jeudi 11 août 2016

Essais nucléaires dans le Pacifique

La France accusée de crime contre l'humanité

mururoa

Selon une informatipn de l'AFP, l'Eglise protestante Maohi, qui regroupe les protestants de Polynésie française, va attaquer la France pour crimes contre l'humanité, en raison des conséquences des essais nucléaires dans l'archipel, a-t-elle annoncé à Tahiti en conclusion de son 132ème synode.

"Pour toutes les conséquences des essais nucléaires, et pour son mépris face à toutes les maladies endurées par les Polynésiens, l'Eglise protestante Maohi a décidé de porter plainte contre l'Etat français au tribunal de La Haye", a annoncé dimanche devant les fidèles Céline Hoiore, la secrétaire générale de cette église. Cette plainte doit aussi être présentée à l'ONU.

Les Polynésiens sont presque tous chrétiens, répartis dans de nombreuses églises, mais protestants et catholiques sont majoritaires. La puissante église protestante prend régulièrement des positions à connotation politique et s'est déjà opposée aux essais nucléaires. Avec cette plainte, elle durcit le ton.

Le principal opposant politique aux essais nucléaires, Oscar Temaru, a salué une décision "historique". "C'est un crime contre l'humanité parce que les essais nucléaires français nous ont été imposés, il y a eu des morts, et il y aura encore les générations futures qui vont souffrir de ces essais nucléaires" a déclaré le leader indépendantiste à la presse locale.

Le président de l'Eglise protestante Maohi a exprimé un point de vue similaire, le soir même sur la chaîne locale TNTV : "Ce n'est pas une histoire passée, c'est une histoire qui va durer des milliers d'années".

"Nous allons aller exposer notre division face aux Nations-Unies, je pense qu'il faut d'abord nous mettre tous d'accord, et nous serons alors plus forts", a au contraire estimé l'ancien président autonomiste Gaston Flosse, qui a défendu les essais lorsqu'il était au pouvoir.

Les Polynésiens demandent l'indemnisation des patients touchés par des maladies radio-induites, la pérennisation de la dette nucléaire (un versement de l'Etat qui a baissé à plusieurs reprises depuis la fin des essais), ou encore la création d'un mémorial. Le Président François Hollande s'était engagé à accéder à ces requêtes lors de sa venue à Papeete en février.

Alain Juppé, venu fin juillet en Polynésie, a également pris des engagements en ce sens, dans l'hypothèse où il accéderait au pouvoir.

L'association 193 (en référence aux 193 essais nucléaires réalisés en Polynésie française entre 1966 et 1996) assure avoir recueilli plus de 45.000 signatures, dans une collectivité qui compte environ 190.000 électeurs, pour demander l'organisation d'un référendum local sur la question nucléaire. 

Polynésie: Hollande reconnaît "l’impact" des essais nucléaires, insuffisant pour les associations

Moruroa, Fangataufa.

C'est un hommage à toutes et tous touchés par le nucléaire en général. Mais aussi ce son, sur des images originales de mon "camion", présent avec moi, Jean-Paul Vimare, à Fangataufa ce jour de 1975. C'est notre seule récompense, celle de nos gamins atteints de maladies radio-induites de nos veuves qui pleurent, de nos camarades "chimio-thérapirisés". "Morts pour la France dans l’indifférence générale". N'oubliez jamais que des hommes ont été envoyés de force sur les centres de tirs. Pas moi j'étais "volontaire". Je savais sans plus, mais pour les conséquences NON!! Je ne peux plus me réfugier derrière "Jeune et Innocent". Coupable? Victime? C'était comme ça! Internet n'existait pas! Avions nous le choix? Nous les sans grades? NON! D'autres l'auraient fait à notre place.

Posté par jl boehler à 00:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 10 août 2016

Marché de montagne à Belmont

Dimanche 14 août. Un marché de montagne est organisé au Champ du Feu - La Serva, de 10 h à 17 h. Des "navettes" seront-elles organisées depuis les vallées pour cette activité présente dans notre canton de Mutzig/Villé ?

Marche_montagne

Posté par jl boehler à 00:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 9 août 2016

Une baleine morte flotte sur la mer

Une énorme sphère rosâtre et nauséabonde !

baleine

Drôle de pêche le 27 juillet dernier pour des Australiens qui travaillaient tranquillement au large des côtes de Bunbury, dans l'ouest de l'Australie. En effet, Mark Watkins et son père sont tombés sur une énorme sphère rosâtre et nauséabonde. Perplexes, les deux hommes ont d'abord pensé à une coque de bateau retournée. Voire une montgolfière. Avant de réaliser qu'il s'agissait d'une baleine morte, ont-ils expliqué au journal "The West Australian".

«Quand nous nous sommes rapprochés, nous avons compris qu'il s'agissait du cadavre d'une baleine, en raison de l'odeur», a raconté le fils, qui pêche depuis 15 ans mais qui n'a «encore jamais vu ça de sa vie». Il en a profité pour immortaliser la créature et publier la photo sur son site Facebook. Avant de filer, craignant une explosion de l'animal.

Les requins rôdent

Mark Watkins a raconté avoir aperçu des requins de 3 à 4 mètres tourner autour de leur bateau ce jour-là. «Ils semblaient plus intéressés par notre embarcation que par la carcasse de baleine», a-t-il expliqué. Mais les squales ont semble-t-il fini par aller voir de plus près le cadavre, car quand le père et le fils sont revenus sur les lieux peu après, des morceaux de chairs avaient été arrachés et la baleine dégonflait.

Si le cétacé a gonflé pareillement, c'est en raison des gaz contenus dans ses intestins. L'animal, flottant sur le dos après sa mort, le soleil a chauffé son abdomen, ce qui a provoqué la dilatation des gaz, donc le gonflement du ventre. 

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

lundi 8 août 2016

Polémique à l'ouverture des Jeux Olympiques

Un "prisme colonialiste à France 2" ?

rio

Le journal Libération a rapporté à propos de la retransmissission sur France 2 de l'ouverture des JO au Brésil : «La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques a donné lieu à un véritable festival d’erreurs, d’inepties et de propos colonialistes qui ont été tenus par Daniel Bilalian [directeur des sports de France Télévisions] et Alexandre Boyon, [sur France 2, ndlr]», s’indigne le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) dans un communiqué publié samedi où il annonce sa volonté de saisir le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel).

L’esclavage, entre «trafic nécessaire» et «services»

Au-delà des inexactitudes développées par les présentateurs concernant la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb et la situation géographique de la civilisation inca qui n'était jamais présente au Brésil, mais dans les Andes, le CRAN leur reproche leurs propos sur l'esclavage : «Le trafic d’esclaves [qui] a été nécessaire ici pour le développement industriel […] Un esclavage qui a duré jusqu’à la fin du XVIIIe siècle […] Le Brésil a utilisé les services de ces esclaves africains qui venaient de l’ensemble du continent africain.»

«Affirmer que le trafic a été "nécessaire", et qu’on utilisait "les services" des esclaves constitue une présentation maladroite, pour ne pas dire équivoque, qui tend à minimiser, voire à justifier l’esclavage, qui fut un crime contre l’humanité, rappelons-le», s’indigne le Cran.

Posté par jl boehler à 02:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 7 août 2016

Pas de marché aux puces à Villé

Comme à Lille ?

illustration_marche_aux_puces_1_1455962281

Après l'annulation des festivités du 13 juillet pour raison de mauvaise météo, paraît-il, voilà que la traditionnelle braderie et le non moins habituel marché aux puces du premier samedi d'août n'ont pas eu lieu, au grand dam de certains touristes venus spécialement pour l'événement.

Les habituels clients n'ayant pas été informés, le motif de l'annulation reste flou. On peut le chercher dans les questions suivantes :

  • Problème de météo ?
  • Menace d'attentat djihadiste et impossibilité de sécuriser le bourg ? Avec arrêté d'interdiction du premier magistrat, voire du préfet ?
  • Oubli et fatigue des organisateurs ?

Voilà qui n'arrange pas la réputation du bourg-centre.

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 6 août 2016

Des djihadistes aux îles Kerguélen ?

L'idée fumeuse de Dupont-Aignan

kergu_lenDécidément, les candidats aux présidentielles font preuve d'originalité, quitte à avancer des propositions des plus farfelues. Ainsi, Nicolas Dupont-Aignan veut envoyer les jihadistes de retour de Syrie sur les îles Kerguelen. Soit un exil au beau milieu d'un océan inhospitalier 300 jours sur les 365 de l'année, presque à équidistance de l'Antarctique et de l'Afrique du Sud. Cet archipel qui accueille de nombreuses activités de recherche scientifique, compte 300 îles, ainsi qu'une centaine d'habitants (des scientifiques et des militaires), selon des données datées de 2012, répartis sur plus de 7 000 km2, soit les trois quarts de la Corse. Il est balayé par les vents. Lors des mois les plus chauds, il y fait entre 5 et 10 °C.

"La mesure qui s'impose, il y en a deux : c'est le contrôle des frontières (...) et l'arrestation préventive des 250 jihadistes de retour de Syrie, que je veux éloigner sur un territoire lointain – j'ai parlé des Kerguelen après avoir parlé du bagne – parce que je considère qu'on ne peut pas prendre le risque d'avoir des bombes volantes sur notre sol", a déclaré le candidat à l'antenne de France Info.

"Je ne comprends pas que le gouvernement puisse dire, d'un côté, il y a 250 jihadistes de retour de Syrie, et de l'autre, les laisser en liberté", a poursuivi Nicolas Dupont-Aignan.

Et comme activité de réinsertion, on les obligera à participer aux recherches du Boeing 737 d'Air Malaysia disparu ? Ne serait-ce pas plus logique de prévoir leur internement à Guantanamo, où les infrastructures adéquates existent déjà ?

kergu_len1

carte

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 5 août 2016

Gilbert Meyer ne mégote pas

Consultation pour la verbalisation

m_got

Depuis le 1er janvier 2008, l’interdiction de fumer dans les établissements ouverts au public et les lieux de travail a fait apparaître des montagnes de mégots en bas des immeubles et devant les bars et restaurants. Plusieurs villes ont mis en place des programmes de sensibilisation ou ont organisé des distributions de cendriers de poche. Mais les fumeurs ont encore du mal à perdre leurs mauvaises habitudes. Cela semble être le cas à Colmar, où le maire LR veut aller plus loin en verbalisant les jeteurs de mégots. Et le tarif sera salé : 68 € le mégot.

La municipalité a d'ailleurs proposé une consultation-referendum des internautes. Vous pouvez y participer sur le lien suivant autant de fois que vous le souhaitez :  Referendum colmarien à propos des mégots 

Voilà qui va donner des idées à Roger Siffer pour son cabaret, où Gilbert Meyer figure déjà en bonne place. Il paraît en effet que ce brave maire prévoit un fichier ADN de tous ses concitoyens pour les confondre avec des tests adéquats. 

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 4 août 2016

Bombardement de Bouaké (Côte d'Ivoire)

Villepin, Alliot-Marie, Barnier pas sortis d'affaire

barnier

Dominique de Villepin, Michèle Alliot-Marie et Michel Barnier pourraient être renvoyés devant la Cour de Justice de la République (CJR). En effet, la juge d’instruction Sabine Kheris a transmis le dossier à Jean-Claude Marin, procureur général près la Cour de cassation. Il ressort du dossier de l’instruction que ces anciens ministres ont empêché la justice de faire éclater la vérité sur cette tragédie qui a coûté la vie à 8 militaires français et à un ressortissant américain, le 6 novembre 2004.

Étant saisi de l’affaire, le procureur général se retrouve à un carrefour procédural très décisif. Deux options fondamentales s’offrent donc à lui. Ou bien, il classe l’affaire sans suite en mettant de facto fin à la procédure pour insuffisance de preuves. Ou bien, il décide de saisir la commission de requête de la Cour de Justice de la République (CJR). Auquel cas, une instance sera ouverte afin de situer la responsabilité de ces anciens collaborateurs de Chirac.

Notons qu’en novembre 2004, l’armée ivoirienne avait lancé l’opération Dignité pour reconquérir la zone centre-nord-ouest (CNO). Mais suite à un incident survenu à Bouaké, l’armée française avait détruit, au sol, tous les aéronefs militaires ivoiriens. Des milliers d’Ivoiriens étaient alors descendus dans la rue pour réclamer le départ des soldats français de l’opération Licorne de la Côte d’Ivoire. L’homme d’affaires français Jacques Dupuydauby  avait révélé que ce bombardement était un alibi pour renverser Laurent Gbagbo, alors président. Ce dernier est actuellement en procès devant la CPI. (selon Afrique sur 7)

Posté par jl boehler à 11:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 3 août 2016

Bientôt ...

... à Albé

alb_

Posté par jl boehler à 04:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 2 août 2016

Le chemin des écoliers des "Pommiers" de Villé

Dixième anniversaire de la commercialisation

Voilà 10 ans que le lotissement communal des "Pommiers", comprenant la rue des pommiers, la rue des cerisiers et le haut  de la rue de Breitenau était lancé. De nombreux couples jeunes, avec des enfants scolarisés, habitent maintenant ce quartier. Une piste piétonne devait permettre aux écoliers de rejoindre leur établissement scolaire sans emprunter la route de Breitenau, qui représente un danger du fait de la circulation et un rallongement du trajet à parcourir. Mais cette piste tant vantée aux acheteurs de parcelles dans ce quartier n'existe toujours pas, ou reste à l'état embryonnaire. Autrement dit, rien n'a été fait par la municipalité. Les photos ci-dessous le prouvent.

Incitation à l'école buissonnière ?

 Et il est sûr que dans un mois, pour la rentrée scolaire de septembre 2016, l'état de la piste n'aura pas changé. Au point qu'on peut se demander si les enfants de ce quartier verront leur rentrée différée et bénéficieront de vacances supplémentaires. A moins que nos élus souhaitent encourager ces élèves à faire l'école buissonnière ?

pommiers2_008Départ du sentier près du transformateur de la rue des cerisiers

pommiers2_002Descente un peu raide et glissante par temps de pluie

pommiers2_003De l'utilité de machettes !

pommiers2_007Jonction vers la rue des pommiers

pommiers2_001Arrivée au bas de la pente ! Deux gros cailloux pour arrêter les glissades à 10 mètres du sentier multi-activités et pour éviter le passage de véhicules.

Ce chemin, sous lequel des travaux archéologiques ont permis de découvrir en 2005 des milliers de bouteilles vides de vin d'Algérie, sera-t-il classé "monument historique" avant même sa réalisation ?

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,