mardi 11 avril 2017

Au coeur de la légion étrangère française

Chaque année, 10 000 jeunes venus du monde entier se présentent au Centre de sélection et d'incorporation de la Légion étrangère d'Aubagne. Seulement 10% réussiront les tests d'entrée. L'américain Lim, le Malgache Vaifana, les Français Liénart et Revel espèrent faire partie de cette troupe d'élite. Au même moment, à quelques kilomètres de Sper Kunday, en Afghanistan, 250 légionnaires tiennent un poste de combat avancé entourés par des insurgés. Le harcèlement est quotidien.

Posté par jl boehler à 00:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

lundi 10 avril 2017

Tout va bien sur le marché de l’emploi badois

Après les mois d’hiver, l’emploi reprend en ce début de printemps. Le taux de chômage dans l’Ortenau baisse de 0,2% pour se situer maintenant à 3,5%. Pas mal.

ortenau

Il est vrai, les deux, trois derniers mois, nous n’avions pas vraiment peur pour le marché de l’emploi outre-Rhin, même si le taux de chômage avait légèrement augmenté de quelques dixièmes de points. Et on avait raison de ne pas nous exciter – avec les beaux jours, ce taux de chômage redescend immédiatement pour se situer maintenant à 3,5%. On frôle à nouveau le plein emploi.

Toutefois, même si les chiffres sont excellents, ils ne le sont pas pour les 8508 hommes et femmes qui actuellement, cherchent un poste dans l’Ortenau. En même temps, dans la même région, 3718 postes sont à pourvoir, donc, tout chercheur d’emploi dans l’Ortenau a de réelles chances de trouver un nouveau poste. Souvent, il suffit de se lancer…

Et les professionnels de l’emploi attendent avec impatience l’ouverture de la saison dans le parc de loisirs EuroaPark, l’un des plus grands employeurs de la région. « Avec le début de la saison touristique, nous nous attendons à une nouvelle baisse du chômage », explique Elisabeth Giesen, directrice opérationnelle de l’Agence pour l’Emploi à Offenburg.

Et que veut dire cette évolution pour les Alsaciens à la recherche d’un emploi ? Le message est clair – avec 3718 postes qui attendent à être occupés, la situation reste inchangée pour les chercheurs d’emploi alsaciens. La meilleure adresse pour trouver un emploi en Pays de Bade, est et reste le « Centre de Placement Transfrontalier » dont les bureaux se trouvent dans le bâtiment de la gare de Kehl. Des conseillers bilingues vous y conseillent et peuvent souvent vous faire des propositions concrètes.

Allez, c’est le printemps – tentez votre chance de l’autre côté du Rhin ! (Selon "Euro-journalist")

Posté par jl boehler à 00:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 9 avril 2017

La "Team Ambiance" de Macron !

Les « fans » de Macron, payés en liquide (littéralement) pour applaudir et crier des slogans dans ses meetings

macronibus

Mais d’où vient la ferveur des fans de Macron, cet OVNI politique lors de ses meetings ? Cette question se pose de plus en plus et à cela, une vidéo postée par la chaîne YouTube Rewind y répond.

 Il s’avère que les « fans » de Macron, présentés généralement derrière lui lors de ses meetings se voient donner des consignes d’applaudissements et de slogans par le staff d’Emmanuel Macron par le biais de l’application téléphonique Telegram où ces consignes sont envoyés en temps direct aux protagonistes. « Tapez des pieds » ; « On lève les drapeaux » ; « N’hésitez pas à vous lever, ça va monter tout seul ! N’ayez pas peur de la foule ! »

Appelée « Team Ambiance » celle-ci a été infiltrée par Christophe Geoffroy, un Français de 38 ans qui a expliqué à la RTS  s’être "étonné par l'ambiance terriblement artificielle" des meetings de Macron et en particulier celui de Lille en mi-janvier.

 A la fin du meeting, pour fêter la prestation et remercier gracieusement la Team Ambiance, le staff de Macron invite l’ensemble des « fans » à aller dans des boîtes de nuit.

Posté par jl boehler à 00:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 8 avril 2017

Licenciements secs chez "Forestiers d'Alsace"

80 années d'expérience forestière s'envolent !

foret2

Faute de soutiens durables, Forestiers d'Alsace se retrouve contraint de licencier ses cinq salariés qui cumulaient près de 80 années d'expériences dans les petites forêts privées alsaciennes ! Ci - dessous le communiqué de presse officiel:

"L'association "Forestiers d'Alsace" perdurera mais avec une dynamique forcément réduite.

Au delà de l'histoire récente de Forestiers d'Alsace, ce sont aussi 50 années de développement forestier et d'innovations qui s'éclipsent depuis la création du développement forestier en Alsace en mars 1967 !

Ces 50 belles années, pas toujours évidentes, ont été écrites par des personnes dont beaucoup sont aujourd'hui encore présentes et actives dans la filière forêt  - bois. Ellles ont été construites en bonne intelligence avec les Chambres d'Agriculture, le CRPF et l'interprofession FIBOIS et donné naissance à des opérateurs aujourd'hui reconnus tel que COSYLVAL.

Ce développement forestier alsacien s'est aussi très vite adapté au foncier morcelé de l'Alsace et que l'on retrouve dans de nombreuses autres régions françaises où l'on connait les propriétaires forestiers de plus de 4 hectares depuis belle lurette ! Le seuil de 4 hectares est aujourd'hui retenu par le Programme National de la Forêt et du Bois comme seuil minimal d'intervention. Et aujourd'hui ce seuil tout théorique est devenu parole d'évangile lors des nombreux synodes parisiens de 2016.

On ne peut que ressentir une certaine révolte face à ces diktats et ces raccourcis qui cataloguent et soumettent les forêts et on en viendrait même à imaginer des "forêts insoumises".

 

L'assemblée générale de Forestiers d'Alsace aura lieu le samedi 13 mai 2017 à STEIGE où les forêts privées sont très présentes avec 250 hectares partagés entre 354 propriétaires.

Posté par jl boehler à 00:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 7 avril 2017

Un astrologue du Bénin vous écrit

Cela flaire l'arnaque à des kilomètres ! 

ASTROLOGIE

Voici le message reçu, le 25 février 2017, par un correspondant du Réseau anti-arnaques : "Je suis Dr Lopes Zinsou Emile, petit-fils d’un ancien roi du Bénin, voyant astrologue. Je suis là pour tous vos problèmes comme le cancer, la recherche de maître, le spiritisme, la guérison de toutes sortes de maladies et surtout le cancer de la prostate, la protection de votre maison. Vous avez du mal à trouver du travail, vous ne prospérez pas dans vos affaires, dans votre foyer, et vos soucis.

Vous avez la solution : spécialiste des cas les plus urgents, même les plus désespérés, grâce aux anges. Vous qui avez des conflits familiaux, des problèmes de foyer avec votre femme, votre mari et au travail avec votre employeur, des problèmes sentimentaux, des faiblesses sexuelles, de retour immédiat et définitif de l’être aimé, des soucis avec la justice. Vous avez été envouté, contre anti-balle, le pouvoir pour votre protection, la chance aux jeux et les moyens de financement, et avoir de la promotion dans vos entreprises.
 
Mon adresse mail : zinsou.feticheur@gmail.com Consultation rapide."
Chacun aura pu noter le charabia parfois peu compréhensible de cet astrologue (et encore, le Réseau anti-arnaques a corrigé les principales fautes d’orthographe et rétabli la ponctuation) : du reste, la formulation "anti-balle" restera un mystère.
De toute évidence, cet astrologue souffre de faiblesses textuelles.
(Publié le 23 mars 2017 dans "Réseau anti-arnaques")

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 6 avril 2017

Egypte : découverte de vestiges d’une pyramide de 3700 ans

En bon état de conservation ! 

pyramide

Le ministère égyptien des Antiquités, a annoncé, ce lundi 3 avril 2017, que des vestiges d’une pyramide vieille de 3 700 ans ont été trouvés « en bon état de conservation » près du Caire. La petite pyramide, datant de la XIIIe dynastie (1802-1640 avant J.-C.), a été retrouvée dans la nécropole du site archéologique de Dahchour, au sud du Caire.

Le texte souligne que les archéologues égyptiens ont ainsi découvert « un corridor conduisant à l’intérieur de la pyramide, prolongé par une rampe, et l’entrée d’une pièce ». « L’équipe va poursuivre les fouilles sur le site pour mettre au jour le reste » du vestige. Les archéologues ont notamment retrouvé un petit bloc en albâtre noirci, affichant des inscriptions en hiéroglyphes. Ils ont aussi retrouvé un linteau de granit et des blocs de pierre qui permettent d’en savoir plus sur « l’architecture interne de la pyramide ».

La trouvaille a été effectuée près de la pyramide rhomboïdale de Dahchour. Cette dernière a été construite par le pharaon Snéfrou, fondateur de la IVe dynastie (environ 2600 avant J.C.) et père du pharaon Khéops, qui a lui-même donné son nom à l’une des plus célèbres pyramides égyptiennes, sur le plateau de Gizeh.

Les fouilles en sont encore à leurs débuts et la taille exacte de la pyramide n’a pas pu encore être établie.

Posté par jl boehler à 00:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 5 avril 2017

En Côte d’Ivoire, des militants toujours détenus sans jugement dans les geôles du président Ouattara

Aucun respect des droits de l'homme !

abidjan

Des partisans de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo sont toujours détenus sans jugement, dans un contexte de restriction des libertés.

 Il croupit depuis plus de deux ans dans les geôles ivoiriennes, d’abord détenu dans la sinistre maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), puis transféré à Bouaké, dans le centre du pays, loin de sa famille qui ne peut lui rendre visite qu’une fois par mois. Assoa Adou, membre fondateur et figure du Front populaire ivoirien (FPI), a été arrêté le 7 janvier 2015. Accusé d’atteinte à la sûreté de l’État, d’achat d’armes, de formation de bande armée et de meurtre, il attend toujours son jugement. Et faute de suivi médical, son état de santé se dégrade. Sa vue décline, il souffre d’hypertension, ce qui n’empêche pas ses geôliers de le soumettre au supplice d’une lumière en permanence allumée, pour le priver de sommeil.

Assoa Adou n’est pas le seul prisonnier politique ivoirien soumis à ce genre de maltraitance. Dans son dernier rapport annuel, Amnesty International estime à 146, au moins, les partisans de l’ancien président Laurent Gbagbo arrêtés entre 2011 et 2015 et toujours en attente de jugement pour des infractions qu’ils auraient commises pendant la crise post-électorale de 2010-2011. « Les autorités ont restreint le droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique en vertu de lois érigeant en infractions les manifestations pacifiques, entre autres formes d’expression non violente. Plus de 70 personnes, principalement membres de partis de l’opposition, ont été arrêtées, puis libérées au bout de plusieurs heures, voire plusieurs jours », relève l’ONG.

 Un amer souvenir de son passage à la Maca

 Mariam Cissé, une dirigeante du FPI, est de ceux-là. Elle a été interpellée le 10 juin 2015 alors qu’elle préparait une initiative en faveur de la libération de l’ex-président Laurent Gbagbo, détenu depuis 2011 à La Haye et jugé par la Cour pénale internationale. Placée en détention provisoire, elle a été entendue par un juge d’instruction seulement quatre mois plus tard, avant d’être relâchée et jugée huit mois après son arrestation. Verdict : « délit non constitué ». Relaxée, cette militante garde un amer souvenir de son passage à la Maca. « Sans suivi médical, nous en étions réduits à prier pour ne pas tomber malades. Seuls les traitements antipaludéens étaient accessibles aux détenus. Pour le reste, nos proches devaient nous apporter vivres et médicaments », raconte-t-elle.

 Une justice des vainqueurs qui perpétue les divisions

 Aux antipodes de cette répression politique, les partisans d’Alassane Ouattara suspectés de crimes de guerre en 2011 bénéficient toujours, eux, de l’impunité. « Les membres des forces loyales au président Alassane Ouattara qui s’étaient rendus coupables de violences, notamment de l’homicide de plus de 800 personnes à Duékoué en avril 2011 et de 13 personnes dans un camp pour personnes déplacées à Nahibly en juillet 2012, n’ont pas été poursuivis. Certains d’entre eux ont pourtant été identifiés par des familles de victimes mais, malgré les enquêtes menées, personne n’avait été traduit en justice à la fin de l’année », souligne Amnesty International. Une justice des vainqueurs qui perpétue les divisions et les tensions politiques en Côte d’Ivoire, avec la bénédiction de Paris, indéfectible soutien de Ouattara. « Il est inacceptable que l’État français n’intervienne pas pour faire cesser les maltraitances des prisonniers politiques. C’est pourtant Paris qui a contribué à installer par la force le régime actuel de Côte d’Ivoire, remarque Dominique Josse, responsable Afrique du PCF. Il suffirait d’une simple pression, qui pour une fois irait dans le bon sens, un simple coup de fil, pour stopper ces violations. Des vies sont en danger, il est temps d’agir. »

 Rosa Moussaoui, journaliste à la rubrique Monde de L’Humanité

Posté par jl boehler à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 4 avril 2017

2 et 3 juin, à Andlau

Un seul point de vente des billets dans le Val de Villé !

Brasserie du Centre à Villé !

andlau

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 3 avril 2017

Enfin le budget primitif pour Villé !

La prochaine réunion du conseil municipal de Villé est fixée au mercredi, 5 avril à 19h30 à la mairie de Villé.

Ordre du jour

ob_eac3be_salaire_ou_maire

1) Finances : affectation du résultat du compte administratif 2016, vote des taux de fiscalité pour 2017, budget primitif 2017, affectation du résultat 2016 du lotissement "Les Pommiers 2" et budget primitif pour 2017, mission d'assistance pour les marchés d'assistance.

2) Ressources humaines : convention de mise à disposition d'un agent avec Tremplins, création d'un poste C.A.E., emplois saisonniers.

3) Urbanisme : cession d'un terrain communal, convention de mise à disposition du parking de l'ancien Super-U.

4) Divers.

5) Communications du maire.

Posté par jl boehler à 00:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 2 avril 2017

Poisson d'avril

Ni réfugiés, ni djihadistes !

mini_500_133082

Les habitants de Villé et des environs ne vivront pas dans la peur ! Il n'y a pas de djihadistes dans la vallée de Villé. Les friches agricoles, industrielles, administratives resteront des friches. Et à Villé, on continuera à dormir en paix. Seuls quelques fantômes continueront à squatter l'ancienne gendarmerie, l'ancienne maison de retraite ou l'ancienne filature. L'aérodrome d'Albé restera réservé à quelques petits avions et à des maquettes.  Et même au prochain conseil municipal, qui se tiendra le mercredi 5 avril à 19h30 à la mairie, nos élus n'auront pas à proclamer l'état d'urgence !

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,