dimanche 17 juin 2007

Marché "terroir et traditions"

Corbeille_de_l_gumes1Le marché "terroir et traditions" reprendra pour l'été le jeudi, 21 juin de 17h30 à 20h30 sur la place du marché de Villé. 17 artisans et producteurs seront à nouveau au rendez-vous. Ce marché aura lieu sur la nouvelle place centrale à l'ombre du tilleul, ce qui permettra cette année de laisser la rue des potiers et la rue René Kuder ouvertes à la circulation. Comme tous les ans, en marge de ces marchés auront lieu des soirées-guinguette. Ce 21 juin cependant, nos amis du village voisin de Breitenbach organisent la fête de la musique. S'il n'y aura donc pas d'animation musicale sur place, tous sont conviés à se rendre après le marché chez nos sympathiques voisins.

Posté par jl boehler à 07:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 16 juin 2007

Villé est-il en Alsace du Nord ?

tonic106Qui connaît à Villé la revue "Tonic" ? Ayant demandé mon entourage, la réponse est : "Personne". En effet, cette revue, dont le siège social est à Haguenau, couvre essentiellement l'Alsace du Nord. Aussi est-ce avec surprise que l'un de mes amis, habitant du côté d'Haguenau, a trouvé un article concernant Villé et intitulé "Le chemin de la colère" ! On ne pourrait que se féliciter si des excursionnistes de l'Outre-Forêt ou de l'Alsace Bossue venaient se promener sur le sentier multiactivités, qui est une des réussites de ce mandat de la municipalité. Mais en lisant l'article on se rend compte que l'auteur (qui n'a pas "osé" signer) n'a pris ses informations que d'une façon partielle et partiale auprès de l'un ou l'autre riverain qui s'oppose à Villé à "tout ce qui bouge". L'article comprend d'ailleurs de nombreuses inexactitudes, comme "le Conseil décide en catimini" (alors que chaque séance est ouverte au public, annoncée dans les journaux "du Bas-Rhin du sud" et que ces opposants y assistaient régulièrement), ou "le chemin passe sur les hauteurs de Villé" alors qu'il longe la rivière ! Il est vrai que lorsqu'on s'oppose à tout on peut souhaiter que les rivières passent sur les crêtes des montagnes ! Alors, apportons quelques vérités : le 9 juillet 2004, quelques "garnements" de l'une des familles aujourd'hui contestataire (je ne mettrai pas les noms pour respecter l'anonymat dû aux mineurs) démolissaient le piquetage des géomètres, retardant ainsi l'avancée des travaux. Reconnus par des témoins, ils ont été poursuivis et condamnés en justice. Comme par hasard, plutôt que de sermonner leurs chers petits, les parents se sont lancés dans une fuite en avant en saisissant le Tribunal Administratif le 23 juillet de la même année, où ils ont bien sûr été déboutés, et même condamnés à verser 400 € à la Commune. L'affaire perdurant, je me suis même autorisé à poser la question en Conseil Municipal, en présence dans le public de ces parents, de savoir si la Commune avait déjà été payée. Le maire m'a répondu que non...mais, peut-être ont-ils envoyé l'argent à une commune de l'Alsace du Nord ?

photosA350_006

Ce chemin qui passe sur les hauteurs de Villé, derrière les maisons, au fond des jardins...

A lire l'article de TONIC - mois de juin 2007 : _Vill_351_tonic_ . Certains peuvent-ils s'imaginer qu'ils vont encore longtemps pouvoir impunément accuser le maire, et donc l'ensemble du conseil municipal, de  "tricherie" ?

Posté par jl boehler à 13:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 15 juin 2007

Assemblée Générale ordinaire et extraordinaire de Val-Vil Services Coopérative Ouvrière

photosA350_001Comme tous les ans, les sociétaires de Val-Vil Services Coopérative Ouvrière de Villé, ses vallées et environ (plus communément appelée par les habitants "l'Ancien Super-U") sont convoqués en assemblée générale mixte ordinaire annuelle et extraordinaire, dans les locaux du magasin Super-U de Villé, dans la ZAC du canton de Villé, rue de l'Ungersberg à Villé (bref, dans le nouveau Super-U) le mardi, 19 juin à 17h00.

Ordres du jour :

Assemblée générale ordinaire

1) rapport de la direction et du conseil de surveillance.

2) rapport du réviseur.

3) Approbation de l'inventaire, du bilan et du compte de résultat arrêtés au 31/12/2006.

4) Affectation du résultat.

5) Fixation du montant des jetons de présence.

6) Quitus aux membres de la direction et du conseil de surveillance et au réviseur.

7) Divers.

Assemblée générale extraordinaire

1) proposition d'ajout, dans les statuts, d'un article relatif à la répartition des actifs dans le cadre de la dissolution.

2) Pouvoirs en vue des formalités.

En tant que sociétaire, je me rendrai à ces assemblées, comme il est du droit de chacun. D'ailleurs ne serait-il pas intéressant que le plus grand nombre possible de sociétaires participe à l'AG et au débat ? Peut-être apprendrons-nous enfin plus sur l'avenir de l'ancien Super-U.

Posté par jl boehler à 06:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 juin 2007

Qui se rappelle du traité de l'Elysée (1963)

Le ministre de la culture du Land de Bade-Würtemberg maintient sa position que le français soit obligatoirement la première langue étrangère, dans le cadre du rapprochement des peuples. Il explique que cette décision ne nuit en rien à l'apprentissage de l'anglais. En outre, cette décision a été prise dans le respect du Traité de l'Elysée (1963). Par ailleurs, "Les efforts officiels de la France et de l’Allemagne, après la signature du Traité de l'Elysée, pour améliorer la connaissance de la langue du voisin n’ont pas vraiment été couronnés de succès. Non seulement le nombre d’élèves choisissant le français en Allemagne, ou l’allemand en France, est toujours resté en deçà des espérances (et les performances linguistiques laissent à désirer), mais pis encore, il a baissé de manière dramatique ces dernières années." explique le président de l’Office Allemand d’Echanges Universitaires (DAAD), Theodor Berchem, qui déplorait déjà en 1993 : “Tous les discours et toutes les implorations, même les adjurations les plus solennelles des chefs d’Etat, n’ont pas changé grand-chose à cette situation. Il semble que nous soyons condamnés à un dialogue de sourds".

Extrait de presse de Kanal 8 :

bild05

Der baden-württembergische Kultusminister Rau hält an Französisch als erste Pflichtsprache fest

Mehr als 3000 Eltern von Freiburger Grundschülern hatten sich in einer Umfrage gegen Französisch als erste Pflichtfremdsprache an badischen Gymnasien ausgesprochen

Der baden-württembergische Kultusminister Rau hält trotz der Elternproteste auch aus Südbaden an Französisch als erste Pflichtfremdsprache an Gymnasien entlang der Rheinschiene fest. Er werde seine Anstrengungen vertiefen, den Eltern die Angstzu nehmen, dass ihre Kinder kein ausreichendes Englisch-Angeboterhielten, sagte Rau auf die Frage, wie er auf die Ablehnung der Eltern reagieren werde. Die Befürchtungen seien nicht gerechtfertigt, so Rau. Mehr als 3000 Eltern von Freiburger Grundschülern hatten sich in einer Umfrage gegen Französisch als erste Pflichtfremdsprache an badischen Gymnasien ausgesprochen.

Posté par jl boehler à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 13 juin 2007

Signal-Lux à Colmar

Ce mardi, les salariés de Signal-Lux avaient décidé de manifester à Colmar devant le tribunal où était évoquée leur affaire.

SL2

A lire : dna1306SLcolmar et alsace1306SLcolmar

Posté par jl boehler à 10:53 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

Bilinguisme badois : la protestation s'amplifie !

Comme l'indique le journal badois Kanal 8, plus de 3000 personnes se sont réunies à Fribourg-en-Brisgau pour protester contre l'obligation faite à tous les élèves d'étudier le français comme première langue étrangère. Voir mon article du 19/5 : "le bilinguisme chez nos voisins badois."

zweiKANAL 8 - SÜDBADEN : "Mehr als 3000 Eltern sind gegen Französisch als erste Pflichtsprache. Fast 90 Prozent der Grundschuleltern sind für den Erhalt der bisherigen Sprachwahl, ergab eine Umfrage des Freiburger Gesamtelternbeirates an 26 Grundschulen. Mehr als 3000 Eltern von Freiburger Grundschülern haben sich gegen Französisch als erste Pflichtfremdsprache an badischen Gymnasien ausgesprochen. Fast 90 Prozent der Grundschuleltern sind für den Erhalt der bisherigen Sprachwahl, ergab eine Umfrage des Freiburger Gesamtelternbeirates an 26 Grundschulen. In der Region Karlsruhe protestieren schon seit Monaten zahlreiche Eltern, Lehrer, Politiker und Vertreter der Wirtschaft gegen die geplante Französischpflicht."

Posté par jl boehler à 06:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 12 juin 2007

Forêts privées à Villé et dans la vallée

photosA350_015Les forêts privées sont nombreuses dans la vallée. A Villé même elles représentent 12 ha, sans compter les friches agricoles qui se sont petit à petit boisées, en plus de la forêt communale qui représente 96 ha. Mais le nombre de propriétaires est important, car les parcelles sont petites, parfois quelques ares, rarement au-delà de 30. Souvent, les propriétaires ne connaissent plus leurs parcelles, qui sont donc laissées à l'abandon. Il arrive même que l'on ne peut retrouver les propriétaires qui n'habitent plus dans la vallée depuis belle lurette. Il est pourtant possible de créer des associations de gestion et d'exploitation commune qui peuvent se constituer à la fois pour l'entretien des chemins et du boisement. Il en existe d'ailleurs deux dans la vallée : l'Association Forestière de l'Altenberg (Neuve-Eglise et Dieffenbach) qui s'occupe de la création de chemins d'accès aux parcelles (président : Antoine Mathieu) et une autre à Urbeis - Fouchy (l'ASA Frais-Champs, président : Mr. Jean-Marie Girard). Ayant moi-même, de nombreuses parcelles sur les bans d'Albé, Villé, St-Martin et Breitenbach, je me pose souvent la question de savoir ce que vont devenir ces forêts (chênaies à Breitenbach, chataigneraies dans les autres communes) lorsque je ne pourrai plus les gérer. A Breitenbach, une tentative de mise en place d'une AF a été faite il y a une douzaine d'années au moment du remembrement, avec le soutien du CRPF (Centre Régional des Propriétaires Forestiers) voir le site http://www.crpf.fr/new/Bienvenue.htm. Deux périmètres ont été réservés pour l'AF à créer, mais ce qui complique aujourdhui le problème, c'est que ces parcelles n'ont pas été abornées, ce qui entraîne que les propriétaires, même intéressés, ne peuvent exploiter leurs parcelles...n'en connaissant pas les limites. Ayant pris le plan cadastral, je suis allé visiter une de mes parcelles non abornées...quelle n'a pas été ma surprise de trouver un grand tas de bois façonné le long de ma parcelle présumée, au point de m'interroger sur mes capacités de lire un plan ou de savoir ce qu'est son échelle  ! Je me pose bien des questions : qui a coupé du bois dans la parcelle ? la voisine, et bien d'autres tout aussi indéterminées quant aux limites ? Et à qui appartient ainsi ce bois coupé et entassé ?

Posté par jl boehler à 06:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 10 juin 2007

Fête de la Hintergass

photosA350_008La Hintergass est certainement l'association de quartier la plus active de Villé. Ses activités diverses lui permettent même de financer tous les ans l'une ou l'autre association de Madagascar. Aujourd'hui c'était, comme tous les deuxièmes dimanches du mois de juin, l'occasion de rassembler pour le temps d'un repas et d'un après-midi les anciens et nouveaux habitants de la Hintergass qui s'étend sur la rue des Albeilles, la rue des Vosges et la rue du général Boell. Près d'une soixantaine de personnes étaient au rendez-vous qui après la collation, s'est terminée par une loterie de bibelots apportés par chacun des convives. Et merci, à Roland, qui a mis à disposition son chapiteau, et félicitations au maître-cuistot Claude et son aide "aux frites" Hubert, ainsi qu'aux animateurs Dominique et Anita, la présidente.

photosA350_004

Claude, le maître-cuistot, à l'oeuvre dès 4 h du matin.

photosA350_005

Hubert, le maître "ès frites".

photosA350_006

Anita, la présidente, lors de son discours d'accueil.

photosA350_009

Mathilde, l'ancienne (97 ans)

photosA350_010 photosA350_011

Posté par jl boehler à 19:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 9 juin 2007

Réunion publique avec Catherine Trautmann

14024878_mLe même soir que la manifestation a eu lieu une réunion publique au bar PMU, avec près d'une cinquantaine de participants. Les orateurs : André Wandoch (secrétaire de section PS du Val de Villé), Marie-Madeleine Iantzen, candidate aux législatives du PS, Rémi Barillon son suppléant, et bien sûr, Catherine Trautmann, qui était restée à Villé après la réunion. S'il s'agissait avant tout de soutenir la candidate aux législatives, dont même le député sortant m'avait fait l'éloge au cours de l'après-midi quant à sa capacité de travail, il était inévitable que l'on ne parle pas, avec de nombreux salariés de Signal-Lux, de l'emploi, de délocalisations. Catherine Trautmann a ainsi pu donner les différentes possibilités d'intervention, notamment au niveau de l'Europe. Les mesures prises pou promises par le gouvernement Sarkosy - Fillon ont nourri de nombreuses craintes : heures supplémentaires, franchise sur la Sécurité Sociale, cumul des pouvoirs entre les mains d'un seul homme : Sarkozy. Et tous d'appeler à voter Marie-Madeleine ce dimanche.

Posté par jl boehler à 16:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Manifestation de Signal-Lux

photosA350Non, l'image ci-contre, ce n'est pas la libération de Villé par les FFI en 1944, c'est le début de l'impressionnant cortège des manifestants contre les licenciements et l'envisageable fermeture de Signal-Lux (voir les articles précédents de mon blog concernant cette affaire). Entre 150 et 200 personnes à la manif, on n'avait plus vu cela à Villé depuis 1969 lors d'une vague de licenciements aux F.T.V. (Filatures et Tissages de Villé), qui aujourd'hui sont une des friches les plus importantes du Centre-Alsace. A la détermination des salariés ont répondu la mobilisation de beaucoup d'élus, parmi lesquels non seulement Catherine Trautmann, députée européenne, mais aussi le député Ferry, le conseiller général René Haag, et de nombreux maires et conseillers municipaux. Les commerçants de Villé ont baissé les rideaux, et leurs représentants ont aussi participé au défilé. A noter aussi la présence des représentants d'Egelhof, d'autres entreprises du Centre-Alsace et même des visiteurs réguliers de mon blog comme le cinéaste, ou Benness. Bravo pour les organisateurs de la manifestation qui, espérons-le, permettra aux représentants du personnel de peser sur les négociations en cours pour sauver les emplois.

14024168_m

14024370_m

14024311_m

14024383_m

14024454_m

14024450_m

14024457_m

A lire : alsace10906signalux  alsace109061signalux  dna0906signalux

Posté par jl boehler à 10:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,