savent réagir lorsqu'il le faut. Après avoir exigé pendant des années au sein de l'AMV (association des élus du massif vosgien) la baisse des tarifs du péage du tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines, les voilà qui exigent le report de cette baisse qui doit intervenir incessamment. 

Comble ! ils souhaitent un réaménagement du tronçon Val de Villé - Lièpvre, alors qu'ils n'ont pas même sourcillé lorsque ce projet a été retiré du dernier Contrat de Plan Etat - Région, que leur chef Philippe Richert a signé sans les consulter. Il est vrai que depuis dimanche, il prétend avoir compris le message des électeurs et en tiendra compte. On peut donc se demander pourquoi cette motion ne lui est pas adressée. 

rn59

Comble aussi lorsqu'ils demandent une réglementation pour le franchissement des cols et l'interdiction faite aux poids-lourds de grand transit de remonter les vallées, réglementation qui existe déjà. D'ailleurs, faut-il vraiment faire une fixation là-dessus lorsqu'on sait que le grand transit représente à peine 12% du trafic des poids-lourds et qu'il s'agit de faire passer tous les camions dans le tunnel pour le rentabiliser ?

Comble enfin lorsqu'ils semblent ignorer que le projet de contournement de Châtenois ne sera pas réalisé selon les plans de la DUP (déclaration d'utilité publique) arrêtée par le Préfet, mais restera à 2x1 voies. Heureusement encore une fois, Philippe Richert, qui l'a annoncé à Alsace-Nature mais visiblement pas aux élus locaux, a promis dimanche dernier de changer de politique.

Mais au fait ? ces élus savent-ils que nous faisons maintenant partie d'une grande région appelée ACAL ou Grand-Est et qu'ils auraient pu se concerter avec les élus vosgiens ? Sommes-nous sûrs que Philippe Richert lui-même ait assimilé cette notion ?  C'est vrai que l'Etat aurait pu garder le Centre-Alsace comme grande région avec des élus appelés les "Hans im Schnockeloch".

  • NB : ci-dessus, un extrait des DNA du 19/12/2015

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 14 décembre 2015

Diffamation : retour à l'envoyeur

Un ancien maire pris à son propre jeu 

diffamation

Le 29 novembre 2012, je publiais un article sur ce blog intitulé Vous avez dit "diffamation". L'affaire se passait à Lièpvre, où l'ancien maire annonçait à son conseil municipal qu'il portait plainte contre un blogueur de sa commune. Mais pendant qu'il faisait cette déclaration fracassante, le blogueur, après plusieurs convocations à la gendarmerie, recevait un courrier du procureur de la république qui lui annonçait que la plainte était classée "sans suites". Autrement dit, la belle requête du maire de Lièpvre atterrissait dans un panier à papier du côté du tribunal.

Patatras, pour le maire qui avait réussi à faire de la publicité pour son opposant, au point qu'en 2014, le maire, battu aux élections municipales, se retrouve conseiller d'opposition, et le blogueur premier adjoint du nouveau maire.

Au  dernier conseil, ce dernier présente un projet de règlement intérieur. L'ancien premier magistrat s'y oppose pour un soupçon de "diffamation". Juste retour de manivelle pour cet ancien maire si prompt à aller en justice ? 

De façon générale, beaucoup de blogueurs ont eu affaire aux petits potentats locaux qui ont peur de perdre un peu de pouvoir face à l'expression libre des blogs et qui espèrent assécher financièrement leurs auteurs. Et en même temps, ils font payer leurs propres frais de justice par la commune, donc le contribuable. Il n'en reste pas moins vrai que la plainte en diffamation reste très souvent l'arme du petit politicien faible, qui ne fait peur à personne. (ci-dessus extrait des DNA du 12/12/2015 concernant le CR du conseil municipal de Lièpvre).

meme_pas_peur

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 29 avril 2015

Déjà des républicains à Colmar

burger

Bertrand Burger est un chef d'entreprise de la zone de Bois l'Abbesse à Lièpvre. Il a souvent fait beaucoup de bruit : récemment lors de la campagne des municipales de Colmar, plus anciennement par des lettres ouvertes à propos de la RN 59. Il souhaitait même manifester à ce sujet, mais n'a jamais rassemblé personne. Elu "divers droite" avec des membres de l'UMP, il vient de démissionner du conseil municipal de Colmar, un an tout juste après y avoir fait son entrée comme tête de liste d’un groupe d’opposition. Broyé par ce qu'il appelle le « système Meyer » ? Il aurait été attaqué par plusieurs élus de la majorité sur son « manque de courage, de compétence, de constance. » Deux élus de son groupe, Pierre Ouadi et Nejla Brandalise, tous deux cadres de l’UMP, ont fait sécession. Ils créent leur propre groupe d’opposition : les Républicains. Un ordre venu de Sarkozy pour empêcher le maire Meyer, en froid avec beaucoup d'UMP, dont le nouveau président du conseil départemental du Haut-Rhin Eric Straumann, de revendiquer ce titre ?

Posté par jl boehler à 00:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,