dimanche 6 août 2017

Albé, en habit de lumière

Une fête qui précède le prochain Noël à Albé

alb_A noter, que nos  jumeaux d'Elzach ont organisé cette année une fête identique appelée "das Nachtwächtertreffen", avec un défilé des veilleurs de nuit au son de la musique municipale et une fête sur les remparts de la ville. En commun avec Albé, des visites guidées à travers la ville.

139824682_p_590_450

Posté par jl boehler à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 1 avril 2017

Pas de réfugiés, mais des djihadistes !

gendarmerie

Depuis le mois de novembre 2016, les villois espèraient accueillir des réfugiés dans l'ancienne gendarmerie.  6 mois plus tard, le projet semble abandonné. Le bâtiment reste délaissé, comme bien d'autres dans la Vallée (usine FTV, ancienne maison de retraite, et j'en passe).Les volets et les portails restent clos, les parterres ne sont plus fleuris au grand dam du maire de Villé qui voit s'éloigner l'espoir du maire de Villé d'obtenir une troisième fleur et du président de la comcom qui désespère de trouver une solution de reprise de l'ancienne maison de retraite.

Un repreneur enfin !

belmokhtar1

Il y a quelque temps déjà, un repreneur très discret circulait dans le Val de Villé à la recherche de lieux qui pourraient lui convenir. Et des silhouettes curieuses d'aspect rasaient les murs toutes les nuits surtout dans le bourg-centre, où toutes les lumières étaient éteintes. Dans quel but ? Nul ne pouvait le dire, bien que les agents communaux aient été alertés tous les matins par la découverte d'effractions de plus en plus nombreuses.

Finalement, par une source qui tient à rester anonyme, nous avons appris qu'il s'agissait du chef du mouvement djihadiste du Sahel, un certain Bel Mokhtar, donné pour mort depuis de longs mois, mais qui s'était réfugié clandestinement dans le Val de Villé avec une douzaine de ses gardes du corps. Et ils avaient trouvé ce qu'ils voulaient : toute la logistique pour établir un camp d'entraînement.

Une logistique très au point

a_rodrome1

Tout d'abord, les candidats au djihad arrivent par les airs. Certaines nuits le va et vient des avions était incessant du côté de l'aérodrome d'Albéville. Et cette piste, souvent peu fréquentée, voyait certaines nuits arriver un vrai défilé aérien, des hommes sautant des avions dès qu'ils touchaient le sol pour repartir sans même s'arrêter. Ces hommes étaient regroupés dans le hangar jouxtant l'aérodrome avant de partir à pied avec leur équipement vers l'ancienne gendarmerie villoise ou vers l'ancienne maison de retraite.

Les friches agricoles pour terrain d'entraînement

Une fois installés, ces "stagiaires" sont emmenés vers les friches agricoles sur les hauteurs vers Triembach-au-Val ou Albé. Les anciennes mines leur servent également de lieux d'entraînement. Enfin, paraît-il, certains exercices auraient même lieu dans l'immense cour déserte des Filatures & Tissages de Villé (FTV). Et les vestiaires des sportifs villois seraient utilisés pour les douches en fin d'entraînement. Ces djihadistes sans gêne étaient-ils à l'origine des dégradations constatées il y a quelques semaines ?

Et tout cela au nez et à la barbe des autorités locales ! Toujours selon une source discrète, il y aurait déjà eu trois stages depuis le début de l'année ! Certains regretteraient déjà d'avoir protesté contre l'arrivée de réfugiés.

frichesDjihadiste dans les friches viticoles entre Triembach-au-Val et Villé

djihad3Dans la cour des FTV ?

djihad2Après l'entraînement, la douche. Dans les vestiaires des sportifs de Villé ?

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 19 août 2016

Albé, c'est à partir de ce soir

Le programme complet du week-end

albe

Posté par jl boehler à 01:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 15 août 2016

Albé éclairé

Alors que la fête d'été de Villé a vu l'extinction des feux à 1 h du matin dans les faubourgs (décision municipale villoise pour déjouer une attaque terroriste ?) , les habits de lumière d'Albé brilleront trois nuits de suite.

albeVe 19, Sa 20 et Di 21 août 2016 à partir de 18h, visites guidées nocturnes avec rondes du Veilleur de nuit et saynètes de rue.
Animations, démonstration d'anciens métiers, visites de musées, restauration (menu et cuvée du Veilleur), bal.

Animation musicale 

  • Ven 19 : Orchestre du Haut Koenigsbourg
  • Sa 20 : Les Originaler Willerthaler
  • Di 21 : Les Joyeux Steigeois

Posté par jl boehler à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 3 août 2016

Bientôt ...

... à Albé

alb_

Posté par jl boehler à 04:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 31 mai 2016

Avis d'enquête publique

A Albé, le remembrement ne traîne pas

albe12

Repris par la nouvelle municipalité élue en mars 2014, l'avis d'enquête publique a lieu du 7 juin au 12 juillet 2016 ! Les travaux ont été menés au pas de charge (plan d'aménagement foncier agricole et forestier, échanges proposés, étude d'impact, etc...). A noter que l'aménagement global a lieu "avec extension sur la commune de Villé". Autrement dit, la réflexion s'est faite avec l'avis de la commission communale d'aménagement foncier de Villé. Or, celle-ci ne s'est plus réunie depuis 2007 ! Et Villé n'a plus de règlement de boisement depuis 1966 ! Espérons que ce manque  n'entravera pas les travaux très utiles de nos voisins d'Albé !  

albe11

albe22

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

samedi 8 août 2015

Les Willerthaler reviennent

Bientôt à Albé !

Posté par jl boehler à 04:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 16 novembre 2014

CCAF : Albé s'y met aussi !

165_albe

En date du 18/9/2014, le Conseil Général du Bas-Rhin décidait de créer la Commission Communale de Maisonsgoutte d'Aménagement Foncier. J'avais relaté cette décision sur ce blog en date du 15/10/2014.

En date du 25 septembre, le Conseil Général a relancé la CCAF à Albé (suite à la délibération du conseil municipal du 17 juillet).

Et à Villé, chef-lieu de ce qui est encore un canton, où la CCAF a commencé des études en 2006 sans les finir, toujours rien à l'horizon (ce qui s'appelle gaspiller l'argent du contribuable et prendre les bénévoles membres de la commission pour des moins-que-rien). Y a-t-il d'ailleurs encore un conseil municipal à Villé ? Ou la réforme territoriale a-t-elle supprimé la commune de Villé pour la rattacher à Albé ou à Maisonsgoutte ?

Posté par jl boehler à 04:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 17 août 2014

Albé en habits de lumière

10501609_10201665185351445_6344509131471180851_n

Une manifestation qui se développe depuis un quart de siècle !

Posté par jl boehler à 02:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 9 août 2014

Val de Villé, 100% touristique !

France 3 Alsace vient de publier un reportage concernant le VVF d'Albé, géré par "Belambra Les Cigognes". Pas de quoi attirer la clientèle touristique déjà peu gâtée par les intempéries.

vvf

"Des insectes qui grouillent dans les logements, des fuites dans la salle de bain et sur les installations électriques lorsqu'il y a de l'orage : certains clients ont eu la mauvaise surprise de découvrir des installations pour le moins vétustes au club Belambra "Les Cigognes" à Albé". L'une des équipes de journalistes a recueilli ces témoignages de clients du club de vacances. Ceux-ci ont exprimé leur colère : logements vétustes et insalubres !

La direction s'est engagée à les dédommager et à les reloger, prétextant que seule une quinzaine de logements, sur les 130 que compte le centre, n'avaient effectivement pas été rénovés. Ces logements mis en cause ne devraient plus être loués. Pourtant Belambra le fait en toute connaissance de cause, puisque selon leur propre enquête en 2013, 8 clients avaient déclaré leur hébergement "médiocre", et deux autres "horrible". Voici d'ailleurs le commentaire de l'un des vacanciers de l'été dernier, venu en famille au mois d'août : 

"Très décevant, nous y sommes allés sans illusions avec heureusement une promotion mais cela reste très très cher pour les prestations offertes : Logement vétuste, on fait un bond dans les années 70 avec les odeurs ..., vue sur local poubelle, piscine soit disant chauffée .... Même la vue est décevante.
Le personnel est agréable mais pas du métier, même au bar impossible d'avoir la boisson de son choix, mauvaise gestion des stocks, pas de boutique, il faut réserver les viennoiseries la veille ... Les logement ne sont PAS INSONORISEES = IMPOSSIBLE DE DORMIR SI VOUS AVEZ DES VOISINS QUI NE FONT PAS ATTENTION.
Bref très décevant pour ce prix (en promotion , 750 € la semaine !!!), passez votre chemin et louez des gîtes sur place pour moins cher et bien plus accueillants. Nous ne retournerons jamais chez Belambra ce n'est pas pro de proposer des prestations si médiocres. En revanche nous retournerons en Alsace."

Réponse de Belambra, par sa responsable "relations clients" : 

"Nous sommes navrés de savoir que vous avez été déçu de ce séjour et prêtons grande attention à vos remarques. Notre Club d’Albé fait effectivement partie des derniers sites de Belambra Clubs non encore rénovés (ainsi que nous le signalons sur notre site internet et catalogue). Les tarifs sont ainsi adaptés et cette année, ils étaient en baisse tout le mois de juillet et stables (par rapport à l’an dernier) les autres périodes. Nous espérons voir ce projet aboutir prochainement pour vous proposer un nouveau cadre de vacances ainsi que des logements répondant à vos attentes. La piscine était bien chauffée cet été (du 6 juillet au 31 août). Nous nous excusons si nous n’avons pas pu vous servir la boisson de votre choix. Nous faisons, en effet, sur place, de la vente à emporter (pain et viennoiseries) qu’il faut commander la veille. Ce n’est pas un boulanger qui vient : nous cuisons le pain et informons les clients à leur arrivée. C’est une prestation que nous offrons pour vous éviter de faire 5 km tous mes matins, un service apprécié de notre clientèle."

Mais il y a déjà eu des réclamations en 2009 ! "Nous revenons d'un séjour d'une semaine au Belambra d'Albé en Alsace et nous avons été globalement déçus. A part la présence d'un micro ondes je n'ai pas trouvé de changement par rapport aux VVF que je fréquentais avec mes enfants il y a 35 ans! Cette fois nous sommes partis avec ma petite fille et nous avons découvert un site à la limite de la vétusté. Les bungalows de 4 appartements sont les uns sur les autres. A l'intérieur les rideaux n'étaient pas repassés et le mobilier réduit à sa plus simple expression (étagères et trop petit placard).
La salle de bain minuscule et un bac à douche en mauvais état(émail éclaté). De plus la propreté n'étaient pas au rdv, le linge sale des précédents occupants trônait même sur la terrasse à notre arrivée. Enfin les tarifs ne sont pas donnés pour la prestation malgré un remise de 30% (tarif de base semaine 2 pièces 4 personnes: 637€!!) Il ya beaucoup mieux et pas plus cher.... A oublier très vite." Lundi, 13 juillet 2009 à 11 h 11 !
Bref une situation qui dure, pour une société qui a obtenu des élus de la communauté des communes du canton de Villé, la gestion du camping du Giessen "le Campéole" à Bassemberg. Une gestion qui, selon certains commentaires transmis à la direction, ne semble pas être à citer en exemple. On peut se demander comment nos élus cantonaux se préoccupent du tourisme du Val de Villé, dont ils se vantent de faire une priorité pour résorber le chômage.

Posté par jl boehler à 03:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :