lundi 2 septembre 2019

L'été au SPD d'Elzach

Six membres locaux honorés pour leur fidélité

SPD

Une fête estivale au SPD à Elzach, c'est l'occasion pour les délégués du parlement fédéral et de l'État, ainsi que le chef de groupe du conseil de district de rendre compte de leurs travaux.

Depuis plus de deux décennies, les membres du "SPD Ortsverein" Elzach profitent de leur fête d’été. Si pendant des années les festivités se déroulaient sur le terrain de sport d'Oberprechtal, cette année on était resté au foyer des footballeurs de Yach.

Il est évident, au sein de la section locale du parti, que les représentants responsables sont présents durant cette journée. Le président, Michael Meier, a particulièrement accueilli la députée Sabine Wölfle, le député Johannes Fechner, membre du Bundestag, ainsi que la conseillère de district Pia Lach. Cette dernière a félicité Meier pour sa performance à l'élection municipale ainsi que la présidence du groupe au conseil de district et lui a offert pour son engagement dans son travail social une décoration florale.

Avec les députés, Michael Meier a pu récompenser certains membres pour leur fidélité au parti social-démocrate (SPD) et les remercier d'un certificat, d'une épinglette et d'un bouquet de fleurs. Carmen Pontiggia, qui a «réussi» lors des élections au conseil local, et Franko Liso, membre du conseil local du SPD et mis à la retraite en raison de son poste d'employé dans la ville, ont été honorés pour dix ans de loyauté. Dix ans, comme Martin Singler.

Sont reconnus comme SPD très actifs, le couple Nicole et Manfred Kubitschek, qui appartiennent déjà à la section  locale depuis 25 ans. Roswitha Bellaire, qui a récemment quitté Pirmasens pour aller vivre avec sa fille dans la Forêt-Noire et qui est également membre de la section, est honorée pour ses 40 ans de membre du SPD. Meier, Wölfle et Fechner ont rendu hommage à sa longue affiliation au parti.

Ce n'est pas encore chez les jumelés du val de Villé qu'on verrait une telle fête des partis. La dernière "fête de la rose du PS" dans la vallée remonte au 13 novembre 1981. L'intégration des partis politiques dans la vie quotidienne n'est pas encore d'actualité de ce côté du Rhin.

Posté par jl boehler à 04:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 13 juin 2019

Weilertal, c'est où ?

Histoire de rues jumelles...

elzach1

Elzach, qui a très récemment fêté son jumelage avec la commune de Telfs, dans le Tyrol autrichien, possède déjà une "Telfer-Strasse". Et au conseil municipal, certains se sont souvenu que le jumelage avec Villé durait depuis bien plus longtemps et n'était toujours pas évoqué par le nom d'une rue. Alors le conseil s'est lancé ! 

1419356564

Oui, mais voilà ! "Une rue de Val de Villé, c'est tout simplement mauvais", avait déclaré un peu plus tôt le bürgermeister Roland Tibi. Et on avait alors évoqué l'idée de la traduction allemande de "Weilertal Road". Mais toujours pas d'unanimité là-dessus : contrairement à Schlettstadt, la ville sœur de Waldkirch, malheureusement, "Weilertal" ne dit presque rien aux Elzachois. Les Alsaciens disent "Val de Villé" ou "Willerdaal", le Elzacher simplement "Villé".

l_cheur

Un court sondage certes non représentatif a révélé: "Weilertal? Hm ... c'est où ? à Weil am Rhein ou à Badenweiler?" Il serait peut-être plus évident d'appeler la rue "Val-de-Villé-Straße"? A Waldkirch, on a bien opté pour la "Schlettstadt-Allee".

Et si on en revenait à des habitudes plus terre à terre ? Lorsque nos jumelés se rencontrent, c'est pour bien manger et bien boire ! Alors, si Elzach avait un jour une "Plataschlacker Gasse" ? Voilà qui aurait de la gueule ! Suite au prochain conseil municipal ... qui se réunit plus souvent que celui de Villé.

Une "Gasse" (ruelle) suffira bien sûr pour accueillir de temps en temps quelques villois qui se rendent à Elzach en covoiturage limité à deux véhicules. Quant à l'Avenue d'Elzach à Villé pour accueilir les bus de Forêt Noire, elle reste à construire.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 7 juin 2019

Lundi de Pentecôte à Elzach : la fête des moulins

Rien ne résiste à la force de l'eau !

moulin

Encore une journée festive et culturelle chez nos jumelés  d'Elzach, comme on en voit trop peu dans la vallée de Villé. C'est ainsi que ce lundi de Pentecôte 10 juin, à l'occasion de la fête allemande des aciéries, les organisateurs de l'Elztal et du Simonswald mettent en avant l'histoire de leurs sept moulins.

Un circuit de visites est prévu avec des présentations d'activités d'autrefois à chaque moulin, pouvant intéresser des plus jeunes aux plus âgés: 

- au Simonswald, le chemin du moulin est réservé à des expositions (lieu de sciage aux moulins de Kronen et du château).

- au moulin du Schwanenhof : divertissements par la chorale du Haslachtal.

- au moulin du Pfaffhaus : moulin à huile.

- au moulin Hammerschmiede (forge) de l'Oberprechtal.

- et ce ne sont là que les plus importants ! Et c'est le Musikverein Trachtenkapelle Siegelau qui fournit la restauration et les boissons. Un chapiteau est prévu en cas d'intempéries.

Une journée récréative et instructive comme on aimerait aussi  en voir chez nous. Au fait, qui sait combien il y avait de moulins à Villé et dans la vallée (bientôt un article à ce sujet sur ce blog)?

Posté par jl boehler à 01:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 23 mai 2019

Encore une grande fête à Elzach et rien à Villé

La "Stadtmusik Elzach" vous invite du 24 au 26 mai !

elzach2

Cette fois encore, la "Stadtmusik" organise son festival devant le décor historique de l'église et des remparts de la ville. Le coup d'envoi du vendredi soir sera marqué par un concert en plein air sur le thème "Rock an der Mauer". Le groupe "Rackets" de Hornberg créera l'ambiance à partir de 20h50.

Le samedi 25 au soir, "Coverband Route 66" proposera le meilleur des divertissements avec un répertoire de la chanson classique aux rock & pop modernes.

Le dimanche 26 est réservé aux cuivres et aux fanfares, et les concerts commenceront à 11h30 avec la "Trachtenkapelle Biederbach", puis le "Musikverein Nimburg-Bottingen", la clique des pompiers de Schiltach , et enfin le groupe traditionnel de Bollschweil qui clôturera la journée à 19h00.

Des invitations seraient arrivées dans les bourgs jumelés d'Elzach à l'intention des populations. Du côté de Villé, on n'en aurait pas vu la couleur. Il est vrai que là, l'état végétatif de la municipalité serait prévu jusqu'en mars 2020.

elzach

122606103_f_3_2_w_932

Posté par jl boehler à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 23 avril 2019

"Naturpark Markt" à Elzach le 28 avril

Le dimanche 28 avril, la ville d'Elzach et le parc naturel du sud de la Forêt-Noire invitent au premier marché des parcs naturels cette année. Le marché commence à 11h et dure jusqu'à 17h.

elzach

Les marchés des parcs naturels sont plus qu'un marché de producteurs ordinaires avec leur gamme de produits régionaux, de délices culinaires et d'artisanat. L'accent est mis sur les spécialités de fromages, le pain au feu de bois, le sirop d'herbes fait maison et bien plus encore. Les visiteurs du marché peuvent obtenir des informations directement des producteurs sur les produits et leur production. Cela leur donne un aperçu du paysage culturel local. 
A 14 heures, il y aura un tournoi Cego dans la salle de sport et des animations musicales. Un programme pour enfants sera organisé tout au long de la journée. L'équipe du parc naturel présente également ses travaux. Des informations sur les animaux sauvages de la Forêt-Noire ou sur les herbes sauvages locales complètent le programme. L’objectif des marchés des parcs naturels est le soutien des entreprises paysannes et de l’artisanat traditionnel.

elzach3Quant à la participation villoise à ce marché dans la commune jumelée, sera-t-elle meilleure qu'en 2011 après un certain "jeu de l'oie" ?

Posté par jl boehler à 09:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 1 mars 2019

La réunion du conseil municipal de Villé sera-t-elle encore reportée ?

Tout ça pour ça !

mairie1

Une nouvelle convocation est affichée à la mairie ! L'ordre du jour a pu être complété, les sujets à aborder ont été travaillés en commission au courant de la semaine, une répétition générale appelée "commission réunie" a eu lieu et le maire a fixé une date quasi-définitive :

Lundi, 4 mars à 20h00 à la mairie ! 

Et même l'ordre du jour a été valablement complété :

1) Comptes administratifs et comptes de gestion 2018 de la commune.

2) Compte administratif et compte de gestion 2018 du lotissement "Pommiers 2" (NB : vu le nombre de terrains vendus, ces comptes devraient être vite arrêtés).

3) Divers.

4) Communications du maire. (NDLR : rencontre avec le président de la république à l'Elysée ? contenu synthétique et transmission des cahiers de doléances ? nouvelles démissions ? défilé carnavalesque en vue à Villé ? PLUi ? parution du prochain bulletin municipal ? comptes-rendus annuels des délégués dans différentes instances comme le syndicat des 26 communes ?, remplacement de la conseillère démissionnaire ?, et pas de prêt-relais hypertoxique à l'horizon ? etc...?).

La réunion est publique, et s'il le faut, durera toute la nuit !

flash

Lors d'une réunion de commission de comcom, le maire de Villé a promis d'inscrire à l'ordre du jour  le problème du stationnement devant le collège ! Même ce point n'est pas inscrit ! On croit rêver !

 

Texte figurant au compte-rendu de commission (présidée par Mr. André Frantz, vice-président) : "Plusieurs personnes présentes demandent s'il est possible de réglementer le stationnement devant le collège afin de l'interdire aux heures de sorties des classes, pour éviter accumulation de véhicules de parents qui attendent leurs enfants, ce qui met en danger les piétons. Mr. André Frantz, maire de Villé, en prend note et va proposer ce sujet au prochain conseil municipal."

- A noter que le maire est seul officier de police, les arrêtés concernant la sécurité relèvent de sa seule compétence et non du conseil municipal.

_____________________________________

Pendant ce temps, nos jumeaux d'Elzach s'amuseront comme des fous.

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 29 janvier 2019

Des élus du Val de Villé à Elzach

Les maires ont visité la coopérative locale de chauffage

Besichtigung_B_rgermeister_Nahw_rme_klein_f_r_Presse

Une délégation de maires alsaciens composée de 40 membres se trouvait dans le district à l'invitation de l'élu du Landrat Hanno Hurth de Emmendingen. Elle a visité plusieurs installations municipales liées au chauffage projets. 

La visite comprenait notamment la coopérative de chauffage urbain d'Elzach. Karl Weber et Nikolaus Dufner, membres du conseil d’administration, ont présenté à la délégation du centre de chauffage d’Elzach un aperçu sur les installations existantes, ainsi que des informations sur le remarquable projet d'extension en cours. 

La délégation comprenait notamment plusieurs maires de la Communauté de Communes de la vallée de Villé, région partenaire de la ville d'Elzach. Il y a 15 ans, la municipalité réfléchissait à un chauffage collectif pour les bâtiments communaux. Occasion de sortir ce dossier du sommeil dans lequel les élus municipaux l'ont plongé ?

Posté par jl boehler à 00:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 14 décembre 2018

Magie de Noël à Elzach

Au Kurpark Oberprechtal

weihnachten

Le marché de l’avent et des artistes à Oberprechtal ouvre les 15 et 16 décembre 2018 aux portes du parc des expositions. 

De nombreux exposants offrent leur savoir-faire à acheter dans le couloir de pause de l'école primaire. Confitures, chocolats, bonnets, écharpes et chaussettes tricotés, vêtements pour enfants, bijoux et décoration de Noël, ou une fiole "à pourcentage élevé" - il y en a pour tous les goûts! 

Les clubs locaux offrent le meilleur pour votre bien-être physique. Les maisons en bois décorées de Noël sur le champ de foire offrent un charme particulier. Rencontrez beaucoup de gens sympas à Feuerzangenbowle, vin chaud et punch pour enfants. Profitez des gaufres, des gâteaux enflammés, des soupes chaudes et bien plus encore, de ce que les clubs locaux offrent à la consommation.

Le marché de l'Avent est encadré musicalement par les élèves du Musikverein et le choeur de l'église catholique de l'Oberprechtal. 

Le dimanche, les hôtes Oberprechtäler vous attendent à la Festhalle avec un déjeuner typique de Baden. Dans l'après-midi, réchauffez-vous avec une tasse de café et un morceau de gâteau dans le hall. 

Pour les plus petits, le "chemin de fer" populaire est prêt à partir. En outre, ils sont autorisés à cuire eux-mêmes le pain populaire près du grand feu. 

Le marché a lieu dans le parc des expositions et dans le hall de pause de l'école primaire d'Oberprechtal. Début : Samedi: 17h00 - Dimanche: 11h00 -

Posté par jl boehler à 04:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 11 novembre 2018

La fin de la guerre 14/18 vue d'Elzach

11 novembre 1918 : fin de l'horreur

elzach

L'Elztal, il y a 100 ans, le 11 novembre 1918. L'horreur était enfin terminée, comme pour tout le monde, y compris les "Elztäler". On ne parlait pourtant pas encore de fin de la guerre, mais de trêve (mais personne n'était dupe). Elle avait duré plus de quatre longues années, cette guerre mondiale, que personne à cette époque n’appelait encore la "Première". Quiconque voit, lit ou compte les nombreux noms sur les monuments commémoratifs de guerre dans les cimetières d'Elz et de Simonswäldertal a une idée de la façon dont cette guerre s'est déroulée.

Les acclamations, comme on en trouve sur certaines photos de jeunes hommes de villes allemandes, et avec des paroles ridicules dans les trains militaires ("En route pour Paris, ça me démange!"), ici, elles dérangent. Dès les premiers jours d'août 1914, peu d'Elztäler se sentaient attirés par cette guerre. On entendait plutôt : "Qui fera tout le travail à la maison? En ce moment, pendant la saison des récoltes?Naturellement, les habitants des zones rurales ont été les premiers à traiter de telles questions. Ils espéraient que le slogan "À Noël, nous serons de retour à la maison!s'appliquerait. Mais il ne s'appliqua ni pour Noël 1914, ni 1915, 1916 ou 1917. Et très rapidement, cette guerre fut une horreur pour tous ceux qui devaient la rejoindre - avec ses nombreuses sordides nouveautés telles que des mitrailleuses, d'énormes armes à feu, des canons, des gaz toxiques -.

elzach2

Le célèbre pasteur Heinrich Hansjakob du Kinzigtal écrivait dans son dernier ouvrage avant son décès en 1916 "Sur des dialogues tenus avec des poissons au fond de la mer". Le titre étrange venait du fait que Hansjakob a imaginé que le poisson de l'Atlantique se demandait probablement pourquoi, à la suite de la guerre, soudainement autant de morts et de navires ont été abattus pour couler au fond de la mer. "Quand, en 1914, à Haslach, j'ai vu les premiers blessés arriver à l'hôpital, les larmes coulaient de mes yeux ..." écrit-il. Ou: "Alors un jour, la femme d'un jeune fermier, mère de cinq enfants, a pleuré avec amertume, son mari est au front depuis le début de la guerre et elle n'a presque personne pour l'aider dans son travail." Après une permission de 15 jours, le père repart, puis ne vient plus. Il est mort et reste loin de chez lui dans une tombe sans nom.

Dans l'Elztal, le nombre de blessés, de mutilés, de disparus et de morts était également important, comme en témoignent les monuments cités et certaines chroniques locales. Un exemple parmi d'autres de Prechtal (= Prechtal avec Oberprechtal): "La guerre a entraîné d'énormes pertes en vies humaines - 95 soldats Prechtäler ne sont pas retournés dans leur pays, ce qui représente près de 5% de la population totale à l'époque ou 10% de la population masculine" (Livre "Prechtal" de Augustin Gutmann / Thomas Steimer).

Le 9 novembre, l'empereur était parti et la République proclamée. La tournure des événements se propagea rapidement. Le 10 novembre déjà, un conseil des travailleurs et des soldats a été formé à Waldkirch. "Die Volkswacht" (journal local de l'époque) a écrit: "Waldkirch a également connu son grand jour dimanche et dès le matin, ce n’était un secret pour personne que le drapeau rouge flotte également 
ici ..." La "nouvelle ère" était là, à Waldkirch et dans le reste de l'Elztal. Mais elle ne pouvait pas guérir la douleur des pertes et des expériences de cette terrible guerre mondiale.

elzach1

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 18 octobre 2018

Prévoir l'école de demain à Elzach

La ville souhaite une concertation ouverte.

elzachÀ Elzach, Prechtal, Oberprechtal et Yach, il existe actuellement cinq écoles avec des écoles élémentaires, la "Werkrealschule" et la "Realschule". Les élèves de 8e et 9e années sont transportés à Winden et aucune école n’est actuellement ouverte à Yach. Le conseil municipal a été chargé d'élaborer un plan de développement visant à façonner le paysage scolaire afin qu'il réponde aux besoins à venir.

La "planification de la planification" a été présentée avec un soi-disant "coup d'envoi" à tous les Elzachois et a été débattue de manière ouverte. «L’objectif ultime est de disposer d’une conception cohérente», souligne le maire Roland Tibi. Assurer cela nécessite une discussion initial. Au cours des dix dernières années, environ un million d'euros ont été consacrés à la rénovation. C'était "l'investissement le plus important pour que l'organisation scolaire puisse être maintenue", explique Tobias Kury, responsable de la construction. Le besoin actuel en entretien immobilier est de plusieurs millions et comprend des mesures très élémentaires telles que la toiture, la modernisation du chauffage ou la protection contre le feu.

En outre, l'élaboration d'un plan est soumise aux demandes des enseignants. Le juridique et la politique ne sont pas de la responsabilitée de la ville, mais des instances de l'éducation. Il est prévisible cependant que le nombre d'écoliers augmentera. Statistiquement, environ 60 enfants supplémentaires  obligent chaque année à prévoir davantage de places dans les crèches et les écoles. Et déjà à présent, il est clair que la précédente garde d’une demi-journée n’est pas suffisante: "Il existe une forte demande pour des heures d’ouverture prolongées et des garderies pour une journée complète", explique Christoph Croin, chef de la direction du bureau, qui décrit la situation dans les jardins d’enfants. "Cette attente se poursuit dans les écoles primaires", poursuit Croin. Les défis sont multiples: Quelles mesures conceptuelles et éducatives devraient être prises? Quelles mesures de construction sont nécessaires pour cela? Ces mesures sont-elles réalisables financièrement? Et surtout: tous les acteurs sont-ils d'accord?

"Nous souhaitons un processus dynamique et extrêmement transparent", a déclaré à plusieurs reprises le maire Tibi. "Il ne faut pas commencer à suspecter que quelque chose soit décidé en secret." Par conséquent, un consultant externe a été mandaté en tant qu'expert indépendant: Gerhard Leon a aidé de nombreuses communautés dans leurs plans de développement et modère désormais l'action prévue à Elzach: Les acteurs suivants se réuniront bientôt pour mettre en doute leurs idées et leurs souhaits: Les écoles avec gestion et collège ainsi que des conseils de parents. Ensuite, il y aura des discussions avec les autorités scolaires et des soirées d’information pour échanger avec les parents. L’administration espère que les plans auront déjà pris forme en janvier / février 2019, que les premières décisions fondamentales peuvent être prises. "Alors ne sera pas encore construit", répond Gerhard Leon à la question du public et explique que le programme est "très sportif", mais "vous pouvez toujours pousser".

Les quelque 100 visiteurs se sont posés de nombreuses questions: Il s’agit avant tout d’informations préliminaires et d’inclusion: comment les informations sur les résultats de la conversation sont-elles transmises aux autres acteurs? Les parents ne devraient-ils pas être impliqués plus tôt? Les conseils locaux devraient être utilisés - ils connaissent la situation sur le terrain. Qu'adviendra-t-il des autres bâtiments qui étaient autrefois utilisés comme écoles et maintenant vides?

Le modérateur Leon prend tout comme une suggestion, suggère un événement supplémentaire et écrit le mot clé "plan de communication" sur un tableau à feuilles. Il demande également aux participants de saisir l'occasion pour écrire leurs souhaits, suggestions et idées sur les tableaux. Parce-qu'il est clair que ce sera une solution de compromis. Mais selon l'expérience de Leon, "le résultat sera acceptable si tout le monde est impliqué". (selon "Badische Zeitung")

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,