mardi 6 février 2007

Un bloggeur de Villé

0motoJe viens de découvrir le blog d'un jeune de Villé, dont la pratique favorite est la moto. A voir surtout la video à l'aérodrome d'Albé. Bravo pour l'initiative de ce blog génial de Kuai.

A voir : http://kuaigongin.skyblog.com/

Posté par jl boehler à 13:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

samedi 3 février 2007

Le découpage Molsheim-Villé : fossile d'une manoeuvre politicienne

0aLes élections législatives approchent, et suivront au mois de juin les présidentielles. Une fois de plus, le val de Villé va voter contre nature dans une circonscription qui ne le concerne guère ! Sa vie administrative, économique et politique est entièrement tournée vers le Centre-Alsace et Sélestat. Et pourtant cela fait un demi-siècle que cela dure, que la population demande son rattachement à Sélestat, que certains élus même le promettent ! Rien n'y fait ! Il faut dire que cette situation découle d'une basse manoeuvre politicienne du début de la 5ème République (1958) qui avait pour but, théoriquement de rééquilibrer deux circonscriptions voisines, et pratiquement de sauver le siège du député-maire MRP de Molsheim Henri Meck ! Alors on a transformé la circonscription Molsheim - Obernai en circonscription Molsheim - Villé !

Qui est Henri Meck ?

Henri Meck (1897 - 1966) est élu député pour la première fois au titre de  l'aile autonomiste EVP (Europäische Volkspartei) de l'UPR (Union Populaire 000Républicaine) le 28 avril 1928 avec 62 % des voix en battant le radical-socialiste Naegelen, après avoir signé dès 1926 le "manifeste du Heimatbund". Il s'est ensuite surtout mis en évidence au début de la guerre de 1939/45 en votant les pleins pouvoirs à Pétain. Après la guerre, il se "refait" une virginité politique en créant le Parti Catholique Alsacien et en rejoignant les rangs du MRP. Il reste cependant un adversaire farouche du frère Médard, qu'il traite régulièrement de "Savonarole du Stephansplatz". Le 22 novembre 1959, il accueille dans sa mairie le général De Gaulle qui visite l'Alsace et  tient des meetings en plein air après son retour au pouvoir. 6000 personnes l'attendent à Molsheim. Même les écoles sont fermées, et les élèves agitent sur son passage des drapeaux bleu-blanc-rouge garnis de la croix de Lorraine. Le député-maire Meck  se doit bien de remercier celui qui avait sauvé son siège à l'Assemblée Nationale au prix du découpage que l'on sait au grand dam de certains gaullistes locaux ! Il meurt en 1966 à Strasbourg pendant l'exercice de son mandat."Son" découpage perdure.

Posté par jl boehler à 20:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 1 février 2007

Egelhof : joyeux anniversaire ?

egelhof11Février 2006 : Egelhof licencie 9 salariés, licenciement nécessaire, selon l'entreprise, pour sa sauvegarde à Breitenbach. Un an plus tard, où en est la situation :

- De ces 9 licenciements (8 à Breitenbach, 1 à Seltz), 3 dossiers ont fait l'objet d'une conciliation et d'une transaction. Les 5 autres sont encore en cours au conseil de prudhommes.

- l'entreprise propose les mêmes modifications de contrat à 11 salariés que celles qu'elle avait fait signer à presque l'ensemble du personnel en 2006. Devant le refus des 11 réfractaires, l'entreprise a entamé une nouvelle procédure de licenciements de 7 salariés pour raison économique (demande soumise au CCE et CE d'établissement de Breitenbach hier, et au CE de Seltz aujourdhui).

Après la mise en redressement judiciaire de Signal-Lux, un nouveau coup dur pour la vallée ! Que penser des paroles du député lors des voeux du Nouvel An où il déclarait haut et fort que le Val de Villé n'était pas sinistré ?

A lire : dna0202egelhof

Posté par jl boehler à 09:51 - - Commentaires [104] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 31 janvier 2007

Carnaval des enfants

carnaval

Posté par jl boehler à 10:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 28 janvier 2007

Cuisines Schmidt : La Chine, c'est fini !

CCS"Pas question de délocaliser la production en Asie", disait le directeur général Jean-Marie Schwab en 2005, qui avait alors déjà implanté deux magasins de vente à Shanghaï (interview du "Management du net"). Les mauvaises expériences de la vente l'auront de toutes façons dissuadé de tenter de le faire puisque depuis le 1er janvier 2007 les cuisines Schmidt ont fermé leurs locaux. Implantées à Lièpvre et à Sélestat, avec une main d'oeuvre importante dont une partie importante provient de notre vallée, elles ont visiblement subi des déboires. Selon le directeur général de cette entreprise familiale, la distance géographique et culturelle rendait difficile la gestion d'activités en Chine, où de surcroît le client changeait facilement d'entreprise pour quelques cents en moins ou en plus. Dorénavant, les Cuisines Schmidt vont à nouveau se limiter à l'Europe, puisque malgré le couac chinois, leur chiffre d'affaire a progressé de 7,6 % en 2006 (plus de 10 % dans l'Hexagone).

Les Cuisines Schmidt en chiffres :

- Chiffres d'affaires : 141 millions d'€ en 1999, 154 M en 2000, 168 M en 2001, 164,5 en 2002, 200 M en 2003, 221 M en 2004, 240 M en 2005, 260 M en 2006.

- Effectifs : 1 250 salariés.

- Concessionnaires : 500.

Posté par jl boehler à 07:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

samedi 27 janvier 2007

Taux modulé : encore en baisse !

passagedifficile70591mhComme tous les ans, le Conseil Général vient de publier, commune par commune, les taux modulés applicables pour les aides demandées.

Voici celles du Val de Villé : Albé : 32 % (31 % en 2006) - Bassemberg : 36 % (36 %) - Breitenau : 36 % (36 %) - Breitenbach : 25 % (26 %) - Dieffenbach-au-Val : 34 % (34 %) - Fouchy : 34 % (34 %) - Lalaye : 34 % (34 %) - Maisonsgoutte : 36 % (36 %) - Neubois : 36 % (36 %) - Neuve-Eglise : 22 % (23 %) - Saint-Martin : 31 % (31 %) - Saint-Maurice : 29 % (29 %) - Saint-Pierre-Bois : 34 % (34 %) - Steige : 27 % (26 %) - Thanvillé : 36 % (36 %) - Triembach-au-Val : 19 % (19 %) - Urbeis : 36 % (36 %) - Villé : 20 % (21 %).

NB : entre parenthèses le taux appliqué en 2006. A noter aussi que la Communauté des Communes bénéficie d'un taux maintenu à 28 %.

Nous pouvons noter que malgré tous les travaux du bourg-centre entrepris, notre taux modulé des aides va encore baisser, ce qui va forcément entraîner un effort financier supplémentaire pour le citoyen du chef-lieu, qui reste en avant-dernière position des aides reçues dans le canton ! Et encore, le Conseil Général  indique que le taux "issu de la simulation" aurait dû être de 18 % ! On va encore pouvoir s'attendre à moins l'année prochaine ? après avoir déjà subi une baisse deux années consécutives ! Des chiffres qu'on n'a guère entendus à certains voeux du Nouvel An.

Posté par jl boehler à 18:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 25 janvier 2007

Elections à Elzach

elzachwappenComme dans la France entière, les dimanche 22 avril et 6 mai on votera aussi à Elzach. Non pas pour le Président de la République (bien que jumelée avec Villé, Elzach est en Allemagne) mais pour l'élection du "bürgermeister" (maire). La commune de Elzach regroupe outre la ville elle-même, les localités de Katzenmoos, Prechtal, Oberprechtal et Yach, soit un total de 7 130 habitants. L'élection du maire correspond donc en importance à celle de président de la communauté des communes. Une élection au suffrage universel du président de cette collectivité, en attendant l'élection au suffrage universel de tous les délégués. Voilà qui permettrait plus de démocratie en rendant notre assemblée et ses dirigeants responsables devant le peuple qui aurait l'occasion de débattre des orientations pour notre canton. En tous cas, un exemple à méditer et un sujet à relancer dans le cadre des débats participatifs ?

A lire : Stellenausschreibung

Posté par jl boehler à 06:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 22 janvier 2007

Permis à points syndical : l'UMP bat en retraite

1500Le permis à points syndical proposé depuis quelque temps par le groupe UMP de la 6ème circonscription Molsheim - Villé sur son site a vécu. Par un communiqué signé du délégué de circonscription (histoire de ménager le député Ferry ?) en date du 21 janvier, soit 6 semaines après sa parution, l'UMP s'est enfin rendu compte de l'imbécilité de cette proposition et l'a retirée. Il est spécifié que l'article publié ne représente pas la position officielle de l'UMP, et n'est qu'une proposition d'un de ses militants ! Le délégué rappelle en même temps que le site est un lieu de débat et de réflexion : alors analysons ce débat ! La table des matières fait apparaître qu'en près de 2 ans, un seul militant UMP a laissé des contributions : Jean, le webmaster (administrateur) ! et pas peu : 120 ! le site est devenu l'évangile selon... Jean ! Nombre de commentaires à toutes ces propositions : zéro ! Bref, un seul qui pense tout haut...et les autres pas du tout ! Et si une contribution est supprimée, l'idéologie de l'UMP reste, et on la retrouve dans d'autres textes à travers  des expressions symptomatiques, tels "les syndicats gauchistes", "la CGT, SUD, cas d'espèces habilement téléguidés" ou encore "la courroie de transmission soviétique". Ce n'est pas un seul message qu'il faudra supprimer pour être cleen, mais l'ensemble du site ! Et pendant ce temps, les élus UMP et apparentés (député, conseiller général) prétendent dans leurs allocutions aux cérémonies de voeux qu'ils travaillent main dans la main avec les syndicats ouvriers des entreprises en difficulté dans le secteur. Il y a la forme et le fond !

  • Communiqué paru sur le site de l'UMP Molsheim - Villé : umpretraite

  • Rappel des articles sur mon blog aux dates suivantes : 27/12/2006 : le permis à points syndical - 5/1/2007 : un vent qui vient d'Auvergne - 8/1/2007 : la preuve, la voilà.

Posté par jl boehler à 22:28 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 21 janvier 2007

Bois de chauffage : les prix montent aussi

basaccuAlors que le prix du fuel et du gaz sont partis à la hausse de manière générale, de nombreux habitants de nos campagnes, mais aussi de nos villes, se remettent au chauffage au bois, ne serait-ce qu'en appoint (cheminée, etc...). Ils redécouvrent ainsi que le bois nécessite plus de contraintes (stockage, manutention) même lorsqu'il est livré à domicile par un fournisseur. Il y a aussi plus de risques, notamment en feux de cheminées, et donc plus de précautions à prendre (utilisation de bois sec, nettoyage plus fréquent de l'appareil de chauffage et du conduit de cheminée). Si le bois est en regain d'utilisation, il y a pourtant des raisons : il est moins cher...mais le reste-t-il vraiment ? Alors qu'il y a très peu de temps le stère de bois se négociait livré à 30 € (parfois même déjà façonné en bûches de 33 ou 50 cm), il est monté cette année à une moyenne de 60 à 70 € ! Et encore la demande est telle que plus aucun fournisseur n'est en mesure de livrer du bois sec ! Certains importent même du bois des pays de l'Est , Lithuanie notamment, dont le prix, transport compris, peut atteinte 100 € la palette de 1 stère ! Le bois est un moyen de chauffage certes plus écologique que d'autres combustibles, mais son prix fluctue aussi avec la demande. Alors, à utiliser, mais en s'y adaptant le plus possible. Ne sont gagnants que ceux qui peuvent exploiter eux-mêmes des parcelles forestières.

Posté par jl boehler à 15:23 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 16 janvier 2007

Arnaques ?

arbre_artistiqueComme beaucoup de citoyens, je reçois régulièrement des offres par correspondance. Voici deux des dernières que j'ai reçues :

Une géniale offre de généalogie !

Voilà un sujet à la mode ! Une certaine fondation "Généalogie et Héraldique" propose au consommateur l'acquisition d'une chronique de sa famille, pour la modique somme de 49,95 € , un arbre généalogique mural à 14,95 € et un cadre bois massif pour armoiries à 9,95 €.

M'étant renseigné à l'UFC-Que Choisir, nous sommes restés très sceptiques :

  • l'adresse indiquée à Roissy-Charles-de-Gaulle, est celle d'un routeur (sous-traitant chargé de l'expédition et de la gestion des commandes)

  • la maison-mère "Stichting Naamgenoten" est domiciliée aux Pays-Bas, d'où la difficulté de mettre en oeuvre toute réclamation ! Alors "satisfait ou remboursé" ? Satisfait, pas sûr ! Remboursé, certainement jamais !

  • Enfin une petite note qui indique que malgré d'excellentes sources généalogiques (lesquelles ?) du monde entier, les informations ne sont pas toujours complètes et non garanties. De même n'est pas garantie l'authenticité des armoiries.

Alors, beaucoup d'argent pour du vent ?

tresor02L'arnaque africaine

Comme bien d'autres, j'ai reçu sur internet de longs témoignages et d'appels à l'aide d'enfants d'un homme d'Etat africain (la dernière fois, il était irakien) recherchant un compte bancaire de passage pour transférer des capitaux, ayant échappé à un putsch militaire. 15 % de commission pour celui qui accepte ! Mais par la suite, il faut avancer de multiples frais (les personnes ayant de plus en plus de difficultés imaginaires au fur et à mesure que le processus se met en place) tels des taxes, des attestations, des honoraires d'avocats... Par contre, le transfert de fonds n'arrive jamais. Là aussi, selon l'UFC-Que choisir, les "pigeons" sont malheureusement encore nombreux.

Posté par jl boehler à 22:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :