dimanche 16 juin 2019

50 ans de collège à Villé

Le collège est une institution relevant du département. Aussi est-il heureux que le président ait été présent aux festivités, notamment pour la partie officielle de mise en terre d'une capsule temporelle.

coll_ge2

Il s'en est d'ailleurs félicité sur sa page facebook : "Le collège de Villé est une fierté pour le Département. Je suis heureux de venir y célébrer les 50 ans! Un établissement reconnu pour sa réussite éducative. L'occasion aussi d'enterrer une capsule temporelle qui ne sera déterrée qu'en 2069 ! Les élèves d'aujourd'hui ont voulu s'adresser aux élèves de demain avec de nombreux objets ! (maillot du Racing, DNA du jour, téléphone portable et nombreuse lettres...) ! Bravo à la Principale, Mme Baumann et toute son équipe !"

Il y a quelques années, les absences de la conseillère départementale de céans et du maire du bourg-centre auraient été ressenties comme un crime de lèse-majesté. Aujourd'hui ces manquements ne font plus que sourire. On a évité la récupération politicienne.

coll_ge

coll_ge1

coll_ge3

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 2 juin 2019

Fête montagnarde ...

... sur les hauteurs du Val de Villé

honel

Posté par jl boehler à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 15 mai 2019

Nouvelle absence de notre conseillère départementale

Avons-nous encore besoin d'une élue à Strasbourg ? La question se pose, car la vallée de Villé obtient malgré tout les finances souhaitées ! Voir les extraits des PV du 6 mai :

Projet éducatif global

CD3

CD4

Terrain synthétique

CD5

CD6

balayeuse2

Et pendant ce temps, la population de la vallée et surtout ses élus sont informés par notre conseillère-fantôme de l'obtention de quelques miettes, ou comme le dit si bien une élue rencontrée,  de quelques balais, seaux et serpillères au bourg-centre. Cependant, les finances y étant exsangues, un agent balayeur parti à la retraite n'a pas pu être remplacé et même les ustensiles deviennent inutiles.

Quant au périscolaire prévu à Villé pour la Saint-Glinglin, les élèves pourront toujours aller pique-niquer du côté du Klosterwald et de son aire de jeu !

CD1

CD2

Posté par jl boehler à 01:44 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 7 mai 2019

Pistes cyclables : Alsace-Nature en gros sabots !

Une chapelle qui ne représente qu'elle-même !

jaeger2

Ah décidément ! En cette période préélectorale de municipales prévues en mars 2020, certains font feu de tous bois ! Et tout ce qui peut servir, sert : Alsace Nature, commissions de la comcom de la vallée de Villé, conseil de développement (PETR) du Centre-Alsace, Natura 2000, le SAGE, les collectifs ou associations (Véloval ou Trajets), etc... Partout c'est la même chapelle qui prétend représenter la vallée de Villé, alors qu'elle ne représente qu'elle-même.

Cette "surreprésentation" cache en fait une opposition systématique à tout, comme le démontre Alsace-Nature spécialiste des recours aux tribunaux à propos des routes. Et n'oublions pas que ces activités judiciaires contre les pouvoirs publics sont financées par le contribuable, ce qui est un comble (Alsace-Nature est en effet "reconnue d'utilité publique").

Le résultat est simple : un retard important dans l'aménagement de pistes cyclables dans notre beau val de Villé. Il n'y a qu'à voir les conflits passés qui ont bloqué les projets (Bassemberg, Saint-Martin, etc...) Et il est si facile de dire qu'on est "pour", tout en manoeuvrant "contre" (le tout avec un brin de démagogie en louant le travail de l'un ou l'autre collectif).

Ainsi, ils (ou "il" ?) s'opposent (tout en se réfugiant derrière la "police de l'eau")  à des pistes longeant le Giessen ! Ils préfèrent le passage de ces pistes en plein dans les prés et les champs ! Voilà qui va très certainement intéresser les agriculteurs qui ont déjà beaucoup de difficultés pour survivre dans la vallée ! Le tout, pour préserver quelques papillons dont le commun des mortels a déjà oublié le nom. Et le tout aussi au détriment du développement économique.

Que nos champions de l'activisme ne s'intéressent-ils pas aux friches industrielles de la vallée (par exemple les FTV qui sont loin d'être dépolluées et dont les écoulements vont encore dans le Giessen), aux friches administratives (comme les anciennes gendarmerie et maison de retraite) et évidemment aussi aux friches agricoles dont la surface augmente régulièrement ?

piste1

Posté par jl boehler à 08:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 11 avril 2019

Humour dans la vallée : "Lach a Scholla" !

Lettre au président Macron : la co-signature du maire de Villé !

signature

Décidément, à Villé, on ne fait rien comme ailleurs. Le Maire de Sélestat, grand ami du maire André Frantz, toujours aussi mécontent de la nomination à l'hôpital de Sélestat par l'ARS d'un directeur qui ne lui convient pas, a rappelé à la rescousse quelques-uns de ses collègues de la circonscription pour écrire au président de la république (rien que ça !) à ce propos. Sans vouloir revenir sur ce sujet évoqué sur ce blog le 28 mars dernier, imaginons quand même ce que cela serait si c'étaient les maires qui désignaient les fonctionnaires dans les établissements de leur commune. Je crois que je n'aurais jamais exercé à Villé.

Revenons quand même sur la signature du maire Frantz et sur ses attributions ! Il se dit "Président de l'Amicale Cantonale", même si celle-ci est à l'état de mort cérébrale depuis qu'il la dirige.

On sait qu'il est président de l'amicale de la vallée. Mais lui, il ne sait pas que le Val de Villé n'est plus un canton. Qui plus est, il parle des "Maires de Villé". On est déjà mal servi avec celui qu'on a, qu'est-ce que ce serait si le contribuable devait payer plusieurs maires ? Pourvu qu'on n'arrive pas à la situation du Venezuela qui n'a que deux présidents...

Le 50ème anniversaire du collège de Villé serait une fête d'Alsace-Nature !

Depuis quelques jours, le programme "événementiel" de l'association Alsace-Nature (paru sur facebook notamment) comprend deux dates à prévoir dans la vallée de Villé :

- le 4 mai : le printemps de Bassemberg (tous les corbeaux du village sont-ils des amis d'Alsace-Nature qui se bat pour la défense de leurs nids ?)

- le 15 juin : le 50ème anniversaire du collège de Villé. lui aussi organisé et soutenu par Alsace-Nature ? ou quelqu'un veut-il "récupérer" cet événement qui concerne surtout les enseignants, les élèves et leurs parents, et les élus ? Après avoir eu "zéro participants inscrits" à leur réunion de Ste-Marie-aux-Mines concernant la déviation de Châtenois, Il faut bien se rattraper comme on peut. Surtout si l'un des dirigeants ambitionnait de devenir maire d'un village de la vallée en 2020 ?

Mais peut-être vont-ils aussi déposer un recours au tribunal administratif contre la construction de ce collège, édifié après la guerre sur d'anciens jardins et vergers ? Peut-être obtiendront-ils même la démolition des bâtiments, ce qui ne serait pas pour déplaire à quelques jeunes cancres de fond de classe.

Enfin notons que toutes ces festivités seraient ravitaillées par l'excellent vin de montagne d'Albé. Le fournisseur (lui aussi membre d'Alsace-Nature ?) doit être le seul ravi de la publicité (gratuite ?) qui lui est faite à l'occasion de sa journée "portes ouvertes".

- Voir ci-dessous la copie d'écran de la page facebook d'Alsace-Nature (page supprimée par leur auteur après la parution de ce message) : 

alsacenature

Posté par jl boehler à 03:56 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 24 mars 2019

Opération "chaudière gratuite"

invit1

invit2

Posté par jl boehler à 06:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 22 mars 2019

En vert et contre tout !

 Un obstacle aux pistes cyclables : le cuivré des marais !

piste_cyclable

L'affaire était bien lancée ! Le 20 janvier dernier, la commission "transports - circulation douce" de la comcom de la vallée de Villé, présidée par le maire de Villé relayé très efficacement par le président Riebel, décidait enfin de lancer le projet des pistes cyclables. Un "atelier participatif" a même été créé et un montant de 80.000 € prévu pour les acquisitions foncières et éventuels premiers travaux.

C'était sans compter sur le représentant de Thanvillé, par ailleurs membre du comité de l'association écologiste Alsace-Nature, qui tient à faire savoir aux participants à la réunion de commission de la comcom du 20 mars où il a brillé par son absence, qu'il n'est pas favorable au passage de la piste Saint-Maurice - Zone Industrielle par la zone alluviale, tout comme il s'oppose au tracé Honcourt - Maisonsgoutte, le tout pour des raisons environnementales. Sur ces tracés, semble-t-il, les futurs cyclistes risquent de déranger un sympathique papillon appelé "cuivré des marais".

Et l'affaire ne risque-t-elle pas de se terminer au tribunal administratif, un peu comme le dossier de la RN59 et du contournement de Châtenois, où le même responsable a fait compter par un huissier de justice les orchidées menacées de destruction ?  A quand le comptage judiciaire des papillons sur le ban du président-maire écologiste de Saint-Maurice ?

cuivr_

Posté par jl boehler à 02:16 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 14 février 2019

AFUA de Saint-Maurice : un nouveau "Schmissberg" ?

Juste avant le PLUi, que cache cette modification du PLU ?

afua

A Villé, tout le monde se rappelle de cette sombre "affaire du Schmissberg" qui a fait polémique il y a une quinzaine d'années, une AFUA (association foncière urbaine autorisée) qui n'a jamais vu le jour, qui a brassé beaucoup de vent, et qui resurgit à l'occasion du PLUi.

A Saint-Maurice, fief du président de notre comcom, les mêmes causes vont-elles provoquer les mêmes effets ? Toujours est-il qu'une procédure administrative d'enquête publique de modification du PLU a été lancée.

aaa

aaa1

aaa2Et déjà, les riverains s'inquiètent : en effet, il est question de démarrer un lotissement privé (AFUA) sur une surface de terres agricoles régulièrement entretenues (prés de fauche) de 2,52 hectares avec, à la clé, la construction de 25 maisons individuelles. Et on ne sait pas  quels sont les initiateurs privés de ce projet !

Les habitants de Saint-Maurice se posent aussi la question de la situation de l'habitat de la commune ou de savoir si les 25 parcelles trouveront acquéreurs. Et les infrastructures municipales supporteront l'ajout d'un tel quartier (voies d'accès, trottoirs, école, réseaux divers, etc...). Et qu'en est-il de la circulation, du bruit, de la pollution dans les petites rues d'accès au nouveau quartier ?

Les habitants concernés semblent prêts à créer un collectif pour s'opposer à ce projet qu'ils considèrent comme irraisonné.

Une AFUA: résumé en différents points !

b1

b2

b3

b4

Ci-dessous : St-Maurice, la modification de zonage proposée.

plan

Posté par jl boehler à 00:33 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 23 janvier 2019

Conseil départemental : sans blagues ?

La comcom va payer pour la bibliothèque départementale.

Depuis deux mois, les conseillers départementaux de notre nouveau canton de Mutzig/Villé publient les montants des "aides" accordées dans leur circonscription électorale. Ils oublient de dire ce qu'ils facturent à notre vallée ! Et tous, y compris nos deux représentants, ont voté cette dépense en réunion plénière. On croit rêver ! Le tout sous prétexte de participation "culturelle" alors que les mêmes conseillers départementaux suppriment les mêmes aides culturelles aux voyages scolaires au collège !  Du grand "n'importe quoi" !

Mais peut-être quelques voix vont-elles s'élever du côté de la comcom ? On peut toujours espérer.

* Ci-dessous : extrait des délibérations du CD du 13/12/2018 !

biblioth_que

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 7 décembre 2018

Au conseil municipal de Breitenbach

Une motion à propos des compteurs Linky

linky

 Plusieurs concitoyens ont interpellé le Maire et les conseillers municipaux quant à l’installation de compteurs Linky notamment aux motifs que le déploiement de ces compteurs :

  • a été décidé sans consultation préalable du public et sans que le consentement des personnes ne soit ni sollicité ni recueilli
  • s’effectue sans que les exigences de la CNIL ne soient strictement respectées

Le Maire rappelle les deux réunions publiques organisées par les opposants à l’installation de compteurs Linky (Espace Socio Culturel de Breitenbach le 11.10.18, Vivarium à Villé le 08.11.18) et propose aux conseillers d’échanger sur ce sujet, qui est polémique, avant de se positionner sur la motion présentée.

Les échanges portent sur :

  • la facilitation de production d’énergies décentralisées
  • la dangerosité des nouveaux compteurs notamment au regard des ondes émises
  • les risques d’intrusion dans la vie privée
  • le refus d’entrer dans une propriété privée
  • les économies d’énergie et les économies financières potentiellement réalisables
  • la durabilité des nouveaux compteurs
  • le déploiement dans d’autres pays
  • le coût de revient et la part payée par le consommateur
  • l’imposition de ce déploiement sans débat public préalable et sans le consentement des citoyens
  • les coûts futurs de relevé de compteur en cas de refus du compteur Linky
  • l’utilité d’une délibération qui sera annulée par le contrôle de légalité

Après ces échanges, le Maire propose aux conseillers un vote à bulletins secrets sur les trois questions posées :

  • le Conseil accepte-t’il le déclassement obligatoire des compteurs existants ?
  • le Maire doit-il interpeller la CNIL avant déploiement des nouveaux compteurs et suspendre celui-ci dans l’attente de la réponse ?
  • le Maire doit-il règlementer le déroulement des opérations de déploiement du compteur Linky sur le territoire de la commune ?

Après vote, le Conseil Municipal décide :

  • de ne pas accepter le déclassement obligatoire des compteurs existants (9 voix contre, 2 voix pour)
  • d’interpeller la CNIL (8 voix pour, 4 voix contre)
  • de ne pas règlementer le déroulement des opérations (5 voix pour, 6 voix contre)

Le Maire indique que ce vote -notamment le 1er point- met la commune en position délicate et qu’il prendra les attaches nécessaires pour suite à donner.

Posté par jl boehler à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,