vendredi 1 novembre 2019

Poubelles à Villé : rien ne va plus

A la mairie, aucune promesse tenue !

smictom

Depuis 2010, le même problème revient régulièrement : les poubelles de la montée de la croix ne sont pas toujours ramassées. Et pour cause : la rue est bloquée par des voitures en stationnement qui empêchent les camions-poubelles du SMICTOM de passer.

Le 2 juin 2017, les riverains apprennent que face à cette situation le SMICTOM envisage même de supprimer la tournée dans cette rue. Excédés, ils demandent une réunion avec le maire et les services du SMICTOM. Réunion qui a lieu le 11 juin. Le maire s'engage :

  •  à prendre un arrêté municipal d'interdiction de stationner à l'endroit posant problème.
  •  à faire poser un panneau fixe réglementaire signifiant l'interdiction.
  • à informer par courrier tous les habitants du quartier.

Hélas, au courant de l'été 2019, à plusieurs reprises, la rue est restée obstruée. Et pour cause : le maire n'a tenu aucune de ses promesses !

Certains riverains ont tenté de contacter la mairie en ce jeudi 31 octobre : ils se sont heurtés à une mairie fermée ! Quant au maire et à l'adjoint compétent appelés téléphoniquement, en cette veille de Toussaint, ils font les morts et ne décrochent pas.

De guerre lasse, les riverains sont partis déposer leurs sacs poubelles devant la porte d'entrée de la mairie. Histoire de rappeler ses engagements au premier magistrat.

DSCF0677

DSCF0675

DSCF0673

* Alerte générale : des voleurs auraient été vus lors de la soirée Halloween et ont dérobé des sacs devant la mairie. La municipalité appelle les témoins à se faire connaître auprès des autorités compétentes !

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 12 août 2019

Villé : vers un sabotage du ramassage des biodéchets ?

Le maire ignore les consignes du SMICTOM  

bio11

Ah décidément, le chef sait tout, commande tout et n'accepte rien des autres. Cela se vérifie encore avec la mise en place du ramassage des biodéchets prévue pour le 1er septembre.

Certes la municipalité a publié (pour une fois à temps) un bel article très certainement rédigé du côté de Scherwiller expliquant l'intérêt de cette affaire. Oui, mais voilà ! Les responsables du Smictom avaient établi un nombre de points de dépôt par commune, huit pour Villé (selon les services) !

Mais le chef villois a dit quatre ! la moitié, pas un de plus ! Et ils sont situés de telle sorte que certains villois des faubourgs (rue de Neuve-Eglise, rue de Luttenbach, rue du soleil, route d'Albé, route de Saint-Martin ou route de Bassemberg et lotissements périphériques) devront parcourir pas loin d'un kilomètre pour déposer leurs biodéchets. Voilà qui va contribuer à la réussite du système.

Mais c'est sûr, Monsieur le Maire, qui en son mandat précédent imaginait le lotissement "Pommiers 2" en "éco-quartier" avec aire de covoiturage, va nous organiser un déplacement collectif des citoyens vers les points de dépôt. Et pour les personnes âgées, il imaginerait même la possibilité de déplacements en taxi ou en ambulance payés par la commune (jusqu'à Scherwiller ?).

Mais après tout ? pourquoi n'a-t-il pas pensé à un conteneur unique placé près de l'entrée de l'église ? Tous les dimanches, les villois pourraient déposer leurs biodéchets en se rendant à la messe, aux vêpres ou au rosaire. Ce serait faire d'une pierre deux coups. On pourrait compter sur une participation de 90% des habitants.

bio2

NB : ci-dessous l'article concernant les biodéchets paru dans Villé-Infos. A noter qu'il n'est déjà plus d'actualité puisque le point de dépôt "Giratoire entrée-Est" a été déplacé au parking de l'ancien Signal-Lux, semble-t-il !  

bio8

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 21 juillet 2019

Les oublis d'un premier magistrat

Sous les points divers du dernier conseil municipal du 1er juillet, le maire de Villé affirme (selon le compte-rendu de la presse locale) : "André Frantz évoque les manifestations passées et à venir, en regrettant l'absence de calendrier des manifestations pour l'ensemble des villages de la vallée." N'a-t-il donc pas lu l'intercalaire de "Comcom.info" qu'il a fait distribuer à ses concitoyens en même temps que le dernier "Villé.infos" municipal ? Pour lui permettre d'en prendre connaissance, et sachant qu'il est un assidu lecteur de mon blog, je publie ci-dessous ce programme de manifestations !

manif1

manif2

Poubelles : promesses non tenues !

poubelle2

Monsieur le maire a aussi oublié qu'en juin 2017 il avait promis d'installer dans la montée de la croix un panneau d'interdiction de stationner fixe qui aurait évité  aux riverains de ne pas voir les poubelles non ramassées, (le camion du SMICTOM ne pouvant accéder à la rue) alors qu'ils paient leurs redevances comme tous les habitants ! Faudra-t-il s'étonner si dans un prochain temps ces poubelles se retrouvent déversées dans le hall d'accueil de la mairie, ou même sur le bureau du maire qui se chargera d'organiser un convoi exceptionnel pour le transport de ces déchets à Scherwiller ? 

La rue du canal, elle est où ?

DSCF0623

En 2002, la municipalité villoise impulse la création d'un conseil municipal des enfants. Il se réunira de nombreuses fois, et commencera notamment à choisir des noms à certaines rues sans dénomination (rue de la centrale électrique, rue des tisserands, rue du canal). Le mandat suivant vit la disparition de ce conseil qui avait pourtant fait des propositions dans de nombreux domaines. Si cette animation existait encore, peut-être Villé aurait déjà son périscolaire ?

Mais n'en demandons pas tant. Si déjà les plaques de rues étaient entretenues, se souviendrait-on du travail fourni par les élèves de l'école primaire ? Et le facteur aurait moins de peine à trouver certaines rues ?

Quant à savoir pourquoi ce conseil municipal des enfants n'a pas été reconduit, on peut se demander si même le premier magistrat s'en souvient.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 25 décembre 2018

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Comcom du val de Villé : débat sur les taxes & redevances !

frantzele

A trois jours des fêtes de Noël, la comcom débat non sur des taxes, plus exactement sur "la redevance sur le coût des ordures !" Visiblement, il y a des élus qui ont capté le message des "gilets jaunes", notamment le maire de Villé André Frantz, président de l'association des maires de la vallée. Il lui revenait donc de lancer le débat, ce qu'il a fait ! Assez des taxes ! on a déjà augmenté ! on ne veut plus de ça, sinon, comme le député pyrénéen Lassalle, il risque d'enfiler un gilet jaune très citron. Et sept conseillers communautaires l'ont suivi dans le vote, un record !

Oui, mais voilà, le hic ! Dans leur commune, les maires ont souvent eu un tout autre discours quant aux taxes. En effet, huit municipalités n'ont pas entendu ce qu'a dit le président Macron : suppression de la taxe d'habitation. Et elles ont augmenté cette fameuse TH pourtant promise à la disparition. Et Villé figure sur le "podium des hausseurs de taxes" en deuxième position :

1) Neuve-Eglise (+ 4,99 %)

2) Villé (+ 2,99 %)

3) Urbeis (+ 2,52 %)

Gilets jaunes, vous avez du boulot dans cette vallée ! Inutile d'aller bloquer chez Eugène à Sélestat, ça débloque à pleins tubes ici. Quant au maire de Villé, n'écoutez pas son message "clair et net" à la comcom ! C'est du pipeau ! 

podium

Et malgré tout, Joyeux Noël à tous les lecteurs de ce blog !

(J'enverrai une carte de voeux aux rares élus qui n'y viennent jamais)

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 19 novembre 2018

Réunion publique : le SMICTOM invite

A propos des biodéchets !

Jeudi 22.11 à 19h30 aura lieu à Villé à la salle festive (école primaire) une concertation citoyenne sur le projet de collecte des biodéchets que le Smictom mettra en œuvre sur le territoire d’Alsace Centrale au courant du 2ème semestre 2019. D’autres concertations ont déjà eu lieu (Châtenois, Sainte-Croix-aux-Mines, Rhinau) ou sont à venir (Barr le 20.11, Marckolsheim le 23.11).

C’est un projet ambitieux, qui avait été présenté lors des journées « Objectif terre » fin septembre à la Bibliothèque Humaniste et aux Jardins du Giessen, projet qui vise à restituer à nos sols un compost de qualité compatible avec le cahier des charges de l’agriculture biologique.

biod_chets

Posté par jl boehler à 00:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

samedi 8 juillet 2017

Renversant !

Quartier "Petit Liban" : vers des barrières fluorescentes ?

poussette4

Décidément, dans le quartier de la montée de la croix de Villé, appelé souvent "Petit Liban", tout baigne. Les poubelles ont même de nouveau été ramassées, certes avec beaucoup de peine (voir ci-dessous). Dommage, que monsieur le maire, passant souvent au bas de cette montée avec sa poussette familiale, n'ait pas la possibilité de grimper au sommet de la côte.

Il aurait pu constater que depuis plus d'un an des lampadaires manquent toujours dans le quartier. Et les barrières autour des trous, ce n'est pas très photogénique. Il n'a peut-être pas vu l'utilité de remplacer ces lampadaires démolis lors de chocs avec des voitures. En effet, l'extinction nocturne est de mise, une bonne partie de la nuit. Alors, si le maire a décidé de couper définitivement la lumière, pourquoi ne fait-il pas boucher les trous des lampadaires arrachés ? Cela permettrait de récupérer des barrières en vue d'une meilleure utilité et, peut-être, de les remplacer par des bornes fluorescentes ?

DSCF0494

DSCF0493Et les poubelles ?

Depuis le 9 juin où une délégation du quartier a rencontré le maire et le SMICTOM, rien ne va plus ! Certes un panneau a été posé, mais il reste rarement à sa place (il a même été renversé et jeté sur la pelouse !) et une voiture blanche empêche de nouveau le passage du camion-poubelles. Car de toutes les promesses de la municipalité, rares sont celles qui sont mises en oeuvre au bout d'un mois : arrêté municipal concernant le stationnement, où est-il ? lettre aux riverains : où est-elle ? panneau fixe et définitif : où est-il ? Monsieur le maire et ses adjoints seraient-ils à nouveau en vacances ? Ce jeudi, 5 juillet, les poubelles n'ont été ramassées qu'à la suite d'une intervention téléphonique au SMICTOM. Monsieur le maire, gare, si dans un prochain temps une seule poubelle n'était pas ramassée dans les rues du quartier ! L'intervention des riverains risque d'être autre que téléphonique.

poubelle

Posté par jl boehler à 00:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 11 juin 2017

Poubelles de Villé : problème réglé

Le maire nous accueille avec sa petite fille de 3 ans sur les bras

frantz1

C'est en délégation de 3 personnes du quartier appelé autrefois "le petit Liban" que monsieur le maire nous reçoit dans la salle de réunion du conseil municipal où la grande table doit servir de temps en temps de meuble à langer.  Il est vrai que la fillette assise sur les genoux du maire, docile au point de ne même pas pleurer pendant la réunion, remplace avantageusement la première adjointe compétente et chargée de ce dossier, qui pointait quant à elle aux abonnés absents. Un proverbe allemand dit : "Weit vom Krieg gibt es alte Soldaten" (loin des guerres, les soldats font de vieux os). Finalement de grosse bataille, il n'y en eut point, malgré quelques hésitations habituelles du premier magistrat.

Un représentant du SMICTOM expose le problème : une place de stationnement à supprimer dans la  montée de la croix et ... c'est tout. Le maire accepte contraint et forcé de prendre un arrêté municipal et d'adresser un courrier à tous les riverains, et son deuxième adjoint, arrivé pendant la réunion, s'engage à mettre en place la signalisation adéquate. Le bon sens l'emportant enfin, le maire a évité de devoir faire appel au SMICTOM pour dégager les sacs d'ordures que les riverains étaient prêts à déverser sur son bureau au cas où ils n'auraient pas obtenu satisfaction.

Nous savons évidemment que nous pouvons toujours faire confiance au maire qui est un habitué du respect de la parole donnée et dès cette semaine les poubelles seront de nouveau ramassées à la montée de la croix et dans la rue des framboises.

Tout est donc rentré dans l'ordre dans le meilleur des mondes ... ou presque. Si ce n'est que le maire de Villé devait, à la demande du président du SMICTOM, informer les riverains d'un ramassage exceptionnel des ordures ménagères vendredi matin. Demande restée évidemment sans suite.  Ben voyons, on ne peut quand même pas demander à monsieur le maire d'être au four et au moulin. S'occuper du biberon de sa petite fille est déjà assez prenant.

* A relire : Plus de ramassage de poubelles dans des rues de Villé

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 2 juin 2017

SMICTOM : Arrêt de la desserte de certaines rues à Villé

Les habitants de quelques quartiers ne verront plus le camion-poubelles s'arrêter devant leur domicile !

camion1

Je me suis donc renseigné sur ce sujet qui touche tout le territoire du SMICTOM, mais surtout Villé (rue des tonneliers, montée de la croix-rue des framboises).

Premier service contacté : le secrétariat du SMICTOM ! Il s'agirait d'une mesure d'économie, mais soumise aux municipalités concernées. Sans décision municipale, le SMICTOM n'aurait rien modifié.

Il faut donc se retourner vers la mairie de Villé, où règne le flou le plus artistique. Le maire est très  occupé ! Il faut s'adresser à la première adjointe, aux abonnés absents, elle aussi. Egalement conseillère départementale, son président l'aurait-il abandonnée lors d'un périple africain appelé "voyage d'étude et de coopération" ?

Nouveau contact : le président du SMICTOM ! Un nouveau son de cloche : le maire de Villé (avec quelques autres) n'a jamais répondu aux sollicitations déjà anciennes du SMICTOM. Le président nous parle aussi d'une sombre histoire d'audit d'un pont (celui de la Lee) ... par lequel les camions-poubelles ne passaient jamais. Le maire de Villé aurait proposé un audit de ce pont, à payer pour moitié par le SMICTOM. Ciel, la facture des poubelles risque encore d'augmenter. Un audit, que j'avais réclamé et obtenu (mais jamais réalisé) quand j'étais conseiller municipal, en 2005 ! Depuis cette époque, des camions ont passé sur ce pont interdit aux plus de 3,5 t, des semi-remorques, des bus (notamment celui du jury départemental de fleurissement), des forains, mais jamais le camion-poubelle du SMICTOM.

Il y aurait aussi un problème de petits et grands camions, pourtant dans la montée de la croix, c'est toujours le grand camion qui passait, alors que c'est le petit qui va disparaître.

Il y a bien sûr l'éternel problème de stationnement d'une voiture, mais ça, n'est-ce pas au maire de le régler, en tant que premier officier de police de la ville ? (messages des 27/5/2010 et 28/5/2010).

Quant à la rue des tonneliers, n'en parlons pas. Le maire, ayant déménagé de cette rue, s'y intéresse-t-il encore ?  (Suite du feuilleton dans un prochain article)

* A relire les messages suivants :

- 27/5/2010 : Quand l'incivisme prend force de loi

- 28/5/2010 : Les voitures passent, les poubelles restent

croix1

croix

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 10 novembre 2015

Au SMICTOM, ça bouge

Un temps fort au centre de tri du Centre-Alsace

smictom1

smictom2

Posté par jl boehler à 00:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 3 février 2012

Le bon exemple du président du SMICTOM

f2ef4b46dad6fbac6de0dd889309e326Tout le monde politique alsacien se rappelle du livre écrit en 2007 par le sénateur-maire PS Roland Ries, "L'Alsace et la Gauche", qui rappelle que notre province n'a pas toujours été à droite et que l'alternance y est possible. Cet excellent ouvrage valait 15 € en librairie. Certains élus du Val de Villé se sont vus offrir et dédicacer le livre par le sénateur-maire lui-même, tel Jean-Pierre Piela, maire de Breitenbach et président du SMICTOM du Centre-Alsace. Ce destinataire est loin d'en avoir fait son livre de chevet, puisqu'un habitant du Val de Villé a pu racheter pour 3 € l'exemplaire dédicacé, au centre Emmaüs de Scherwiller, dans un état de fraîcheur témoignant de l'inexistence de consultation et de lecture assidue.  Mais visiblement,  notre président du SMICTOM a trouvé le moyen de ne pas surcharger sa  poubelle.

piela

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,