jeudi 25 février 2010

Ouverture "pas très catholique" ?

charasse

Le président de la république a une conception très particulière de l'ouverture vers la gauche et a pris l'habitude de ramasser les laissés pour compte du PS. C'est ainsi qu'il vient de nommer au Conseil Constitutionnel l'exclu Michel Charasse. En attendant de "ramasser" dans trois ans, en 2013, dans le nouveau tiers de renouvelables, le "pas très catholique" Georges Frèche, "un méchant sage" qui serait nommé par le Président du Sénat, seul rescapé de la droite dans l'ère post-sarkozyenne  qui risque de commencer en 2012 ?

Posté par jl boehler à 00:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 24 février 2010

La garde prétorienne de l'UMP peut-elle sauver les vallées ?

copedort"Sans étiquette politique" (selon le site de l'UMP), "indépendant" sur les listes électorales déposées, le maire de Villé et vice-Président de la Communauté de Communes du Canton de Villé, qui se présente contre son président, a déclaré lors d'une réunion à Sélestat que Philippe Richert était le candidat qui répondait le plus à ses préoccupations. ”Les projets de Philippe Richert pour les zones rurales me satisfont entièrement” a affirmé le colistier de la 25ème place. En même temps, la presse annonce l'éventuel passage dans la vallée de la garde rapprochée sarkozyenne, à savoir Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, et Gérard Larcher, Président du Sénat ! Il est même question que des candidats UMP se présentent aux habitués du marché de Villé de ce mercredi matin. L'artillerie lourde pour sauver les meubles ? Ce n'est pas de cette vieille garde, qui ne connaît pas la vallée, dont nous avons besoin, mais d'une nouvelle politique, autre que celle qui a été menée et qui a donné pour notre vallée de bien piètres résultats : fermeture d'entreprises (FTV, Kodak, écloserie, Tricotage-Vosges-Alsace, Joco-Facomet, etc...), licenciements chez Signal-Lux, Ouréval, IPV, Egelhof, etc... le tout souvent accompagné de délocalisations (Tunisie, Chine), agriculture en voie de disparition, exode des jeunes qui ne trouvent plus d'emploi, difficultés grandissantes du petit commerce local, démantèlement du service public! Philippe Richert n'a pas qu'approuvé cette politique, il l'a mise en oeuvre au conseil général et il continue à l'approuver régulièrement au Sénat! Alors, Monsieur le Maire de Villé, nouveau vassal de ces seigneurs qui nous saignent, les nouveaux projets de Philippe Richert pour la ruralité, moi, j'en ai peur pour notre vallée!

610x

Vivement, qu'on rentre chez nous ...

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 23 février 2010

Préavis de grève au centre de tri de Sélestat

Pour ce mardi, 23 février, les postiers du centre de tri de Sélestat ont déposé un préavis de grève pour la défense de leurs conditions de travail. Le facteur risque fort de ne pas avoir de courrier pour vous !

facteur

Posté par jl boehler à 00:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 22 février 2010

Affaire Treiber : Bockel serait-il tenté par le suicide politique ?

h_3_1638520_1248861916L'affaire du suicide de Treiber risque fort de faire du bruit. Les institutions ont failli à trois reprises. Dans la Belgique voisine, la seule évasion de Marc Dutroux avait entraîné la démission des ministres de l'Intérieur et de la justice. Alors faillite de la justice à trois reprises? oui :

  • La première, c'est la rocambolesque évasion dans un carton de l'ancien garde-chasse, accusé de deux meurtres.
  • La deuxième : la cavale. Dix semaines, Treiber nargue les autorités, se planquant dans les bois, puis dans un studio à Melun, envoyant des courriers aux medias et à son amie, en les déposant au pied d'un arbre qu'il a gravé d'un coeur, au nez et à la barbe des gendarmes ridiculisés.

bois_de_bombon_articlephoto

  • La troisième : le suicide. Comment, placé sous haute surveillance à Fleury-Mérogis, a-t-il pu passer à l'acte?

Le gouvernement devra obligatoirement rendre des comptes. Trois démissions devraient donc être automatiques : Bockel,  d'une gauche aussi moderne que les prisons dont il est le secrétaire d'Etat, Michelle Alliot-Marie, ministre de la justice, vestige de la chiraquie et évidemment celle du ministre de l'Intérieur fidèle des fidèles Brice Hortefeux, dont le penchant pour la vidéo-surveillance est bien connu, mais qui n'a pu que voir sur ses écrans Treiber filer à l'anglaise ...Aux dernières nouvelles, Bockel, sentant arriver le vent du boulet, serait à son tour au bord d'un suicide politique, en accusant sa ministre de tutelle de tous les maux. A lire : Alsace21021Bockel

65041_treiberune

Les images de la honte pour le gouvernement. Ce beau monde s'en sortira-t-il avec une nouvelle loi?

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 21 février 2010

Centre-Alsace : la virginité provisoire de l'extrême-droite

 

Il y a des périodes où l'on peut se défouler, dire le fond de sa pensée. Il y en a d'autres, où il faut rester hypocritement gentil, ce sont celles des campagnes électorales qui doivent servir à appâter le goujon qu'est l'électeur. A "Alsace d'Abord", le conseiller général Christian Chaton l'a bien compris, lui qui lance le bouchon assez loin pour même prendre l'UMP  dans ses filets. Mais un autre candidat émerge dans le Centre-Alsace pour l'extrême-droite dite "identitaire", c'est le candidat de Neubois, Fabrice Lauffenburger, qui émarge sur la liste menée par le gentil Jacques Cordonnier en 15ème position. Un garçon très sage de 39 ans(et si discret que même la presse a failli oublier de le citer), dont il est intéressant cependant de rappeler les antécédents ! Ainsi, c'est sous sa présidence à "Jeune-Alsace" (les petits d'Alsace-d'Abord chargés des actions "commandos" sur le terrain) que l'Alsace a été couverte de badges et affiches particulièrement insultantes :

ad1 ad2

La deuxième affiche a été notamment collée dans les rues et sur le parking du Collège de Villé, pour insulter les profs? Chers villois, chers alsaciens, allez-vous voter pour ce candidat qui n'a même rien de négationniste sur ses actes? J'avais d'ailleurs dénoncé ces faits en son temps, et j'ai eu droit à une réponse explosive de Mr. Fabrice Lauffenburger, parue sur le site de Jeune-Alsace. Depuis quelques jours, cette lettre a disparu (il fallait pour les élections rendre ce site plus présentable?), donc je me permets de la publier ici, pour que chacun puisse se rendre compte de la qualité d'écriture de notre candidat neuboisien : lauffenburger  . Mais ses exploits ne s'arrêtent pas là! On le retrouve aussi plus récemment à mener une action de choc avec sa nichée de six jeunes louveteaux devant l'ANPE de Guebwiller, dont voici une photo (Lauffenburger est celui qui se trouve à ... l'extrême-droite de la photo) :

manifanpe

Avec tous ces documents, chacun pourra se faire son opinion !

Nous proposons à ce candidat de changer d'image au collage. La vieille affiche avec une alsacienne et son bâillon a été assez vue dans le Val de Villé et commence à lasser. Pourquoi ne pas la remplacer par une nouvelle, plus esthétique et plus sympathique? Elle mettrait encore plus facilement Sarkozy et l'UMP sous le charme?

alsace bbb

Ancienne affiche défraîchie                   Maquette de nouvelle affiche proposée

 

Posté par jl boehler à 01:40 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 20 février 2010

Bade-Wurtemberg : le financement des partis politiques

geld_klDepuis la création de la communauté européenne, l'orientation a été de mettre en place des politiques communes (CECA : communauté européenne du charbon et de l'acier - PAC : politique agricole commune) et formulées aujourd'hui par "les directives de la commission de Bruxelles" qui s'imposent aux Etats membres, il y a au moins un domaine où la réglementation varie, c'est celui de la démocratie liée au financement des partis politiques. Ainsi, en France, il est sévèrement encadré et même interdit aux industriels, mais en Allemagne il n'est régi par aucune loi. Prenons l'exemple du Bade-Würtemberg : 4 importantes sociétés financent en toute légalité. Le financement le plus important vient de la société de tunneliers Herrenknecht. Le patron, Martin Herrenknecht, est d'ailleurs membre de la CDU depuis 1982. A ce titre il n'a donc versé, selon ses dires, qu'une cotisation permettant à la CDU de couvrir tous ses frais pendant 3 mois de campagne au Bundestag. Sans citer de chiffre, il conclut par un "C'est tout !" dont on ne sait s'il est sérieux ou humoristique. Herrenknecht reconnaît aussi qu'il a versé quelques dons à la FDP et au SPD. Il estime en effet que, travaillant à 90% pour l'étranger, "il est bon d'avoir des entrées partout." Deuxième société qui reconnaît un financement, la REUTAX-AG de Heidelberg, qui de 2007 à 2009 a versé 50.500 € à la FDP. SUDWESTMETALL reconnaît avoir versé depuis 2003 près de 3 millions d'€ au partis politiques (60% à la CDU, 20% à la FDP, 20% aux Verts). Mais la société se refuse expressément à financer DIE LINKE. Enfin le constructeur automobile de Stuttgart DAIMLER AG  affirme avoir donné 45.000 € aux partis CDU, SPD, FDP, die Grünen, et 40.000 € au CSU. Là encore, rien pour DIE LINKE, qui sont les laissés pour comptes du financement patronal. Quand au parti d'extrême-droite NPD, impossible d'obtenir une information, ni du côté du patronat, ni du côté du parti. En tout état de cause, le résultat des élections est inscrit dans les chiffres ! Seule surprise : l'émergence malgré tout des LINKE.

ts_wahlmonitor_01
Résultats du Bade-Würtemberg au Parlement Européen ou la démocratie patronale

Posté par jl boehler à 03:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 19 février 2010

Sarre : le gouvernement "Jamaïka" déstabilisé par les scandales

jamaika2A peine 100 jours de gouvernement "Jamaïque" dans le Land de Sarre, et l'état de grâce est déjà terminé. Bien sûr, les responsables des trois partis de gouvernement (Peter Müller pour le CDU, Christoph Hartmann pour le FDP, Hubert Ulrich et Claudia Willger-Lamber pour les verts (die Grüne) déclarent solidairement que l'alliance "tient mieux que prévu" et les verts se félicitent déjà d'avoir obtenu quelques avancées (suppression des frais d'inscription à l'université). Peter Müller, président du Land, n'hésite pas à dire haut et fort que son projet "n'est ni celui des verts, ni celui du FDP, ni celui du CDU, mais celui de la concertation et la solidarité." Oui, mais...la solidarité est mise à mal par les "affaires". D'abord, celle du "Gondwana Park" (parc préhistorique), une affaire de financement qui date du précédent mandat où la CDU gouvernait seule: inauguré le 21 novembre 2008, en présence de l'ancien vice-président des Etats-Unis Al Gore qui "n'avait jamais rien vu d'aussi fantastique", ce parc de loisirs est devenu un "Millionengrab" (fosse à millions) très opaque que le FDP et les Verts ne veulent pas assumer! Puis, a éclaté l'affaire des fraudes fiscales de l"IT-Firma think&solve", dans laquelle est impliquée le dirigeant FDP Hartmut Ostermann, qui avait comme collaborateur jusqu'en 2009 le vert Hubert Ulrich! Et là, c'est la CDU qui lâche ses alliés... Bref, c'est le sauve qui peut, chacun de son côté. SPD et LINKE, majoritaires aux élections, mais minoritaires d'un seul siège au Landtag, dénoncent "la scandalisation du Jamaïka-Chaos-Club" et comptent les coups en attendant les décisions de justice et ... en méditant sur la fiabilité d'une alliance avec les Grüne.

unterschrift_jamaika_f
Il y a 100 jours, la signature "jamaïcaine". Bientôt le divorce ?

Posté par jl boehler à 01:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 18 février 2010

Meeting du Parti Socialiste

tract

Posté par jl boehler à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Retraites : premières mobilisations

negociationNicolas Sarkozy ne veut pas plomber définitivement l'UMP, mal en point pour les élections régionales, avec le dossier des retraites. Il a donc décidé de se donner un peu de temps ... pour mieux sauter et mettre à mal les retraites des Français. Il n'est pas question de laisser faire. Une première mobilisation aura lieu à Strasbourg (place de la République) mercredi, 24 février à 14 heures! Avant ou après les élections, pas question de brader nos retraites!

Posté par jl boehler à 00:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 17 février 2010

Webcam à Breitenbach

webcam_nocturneC'est l'association "Grand Vol" de Breitenbach qui s'est chargée d'installer un webcam dans le clocher de l'église. Ce système permet de photographier toutes les minutes une partie du ban du village et d'observer les mouvements des parapentistes. Mais  chaque internaute peut aussi, sur le site de la commune, observer le paysage, le passage de gibier ou même d'éventuels maraudeurs. Ce type de webcam est de plus en plus utilisé sur les pistes de ski des Vosges et permet, depuis son domicile de juger de l'utilisation et de la fréquentation des stations. Pour  accéder à celui de Breitenbach, cliquer sur le lien :

http://www.breitenbach.fr/webcam/

Vous retrouverez aussi ce lien dans la rubrique des sites communaux.

Posté par jl boehler à 01:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,