dimanche 13 mai 2018

Volksmusik aux Tanzmatten

Les billets se commandent dès maintenant.

tanzmatten

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 12 mai 2018

Grèves et manifestations annoncées pour le 22 mai

Tous les syndicats rejoignent le mouvement

greve

Les 7 syndicats, qui étaient à l'origine de la journée de mobilisation du 22 mars, appellent les fonctionnaires à une nouvelle journée de grève nationale le mardi 22 mai 2018.

Mise à jour : la CFDT et l'UNSA rejoignent le mouvement. C'est donc l'intégralité des organisations syndicales de la fonction publique qui appelle à la mobilisation.

Les revendications concernent le projet de réforme de la fonction publique et le pouvoir d'achat de ses agents.

Posté par jl boehler à 03:46 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 11 mai 2018

Information originale à Villé

Personne n'y avait pensé !

conseil

Record battu : un seul point prévu pour lundi, 14 mai à 20h00 !

Décidément, on aura tout vu avec la municipalité de Villé ! Après un conseil municipal en 17 minutes le lundi 6 novembre, voilà un nouveau record battu : celui du nombre de points à l'ordre du jour ! Un seul, à savoir : 

  • Plan local d'urbanisme intercommunal (présentation d'étape).

    conseil3

    Pas de quoi y passer la nuit, à moins que les conseillers présentent, comme c'est leur droit, d'autres points qu'il serait pourtant important d'aborder ! Il y a de quoi faire. 

Quelques exemples :

- Réfection de rues où le goudron part en miettes et en nids de poules, telles la rue Illenloechel. La commission "voierie" (si elle vit encore) va avoir du travail.

- Nettoyage des mauvaises herbes le long d'un long mur de la rue du 26 novembre (à moins que cette année le maire ne concoure pour la 3ème plante, ou le 4ème pissenlit.

- Nettoyage des parcelles communales en friches à la Gänzlach et au Sonnenbach.

- Elargissement d'un grand nombre de chemins ruraux.

- Aménagement de l'ancien abattoir en salle festive (pour faire de la place à l'école pour une cantine et un périscolaire digne de ce nom).

- Interdiction pour les radars embarqués privés de fréquenter la zone d'habitation du bourg-centre.

- Nettoyage du lit du Giessen.

- Déterrement et ramassage des vieilles bouteilles dans les parcelles du lotissement "Pommiers 2".

- Cession de la gestion du marché du terroir estival à une association de participants.

- Mode de confection et de distribution du bulletin municipal, du comcom-infos et autres publications et invitations.

- Opération "portes ouvertes" des bâtiments communaux.

journ_e1

- Journée citoyenne : réduction importante sur les impôts locaux aux participants : 15% par personne, 30% par couple marié ou pacsé, 10% en plus par enfant de plus de 10 ans. Repas de midi offert dans un restaurant du bourg. Voilà qui devrait attirer plus de monde qu'aux derniers "Oschterputz". Attention : venir pour l'apéro, le repas, le café et le digestif, puis déguerpir, ne comptera pas !

- Je laisse les élus municipaux imaginer encore bien d'autres sujets importants. Monsieur le maire, à court d'idées, sera ravi de toutes ces contributions.

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 10 mai 2018

Rencontre Elzach - Villé ...

... pour quelques élus seulement !

elzach

Des élus de notre bourg-jumeau de Forêt Noire, Elzach, ont été reçus dans le Val de Villé, comme publié dans la "Badischezeitung" du 5 mai dernier et dans le bulletin de la municipalité d'Elzach. Du côté badois, on notait la présence du "Bürgermeister" Roland Tibi, la secrétaire générale Ulrike Schneider et la représentante au district d'Emmendingen Silke Tebel-Haas. Du côté "willerthal", on notait Jean-Marc Riebel, président de la comcom, André Frantz, le premier magistrat du bourg-centre, et la conseillère municipale franco-allemande Rosemarie Durand.

Et c'est tout ! Les autres conseillers municipaux de Villé ou délégués de la comcom, aux abonnés absents, ont-ils seulement été invités ou informés ? Selon, certains, non ! Pourtant le pinot noir d'Albé était en nombre important, au point que les restes ont pu servir exclusivement au vin d'honneur de fin de cérémonie du 8 mai.

Même l'adjointe-conseillère départementale a brillé par son absence. A-t-elle été seulement invitée ? ou tenue au courant ? Ou le président de la comcom, ou le maire, n'ont-ils pas souhaité la voir, tant leurs relations personnelles semblent bonnes. Ou était-elle déjà en train de chercher son écharpe tricolore perdue, qu'elle n'aura pas encore retrouvée le 8 mai à la cérémonie de dépôt de gerbe au monument aux morts ? 

On ne sait d'ailleurs plus si c'est la comcom ou la commune de Villé qui sont jumelés avec Elzach. Mais passons...

Il est plus urgent de s'intéresser au futur programme élaboré pour les 25 ans du jumelage lancé en son temps par le curé Trendel) par ces si importantes délégations.  Et beaucoup d'idées ont été évoquées ! 

Un échange d'élèves devrait avoir lieu dès 2018, et les enseignants des écoles villoises et elzachiennes vont travailler dur à l'élaboration d'un programme d'activités pendant les visites.

Quant au jumelage Elzach-Villé des adultes, qui a été officiellement scellé en 1993, après plus de 30 ans de rencontres d'amitiés entre citoyens et les clubs (notamment les sections des jeunes juniors, cadets et minimes de l'AS Villé), le report à 2019 des festivités du 25ème anniversaire se fera au 26ème. Histoire de pouvoir peaufiner quelques "schnaps-idées" encore trop peu élaborées en vue de ce jour qui devra être mémorable.  

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 9 mai 2018

Inde : Brûlée vive par ses violeurs

Elle avait osé porté plainte ! 

inde_viols_754174_0_1xDans le nord-est de l'Inde, 15 personnes ont été arrêtées vendredi 4 mai pour le viol d'une jeune femme de 16 ans agressée sexuellement puis brûlée vive par des membres de son village. Suite à l'agression sexuelle, la victime a porté plainte auprès du conseil de village qui a simplement imposé une lourde amende aux accusés. Mais ces derniers furieux de ce jugement se sont retournés contre la victime et l'ont brûlée vive dans sa maison. Ce drame montre à quel point ces conseils de village peuvent représenter une entrave pour obtenir justice en Inde.

L'Inde a beau constituer la 6e plus riche économie mondiale, plus de la moitié de ses habitants vivent toujours dans des villages. Et là, les habitants se connaissent et suivent l'ordre traditionnel guidé par le conseil local, appelé "panchayat".

Ces membres sont des élus ou fonctionnaires locaux et ils sont censés s'occuper de problèmes de santé publique ou de voirie, mais ils sont tellement influents qu'ils servent également, comme dans ce cas, de justicier local.

Les disputes entre voisins ou les morts suspectes sont ainsi souvent réglées en silence avant même d'atteindre la police, considérée comme trop lente et corrompue.

Le problème est que ce sont généralement les hommes de castes dominantes qui siègent dans ces conseils, et que leurs décisions concernant des viols de femmes de castes inférieures peuvent être influencées par leur culture patriarcale, surtout dans le nord du pays.

Cette omerta des villages est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles on considère que la grande majorité des viols qui ont lieu en Inde ne sont jamais rapportés aux autorités.

Posté par jl boehler à 02:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 8 mai 2018

Sport mécanique dans le Val de Villé

Après les anciennes courses de côte du col de Fouchy, du col de la Charbonnière, voici celle du col de Steige.

steige

Posté par jl boehler à 00:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 7 mai 2018

Disparitions inquiétantes ...

... au col de Steige

steige4

steige8

Des centaines de crapauds auraient été dérobés, fin avril, au col de Steige. Les batraciens auraient dû remplir les seaux des bénévoles de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux et des écosystèmes) qui les aident, chaque année, à traverser la route jusqu'à l'étang où ils se reproduisent. Mais les animaux ont peut-être fini dans d'autres seaux... de braconniers. Alors, si vous repérez dans nos vallées, pendant vos sorties de cette semaine à deux ponts (armistice, ascension), un sympathique restaurant ayant au menu "cuisses de grenouilles sautées à l'ail grillé", n'hésitez pas à prévenir la gendarmerie la plus proche. Quant aux clients de cet éventuel restaurant qu'il reste à découvrir, ils n'hésiteront pas à porter plainte pour tromperie sur la marchandise, car un crapaud, ce n'est pas une grenouille.  

steige9

steige3

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 6 mai 2018

Lenny Kravitz, le 30 juillet 2018 à la Foire aux vins de Colmar

Concerts - Lenny Kravitz - Let Love Rule (live)

Vanessa Paradis Avec Lenny Kravitz

Lenny Kravitz - Believe In Me

Entrevista a Lenny Kravitz - Al Aire con Paola

lenny

Posté par jl boehler à 03:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 5 mai 2018

Macron l'a dit avec des fraises

Où est le caractère légal de la dépense ?

fraises3

Emmanuel Macron carbure-t-il aux fraises Tagada ? Les citoyens sont en droit de se poser la question, après l’apparition dans le dossier des comptes de la dernière campagne des présidentielles 2017 d’une étrange facture : l’achat de 17,8 kg de ces fameux bonbons pour un montant de 102,80 euros.

Les sucreries ont été achetées le 1er mars 2017 par le député La République en Marche (LREM) Mickaël Nogal, comme l’indique une facture publiée mercredi 2 mai par La Dépêche du Midi. L’élu s’est fourni dans la boutique Haribo de Nailloux, au sud de Toulouse (Haute-Garonne).

fraises4

Contacté par le quotidien occitan, Mickaël Nogal a précisé que ces fraises « n’étaient pas destinées au futur président de la République », ni même aux « marcheurs » mais aux citoyens toulousains. Elles devaient être distribuées à l’occasion d’une opération de tractage dans les rues de la Ville rose. Une manière habile de faire passer un message politique auprès des gourmands.

« À l’occasion de la journée du droit des femmes du 8 mars, nous présentions aux Toulousains les propositions d’Emmanuel Macron sur ce sujet, explique le député. Nous avions distribué des flyers pour la venue de Marlène Schiappa (actuelle secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, NDLR), et les militants avaient eu comme idée de les accompagner de petits sachets de fraises Tagada ».

kirsch

La dépense a en tout cas été jugée quelque peu inappropriée par l’instance responsable du contrôle des comptes de campagne. « Veuillez fournir des éléments démontrant le caractère électoral de cette dépense », a demandé la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (CNCCFP) à l’équipe électorale d’Emmanuel Macron.

Si cette dernière ne parvient pas à produire ces justificatifs, il leur faudra payer toutes ces fraises Tagada de leur poche.

Et si le candidat Macron était venu dans le Val de Villé ? Combien de litres de kirsch ou de whisky aurait-il acheté pour les distribuer sous forme d'échantillon avec une invitation à un grand meeting au Saint-Gilles ou dans la salle festive de Villé ? Evidemment il aurait pris la dépense sur ses deniers personnels et non sur les impôts du contribuable. Les référents d'En Marche du Val de Villé, que tout le monde connaît, s'en seraient portés garants.

fraises5

Posté par jl boehler à 01:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 4 mai 2018

Sarkozy et Ouattara, les ambassadeurs de Bolloré au Rwanda ?

Un vrai carrousel de rencontres dites d'amitié

Nicoloas_Sarkozy_et_Paul_Kagam__au_Rwanda

Le 15 janvier dernier, Nicolas Sarkozy effectuait un voyage au Rwanda en compagnie d'hommes d'affaires français identifiés clairement comme membres du groupe Vivendi-Bolloré. D'ailleurs le nouveau "mis en examen" y était représenté par son propre fils Cyrille.

Et cette visite s'est terminée par "un saut de puce" à Abidjan, capitale de Sarkozie en Afrique occidentale. Evidemment, l'effet du pur hasard... Pourtant, à Kigali, les discussions ont tourné autour des opportunités d'investissements français dans plusieurs secteurs économiques où le pays recèle d'importantes potentialités, notamment dans les infrastructures, la logistique, mais aussi le tourisme d'affaires et l'hôtellerie. De quoi intéresser très fortement Bolloré, notamment en matière de routes et chemins de fer. Ne vient-il pas de décrocher le marché des voies de chemin de fer Abidjan - Ouagadougou et Ouagadougou - Lomé !

rwanda1

Et Ouattara dans cette affaire ? Il se doit évidemment servir de guide pour expliquer à Kagamé le bien-fondé de la démarche de Sarkozy, l'homme qui passe la plupart de ses réveillons de Nouvel An à Assinie ou à Mougins. Le tout bien sûr, pour les intérêts supérieurs de Bolloré.

Et les affaires sont les affaires, qu'importent les pratiques pour arriver au pouvoir dans son pays. Et celui qui a sur sa conscience le massacre de Duékoué dans l'ouest ivoirien est sans-gêne pour aller se recueillir sur les tombes des victimes du génocide rwandais de 1995. Les peuples et leur souffrances, ce n'est pas l'affaire des dirigeants. Juste utilisés, même à titre posthume, dans l'intérêt très financier de quelques-uns. La honte !

Posté par jl boehler à 01:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,