lundi 30 avril 2018

RN 59 : des retards comme d'habitude

Il fallait s'y attendre !

rn59

A la lecture de la presse régionale des 29 et 30 avril, on peut estimer que bien naïfs sont ceux qui ont pu croire que le contournement de Châtenois sur la RN59 verrait le début des travaux fin 2017 pour être opérationnel en 2020.

Pendant des années, les retards étaient dûs (voire organisés) à des recours divers en justice. Hélas, après la dernière enquête parcellaire, malgré le projet défini dans la D.U.P. (déclaration d'utilité publique) non respecté, personne ne s'est hasardé à déposer un n-ième recours.

Il a donc fallu en haut lieu trouver un autre subterfuge, avec des travaux préalables de fouilles archéologiques à réaliser en 3 tranches en 2018 et 2019. 

Et comme par hasard, 2020 marquera la fin du Contrat de Projet Etat-Région, contre lequel le président du conseil départemental 67 Frédéric Bierry avait d'ailleurs voté. 

On peut donc s'attendre à une réinscription au futur Contrat de Plan, qui peut-être ne repoussera la réalisation du contournement qu'en 2026, si un autre subterfuge n'est pas trouvé. Et de report en report, nous arriverons peut-être à voir une route digne de ce nom en l'an 2099.

S'il est étonnant que l'AMV ne parle pas des recherches archéologiques, il est encore plus surprenant que la conseillère départementale Mozziconacci, élue (ou nommée ?) dernièrement vice-présidente du comité du massif vosgien, n'en pipe mot.   

Usagers et riverains, continuez à prendre votre mal en patience !

- A relire : Archéologie sur le contournement de Châtenois

squelette

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 25 mars 2018

RN 59 : on avance enfin ?

Des fouilles archéologiques !

fouilles

Enfin des bonnes nouvelles pour la RN 59, du moins pour un contournement de Châtenois (à combien de voies ?), car le tronçon Lièpvre - Val de Villé ne semble toujours pas envisagé.

En effet, la renonciation de l'Etat à l'aéroport de Notre-Dame des Landes libérerait un volet financier pour la RN 59. Merci les zadistes !

Cependant, ne nous réjouissons pas trop tôt. En effet, avant le début des travaux, le pôle archéologique d'Alsace prévoit deux tranches de fouilles pour 2018 et une autre pour 2019. Que cherche-t-on ? des vestiges de petits ponts romains sur l'antique route du sel ? des fondations d'anciens villages médiévaux (Hundswiller ou Gunderswiller) ? ou les plans perdus lors de la préhistoire des premiers projets de la RN 59 ? ou, tout simplement à retarder encore une fois les travaux ? Va savoir !

Et les dernières prises de position des agriculteurs et de l'association "Trajets" ne vont pas simplifier les affaires.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 24 décembre 2017

Il n'y a pas qu'à Châtenois que ça bouchonne !

Complément d'enquête. "Oui, j'aime les bouchons" - 23 nov. 2017 (France 2)

Autoroutes : Le grand bouchon - Documentaire

Côte d'Ivoire • L'autoroute à péage du Nord - Belle sécurité : il manque les glissières !

Humour britannique : Un bouchon sur l'autoroute ? Sortez les instruments !

Il arrive trop vite à un embouteillage sur l'autoroute et s’encastre

Posté par jl boehler à 00:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 25 mai 2017

RN 59 : après l'enquête parcellaire, où en est-on ?

Maintenant, ce sont les élections qui bloquent !

RN59

Il fallait s'y attendre : une enquête publique qui s''est mal passée, que pouvait-on faire ? Avant tout, les élections étant sacrées, il fallait calmer le mécontentement des usagers et des riverains. C'est donc après l'enquête, la DREAL qui a été chargée de calmer la situation en organisant discrètement une réunion avec les propriétaires des terrains et des bâtiments risquant l'expropriation. 

Tout le monde s'était rendu compte que les plans présentés au public étaient flous, voire inexacts. La DREAL a rassuré certains en affirmant qu'aucun bâtiment n'était impacté par l'emprise de la déviation. Quant à la question de donner une garantie écrite, il n'en a pas été question, tout comme il n'est pas à l'ordre du jour de relancer une enquête publique avec des plans précis et exacts. Autrement dit, les propriétaires vont rester très vigilants.

Evidemment, tous les candidats aux législatives vont être interrogés sur leur positionnement concernant ce dossier. Il est urgent de prévoir non seulement le contournement de Châtenois à 2x2 voies tel qu'il est inscrit à la D.U.P.(déclaration d'utilité publique) mais aussi une nouvelle route Val de Villé - Lièpvre, pour le développement des vallées et du Centre-Alsace et pour une sécurité optimale.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 9 mars 2017

RN 59 : Enquête parcellaire

Une enquête ? ou un enterrement 1ère classe du projet routier de la RN 59 ? Lire le communiqué de l'association RN 59 Sécurité.

communique2 

Posté par jl boehler à 10:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 6 mars 2017

Déviation de Châtenois : Enquête parcellaire

Enfin une avancée ?

Le préfet du Bas-Rhin vient de lancer l'enquête parcellaire concernant l'achat des terrains pour la réalisation du projet de contourner Châtenois. Ceux qui croyaient que tout était réglé pour commencer les travaux en sont encore pour leurs frais ! Si les viticulteurs avaient été avertis depuis de longues années, d'autres terrains et immeubles, où les propriétaires n'avaient été en rien informés, sont aussi menacés. Pourquoi ? Qu'est-ce que cela cache-t-il ? La suite du feuilleton qui dure depuis des décennies, dans de prochains messages !

enquete1

enquete2

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 7 janvier 2017

RN 59 Sécurité : assemblée générale

Un nouveau comité se met en place

couarail

L'association RN 59 Sécurité, en sommeil de puis 2010, va reprendre son activité à l'initiative de nouveaux membres. L'assemblée générale aura lieu samedi, 14 janvier à 15 h 00  au bar associatif "Le Couarail" à Rombach-le-Franc (au 67, rue du général de Gaulle). Tous les riverains et usagers de cette route dangereuse du Val d'Argent, du Val de Villé, du Centre-Alsace sont invités.

Ordre du jour

1) Mise en place du nouveau comité. Selon les statuts, le comité peut comprendre jusqu'à 21 membres. 

2) Election du Bureau (président, vice-présidents, secrétaire, trésorier, assesseurs).

3) Les dernières informations concernant l'avancée du dossier RN 59 et les transports collectifs dans nos vallées.

4) Les propositions de l'association.

5) Actions à envisager : distribution de tracts, rencontres avec les élus, manifestations, réunions publiques.

6) Divers

Posté par jl boehler à 18:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 22 novembre 2016

RN 59 : au Conseil Régional, le compte n'y est pas !

Un préfet adepte du copié/collé et un conseiller qui affabule

rn_59

Décidément, il y en a qui connaissent leur sujet. C'est ce qui ressort des délibérations du Conseil Régional du Grand-Est qui était réuni à Metz ce vendredi matin. Il est d'ailleurs étonnant que la question de la RN 59 ait été abordé par le maire de ... Marckolsheim (commune qui ne  se situe pas sur la route citée). On aurait pu penser que le conseiller régional Sitzenstuhl de Sélestat était mieux placé. Mais enfin, passons ... 

Tout d'abord, revenons sur la question posée : "... plusieurs accidents graves". Oui mais voilà, ces accidents graves se situent tous sur le tronçon Lièpvre - Val de Villé, qui n'est pas concerné par le Contrat de Plan Etat/Région 2014 - 2020, alors qu'il était inscrit au contrat Etat/Région 2000/2006. Cela s'appelle du rétro-pédalage.

Quant à la réponse du Préfet, elle est identique à celle de son prédécesseur qui à l'été 2014 avait reçu en catimini ces chers amis d'Alsace-Nature et qui, pour éviter un nouveau recours au tribunal administratif, avait concédé un contournement à 2x1 voie, sans aucun rapport avec la DUP (déclaration d'utilité publique) qu'il venait de signer et sans aucune efficacité au niveau de la sécurité et des nuisances. La leçon a été bien apprise.

Quant au conseiller régional de Sélestat Charles Sitzenstuhl (LR), son attitude est pour le moins étonnante ! Il a dû entendre un bout de la réponse du Préfet, mais la suite de sa publication, on se demande où il l'a cherché. Peut-être dans un rêve correspondant à un sommeil profond ? D'abord, a-t-il bien calculé ? Il parle d'un coût de 60 millions, dont 30 millions payés par l'Etat, et 15 millions par la Région, soit un total de 45 millions. Il manque 15 millions ! 

Mais, les usagers et riverains de la RN 59 ont heureusement l'habitude de ce genre de calcul. Après tout, en 2003, Philippe Richert, alors président du Conseil Général 67) n'a-t-il pas allègrement transféré les fonds alloués au contournement de Châtenois vers celui de Mertzwiller (jonglage tactique qui a permis de ne réaliser aucun de ces deux projets). Et Philippe Richert, aujourd'hui président LR du Conseil Régional serait-il plus crédible ?

Le seul qui pourrait être satisfait des propos de Charles Sitzenstuhl, cela pourrait être le président LR du Conseil Départemental Frédéric Bierry qui n'est plus appelé à cotiser dans ce dossier de rêve. La réalité reste à vérifier lorsque le conseiller régional sélestadien sortira de son sommeil du juste. C'est peut-être là qu'il y aura une bonne nouvelle pour l'Alsace Centrale ? En tous cas, les usagers et riverains de la RN 59 sont comme Saint-Thomas, ils veulent voir pour y croire.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 14 novembre 2016

La RN 59 après la baisse du péage

Un reportage de Télévision du Val d'Argent

rn59

La RN 59 est une des routes les plus accidentogènes d'Alsace, il a fallu un quart de siècle aux pouvoirs publics pour le reconnaître. Nous sommes pourtant aujourd'hui à 103 morts sur cette route depuis 1976 ! Alors, on se mobilise, non pour accélérer la mise en oeuvre des travaux du contournement de Châtenois, mais pour encore faire croire aux usagers et aux riverains que la fin de la galère est proche. Les élus avancent des chiffres ... et ne bougent pas. Ou plutôt, ressortent des projets de moins en moins performants, amputés et risibles. Juste pour faire bonne impression à la télévision, s'attirer quelques louanges qu'ils ne méritent pas et rejeter la faute sur l'autre pour justifier leur propre échec. Quant à la triste réalité, mieux vaut la cacher. 

- A voir : Le bilan routier sur la RN59 depuis la baisse des tarifs du tunnel Maurice Lemaire

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 1 juin 2016

RN 59 : Sitzenstuhl récupère ... un courrier

Le jeune conseiller régional LR semble satisfait,

les usagers et les riverains, non !

sitzenstuhl

J'avais publié sur mon blog en date du 13 février : RN 59 : la récupération politicienne commence . Eh oui ! Et cet élu LR de Sélestat a reçu une réponse digne d'un ministre, une réponse telle que toutes celles qui remplissent mon dossier RN59, une réponse établie par un sous-fifre parisien et signée sans même regarder son contenu par le ministre. Et notre petit conseiller régional du Grand-Est s'empresse de la transmettre à la presse (voir ci-contre, "L'Alsace" du 31/5). Opération "com" réussie, on parle de lui.

Seulement voilà ! la lettre ne contient rien de plus que ce que l'on savait déjà et qui est inscrit dans le CPER (contrat de plan Etat - Région). Rien évidemment sur les accords (secrets ?) entre Philippe Richert, l'Etat et Alsace-Nature sur une limitation du contournement de Châtenois à 2x1 voie qui ne résoudra rien. Mais cela, Charles Sitzenstuhl aurait dû demander à son chef de file LR quand et combien il compte inscrire dans un futur budget de la Région. Voilà qui nous aurait éclairé davantage.

Au lieu de cela, nous apprenons quand même que ce courrier a mis un mois pour parvenir depuis Paris en Alsace. Il est vrai qu'avec ces temps de manifestations et de grèves à propos de la loi travail, le pays tourne au ralenti. A moins que notre cher conseiller ait oublié de lever les courriers arrivés dans sa boîte aux lettres ? Quant à la missive envoyée au même ministre par Marcel Bauer,  vice-président du conseil départemental, maire de Sélestat, les usagers attendent la réponse avec beaucoup de curiosité.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,