lundi 26 février 2018

Un conseil municipal chez nos jumeaux d'Elzach

"Pas assez d'argent pour les municipalités"

elzach_katz

La commune d'Elzach se compose d'un gros bourg-centre et de hameaux annexes. Les réunions municipales ont lieu souvent dans un hameau. Cette fois tous les élus de la commune se sont déplacés à Katzenmoos. Mardi dernier, Elzach a donc voté son budget 2018 avec un montant total de 20,6 millions d'€ (une voix contre). A noter cependant, l'immobilité fédérale par absence de gouvernement depuis des mois, qui entraîne un manque de subventions au niveau de l'Etat et qui amène la municipalité à la fois à ne réaliser aucun grand investissement tout en l'obligeant à prévoir un emprunt d'environ un million d'€.

elzach_ponts

L'exemple le plus évident est la réfection de nombreux ponts qui sont dans un état lamentable. Certains méritent d'être démolis et reconstruits, car devenus même dangereux. Ces ouvrages deviennent même une poudrière permanente.

D'autres investissements risquent même, bien que nécessaires et urgents, d'être retardés, tels des aménagements scolaires pour les tout-petits, de nouvelles installations pour les seniors, l'entretien des rues, de l'eau, de l'assainissement , de l'électricité et même le réseau internet à très haut débit.

elzach4

La ligne de chemin de fer de Fribourg-en-Brisgau à Elzach mériterait aussi des réfections pour mettre ces deux villes à une demi-heure l'une de l'autre. Ces travaux seront retardés à fin 2019.

La construction de la nouvelle caserne des pompiers et de ses logements va aussi subir de sérieux retards. Et le contournement de Winden, il ne verra la fin qu'en 2024.

Tous les trois groupes du conseil municipal, CDU, SPD et "Freie Wähler" sont en accord sur cette analyse, et en sont désolés. Au fait, quelle serait la situation à Villé, si la dotation de l'Etat disparaissait entièrement ou avait seulement du retard à parvenir ?

Posté par jl boehler à 02:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 2 février 2018

Elzach : Le Kinderfasnet (le carnaval des enfants)

Pendant deux semaines, la nouvelle génération de "fous" va se défouler 

elzachDepuis dimanche dernier, tous les après-midi à Elzach les "Schuttig" ont tous les droits - mais seulement les petits, parce que deux semaines avant le Fasnet Sunndig commence toujours le Kinderfasnet. Tous les après-midi, de joyeux fous circulent autour de la place des ours et du Schuttigbrunnen.

"Les enfants au pouvoir!" 

Cela est vrai dans le "Schuttigstädtchen" depuis des temps anciens. Les petits sont les premiers à porter la robe des fous et à se défouler pendant deux semaines. Les petits fous attendent déjà avec impatience les temps forts du Kinderfasnet : d'abord, le défilé du jardin d'enfants d'Elzach, le mercredi 7 février, au cours duquel les jeunes musiciens de la ville défileront et la marche du carnaval retentira pour la première fois. Ce défilé mène du jardin d'enfants au Schießgraben, au Nikolaus- et au Franz-Xaver-Stenzelstraße et se termine à la "Haus des Gastes". Et puis le défilé des enfants sur Dirty Duddig, c'est cette année le 8 février. Le mot "défilé d'enfants" est quant à lui une désignation très simpliste : puisque non seulement plusieurs groupes musicaux et groupes à pied originaux concourent. Même si la grande majorité des participant sont clairement des enfants.

Le dimanche des apprentis

Incidemment, le "grand" Schuttig apparaîtra à Elzach pour la première fois dimanche prochain, mais seulement dans le court laps de temps entre la tombée de la nuit et tard dans la soirée. "Lehrbuebe-Sunndig" (le dimanche des apprentis) est le nom de cette journée avec les "Elzacher". 

Posté par jl boehler à 00:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 27 janvier 2018

Arrosage automatique sur le terrain de football à Elzach

 A Villé, il y a 35 ans

inauguration

En 1983, l'AS Villé avait bénéficié de conditions exceptionnelles pour l'aménagement d'un nouveau terrain de football et de l'arrosage automatique : l'entreprise voisine de l'ancien terrain de football Signal-Lux souhaitant s'agrandir, a racheté les installations (stade, hall d'entrainement, vestiaires). La commune garantissait au club de nouvelles installations, et c'est ainsi que l'AS Villé put bénéficier du stade le plus moderne de la région, sur lequel furent même accueillies des équipes professsionnelles telle le Racing-Club de Strasbourg, l'AJ Auxerre de Guy Roux ou le FV Karlsruhe.

Aujourd'hui, Oberprechtal-Elzach

A Elzach, c'est avec 35 ans de retard que le FSV Oberprechtal-Elzach va pouvoir bénéficier d'une telle infrastructure. Evidemment les conditions de financement ne sont pas les mêmes. L'arrosage composé de 13 gicleurs répartis sur l'ensemble du terrain, le grillage et les filets de protection permettant de rattraper plus rapidement les ballons qui sortent, coûteront 51.000 €, dont 21.000 € obtenus par des subventions de la BSF (Baden Sports Federation) et de la municiplité, 20.000 € restant à trouver par le club. Finalement, l'ensemble du club a décidé de s'investir en cherchant de nouveaux sponsors et le club  a réalisé le prêt bancaire pour rendre les 20.000 € disponibles de suite. Et c'est ainsi que d'ici peu le FSV Oberprechtal (qui recevait régulièrement les équipes de jeunes de l'AS Villé - minimes, cadets, juniors -) bénéficiera d'installations compétitives.

elzach

NB : ci-dessus le stade actuel d'Oberprechtal (annexe d'Elzach), qui bénéficiera de l'aménagement de l'arrosage automatique et de clôture et filets de protection.

Posté par jl boehler à 00:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 16 janvier 2018

Elzach : incendie de l'ancienne école primaire

Un voisin vigilant a pu donner l'alerte

elzach1

Samedi soir, le 13 janvier, un incendie s'est développé dans le bâtiment de l'ancienne école primaire de Elzach-Yach, où des locaux étaient utilisés par les associations locales (salles techniques, salles de réunions, etc...)

Un feu avait éclaté dans une pièce technique à l'étage et une épaisse fumée s'échappait du grenier. Le service d'incendie volontaire Elzach a été alerté peu après 20 heures et est intervenu avec sept véhicules, car il n'y avait pas d'informations précises sur l'étendue du sinistre.

L'attaque du feu a été effectuée de deux côtés, plusieurs unités de protection respiratoire sont entrées dans le bâtiment. Une fumée forte et piquante rendait difficile d'aller de l'avant et de détecter les incendies. Dans une pièce, un feu ouvert a été trouvé et immédiatement éteint. Une tentative a été faite pour minimiser les dégâts d'eau qui en résultent car la pièce est située directement au-dessus du Bernhardus Hall. Selon le service d'incendie, les briques réfractaires n'ont pas résisté à la chaleur. Cette eau d'extinction a été en grande partie enlevée par les pompiers avec un aspirateur d'eau.

Au départ, 45 pompiers et femmes de la police départementale d'Elzach étaient sur les lieux. En raison du développement important de la fumée, 15 autres hommes équipés d'appareils respiratoires ont été envoyés en renfort par le département d'Oberprechtal. Quatre sapeurs-pompiers de Waldkirch sont intervenus dans les combles, équipés d'une caméra thermique. 

Une femme pompier de l'équipe de protection respiratoire a été transportée à l'hôpital par mesure de précaution.

Les barrages étaient en service jusqu'au dimanche 14 janvier, à 3 heures du matin. 

Le feu a été découvert en temps utile grâce à la vigilance d'un voisin. Une propagation du feu sur le toit du bâtiment majestueux a pu ainsi être évitée. Comme l'a annoncé le commandant adjoint Joachim Gäßler, l'incendie a également été arrêté par un plafond en béton. Les salles ont été complètement nettoyées par les pompiers après la lutte contre les incendies.

A propos de la cause de l'incendie, la police n'a pas pu donner d'informations précises. Cependant, elle a annoncé que, selon les premières constatations, elle a suppose un défaut technique dans la salle technique. La preuve d'une intrusion violente dans le bâtiment n'a pas pu être déterminée par la police. Il y a eu des dommages matériels importants. Cependant, le montant exact ne peut pas être évalué, notamment en raison des dommages causés par les eaux dans les étages inférieurs.

elzach

Posté par jl boehler à 05:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 9 décembre 2017

Soirée pour le regroupement familial des réfugiés à Elzach

A l'initiative des paroisses protestantes de Elzach et de Oberprechtal, les groupes de soutien aux réfugiés se réunissent ce soir samedi, 9 décembre à17h30. But de la réunion : permettre le regroupement de familles réfugiées dispersées.

elzachDe nombreuses associations issues de différentes confessions ont lancé une campagne intitulée "Les réfugiés ont le droit de retrouver leur famille". Actuellement, ces regroupements sont entravés par les procédures administratives complexes pour l'asile et les visas. Pour les réfugiés issus de pays en guerre le regroupement familial a été totalement ignoré par le législateur. Les associations s'engagent à trouver des solutions politiques opportunes et fiables afin que les familles puissent être réunies. 

Dans l'Elztal, les réfugiés (plus de cent à Elzach, zéro à Villé) s'inquiètent aussi pour les proches restés au pays d'origine. Pendant ce temps, en France, le ministre de l'intérieur Gérard Collomb exige des préfets l'accélération des procédures d'expulsion. Sur le plan local, l'ancienne gendarmerie de Villé, prévue pour accueillir des réfugiés, reste désespérément vide, alors que l'hiver frappe à la porte. 

Posté par jl boehler à 01:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 10 novembre 2017

A Elzach : "Prosit" au vin du val de Villé

Un viticulteur d'Albé exporte son vin dans l'Elztal

elzach1

Dégustation de vins d'Alsace et chansons, c'était le thème d'une soirée chez nos jumeaux d'Elzach, dans la belle salle des fêtes du Ladhof, un local comme Villé n'en possède pas ! C'est la chorale intercommunale de 40 membres de "Battements de choeur" qui s'est mêlée aux invités badois et qui a créé l'ambiance. Le voyage de cette sympathique chorale, dirigée par son chef Marc Lazarus, a pu se réaliser grâce à la générosité de la commune de Villé (décision prise le 6/11 pour un voyage du 4/11) et de l'intercommunalité de la vallée. Et ceci, malgré l'affirmation du journaliste allemand qui a bien noté que c'est le viticulteur Barthel qui a fait venir cette belle chorale chargée d'agrémenter la soirée. Une soirée qui est revenue chère aux participants d'Elzach qui ont dû mettre eux aussi la main au porte-monnaie pour un montant très oenologique de 20€.

____________________________________

Bürgerzentrum Ladhof/Krone
Ladhof 
79215 Elzach

------

 

 Eintritt

 

Kosten 20,00 EURO - Vorauskasse bei Frau Heidi Sonntag, Stadtverwaltung Elzach, Zimmer 8

_________________________________________

elzach2

C'est la sixième fois que le sympathique viticulteur d'Albé se déplace à Elzach, quelques semaines avant les fêtes de Noël, y faire déguster et vendre son bon vin de montagne. Evidemment, il a expliqué les caractéristiques et l'originalité de son produit : un vin d'altitude très agréable (surtout le pinot noir) poussant sur des terres composées de schistes. Unique en Alsace ! Tout comme il a très bien expliqué les problèmes rencontrés : gel important du dernier printemps, stockage, enlèvement, difficultés de la culture en pente forte. Les Elzachois n'avaient, en fin de soirée, qu'à se ruer vers le stock, soit pour un petit achat, soit pour une commande importante.

Sûr qu'une telle soirée sera reconduite, car il y a plusieurs viticulteurs dans notre chère vallée qui aimeraient peut-être aussi profiter de ce genre de publicité. Il y aurait même quelques distillateurs de kirsch très intéressés.

elzach

Voir la page : Bulletin municipal d'Elzach

- et aussi :

elzach11

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 7 octobre 2017

Elzach : journée politique pour les jeunes

Stadt_Elzach

Echange avec les maires Les jeunes âgés de 14 à 25 ans sont invités à l'événement «Journées de la politique de la jeunesse à Elz et Simonswäldertal». Le dialogue avec les maires de Biederbach, Elzach, Gutach, Simonswald et Winden est le lundi 9 octobre à 19h dans la maison d'hôtes d'Elzach. Les développement est rapide dans la région de cette ville jumelée avec Villé, et ses alentours.  Dans de nombreux domaines, les conseils municipaux prennent des décisions qui influent sur l'avenir de la région - et donc aussi sur la jeunesse locale. Les maires veulent que les jeunes participent aux développements ultérieurs dans les municipalités et cherchent donc à discuter avec eux. Ils s'intéressent à leurs idées. Que ce soit les thèmes de la construction, du logement, de la vie, du travail, de la mobilité, des affaires sociales, des écoles ou des clubs, l'opinion des jeunes est une base importante pour d'autres décisions. C'est pourquoi ils attendent avec impatience de discuter avec la population de 14 à 25 ans. Voilà une initiative intéressante qui pourrait inspirer nos élus villois ou val-de-villois.

Posté par jl boehler à 00:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 23 août 2017

Villé - Elzach : les crottes de chiens

Un motif de jumelage original

crotte

De nombreux villois, surtout parmi les seniors, où leur maire a pris la mouche lors de la cérémonie des voeux du Nouvel An pour reprocher à un certain nombre de concitoyens le manque de propreté dû aux trop nombreuses crottes de chien sur les trottoirs et sur le sentier pédestre du Giessen, qui obligent les piétons à faire attention où ils mettent les pieds.

Voilà qu'Elzach rend également attentifs tous les habitants sur les crottes. Mais pas pour les mêmes raisons. La municipalité d'Elzach rend attentif au fait que ces crottes, déposées dans les prés, rendent le foin impropre à la consommation par les animaux domestiques. En effet, ces déjections contiennent des parasites qui se développent ensuite dans les balles d'ensilage. La fermentation dans la température élevée de ces balles, servies comme nourritures au bétail, peut transmettre toutes sortes de maladies. C'est la raison pour laquelle la municipalité d'Elzach a fait poser des panneaux tout au long des chemins ruraux de la commune. Il est conseillé aux propriétaires de chiens de ramasser les crottes dans des sachets.

Posté par jl boehler à 00:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 14 juillet 2017

C'est samedi et dimanche à Elzach

Coupes d'Europe de cyclisme paralympique

paracycling

Samedi et dimanche 15-16, l'élite européenne du cyclisme pour handicapés se retrouvera chez nos jumelés d'Elzach. Parmi les athlètes présents seront présents de nombreux médaillés paralympiques, des pays voisins, avec une forte délégation espagnole, et aussi quelques champions venus des Etats-Unis. Pour les concurrents locaux, la journée s'annonce prometteuse aussi, les sportifs d'Elzach ayant réussi de belles performances le week-end dernier aux Pays-Bas dans une course comptant pour la coupe du monde.

Le programme

paracycling1

Samedi, 15 juillet :

12 h 15 : course contre la montre des tricycles individuels.

14 h 15 : course contre la montre des tandems classe C (18 km sur routes de montagne).

Dimanche, 16 juillet :

- Courses en ligne sur un circuit à travers les rues d'Elzach à partir de 9 h. Le départ de la dernière course (classes C4 et C5) aura lieu à 15 h.

- Remises des prix à la fin des compétitions dans la cour d'école d'Elzach.

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 24 mars 2017

Dans l'Elztal, près de 700 ménages autonomes pour la fourniture d'eau

22 mars : Journée de l'eau pour les Nations-Unies

eauDepuis 1993, le 22 mars est la "journée mondiale de l'eau", journée qui rappelle l'importance de l'accès des populations à l'eau potable et le bon traitement des eaux usées. Chez nos jumelés de la vallée d'Elzach (Elztal), plus de 40 000 abonnés sont reliés au réseau public. Mais 686 ménages ont leur propre système d'approvisionnement en eau potable. 252 puits sont utilisés pour des commerces (maisons de vacances, restaurants) et 434 sont à utilisation privée. La qualité de leau est vérifiée par des contrôles réguliers.

L'eau des sources et des puis a l'inconvénient de varier tout au long de l'année. Certains des résidents sont aussi tributaires de l'approvisionnement par camions-citernes. Le problème des sources et des puits devient d'ailleurs crucial avec le changement climatique, surtout dans les fermes isolées où l'eau sert aussi pour les animaux et pour l'agriculture.

Déjà en 2016, la faible pluviométrie a influé sur le niveau des eaux souterraines. Pour ces ménages dits autonomes, l'alimentation en eau devient de plus en plus critique.

Posté par jl boehler à 00:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :