mardi 2 octobre 2007

Qui couchera Roger sur sa liste ?

siffer_tof1Bel article dans la presse ce jour : "Nul ne couchera Roger (SIFFER) sur sa liste" ! Même à Villé, où tu es interdit de spectacle , tu ne seras pas sur une liste. Tu m'avais soutenu lors d'une campagne municipale de 1983, mais tu ne m'avais pas porté chance. Il me manquait quelques voix pour être élu ! Ben tant pis, je me suis rattrapé en 2001 après 18 ans de pénitence ! Et aujourd'hui, alors qu'il est de nouveau possible, pas encore tout à fait certain, que je mène une liste (tu l'apprendras certainement les prochains jours), je ne te coucherai pas sur ma liste, je préfère que tu couches mon bulletin dans l'urne !http://jboehler.canalblog.com/archives/2006/06/12/2064756.html#comments et dna0210siffer

Posté par jl boehler à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 5 juin 2007

PRG = Pas remboursée, Gabrielle ?

photosA350_015

La polémique a couru dans la 5ème circonscription du Bas-Rhin (Sélestat - Erstein) à propos de la candidature de la PRG Gabrielle DOMIN, qui, se croyant investie de la mission de rassembler la gauche, avait cru bon de mettre la rose, sigle du parti socialiste, sur ses affiches. Ce qu'évidemment a contesté la candidate du PS Christiane HAMMAN et a abouti à l'obligation faite à Gabrielle DOMIN de retirer la rose de ses affiches et de ses tracts (et ce en plein week-end de la fête des mères !). Autant dire, tout le travail d'impression et de distribution est à refaire. Pour ne pas encombrer les poubelles avec ses premières affiches, Gabrielle DOMIN a eu une idée géniale : elle est allée les coller sur les panneaux de la 6ème circonscription voisine (Molsheim - Villé) où le PRG n'a pas de candidat espérant ainsi quelques voix ? qui en les additionnant aux voix de sa propre circonscription lui feraient atteindre le seuil de 5 % pour être remboursée ? car PRG risque fort de dire pour elle : Pas de remboursement, Gabrielle !

NB : la photo ci-jointe a été prise ce jour à Thanvillé !

Posté par jl boehler à 09:36 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 3 juin 2007

Réunion électorale

iantzen_02_1

Dans le cadre des élections législatives des 10 et 17 juin prochains, la section du PS du Val de Villé organise

une réunion publique

à la Brasserie du Centre, place du marché à Villé

vendredi, 8 juin

à 20 h00

avec la participation

de

Marie-Madeleine IANTZEN, 

conseillère régionale d'Alsace,

Rémi Barillon,

suppléant,

en présence de

Catherine TRAUTMANN,

ancien ministre de la Culture, ancien Maire de Strasbourg, et députée européenne.

Posté par jl boehler à 07:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 24 mai 2007

Y a-t-il des élections législatives dans le Val de Villé ?

00000Les 10 et 17 juin, tout le monde le sait, auront lieu les élections législatives. Mais on peut se demander si notre canton est concerné par ce suffrage. Des panneaux électoraux vides, ou presque, pas le moindre petit candidat de notre canton (pas même un suppléant), et dans la presse (où vient de paraître une page entière sur la circonscription Molsheim - Villé), pas un mot sur le Val de Villé, où pourtant de nombreux problèmes se posent, tels les transports, la disparition du petit commerce dans les villages, le démantèlement du service public, et où d'autres surgissent comme les difficultés de maintenir l'emploi dans le secteur industriel, alors que la presse, ainsi que le député sortant, reprennent le refrain "circonscription au plus faible taux de chômage" au moment même où l'une des entreprises les plus importantes de la vallée voit des plans sociaux mis en place, un dépôt de bilan et l'annonce d'une nouvelle charrette de 60 licenciements. Notre vallée dort-elle du sommeil du juste ?

A lire : dna2405banane 

Posté par jl boehler à 22:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 4 mai 2007

Elections présidentielles (2ème tour)

2conceptions_rectob

2conceptions_verso

Posté par jl boehler à 16:45 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 30 mars 2007

Avec Ségolène Royal

ville

Posté par jl boehler à 14:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 28 mars 2007

Les parrains

tgfhp200aLe Conseil Constitutionnel vient de tirer au sort les parrains des différents candidats au présidentielles. Voici le résultat :

José BOVE : Jean-Pierre PIELA (Breitenbach), Laurent GASS (Fouchy).

Dominique VOYNET : Bernard SCHMITT (Dieffenbach-au-Val).

On ne saura pas si d'autres élus de la vallée ont parrainé un candidat, seuls 500 signataires par candidat ont été tirés au sort. En tous cas, curieux retournements de situation depuis les élections cantonales où 17 maires du canton avaient soutenu le 18ème, candidat UMP sans étiquette !

Posté par jl boehler à 00:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

samedi 3 février 2007

Le découpage Molsheim-Villé : fossile d'une manoeuvre politicienne

0aLes élections législatives approchent, et suivront au mois de juin les présidentielles. Une fois de plus, le val de Villé va voter contre nature dans une circonscription qui ne le concerne guère ! Sa vie administrative, économique et politique est entièrement tournée vers le Centre-Alsace et Sélestat. Et pourtant cela fait un demi-siècle que cela dure, que la population demande son rattachement à Sélestat, que certains élus même le promettent ! Rien n'y fait ! Il faut dire que cette situation découle d'une basse manoeuvre politicienne du début de la 5ème République (1958) qui avait pour but, théoriquement de rééquilibrer deux circonscriptions voisines, et pratiquement de sauver le siège du député-maire MRP de Molsheim Henri Meck ! Alors on a transformé la circonscription Molsheim - Obernai en circonscription Molsheim - Villé !

Qui est Henri Meck ?

Henri Meck (1897 - 1966) est élu député pour la première fois au titre de  l'aile autonomiste EVP (Europäische Volkspartei) de l'UPR (Union Populaire 000Républicaine) le 28 avril 1928 avec 62 % des voix en battant le radical-socialiste Naegelen, après avoir signé dès 1926 le "manifeste du Heimatbund". Il s'est ensuite surtout mis en évidence au début de la guerre de 1939/45 en votant les pleins pouvoirs à Pétain. Après la guerre, il se "refait" une virginité politique en créant le Parti Catholique Alsacien et en rejoignant les rangs du MRP. Il reste cependant un adversaire farouche du frère Médard, qu'il traite régulièrement de "Savonarole du Stephansplatz". Le 22 novembre 1959, il accueille dans sa mairie le général De Gaulle qui visite l'Alsace et  tient des meetings en plein air après son retour au pouvoir. 6000 personnes l'attendent à Molsheim. Même les écoles sont fermées, et les élèves agitent sur son passage des drapeaux bleu-blanc-rouge garnis de la croix de Lorraine. Le député-maire Meck  se doit bien de remercier celui qui avait sauvé son siège à l'Assemblée Nationale au prix du découpage que l'on sait au grand dam de certains gaullistes locaux ! Il meurt en 1966 à Strasbourg pendant l'exercice de son mandat."Son" découpage perdure.

Posté par jl boehler à 20:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 25 janvier 2007

Elections à Elzach

elzachwappenComme dans la France entière, les dimanche 22 avril et 6 mai on votera aussi à Elzach. Non pas pour le Président de la République (bien que jumelée avec Villé, Elzach est en Allemagne) mais pour l'élection du "bürgermeister" (maire). La commune de Elzach regroupe outre la ville elle-même, les localités de Katzenmoos, Prechtal, Oberprechtal et Yach, soit un total de 7 130 habitants. L'élection du maire correspond donc en importance à celle de président de la communauté des communes. Une élection au suffrage universel du président de cette collectivité, en attendant l'élection au suffrage universel de tous les délégués. Voilà qui permettrait plus de démocratie en rendant notre assemblée et ses dirigeants responsables devant le peuple qui aurait l'occasion de débattre des orientations pour notre canton. En tous cas, un exemple à méditer et un sujet à relancer dans le cadre des débats participatifs ?

A lire : Stellenausschreibung

Posté par jl boehler à 06:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 14 janvier 2007

Un député : combien ça coûte ?

d_put_Au mois de juin prochain, vous allez élire votre député. Dans tous les partis la bataille des investitures fait rage. Et pourquoi certains sortants font-ils le forcing pour être réélus ? Voilà en tous cas ce que cela rapporte selon les chiffres que m'a donnés un député :

- Salaire mensuel : 6 897,74 € brut mensuel, soit 5 136,58 € net.

Mais ce n'est pas tout. Il s'ajoute des frais :

- Téléphone : l'assemblée nationale accorde à chaque élu un forfait téléphonique annuel de 6 610 €.

- Informatique : un crédit d'équipement informatique de 15 245 € est versé en une seule fois pour toute la durée du mandat de cinq ans.

- Frais de mandat : les députés perçoivent aussi mensuellement une indemnité de frais de mandats qui s'élève à 6 228 € mensuels, pour financer les déplacements, les travaux d'imprimerie, le courrier, le loyer de la permanence.

- collaborateurs : les attachés parlementaires (en moyenne 3,5 collaborateurs par député) sont rémunérés directement par l'Assemblée Nationale pour un total de 8 877 €/mois. Si le député dépasse ce montant, le supplément est déduit de ses frais de mandat.

Je ne veux pas du tout juger ces montants, il faut donner à chaque élu les moyens de remplir son mandat. Mais cela a le mérite d'être connu et d'être clair. Par contre, il se pose le problème des cumuls de mandats, et des mandats du fait du cumul mal assumés.

Posté par jl boehler à 22:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :