dimanche 2 septembre 2012

Conférencier à 200 000 € les 45 minutes

L'ancien président de la République devrait rejoindre le rang des conférenciers anciens chefs d'État. Un curriculum qui doit lui permettre de percevoir plus de 200 000 euros par conférence. Un tarif qui suscite la polémique.

201209011521_w350Les rumeurs vont bon train quant au nouveau job de Nicolas Sarkozy. Selon Claude Guéant, l'ancien président français a bien accepté le principe de faire des conférences, «comme tous les anciens chefs d'État et de gouvernement», a-t-il réagi hier chez nos confrères d'Europe1. «Je crois même qu'il en a déjà fait une», a-t-il rajouté.

Une reconversion qui n'est pas dénuée de prestige pour l'ancien chef de l'État, mais qui déclenche une nouvelle polémique, cette fois, sur sa rémunération. En effet, selon Le Canard Enchaîné, Nicolas Sarkozy aurait accepté de donner une conférence cet été pour le compte de la banque américaine Morgan Stanley, à un tarif plutôt confortable : 250 000 euros les 45 minutes, «photos comprises», croit savoir l'hebdomadaire satyrique.

Il est vrai que les tarifs des conférenciers peuvent parfois apparaître élevés : comptez de 2000 à 7 500 euros pour un spécialiste politique, un écrivain ou un économiste, et jusqu'à 15 000 euros pour une personnalité connue des médias. Mais les conférenciers stars flirtent régulièrement avec les cinq chiffres. Tony Blair, par exemple, facture 200 000 euros par conférence. Le coureur cycliste Lance Amstrong exige le même montant, au service il est vrai, de sa fondation de lutte contre le cancer. Fraîchement sorti de l'Élysée, Nicolas Sarkozy peut donc imposer le prix fort à ses nouveaux clients. Car, contrairement à d'autres métiers, le temps ne bonifie pas les salaires des conférenciers. L'ancien chancelier allemand Gherard Schröder ne facture ainsi plus «que» 50000 euros pour donner une conférence internationale.

Mais pour Claude Guéant, la vérité sur les conférences de Nicolas Sarkozy est ailleurs : «Ce qui est en cause, c'est que son propos intéresse. Les propos qu'il peut tenir à cette occasion, je pense, seront de nature à marquer aussi la réflexion politique pour la France et pour notre temps».

Il n'empêche, Nicolas Sarkozy devrait rapidement arrondir ses fins de mois : non pas par ses émoluments prévus par la République (il perçoit 6 000 euros comme ancien chef de l'État et 12 000 euros pour siéger au Conseil constitutionnel), mais bien par les sollicitations d'interventions dans des conférences internationales et des postes d'administrateur dans des grandes entreprises. Pour preuve, Tony Blair et José Maria Aznar, qui ont tous deux moins de soixante ans, ont déjà amassé un patrimoine supérieur au million d'euros. (La Dépêche.fr)

Posté par jl boehler à 00:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

samedi 1 septembre 2012

Le sosie de Bourvil à Dambach-la-Ville

accordeonjo

Lundi aura lieu le dernier marché paysan, artisanal et artistique de la saison à Dambach-la-Ville. Il commencera dès 17 h dans les anciens remparts, en même temps que la visite guidée gratuite de la vieille ville, pour laquelle il faut se présenter devant la mairie. A 18 h 30, l’animation musicale sera assurée par le Christies’country club, avec en prime le sosie de Bourvil. Présence des exposants d’artisanat et des producteurs.

Posté par jl boehler à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 31 août 2012

Interdit de mourir

topelement1_300x200La nouvelle fait le tour du web depuis quelques jours. A Falciano del Masico, paisible village du sud de l'Italie, les gens ne sont plus autorisés à mourir. Depuis le début du mois de mars, une ordonnance précise en effet qu’«il est interdit aux habitants du village et aux personnes de passage de passer de vie à trépas, dans la mesure du possible». Selon le site Le Matin, cette décision aurait été prise, non sans humour, pour pallier un problème de cimetière saturé. Jusqu’à présent, les habitants étaient en effet enterrés dans le cimetière du village voisin. Mais celui-ci affiche complet. Une des solutions pourrait être son agrandissement, ou la construction d’un cimetière propre à Falciano del Massico. Mais les travaux tardent à démarrer. L’objectif de ce décret est donc de faire accélérer le projet. Sauf qu’en attendant qu'il aboutisse, deux personnes ont déjà enfreint la loi.

Posté par jl boehler à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 28 août 2012

Du "lowcost" au "travail dissimulé" !

ryanair_subventions_coutLa compagnie irlandaise à bas prix Ryanair a été renvoyée devant le tribunal correctionnel au terme d’une information judiciaire ouverte en 2010, notamment pour "travail dissimulé", sur son activité à l’aéroport Marseille Provence, a-t-on appris lundi auprès d’une partie civile.

Ryanair devra également comparaître devant le tribunal d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) pour prêt illicite de main-d’œuvre, entrave au fonctionnement du comité d’entreprise, des délégués du personnel, ainsi qu’à l’exercice du droit syndical et à la constitution du comité d’hygiène et de sécurité et des conditions de travail, a précisé à l’AFP le cabinet d’avocats parisien Hocquet-Rappaport, qui représente le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) dans le dossier.

Dernier motif de renvoi retenu à l’encontre de la compagnie : l’emploi illicite de personnel navigant. Contacté par l’AFP, l’avocat de Ryanair, Me Marc-Antoine Lévy, n’a fait aucun commentaire. Le procès devrait avoir lieu fin 2012 ou début 2013. L’affaire avait fait grand bruit en octobre 2010 lorsque la compagnie irlandaise avait annoncé la fermeture de sa base, ouverte quatre ans plus tôt sur le terminal MP2 de l’aéroport Marseille Provence à Marignane (Bouches-du-Rhône), en raison de sa mise en examen.

Des élus locaux, dont le maire (UMP) de Marseille, Jean-Claude Gaudin, lui avaient apporté leur soutien. Alors que la justice lui reprochait de ne pas respecter à Marignane le droit du travail français, Ryanair soutenait que ses salariés relevaient de la législation irlandaise, faute d’exercer une activité permanente en Provence.

Le magistrat instructeur a cependant estimé que l’enquête démontrait que la compagnie, de 2007 à 2010, "a exercé dans les mêmes conditions que les transporteurs aériens établis en France" et qu’elle devait par conséquent se soumettre aux règles locales - immatriculation au registre du commerce d’Aix, obligations fiscales et sociales, etc. - pour la centaine de salariés qui avaient à Marignane "le centre effectif de leurs activités professionnelles". (AFP)

Posté par jl boehler à 12:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

lundi 27 août 2012

Arnaques : le Maroc aussi

arnaque_sur_internet_300x195Traditionnellement, beaucoup de gens pensent que les arnaques sur internet proviennent de Côte-d’Ivoire, mais comme l’on relevé des journalistes d’Envoyé Spécial (France 2), le Maroc est également au centre de ces escroqueries.

Les arnaques sur internet visent délibérément les Français et le but de l’escroquerie et d’obtenir toutes les informations nécessaires d’une carte de crédit : numéro, date d’expiration, cryptogramme, etc…. La méthode employée est souvent aussi simple qu’efficace, elle consiste à ferrer la victime.

Pour ce faire, via de faux comptes mail, l’escroc commence par jouer au client sur les sites de vente de particulier à particulier. Il contacte un vendeur en se faisant passer pour intéresser uniquement dans le but d’obtenir une adresse mail valide. Comme ces sites de vente utilise PayPal comme moyen de paiement, via une fausse adresse mail. il met la pression sur le vendeur, devenu victime, et lui demandant de fournir ses coordonnées bancaires sinon son compte sera bloqué… Ce qui est communément appelé « l’hameçonnage » de la victime.

Souvent, prise de panique, la victime ne contrôle pas bien l’émetteur du mail et envoie toutes les informations de sa carte de crédit ! Dès lors, le mal est fait…

Selon les cas, typiquement dans certains quartiers de Rabat, il est possible de trouver de ces références de cartes de crédit en vente par des dealers spécialisés en la matière. Pour 20 ou 30 euros, il est possible d’acheter le « précieux » sésame qui ouvre l’accès au paiement sur le compte d’une innocente victime française.

Il est alors possible d’utiliser les informations des cartes de crédit escroquées pour typiquement faire des achats sur internet, que cela soit réserver un hôtel, ou acheter du matériel. Les escrocs font justes attention à ne pas se faire livrer la marchandise chez eux en utilisant des complices qui se chargent de la récupérer en France avant de l’acheminer au Maroc pour la revendre au marché noir dans les souks.

Les escrocs, par ces méthodes frauduleuses, avouent se faire mensuellement plusieurs milliers d’euros sur le dos des victimes principalement françaises !

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 26 août 2012

Fête à l'ancienne à Saint-Martin

581067_195326933931494_875831392_n

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 25 août 2012

Violences cyber-censurées en Côte d'Ivoire

Comment Ouattara tient les promesses faites à Hollande !

2012_07_26T123029Z_751027918_PM1E87Q147A01_RTRMADP_3_FRANCE_IVORYCOAST_0Alassane Ouattara a été l'un des premiers chefs d'Etat africains invité à l'Elysée. Soutenu fortement par Sarkozy, il pensait être bien reçu par François Hollande et continuer son petit cinéma ivoirien. Bien sûr, il a obtenu une réduction de la dette, mais surtout il s'est fait notifier l'ordre de réconcilier le peuple ivoirien. Choses promises, choses dûes ! et notre chef d'Etat encore légitime s'en est retourné faire appliquer cet ordre à sa façon ! Et une façon pour le moins originale ! La première, juguler le peuple en inventant des attaques nocturnes d'ennemis fantômes, pour mieux installer dans Abidjan un couvre-feu de fait ! La deuxième, en muselant la presse par l'envoi massif de virus "chevaux de Troie" sur les sites de plusieurs journaux, notamment "L'Eléphant Déchaîné", satirique certes, mais pas plus agressif que "Le Canard Enchaîné" en France ! La troisième, en organisant des "rafles" nocturnes (en France on sait ce que ce mot signifie depuis l'Occupation Nazie).

titre

Le site censuré de l'Eléphant Déchaîné :   http://www.lelephantdechaine.com/

Et tout ça parce-que ce journal a fait paraître un article très documenté sur la réalité, dont notre blog a malgré tout obtenu la copie intégrale :

Après les attaques contre les positions des FRCI

Les Abidjanais contraints de payer la facture…

 Depuis que des inconnus pas si inconnus que cela des chefs s’amusent à attaquer leurs positions, les Frci sont sur les dents. Partout où ils se trouvent. Et pour démontrer leur mauvaise humeur, ils ont fait des rafles quotidiennes un exercice national. Ce n’est pas ce diplomate français à la retraite depuis le 1er janvier 2012 qui dira le contraire. Lui qui a été malmené à Yopougon le 13 août dernier et qui a prudemment conté sa mésaventure à «L’Eléphant».  «Je me rendais le lundi 13 août dernier, vers 17 h, au quartier Toits Rouges, dans la commune de Yopougon.  J'avais vu à la télé qu'il y avait des ratissages dans la forêt du Banco les jours qui ont suivi les différentes attaques, mais que la circulation sur l'autoroute du nord était possible. J'ai donc pris l'autoroute que j'ai quittée au premier pont. A peine suis-je sorti de la bretelle, à la première intersection avant l’institut des aveugles, que deux pick-up avec des hommes en treillis, m'ont bloqué le passage et un troisième s'est placé derrière moi. Ils ont encerclé ma voiture comme «des sauvages», donnant des coups de pied dans la carrosserie et les pneus.  Puis ils m'ont fait descendre de la voiture, et ont pris mes papiers. J'ai dit à l'un deux, que malgré ma couleur de peau, je suis Français." La réponse : «Il y a des espions de Gbagbo partout !» ; Il est allé montrer mes papiers (passeport et tout le reste) à un autre qui a décidé qu'on m'embarque. J'ai été conduit à un poste de police plus au nord ou j’ai aperçu sur la route cet écriteau « cercle hippique ». J'ai été conduit dans une baraque dans leur camp pour un interrogatoire musclé : «Tes papiers sont faux ! Où sont tes raflecomplices ?». La première gifle est tout de suite partie, quand j’ai soutenu que   je suis Français. S'en est suivi une autre et une autre encore, puis des coups de pied, des coups de crosse.  J'ai passé la nuit sur une chaise, dans laquelle régulièrement un des gardiens venait donner des coups de pied pour dit-il, me tenir éveillé. A 6h30 du matin, un plus âgé, plus gradé, qui se fait appeler colonel, est venu me parler. Il expliquait que la situation est difficile, mais il fallait excuser les jeunes recrues un peu trop excitées. Il a même eu le toupet de dire que ses troupes ne se conduisaient pas comme celles de Gbagbo. Je lui ai quand même répondu qu'en France, les militaires ne faisaient pas de politique. Entre temps, du côté de l'ambassade de France on avait déjà bougé. On m'a reconduit à ma voiture, restée là où j'ai été kidnappé. C'est comme si cette petite troupe si barbare la veille, avait reçu l'ordre de me rendre les honneurs. Il ne manquait que le tapis rouge pour monter en voiture. Je suis rentré. Et je suis allé voir un médecin qui m’a exigé 10 jours de soins ». Ce pays n’est-il pas beau ? 

Cet ancien  diplomate français a bien de la chance de s’en être sorti au bout de quelques heures. Une énorme pluie d’arrestations arbitraires  s'abat en ce moment sur les populations de plusieurs villes ivoiriennes, après les dernières attaques des positions des FRCI. Mais la commune de Yopougon détient la palme d’or. Une commune de tous les excès !  Un joli «couvre feu», non décrété soulage ses habitants tous les soirs. Attention ! A partir d'une certaine heure,  à la convenance de quelques éléments des FRCI, peuvent commencer fouilles, interpellations, rafles. Une bonne ambiance de «peur», vécue par les populations à chaque tombée de nuit, depuis deux semaines. «Il s'agit de l’application des mesures arrêtées par la hiérarchie», laisse entendre, un chef de patrouille rencontré. «... des ratissages de quartiers, des perquisitions de domiciles, des rafles systématiques et des blocus », dit de son côté le porte-voix du ministère de la Défense.  Et elles sont nombreuses ces personnes prises dans les mailles de ces patrouilles. Et il vaut mieux ne pas tenter de résister, de montrer quelques pièces administratives que ce soit, les FRCI, à Yopougon, s’en fichent royalement.

campsVendredi 17 août, dans un maquis de Yopougon, sous-quartier Koweït. Trois gendarmes qui croyaient avoir en face d'eux «leurs frères d’armes», ont cru bon de refuser de monter dans le cargo, en brandissant leurs pièces. Ils ne verront que du rouge. A cette heure de la nuit, les FRCI ne lisent plus !  Les gendarmes recevront une belle leçon de contrôle. Ils seront tous convoyés à la nouvelle brigade anti-émeute (BAE) aux alentours d’une heure du matin.  Là-bas, ils y rencontreront d’autres raflés comme eux, estimés à environ quatre cents personnes. Tous assis en file indienne par groupe de dix. Les femmes d’un coté et les hommes de l’autre, tous torse nu. Ils passeront tous la nuit à la belle étoile dans la vaste cour de cette brigade, avec une sécurité bien assurée. Quelques journalistes pris aussi dans les mailles du filet des FRCI dont un du quotidien « Le Mandat » et les trois gendarmes et certains raflés seront libérés le lendemain sous le coup de 11h. Mais après que la gendarmerie arrivée à 9h eut fini de croiser leurs fichiers d’avec ceux qui ont été enregistrés au sein de la brigade. Par la suite, seront également relâchés ceux à qui rien n’est reproché, avec une petite contribution pour le travail accompli à hauteur de   2000F ou 3000F par personne. Une autre forme de racket qui est en plein essor… on dit merci qui ?   Ecoutons Paul Koffi Koffi : «Nous n’allons pas laisser nos ennemis dormir, nous allons les traquer partout, les empêcher de bouger, nous allons les suivre à la trace chaque fois que nous avons une information». Et surtout quand il n’y a aucune information crédible ? 

Mahi Mikeumeuné

En tous cas, avec de telles méthodes pétainistes, la réconciliation ivoirienne n'est pas prête de voir le jour. François Hollande saura quelle suite donner à cette parole si mal tenue et quelle attitude prendre face à un futur candidat-locataire à  une cellule de la Cour Internationale de La Haye !

  • FRCI : Forces Républicaines de Côte d'Ivoire.
  • NB : Ce blog a pour but de lancer le débat, c'est bien volontiers que nous publierions une réponse de Mr. Ouattara !

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 24 août 2012

Monsieur Bretzel à Dambach-la-Ville

bretzel1Lundi 27.08.2012 aura lieu le prochain Marché Paysan , Artisanal et Artistique des Remparts.
Comme tous les lundis il commencera dès 17h dans les anciens remparts avec ses 30 exposants.
En même temps la visite guidée de la Vieille Ville va démarrer devant la mairie.
A 18h30 : Concert avec Mr BRETZEL "L'Alsaco Burr et Dur" - Chansons Alsaco-Mondiales qui déambulera durant le marché puis se produira  le groupe Backstage Combo pour nous animer la soirée en Chansons Jazzy-Latino.
Toutes les animations sont gratuites et de plus en plus nombreux sont les exposants qui vous attendant pour vous présenter leurs productions en direct.
 
Pour tout renseignement complémentaire
Gilbert BECK: 06.13.41.26.11.

Posté par jl boehler à 03:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 23 août 2012

L'Italie, championne d'Europe de la fraude fiscale

Une étude, dévoilée par une association de contribuables italiens, propose un classement des champions européens de la fraude fiscale.

fraude_italie_jpg_155255Depuis que la crise a redoublé de violence, la lutte contre l’évasion et la fraude fiscale est devenue une priorité des dirigeants européens, qui engagent des moyens de plus en plus musclés pour récupérer les fruits perdus dans l'économie souterraine. 

Une priorité, et surtout un impératif comptable, puisque les gouvernements voient (à juste titre) dans la lutte contre la fraude le 'meilleur' moyen de soulager leurs finances publiques sans procéder à des coupes budgétaires trop douloureuses et des plans de rigueur intenables...

Dans le même temps, en Europe, la multiplication de rapports et d’études statistiques sur le sujet confirment que la fraude fiscale est bien au cœur de toutes les préoccupations. Parmi celles-ci, une enquête, réalisée par le KRLS Network of Business Ethics (Réseau pour l’ethique dans les affaires) et dévoilée sur le site www.contribuenti.it, une association de contribuables italiens, dévoile un classement des pays européens ayant le plus gros pourcentage d’économie souterraine par rapport à leur Produit intérieur brut (PIB).

Selon cette enquête,en 2012, c’est l’Italie qui obtient la palme du pays le plus frauduleux d’Europe, avec une économie souterraine qui représente 21 % du PIB transalpin, soit un trou dans les finances publiques équivalent à environ 340 milliards d’euros.

Juste derrière, la Grèce, au bord du gouffre financier depuis de nombreux mois (et où les contrôles fiscaux prennent parfois des tournures inquiétantes) avec 20,8 %, la Roumanie (19.1%), la Bulgarie (18,7%), la Slovaquie (17,2%), et Chypre (17,1%.).

Loin de ce top 6, l’Allemagne et la France s’en sortent bien mieux, avec un pourcentage presque deux fois inférieur à celui des italiens. 

Source: Yahoo Finanzas

Posté par jl boehler à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 22 août 2012

Félicitations à nos élus !

Un grand bravo à nos élus qui ne consultent jamais notre blog !

Suite à notre post du vendredi, 8 août intitulé "Publicité très efficace ?", ils se sont démenés pour rendre la banderole visible ! Un très grand merci pour leur efficacité !

Posté par jl boehler à 10:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,