mercredi 1 août 2007

Braderie et marché aux puces

P1030030Les manifestations à Villé vont se suivre les unes après les autres au courant du mois à venir. Samedi, le 04 août prochain auront lieu dans les rues de Villé la braderie et le marché aux puces organisés par l’Union des Artisans et Commerçants de Villé. Renseignements et réservations auprès de Colette Wendling (Présidente) au 03.88.57.26.36 ou sur le site internet de l’Union des Artisans et Commerçants du Canton de Villé : http://commerces-ville.net/

Posté par jl boehler à 05:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 29 juillet 2007

Etape de légende

berthel2006Les cyclistes et cyclo-touristes sont invités à participer, dimanche 23 septembre prochain, à une course sympathique, qui suivra le tracé de l'étape du Tour de France du 7 juillet 1967 qui partait de Strasbourg pour arriver au Ballon d'Alsace. Les participants arriveront dans le Val de Villé par le col du Kreuzweg, passeront par Breitenbach, St-Martin, Villé, Bassemberg, Fouchy, pour quitter la vallée par le col de Fouchy.France_201967 Horaire : 8h30 - 10h30. A l'époque, la météo n'était guère favorable, puisque l'étape s'est passée entièrement sous la pluie.  Raymond RIOTTE portait le maillot jaune, Lucien AIMAR gagnait au Ballon d'Alsace et Roger PINGEON arriva en vainqueur à Paris. A noter aussi que sur cette étape, Raymond POULIDOR chuta lourdement et perdit toute chance de remporter cette grande boucle. Quant à l'enfant du pays, André ZIMMERMANN (équipe des Bleuets de France), pingeon_tdf1967malade depuis deux jours (il avait déjà terminé l'étape précédente à plus de 10 minutes du peloton), il abandonna au sortir de la vallée. A noter qu'à cette époque l'épreuve se courait encore par équipes nationales. Ce Tour restera à jamais dans les mémoires car il est le théâtre du décès tragique de Tom Simpson qui meurt sur les pentes surchauffées du Mont Ventoux. Déjà le dopage...

Roger Pingeon

lastscan_181

André ZIMMERMANN (équipe Peugeot), avec le groupe de tête, au Tourmalet en 1965.

Posté par jl boehler à 06:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

samedi 28 juillet 2007

Dernière image !

0707230171

Dernière image de Signal-Lux avant sa disparition définitive le 1er août et avant l' "invasion" de Everel Group et SL France ! Un vieux dicton gaulois disait à propos des Huns : "Là où passe Attila, l'herbe ne repousse jamais !" En serait-il de même de Signal-Lux France ? (Photo fournie par La Girafe).

A lire : dna2807fin

Posté par jl boehler à 20:52 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 27 juillet 2007

Bilinguisme badois : le français n'est plus obligatoire.

franzoesischpflicht

Französisch wird wohl doch nicht erste Pflichtfremdsprache

Erleichterung bei den Eltern in Südbaden : Es ist so gut wie sicher und der Protest der Eltern hat sich gelohnt. Französisch wird nun doch nicht erste Pflichtfremdsprache an den Gymnasien entlang des Rheins. Das hat heute der Mannheimer Verwaltungsgerichtshof entschieden. Und Kultusminister Helmut Rau will klein beigeben und die Entscheidung akzeptieren. Kurz vor Ferienbeginn also große Erleichterung an den Schulen.

Les parents d'élèves du pays de Bade sont soulagés : le français n'est plus obligatoire en première langue étrangère. C'est le tribunal de Mannheim qui en a décidé ainsi. Le ministre de la culture du Land accepte la décision et ne fera pas appel ! La presse régionale alsacienne s'en fait enfin l'écho ! Mais toujours rien en ce qui concerne les grèves en Allemagne (voir mes messages du 19/5, du 13/6, du 4/7 et du 10/7).  A croire qu'un rideau de fer de l'information s'est abattu sur le Rhin. A lire : dna2707bade

Posté par jl boehler à 21:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 22 juillet 2007

Adieu Signal-Lux, welcome to SL France !

2foisSignal-Lux, c'est fini ? Tunilux est en voie de fermeture, Signal-Lux Italie et France sont vendus à Vemer-Siber qui continue après licenciements sous l'étiquette "SL France"(pour combien de temps ?). Mais Signal-Lux n'est pas mort, du moins sur internet, grâce à son site "welcome to Signal-Lux" dont certaines rubriques sont mêmes "en reconstruction", pour ne pas dire "en résurrection" ? Voir : http://www.signal-lux.com/. Pourtant la dernière vague de 49 licenciés (après avoir reçu une proposition de réembauche à demi-salaire dans la nouvelle société)  recevra son courrier d'adieu dans les prochains jours. Sur cette page, ils pourront laisser leurs impressions, leurs commentaires, qui sera ainsi une espèce de livre d'or des employés de l'entreprise, à moins qu'ils en fassent un mémoire d'outre-tombe. Signal-Lux requiescat in pace ! et welcome to SL France...for ever ?

Posté par jl boehler à 06:33 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

samedi 21 juillet 2007

Euréka !

Euréka ! Ce matin 20 juillet à 4 h 45 (heure de Villé) un habitant de Ningbo, ville côtière de Chine (province du Zhehiang, au nord de Shanghaï) a pu visiter mon blog, en passant au travers des mailles de la censure chinoise. Mais, j'ai vérifié : le bon dieu chinois a toujours "interdit" mon blog !

ningbo_china_three_rivers_junction

Ningbô, au confluent de 3 fleuves, où sont fabriqués une grande partie de nos quads (délocalisation oblige !)

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 20 juillet 2007

Chez nos voisins badois : Travailler plus pour gagner...moins !

streik"Travailler plus, pour gagner moins !", voilà ce qu'affichent les manifestants grévistes à Fribourg-en-Brisgau ce jeudi, 19 juillet. En effet, après les grèves des transports, les manifestations des enseignants, voilà que se mettent en grève les salariés des magasins de vente par correspondance (un mouvement qui touche toute l'Allemagne) qui revendiquent une augmentation de salaire de 5,5 %. Et encore aucun mot dans les médias de France et de Navarre, ou même d'Alsace ! Il est vrai qu'ici le slogan gagnant c'est "travailler plus pour gagner plus..."

Der Streik im Einzelhandel hat jetzt auch Südbaden erreicht

Die Beschäftigten von Galeria Kaufhof und Karstadt fordern 5,5 Prozent mehr Lohn ! Der seit Monaten andauernde Tarifstreit im Einzelhandel hat jetzt auch Südbaden erreicht. Heute protestierten die Mitarbeiter von Kaufhof und Karstadt in Freiburg gegen die geplanten Lohnkürzungen. Morgen treffen sich in Stuttgart Arbeitgeber und die Vertreter der Gewerkschaft ver.di zur dritten Verhandlungsrunde. Die Fronten scheinen verhärtet. TV Südbaden - Kanal 8)

Et la grève continue lundi !

streikverdi

Faute d'accords obtenus vendredi, la grève se poursuivra :

Nach dem Abbruch der Tarifverhandlungen im Südwest-Einzelhandel hat die Gewerkschaft ver.di einen Streik angekündigt. Die Gewerkschaft fordert für die 220.000 Beschäftigten im Einzelhandel außerdem Tariferhöhungen um 5,5 Prozent. Nach dem Abbruch der heutigen Tarifverhandlungen im Südwest-Einzelhandel hat die Gewerkschaft ver.di einen Streik angekündigt. Schon am Montag sollen die Warnstreikaktionen fortgesetzt werden. Wir werden nicht akzeptieren, dass es keine Tarifverträge mehr gibt , so ein Sprecher von verdi Südbaden heute. Die Arbeitgeber hatten die Manteltarifverträge zum Jahresende gekündigt. Die Gewerkschaft fordert für die 220.000 Beschäftigten im Einzelhandel außerdem Tariferhöhungen um 5,5 Prozent. TV - Südbaden - Kanal 8 (Freitag 20/7 - 17h06).

Posté par jl boehler à 12:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 17 juillet 2007

Subventions du conseil général

photosA350_016Le 10 juillet, la commission permanente du Conseil Général a attribué 2 subventions à la commune de Villé, dont l'une dans le chapitre "Reconstitution des forêts" d'un montant de 1520 €, pour une dépense de 1900 €, pour une surface reconstituée de 2 ha. Il est vrai, Villé n'a pas une surface forestière bien importante (96 ha). Une deuxième concerne la restauration de la chapelle du cimetière. Le coût estimé du projet est de 11975 €, et la subvention  de 2395 € (20 %). Il reste à savoir si le montant estimé permettra toutes les réparations (gouttières, élimination du salpêtre dans les parois intérieures, crépi intérieur et extérieur, infiltrations ayant provoqué la dégradation de poutres de la charpente, nettoyage des blocs de grès recouverts de mousse...et d'autres à découvrir), car cette vieille chapelle située sur le site de l'ancien pélerinage de la croix des missions mériterait de nombreux travaux de réhabilitation. Elle fait partie de l'histoire et du patrimoine de Villé.

photosA350_018 photosA350_020

Posté par jl boehler à 12:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 13 juillet 2007

L'Europe des revendications

Lehrer aus der Region Freiburg demonstrieren in Stuttgart für mehr Stellen

(Les enseignants de la région de Fribourg participent à la manifestation de Stuttgart pour plus de postes).

demo1204_4

Unter dem Motto Wir sehen rot! Wahlbetrug 5000 Lehrer arbeitslos hatte die Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft zu der Kundgebung aufgerufen. Rund 300 Lehrer aus der Region Freiburg sind heute nach Stuttgart gefahren, um dort für mehr Stellen zu demonstrieren. Unter dem Motto Wir sehen rot! Wahlbetrug 5000 Lehrer arbeitslos hatte die Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft zu der Kundgebung aufgerufen. Die Landesregierung stellt in diesem Jahr nur 3000 der 8000 fertig ausgebildeten Bewerber ein (TV8 - Südbaden).

Le slogan : "nous voyons rouge !" Près de 300 enseignants de Fribourg-en-Brisgau ont participé à la grande manifestation de Stuttgart, 5000 enseignants sont aujourd'hui sans emploi ! Le gouvernement du Land n'embauche que 3000 des 8000 enseignants en fin de formation. Même politique que chez nous, mêmes effets... Mais pourquoi nos médias n'informent-elles pas de ce qui se passe si près de chez nous ?

Posté par jl boehler à 10:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 11 juillet 2007

Ancien Super-U : mon intervention.

lux_hopital2Voici in extenso mon intervention sur le point "Ancien Super-U" que j'ai soulevé au conseil municipal et mes propositions :

"Voilà à plusieurs reprises que notre ordre du jour comprend des points concernant l'ancien Super-U et la Société Coopérative Val-Vil Services. A ce jour, il faut reconnaître que depuis un an ou deux, le conseil municipal n'a pas été informé de ce dossier, mais je ne chercherai ce soir en aucune manière à lancer une chasse aux sorcières pour savoir qui est le responsable des nombreux non-dits. Il est tout aussi vrai que ces derniers temps, nous avons lancé des batailles procédurières (demande de dissolution, commissions paritaires Comcom/Conseil Municipal à 7 contre 6, etc...) sans avoir à l'arrière-plan un réel projet. Nous avons donc pris un retard important, qu'il est urgent de combler ! J'ai toujours dit, et je le répète haut et fort, que le chef-lieu et les 17 communes ne doivent pas être en opposition, mais qu'il appartient à Villé d'être le "moteur du canton" et donc d'être à même de lancer les initiatives !

Sur ce dossier, je fais aujourd'hui le constat suivant :

  • L'assemblée générale de la coopérative ouvrière Valvil-Services vient de décider, en cas de dissolution, de verser ses fonds à la Communauté des Communes, à la condition que cette dernière instance construise une maison pour le troisième âge.

Il me semble que cette décision ne nous appartient pas, et il n'y a donc pas à s'y opposer. Cependant, il me paraît tout aussi clair que Villé, qui représente 20 % de la population du canton, ne saurait être ignoré et a même un rôle d'entraînement à jouer. Aussi, je propose de recadrer cette éventuelle maison du troisième âge dans la politique globale pour les seniors du canton, en y englobant la restructuration de la maison de retraite. Il faut bien reconnaître que, de plus en plus, la population de celle-ci est dépendante et relève souvent plus de l'hôpital à longue durée, alors que le personnel est toujours celui d'un établissement accueillant des personnes plus ou moins en bonne santé, et donc forcément inadapté en nombre et en compétences._7BCF552AFA_1B8D_4875_9C75_5B256CD6715C_7D La maison de retraite de Villé ne possède que quelques lits médicalisés.

Une autre constatation : un certain nombre de personnes dépendantes sont hébergées soit dans des maisons de retraite soit dans des hôpitaux à longue durée en dehors de la vallée (Saales, Barr, Sélestat, Ste-Marie-aux-Mines et même Ribeauvillé). Je les chiffre à plus d'une trentaine. La raison de cette expatriation est souvent l'urgence de trouver une place, car elles sont rares.

En léguant ses biens à la Communauté des Communes, Les dirigeants de ValVil-Services ont voulu que ce soient l'ensemble des personnes du Val de Villé qui en profitent. Comment ne pas en faire profiter les plus déshérités, en profitant pour donner à une partie de la maison de retraite (ou au bâtiment envisagé sur le site de l'ancien Super-U) le statut d'hôpital de longue durée, permettant ainsi à nos vieilles personnes, qui sont souvent aussi les sociétaires de la Coopérative Ouvrière Valvil-Services, de rester dans la vallée. Ceci aurait de nombreux avantages pour tout le monde :

  • de meilleurs soins et accompagnements de vie pour tous.

  • des visites plus faciles pour les familles à leurs anciens.

  • enfin je parlerais aussi d'économies pour le Conseil Général : les établissements situés hors du département ne sont pas conventionnés avec le conseil général, et appliquent donc le tarif fort aux hôtes ! ce qui entraîne que l'A.P.A. (aide aux personnes dépendantes) est plus élevée. Exemple : à Villé, le Conseil Général verse par personne 330 €/mois. Pour une personne hébergée à Ste-Marie-aux-Mines ou Ribeauvillé, le montant de l'A.P.A. sera de 480 à 500 € (soit une différence de 150 € par personne/mois).

Voilà la proposition que je soumets au conseil municipal pour adoption, à charge de la défendre non seulement à la commission de pilotage, mais aussi aux délégués de Villé au Comité Directeur de la Comcom. Je demande que cette proposition soit inscrite in extenso au PV de la présente réunion.

En marge, je veux soulever une inquiétude : j'entends parfois parler (à tort ou à raison) d'une maison à studios ou appartements. Etant donné le montant des pensions qui sont à la hauteur des salaires pratiqués, peu de gens de la vallée pourraient se payer "ce luxe", qui serait donc forcément réservé à des "urbains" recherchant l'air pur de la campagne. Je ne crois pas que c'est cette direction qu'il faille prendre, car il serait intolérable que l'argent ramassé avec les couches sociales les plus défavorisées, notamment les anciens salariés des FTV, puisse servir à d'autres.

NB : bien qu'il n'y ait pas eu de vote formel, le tour de table des conseillers a montré qu'une large majorité était d'accord avec mes propositions, et les membres du conseil du comité de pilotage Comcom/conseil municipal ont accepté de présenter mes idées lors d'une de ses prochaines réunions.

A  lire : alsace1207CM et dna1307CM

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : ,