vendredi 23 septembre 2022

Présidentielle au Brésil

Lula maintient son avance sur Bolsonaro dans les sondages

lulaL'ancien président de gauche devance toujours le président sortant dans les intentions de vote, au premier comme au second tour. L'élection présidentielle aura lieu le 2 octobre.

L'ex-président Lutz Inacio Lula da Silva est toujours largement devant son concurrent, le chef de l'Etat sortant Jair Bolsonaro, dans les intentions de vote pour la présidentielle du 2 octobre au Brésil, selon un sondage publié jeudi 15 septembre. Lula, 76 ans, est crédité de 45% des intentions de vote et M. Bolsonaro de 33%, soit un tableau de "stabilité totale" par rapport à l'enquête d'opinion de la semaine précédente (45% contre 34%), a déclaré la directrice de l'institut Datafolha, Luciana Chong, en dévoilant les résultats de ce jeudi, avec une marge d'erreur de 2%.

Lula obtiendrait 54% des voix au second tour

Les autres candidats se partagent les miettes pour ce scrutin qui se présente comme le plus polarisé depuis des décennies au Brésil : Ciro Gomes (centre-gauche) arrive en troisième position avec 8e, devant la centriste Simone Tebet (5%). Le soutien au président d'extrême droite a augmenté ces derniers mois, puisque Jair Bolsonaro accusait un retard de 21 points en mai par rapport au candidat du Parti des travailleurs (PT, gauche).

Pour être élu dès le premier tour, un candidat doit obtenir plus de 50% des suffrages exprimés (c'est-à-dire sans les votes blancs ni nuls). Selon ce critère, Lula obtient pour l'instant 48% des suffrages exprimés. Lors d'un éventuel second tour, l'ex-président (2003-2010) battrait Jair Bolsonaro avec 54% des voix contre 38%. Pour sa dernière enquête, Datafolha a interrogé 5 926 personnes entre les 13 et 15 septembre dans 300 villes du Brésil.

Posté par jl boehler à 03:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 25 juin 2022

Estelle Youssouffa, députée de Mayotte

Estelle Youssouffa, 44 ans, l’ancienne journaliste est élue députée de la première circonscription de Mayotte.

youssoufaEntrée dans l’arène politique pour la première fois cette année, la présidente du collectif des citoyens, a fait une campagne offensive notamment à travers les réseaux sociaux et le porte à porte.

Mars 2018, Mayotte est bloquée du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Le collectif des citoyens, pas encore divisé est en mouvement contre l’insécurité et c’est alors qu’apparait Estelle Youssouffa dans la scène publique mahoraise.

2019, le collectif est divisé en deux. Estelle Youssouffa devient la présidente d'un des collectifs, qui se structure en association.

Les membres du collectif arborent comme symbole un point noir levé et reprennent à leur compte le slogan Ra Hachiri "Nous sommes vigilants", la devise de Mayotte. Le ton est donné.

Estelle Youssouffa va mener une campagne en tenue traditionnelle. Un changement vestimentaire qui l’inscrit dans la droite lignée des combattantes de Mayotte Française.

Action coup de poing et franc-parler sont les méthodes du collectif des citoyens, notamment contre le gouvernement.

En octobre 2019, Emmanuel Macron, le président de la République est en visite à Mayotte.  Toute de blanc vêtue, et drapeau tricolore en cap, elle et son frère ont forcé un cordon de sécurité et se sont faits arrêtés pour troubles à l'ordre publique. Une image qui a va faire le tour des réseaux sociaux.

Estelle Youssouffa maitrise les réseaux sociaux, la communication, c'est son domaine. Ne parlant pas suffisamment bien le shimaoré, la candidate, Estelle Youssouffa n’apparait que vêtue du traditionnel salouva.

Estelle Youssouffa se surnomme "Députée poutou mgowa", pour dire qu’elle ne va pas manquer de piquant à l’assemblée nationale.

Une promesse que sans doute les électeurs ne manqueront de le lui rappeler, en tant que députée de Mayotte. (selon "Franceinfo")

youssoufa1

Posté par jl boehler à 07:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 15 juin 2022

Communiqué de la candidate NUPES

nupesNB : Personnellement je ne voterai pas en choisissant le moins pire des pires. Il reste regrettable dans le système électoral actuel que les abstentions ne soient pas comptabilisées.

Posté par jl boehler à 08:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 14 juin 2022

5ème circonscription du Bas-Rhin

Dans la 5e circonscription du Bas-Rhin, à l'occasion des élections législatives 2022, les électeurs doivent désigner leur représentant à l'Assemblée Nationale. Lors du premier tour, le candidat ENS Charles SITZENSTUHL est majoritaire avec 32,62 % des voix. La deuxième place revient au candidat Rassemblement national Marc WOLFF, qui est crédité de 21,09 % des suffrages exprimés.

Véronique TOULZA (NUPES), avec 16,05 % des votes, Olivier SOHLER (UDI), avec 9,55 %, Sarah WEISS MOESSMER (REG), avec 8,44 %, Daniel WEBER (ECO), avec 2,81 %, et Angelo ERRERA-MULLER (DVD), crédité de 2,16 %, n'obtiennent pas un nombre de suffrages assez élevé pour prendre part au second tour. Il en va de même pour Mélanie ABASSI (Reconquête !), avec 2,11 %, Jean PLUSKOTA (ECO), avec 1,72 % des votes exprimés, Yolande TETART (Divers), avec 1,49 %, Patrick DUTTER (Divers extrême gauche), avec 0,99 %, et Quentin MERTZ (Droite souverainiste), crédité de 0,97 %.

_lections2

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 10 juin 2022

Enfin une réunion digne de ce nom

Cela fait plusieurs fois que j'essaie d'aller à une réunion d'un candidat à Villé. Oui mais, pour me retrouver seul avec un candidat pressé de partir, non merci.

toulza0Alors j'ai été tout heureux de me retrouver avec près d'une quarantaine de personnes (peu de Villé, mais surtout des villages voisins) à écouter le discours très cohérent de la candidate de la NUPES Véronique Toulza, même si son suppléant se présente en shorts, ce qui ne va pas résoudre la crise du textile dans la vallée.

Il est vrai qu'ici, des hommes politiques vieillissants et en shorts on connaît, et ils sont en général plus proches de la droite de la droite que de la gauche. Mais enfin, le jeune Thomas, en écoutant ses paroles, me semble quand même à gauche. Et il semble malgré tout capable d'assurer la relève dans cette circonscription.

Et je me dis surtout qu'avec l'unité de la gauche retrouvée, et avec une telle mobilisation, la gauche peut gagner et secouer le cocotier macronien.

NUPES

toulza3

Posté par jl boehler à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 8 juin 2022

Darmanin désavoué par le Conseil d'Etat

m_lenchon

nupes

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 4 juin 2022

La "une" ne vient pas de la campagne électorale

Décidément, à Villé, rien ne va plus ! Alors que les habitants attendent une campagne électorale qui tarde à démarrer, ce sont les  gendarmes qui créent l'animation notamment dans le quartier dit du  "Petit Liban".

Une vingtaine de policiers sont en effet intervenus pour neutraliser d'horribles terroristes  néonazis, descendants directs de ces fameux "loups noirs" des années 70 et 80 (également originaires pour certains du val de Villé). Un attentat  aurait-il été prévu dans la vallée ? Dans ce cas, le ministre Bruno Le Maire présent ces jours à Steige l'a échappé belle.

Cavaleri

Pendant ce temps un candidat se plaint de vandalisme : quelqu'un a arraché une de ses affiches dans la vallée, à Neubois !!! On croit rêver ! Si toutes les affiches  déchirées donnent lieu à une plainte, les procureurs de la République vont  devoir vider leur poubelle plusieurs fois par jour ! On comprend qu'avec ce genre de réclamations les tribunaux soient surchargés et engorgés.

Mertz

Enfin, au niveau des annonces, le lecteur n'a rien à se mettre sous la dent, mises à part quelques annonces de réunions parues après la date prévue ! Il ne reste finalement que la date de la candidate NUPES qui va permettre d'aller assister à une réunion le jeudi, 9 juin à l'école de Villé !

Toulza

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 1 juin 2022

Un candidat qui "rassemble les énergies"

A Villé, ça gaze pour l'électricité !

gaz__de_barrAngelo Errera-Muller, vous connaissez ? C'est l'un des candidats les plus mystérieux aux prochaines élections législatives.

A Villé il ne devrait pas être inconnu, puisqu'il est administrateur de "Gaz de Barr", fournisseur unique d'électricité depuis deux ans dans la commune ! Une distribution qui s'est faite avec une augmentation significative des factures, envers et contre toutes les annonces du ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire, facilitée par l'absence de tout concurrent.

Et bien sûr, alors que depuis plus de 50 ans les villois ne connaissaient plus les coupures de courant pour absence ou retard de paiement, celles-ci sont devenues nombreuses, même pour des retards de quelques jours, dûs parfois aux retards d'envoi des factures par la société.

Autre explication attendue : Villé est une des rares communes où la concurrence entre fournisseurs n'est pas possible, Gaz de Barr gardant le monopole. Peut-être que notre hypothétique futur député pourra-t-il donner une explication ?

Mais à Villé maintenant ça va gazer, puisque la vallée risque d'avoir bientôt un député électrique, qui rendra visite aux habitants en vélo... électrique évidemment !

NB : ce candidat vient d'annoncer sa réunion publique à Villé : mardi, 17 mai ! salle René Kuder ! Heureux ceux qui ont pu être présents ! Et si nombreux que le candidat prévoit encore une réunion à Bassemberg : jeudi 9 juin (19h – salle du foyer communal).

Posté par jl boehler à 05:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 28 mai 2022

NUPES et pouvoir d'achat

Extrait des DNA du 27/5

NUPES

Des nouvelles de la campagne dans la 5ème circonscription (Sélestat-Erstein)

Décidément, la campagne commence bien timidement, sauf pour "Sitting Bull", le candidat bien assis sur sa chaise ! 

- Ainsi, ce dernier en est déjà à sa deuxième publication distribuée et on ne voit toujours pas venir son programme détaillé. "Tous ensemble" avec Macron, veut-il nous laisser dans l'ignorance ? à moins qu'il l'ait annoncé à la dizaine de personnes présentes lors de son grand meeting à l'école primaire et laïque de Villé ? Mais peut-être ce candidat très sélestadien est-il trop occupé à faire l'unanimité (contre lui ?) au conseil municipal ? (voir l'article des DNA du 27/5 : "Règlement de comptes au conseil municipal" - page "Sélestat" évidemment)

- Autre nouveauté ? Le jour de l'Ascension ne serait-il plus férié ? A voir les boîtes aux lettres remplies de publicité électorale, la question peut se poser. A moins que le facteur, dans la nouvelle loi macronienne, n'ait plus droit au repos des jours fériés ?

- Outre l'inondation des documents vides de Sitting Bull, l'habitant a  pu obtenir un tract du tandem Tétart-Coelsch, autres candidats se disant soutenus par "Ensemble"  (mouvement du président Macron). Deux tandems candidats pour un même soutien : notre président n'hésiterait-il devant rien pour gagner ? Et toujours aucune trace de programme !

- Récupération ? Pour s'attirer quelques voix écolos, Sitting Bull s'est rendu au col de Steige pour soutenir les organisateurs de la célèbre course de côte ! Merci pour l'essence pas chère et la pollution planétaire !

- Notons aussi une curiosité : un ancien habitant du val de Villé, aujourd'hui domicilié à Sélestat, a créé la polémique à l'extrême-droite : n'étant prévu "que" comme suppléant chez les "zemouriens", il a changé de camp et s'est autotitularisé chez quelques "souverainistes" de la tendance de ce Dupont-Aignan que Marine Lepen envisageait de nommer premier ministre en 2017. Pas de quoi se faire rembourser une campagne... ou même d'en faire tout un fromage chez le préfet sur son degré d'appartenance à l'extrême-droite.

l_gislativesNB : une réunion publique d'information avec les candidats de NUPES Véronique Toulza et Thomas Benoît aura lieu jeudi, 9 juin à 19h00 à l'école primaire de Villé (salle festive). NUPES regroupe les partis de gauche LFI, EELV, PC, PS.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,