mardi 6 novembre 2007

Suppression de tribunaux

photosA350_002

Il fut un temps pas si lointain où Villé avait son tribunal qui occupait la moitié des locaux de l'actuelle mairie (1er étage). La salle du conseil municipal était la salle d'audience. Pendant un certain temps, après la deuxième guerre mondiale, après la fermeture de l'instance, il resta un local réservé à un huissier de justice jusqu'à ce que celui-ci s'en alla lui-aussi voir du côté de Sélestat. La justice cantonale qui datait de l'époque de Napoléon Ier avait fait son temps chez nous ! Un demi-siècle plus tard, les vestiges restants dans les cantons voisins (Marckolsheim, Ste-Marie-aux-Mines,...) vont disparaître à leur tour. La ministre de la justice, Rachida Dati, est d'ailleurs en train de faire le tour de France des suppressions des tribunaux de proximité. Nouvelle atteinte au service public... à l'heure où les tribunaux sont de plus en plus engorgés par de "petites" affaires.

Posté par jl boehler à 10:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 2 novembre 2007

TNT, ça marche...avec des ratés ?

televisionDepuis quelques jours, la TNT (télévision numérique terrestre) marche en Alsace ! ou du moins le devrait ! Selon certaines informations, les dysfonctionnements sont nombreux, notamment sur le massif vosgien et les vallées. Régulièrement, certaines chaînes de la TNT subiraient des coupures pour des durées variables. D'autre part, cette nouvelle technologie bouscule les habitudes : ceux qui recevaient bien en mode analogique peuvent mal recevoir la TNT et inversement. Et c'est souvent lié à une limite de couverture dans la situation du poste, ou à une météo défavorable. Mais TDF l'assure : il suffit de les informer en cas de panne, de coupure ou autre désagrément, et ils interviennent... de suite ? Même dans les régions montagneuses, comme la nôtre,  toutes les zones blanches devraient peu à peu disparaître. Attendons pour voir...

Posté par jl boehler à 11:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

lundi 29 octobre 2007

Défilé de mode à Aquavallée

defile_4L'Union des Artisans & Commerçants du Canton de Villé, en association avec Aquavallées, invite au

défilé de mode

qui aura lieu samedi, 3 novembre 2007 à 20h00

au Centre Nautique Aquavallées à Bassemberg.

Entrée libre. Le verre de l'Amitié est offert à tous les participants.

A voir : www.commerces-ville.net

Posté par jl boehler à 12:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 28 octobre 2007

Sur France 2 : les tabous du ...

tabousDans la série "les tabous de ...", Karine LEMARCHAND, journaliste, présentera mercredi, 31 octobre à 23h15 sur France 2, une émission consacrée aux tabous du racisme, avec le concours du paléontologue Yves COPPENS et de l'historien Pascal BLANCHARD. Parmi les invités, un habitant du Val de Villé... Les questions que Karine MARCHAND tentera de décoder : comment devient-on raciste ? Quand prend-on conscience qu'on est la cible du racisme ? Comment se construit l'estime de soi ? Pourquoi se méfie-t-on des autres ?

Posté par jl boehler à 09:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 26 octobre 2007

Congrès de l'ANEM : le réchauffement climatique

chpdufeuAprès les biennales organisées par les Vosgiens à La Bresse, c'est autour des montagnards alsaciens d'organiser sur trois jours le congrès de l'ANEM (association nationale des élus de montagne), dans la grande salle polyvalente du petit village de Plaine. Si la délégation vosgienne était importante, cette fois, c'est le ministre de l'environnement, annoncé, Jean-Louis BORLOO qui était aux abonnés absents, malgré le thème traité : l'adaptation de la montagne au réchauffement climatique, "Grenelle écologique" oblige.  21 propositions ont été retenues dans ce cadre, parmi lesquelles :

- la création d'un observatoire du changement climatique en montagne.

- des mesures de soutien aux professionnels de la neige.

- des mesures d'aide à la mutation du secteur touristique.

- le développement durable des régions concernées.

- la dynamisation de la filière-bois.

Quant à Adrien ZELLER, président de la Région Alsace, lui aussi présent, il a trouvé le rapport de l'ANEM sur le changement climatique "pragmatique et concret". A condition de ne pas se voiler la face et de ne pas crier au loup "on peut faire avec". Et, tous, évidemment unanimes pour qu'on les aide en maintenant les dispositifs et subventions existants, et ça...c'est une autre paire de manches.

Posté par jl boehler à 21:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 25 octobre 2007

Elzach : 10 ans de jumelage

WorthingElzach aime les jumelages. Alors que le jumelage avec Villé est ancien, que celui avec Demre (Turquie) est plus récent, Elzach a fêté le 10ème anniversaire de jumelage avec la ville de Worthing (côte sud de l'Angleterre). A cette occasion, Elzach a accueilli  une délégation conduite par le maire  de cetteP1000713 ville,  la Dr. Heather Mercer. Après avoir été reçue à l'hôtel de Ville par le maire Holger Krezer et signé le livre d'or, elle s'est rendue dans les différentes localités de la vallée de l'Elz  (Elzach, Gutach,  Simonswald et Walkirch) pour y planter un arbre, symbole de ce jumelage. A Elzach, c'est un noyer qui a été planté. En retour, une délégation de Elzach se rendra à Worthing en 2008.

A relire :  http://jboehler.canalblog.com/archives/2007/05/13/4923686.html

Posté par jl boehler à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 24 octobre 2007

Un peu d'humour

sanglier

Il y a quelque temps, notamment dans la rue de Luttenbach à Villé, les panneaux changeaient de jour en jour. Entre les interdictions, les sens uniques, les poids interdits, les bus autorisés, il était difficile de s'en sortir. Voilà une route forestière où l'on fait encore mieux dans la confusion ! Peut-être trouverons-nous bientôt, à la hauteur du chemin de la Bosse, un panneau similaire avec l'inscription "LAMAS" ?

Posté par jl boehler à 06:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 23 octobre 2007

L'Alsace peut mieux faire !

carboniqueL'hebdomadaire "La Vie" a consacré un numéro spécial au Grenelle de l'environnement. Un classement des Régions selon sept critères a été établi : pollution aux nitrates, taux de valorisation des déchets ménagers, part de l'agriculture bio en pourcentage de la superficie agricole, émissions des gaz à effet de serre en tonnes annuelles d'équivalent CO2 par habitant, "l'effort écologique des villes" estimé en part du budget affectée à la protection de l'environnement, un critère identique pour les groupements de communes... C'est la Région "Languedoc-Roussillon" qui apparaît comme la championne de l'écologie. Lanternes rouges : la Picardie et Poitou-Charente. Mais l'Alsace n'est pas loin : elle est en-dessous de la moyenne, avec la mention "peut mieux faire". Malgré la présence de nombreux écologistes - y compris dans les partis politiques - l'Alsace est encore loin d'être 100 % Nature.

Posté par jl boehler à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

lundi 22 octobre 2007

Y a-t-il une politique du logement des jeunes ?

cllaj_logement_3A l'heure où la vallée (et surtout son chef-lieu) polémique à propos des logements sociaux, il m'a paru intéressant d'interviewer un responsable d'un comité local pour le logement autonome. Voici quelques réponses à des questions que j'ai posées (elles n'engagent évidemment que le responsable qui me les a livrées) :

- Question : Qu'est-ce qu'un CLLJ ?

- Réponse : Les comités locaux pour le logement autonome ont été créés en 1990 par la loi Besson. Il y en a aujourdhui 60 en France, répartis de façon très irrégulière. L'Alsace n'en a qu'un pour les deux départements alors que la Lorraine en a quatre. Adresse de CLLJ alsacien : Service Logement Jeunes, 1A, place des orphelins, 67000 Strasbourg (tél. 0388357778, fax. 0388379725). Le travail est considérable (information des 18-25 ans sur les conditions d'accès au logement autonome, sur leurs droits et leurs devoirs de locataires, les renseigner sur les dispositifs existants - locapass, APL, fonds de solidarité logement, allocation logement...), mais les CLLAJ sont confrontés régulièrement à des incertitudes financières.

- Question : quelle situation trouve-t-on dans les parcs publics et privés ?

- Réponse : Le parc public se caractérise par le manque de petits logements, or cette demande augmente. Les jeunes se retrouvent en concurrence avec des personnes plus âgées, et le logement recherché leur échappe. Le parc privé a trop de petits logements, mais là on se heurte aux exigences que les jeunes ne peuvent assumer. Certaines agences exigent que le jeune gagne quatre fois le montant d'un loyer. Pour un studio, cela peut aller parfois de 1.600 à 1.700 € !

- Question : Le "locapass" est-il une mesure efficace ?

- Réponse : Le locapass est un prêt sans intérêt de 3 ans qui couvre le dépôt de garantie et une caution pour les impayés de charges et de loyers. Mais là aussi, la liste des ayant-droit est limitative : salariés du privé, jeunes inscrits aux Assedic et les étudiants boursiers d'Etat. Sont exclus les salariés du public, les boursiers étrangers, les jeunes qui travaillent en Allemagne, et ceux qui sont interdits bancaires à la suite de crédits révolving.

- Question : combien de personnes peuvent bénéficier du parc social ?

- Réponse : c'est bien là le hic ! Deux tiers à trois quarts de la population a des plafonds de ressources compatibles, ce qui veut dire que toutes ces personnes ne peuvent aider leurs enfants ! car si elles sont locataires, qui va accepter qu'elles se portent garantes ?

- Question : et les logements sociaux à la campagne ?

- Réponse : Ils peuvent être une bonne ou une mauvaise chose. Ainsi, ils peuvent participer au maintien de la population tentée de partir pour des raisons d'emploi, mais ils peuvent aussi aggraver les budgets déjà entamés par les déplacements. Ils ne seront évidemment pas fréquentés par les étudiants, c'est-à-dire une partie importante de demandeurs de tels logements.

- Question : en conclusion, quel est votre sentiment ?

- Réponse : En dehors du fait que nous sommes toujours au point de rupture de notre fonctionnement, il faut aussi constater la complexité des dispositifs. Il y a une multiplication des acteurs, des aides, des actions, mais chacun, d'une collectivité à l'autre, se renvoie les responsabilités du logement des jeunes. Il n'y a tout simplement pas de politique du logement des jeunes, car personne ne veut de cette compétence parce-qu'elle est...politique.

A voir : http://www.uncllaj.fr/annuaire-uncllaj/annuaire-national-cllaj.html

Posté par jl boehler à 11:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 21 octobre 2007

Biennale européenne de la montagne : l'accessibilité

HautLaBresseLa biennale européenne de la montagne s'est tenue à La Bresse avec comme thème "l'accessibilité, pivot du développement de la montagne" qui représente 40 % du territoire européen. Comme l'a souligné Guy VAXELAIRE, maire de La Bresse, "on n'a jamais vu de populations et d'économies se maintenir en dehors des voies de communication". Rien que pour la France, la montagne représente 15 millions d'habitants, 6,5 millions d'actifs et 460.000 entreprises. Autant dire, l'accessibilité est primordiale. Seulement voilà, comme l'a souligné Jean-Paul DIRY, professeur au CERAMAC (centre d'études et de recherches appliquées au Massif Central), "le conflit est latent entre ceux qui appellent de leurs voeux des voies de communication modernes et ceux qui se préoccupent d'abord de préservation des espaces naturels." Selon lui, le résultat est que "la montagne est plus souvent contournée que pénétrée".  Xavier BERNIER, maître de conférence au CNRS de Chambéry, ne dit pas autre chose: "Il y a un paradoxe entre la vitesse recherchée pour le transport de marchandises et la tranquillité revendiquée par les touristes. On veut des infrastructures performantes, mais pas en souffrir. C'est le syndrôme de Nimby (not in my backyard = pas dans mon jardin)." Cette biennale a posé de bonnes questions : aux élus et aux acteurs économiques d'y apporter les réponses. Cette situation nous interpelle aussi au plan local : avons-nous apporté les bonnes réponses lors de l'aménagement du bourg-centre et des travaux de requalification urbaine ? ne devons-nous pas modifier le projet de la deuxième tranche ?

Posté par jl boehler à 01:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :