vendredi 28 septembre 2018

Réunions publiques du PLUi

Enfin ? 

PLUi5

Deux mois de retard pris par la procédure du PLUi (plan local d'urbanisme intercommunal) qui, à Villé, devrait remplacer le POS (plan d'occupation des sols) dans un délai très rapproché ! Le tout pour une sombre histoire de remarques émises par des Personnes Publiques Associées !

A Villé, un Conseil Municipal a été consacré à trois points du PLUi, un point c'est tout (dont deux à des lotissements). Nettement insuffisant ! Et l'on ne sait toujours pas si le conseil municipal approuve les points abordés (ou sabordés ?)

En tous cas, la date du 12 novembre (à 20 h) est retenue. Pas sûr que le lendemain du centenaire de l'armistice de la 1ère guerre mondiale, ce sera la fin des batailles pour le PLUi. Et espérons qu'à Villé, le ComcomInfo qui invite à la réunion ne sera pas que distribué à partir du 13 novembre ! Veillez-y pour une fois, Monsieur le Maire !

PLUi

Posté par jl boehler à 00:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 15 septembre 2018

Cela se passe dans le Val de Villé, à Lalaye

Une "bourse" pour les enfants 

Lalaye

Posté par jl boehler à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 7 septembre 2018

Réunions publiques reportées !

Le PLUi n'est pas prêt ! A avoir suivi la réunion du conseil municipal de Villé réservée à ce seul sujet, rien d'étonnant. Il risque même de ne pas l'être avant la Saint-Glinglin. J'avais promis d'aller à cette réunion où le maire de Villé ne pourra pas me couper la parole. J'attends avec impatience la nouvelle date.(ci-dessous : annonce dans la presse - DNA du 6/9/2018)

plui1

Posté par jl boehler à 01:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 5 septembre 2018

Pistes cyclables dans la vallée de Villé

Convocations à retardement pour un collectif trié sur le volet ?

pistes4

Lors d'une AG réunissant 120 personnes au mois de juin, un "collectif" s'était engagé à réunir pendant l'été "toutes les bonnes volontés" pour faire avancer le dossier des pistes cyclables, dossier confié au niveau de la comcom au maire de Villé, qui ne progressait guère. Pendant tout l'été j'ai attendu les invitations aux réunions de travail auxquelles je m'étais inscrit. Surtout, qu'en AG, mon intervention avait été particulièrement applaudie, quand bien même un dirigeant avait tenté de me couper la parole. Et voilà que mardi, 4 septembre à 18h33 je reçois un mail d'invitation à une réunion finale fixée le même jour à Maisonsgoutte à 19h30 ! Méthode bien valdevilloise pour éliminer des réunions ceux qu'on ne souhaite pas y voir, tout en prétendant les avoir invités. Un simple couac ? Il y a longtemps que je n'y crois plus. Quant à faire avancer un dossier avec quelques bien-pensants triés sur le volet, laissez-moi rire !

pistes

Posté par jl boehler à 00:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 16 août 2018

Albé en habits de lumière

Petit rappel

alb_

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 9 août 2018

PLUi : Gendarmerie de Villé

Histoire et petites histoires de 1945 à nos jours !

gendarmerie

Dès la fin de la guerre, la gendarmerie s'est installée dans un immeuble de la place du marché (à droite derrière le tilleul sur la photo ci-contre). Elle y passé quelques années jusqu'à la construction de la nouvelle gendarmerie sur la route de Bassemberg. Mais l'ancien bâtiment eut encore quelques jours heureux comme école (cours complémentaire, ancêtre du collège). Démoli vers 1960, il a laissé la place au très fleuri "square Kuder".

Un demi-siècle sur la "route de Bassemberg"

Avant sa construction déjà, la polémique enfla. Les terrains devant servir à la gendarmerie faisaient partie du lotissement communal de la forêt et ont été vendus à des gens souhaitant construire leur maison à Villé. Motif avait été pris que ces terrains avaient été minés à la libération, devaient être déminés et n'étaient pas aptes à être constructibles pour des particuliers. Bien sûr, les intéressés à la construction de leur maison ont été priés de "déguerpir". Un peu à la manière "coloniale". 

vill_Bien sûr, l'expropriation fut plus étendue que la simple construction de la gendarmerie. L'Etat avait vu large : chaque gendarme a eu droit à un jardin... rarement cultivé, souvent en friches (voir photo ci-dessus).

Quant au feuilleton des tractations pour un terrain pour une nouvelle gendarmerie, il n'y a qu'à revoir les articles de ce blog à ce sujet. Rappelons la fin de l'histoire : la SIBAR (société immobilière du Bas-Rhin) achète pour une bouchée de pain le terrain près de l'atelier municipal, terrain prévu pour une salle des fêtes ! Merci, à la SIBAR et au maire de Villé qui a accepté malgré un vote où il était minoritaire au conseil municipal. Les autorités départementales s'étaient engagées à maintenir la gendarmerie de Villé ! Résultat : les valdevillois doivent la plupart du temps se rendre à Sélestat pour porter plainte !

Et maintenant que "la gendarmerie" est citée au PLUi ? Que va-t-il encore se passer ? L'ancienne gendarmerie sera-t-elle enfin ouverte à des réfugiés ? Et la nouvelle, subira-t-elle le même sort que l'ancienne ?

PLUiExtrait du PLUi de la vallée de Villé

  • Prochain épisode PLUi : la friche de l'ancienne maison de retraite.

Posté par jl boehler à 00:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 6 août 2018

Camping dans le Val de Villé

Campéole Le Giessen à Bassemberg en Alsace

Situé au cœur de l'Alsace, au pied du massif des Vosges, le camping Le Giessen est le point de départ idéal pour rayonner dans toute la région et profiter de ses nombreuses richesses : Colmar et sa Petite Venise, la route des vins d'Alsace, Strasbourg et sa cathédrale. Le Parc Naturel Régional du Ballon des Vosges à proximité offre également des paysages sauvages et préservés. Sur place, une petite rivière traverse le camping et lui confère un charme très naturel. Le camping donne accès au complexe aquatique attenant avec des bassins couverts et découverts ainsi qu'un toboggan et un jacuzzi. Camping de charme, Le Giessen propose des emplacements spacieux pour tente, caravane ou camping-car ainsi que des mobil-homes, des chalets ou des bungalows toilés. Les enfants peuvent profiter du club enfants, de l'aire de jeux ou de la structure gonflable, et des animations assurent une ambiance festive et conviviale en saison. Le camping Le Giessen  idéal pour des vacances authentiques et gourmandes combinant détente, gastronomie et visites culturelles !

1680_acces_direct_camping_le_giessen_bassemberg_alsace_5338_1680x790

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 1 août 2018

Soirée guinguette

Place du marché à Villé

Affiche_Web_du_03

Posté par jl boehler à 09:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 29 juillet 2018

Bientôt de nouveau à Albé ...

... toujours en habits de lumière

alb_1

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 17 juillet 2018

PLUi et aires de stationnement au bourg-centre

C'est quoi, cette cacophonie ?

parkingDans les documents du PLUi, l'orientation concernant les aires de stationnement de Villé est pourtant claire et adoptée par tous les élus de la comcom de la vallée. Alors, où sont les problèmes ?

 1) Les rapports municipalité - comcom !

DSCF0536

Et là, il faut revenir à la situation du Super-U en 2002. Les locaux (maison Choiseul-Meuse, bureaux, halll de vente et le parking) appartenaient à la société Valvil-Services, émanation de l'ancienne coopérative ouvrière des FTV (Filatures et Tissages de Villé). En cas de dissolution de cette société, les biens immobiliers et financiers auraient pu revenir à la commune de Villé, et cette solution aurait été acquise à l'amiable si le maire de Villé, mal conseillé par des personnes extérieures au conseil municipal, n'avait menacé les dirigeants de la société d'actions en justice. Ceux-ci ont pris la mouche et tout légué à la comcom.

Mais l'affaire ne s'arrête pas là. La municipalité de Villé ayant souhaité la création d'un parking, la comcom a proposé la signature d'une convention de mise à disposition des terrains. Malgré les accords intervenus, la commune n'a toujours pas signé cette convention.

DSCF0542

Et pendant ce temps, le terrain n'est entretenu par personne, ne comprend que des nids-de-poules, des arbustes et des déchets jamais ramassés.

Rajoutons à tout cela les incohérences : le maire de Villé accepte par ses votes la mise en place d'une aire pour camping-cars, ne parle plus de stationnement des voitures, et laisse même courir le bruit de l'aménagement d'un marché couvert. Il s'agit là de non-choix, alors que le rôle d'un élu est de faire des choix.

Alors, PLUi ou pas, la situation risque de péricliter encore longtemps. D'ailleurs pour accueillir des camping-cars, il faudrait déjà nettoyer et viabiliser le terrain (électricité, eau, etc...) avec quelles finances ?

2) L'ancien parking "Signalux"

DSCF0549

Là aussi, il y a à redire. Rappelons l'histoire, même si elle est ancienne. Elle date de l'arrivée à Villé de la famille Gallone et de leur entreprise Signalux, qui s'est faite après des tractations avec l'ancien maire Lucien Herrbach. L'une des exigences de Signalux était l'aménagement du parking devant l'entreprise. Ce qui fut fait,  contre une création immédiate de 60 emplois qui devinrent bien plus par la suite.

DSCF0548

L'entreprise Signalux ayant disparu, ce parking sert surtout aux riverains, aux clients des magasins et de la supérette voisine. L'aire n'est évidemment pas prête à n'accueillir que des camping-cars. A voir les panneaux d'interdiction, on peut même imaginer que la commune ne le souhaite pas. Alors là aussi, il s'agirait de clarifier les idées.

Et au fait ? a-t-on consulté les entreprises installées dans les anciens locaux Signalux ? Là aussi, tout semble loin d'être réglé.

Bientôt sur ce blog : PLUi et feuilleton de l'ancienne gendarmerie !

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,