mercredi 26 janvier 2011

Comment la Poste privatisée tue les entreprises

09_09_PosteMauvaiseNotesVoici le communiqué publié par la direction de l'hebdomadaire "Les Annonces des Hautes-Vosges" (le siège est à 88-Fraize) concernant la distribution du journal : "Depuis environ 2 ans, un nombre croissant de nos lecteurs, fidèles abonnés, nous font part de leur mécontentement concernant la distribution de notre hebdomadaire. 

Nous prenons en compte vos réclamations, que nous répercutons à notre prestataire, la Poste. Malheureusement, la situation ne s'améliore pas, malgré le temps passé par notre secrétariat à remplir des formulaires envoyés à la Poste.

De Saint-Dié au Val de Villé en passant par Paris !

Ce problème s'est aggravé en 2010, le système de distribution ayant été modifié pour les journaux à destination de l'Alsace : postés le jeudi, ils prennent la destination de Paris. Eh oui, chers abonnés, vous êtes livrés le samedi, voire le lundi, car votre hebdomadaire est allé entre temps "respirer l'air pur" de la capitale. Et quand je parle du lundi, j'oublie certains cas où nos abonnés reçoivent leur journal entre mardi et vendredi !!!

Il nous est difficile d'expliquer ce parcours, et si un responsable de la Poste pouvait nous en donner les raisons, nos colonnes lui sont ouvertes.

Les abonnés menacent de suspendre l'abonnement !

Devant cet état de fait, je comprends que nos abonnés menacent de suspendre leur abonnement car ils sont défavorisés par rapport aux personnes qui achètent le journal dans nos dépôts. En effet, le retard de routage leur procure un handicap dans "la chasse aux bonnes affaires" des petites annonces. Sans parler de ceux qui reçoivent le journal la semaine suivante : pour les sorties du week-end, très intéressant !!! Qu'ils sachent que nous continuons à rechercher des solutions avec la Poste afin que la grande majorité trouve notre journal le vendredi dans leur boîte aux lettres.

Le client pallie à la défaillance de La Poste

Dans un premier temps, afin de rétablir une meilleure équité dans la date de distribution des Annonces des Hautes-Vosges, nous avons décidé de reculer la date de mise en vente chez nos dépositaires au vendredi et ce à partir de début février.

Nous vous tiendrons régulièrement informés des suites de nos actions à ce sujet qui nous tient à coeur.

Et nous tenons à remercier tous nos fidèles lecteurs (sans qui notre petit hebdomadaire n'existerait plus) qui continuent à nous faire confiance malgré ces désagréments.

Le gérant, Jean-Pierre Fleurent

Posté par jl boehler à 00:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 25 janvier 2011

Nadine Morano ne veut pas la publication de sa photo

nadine«  J’exerce mon droit à l’image. Plus jamais vous ne me prendrez en photo, c’est fini », s’énerve Nadine Morano. Samedi après-midi, dans une des salles de l’espace Montrichard à Pont-à-Mousson, tous les regards convergent vers la secrétaire départementale de l’UMP 54 et ministre de l’Apprentissage, venue dévoiler avec sa famille politique les investitures pour les cantonales. En face de la ministre excitée, un reporter photographe d’un quotidien local. La cause de la colère non contenue de la ministre ? La parution, le jour même, d’une photo la représentant lors de sa cérémonie de vœux à Toul. Nadine Morano n’aime pas l’image publiée. Surtout, chuchotent des mauvaises langues en coulisses, la présence discrète d’un double menton. Au bout de trois quarts d’heure de conférence de presse, l’adrénaline n’est toujours pas retombée car au moment de la photo finale, la secrétaire départementale s’autoproclame photographe en chef. Elle orchestre le placement des différents protagonistes pour le cliché de groupe avant de lancer au photographe un sonore «  vous pouvez y aller ». Puis Nadine Morano interdit aux rares candidats UMP présents de se faire tirer le portrait de façon individuelle. Deux courageux passent outre. Un motif d’exclusion ? (article paru dans "Le Républicain Lorrain" du 24/1/11)

burqa_style_gowns_muslim_womens_apparel___

Seule photo autorisée de Nadine Morano,

sous réserve qu'on ne lui parle pas en verlan,

comme elle l'a elle-même demandé

aux femmes qui portent la burqa.

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 24 janvier 2011

Que prépare-t-on aux villois et à la vallée pour 2011 ?

008Les voeux de Nouvel An sont l'occasion à la fois de dresser un bilan de l'année écoulée et d'exposer les prévisions pour l'année à venir. Et Villé n'a pas dérogé à la règle, mis à part des contradictions flagrantes. Il en est ainsi de la politique des transports, où l'on souhaite certes le contournement de Châtenois en espérant le délestage de la vallée de Villé des trop nombreux poids-lourds. Je rappellerai quelques chiffres : un millier de poids lourds environ entre dans notre vallée chaque jour (sauf le dimanche), une centaine emprunte le col d'Urbeis. Il faut en déduire que de 800 à 900 livrent la vallée ! "Libérer la vallée des poids-lourds" et les empêcher de passer signifie l'arrêt du développement économique ! Et si la ZAIM de Maisonsgoutte reste à l'état désertique, les difficultés de circulation par des déviations, des chicanes, des interdictions en sont une des raisons principales. Vouloir le développement économique en envoyant les poids-lourds chez d'autres, voilà une première contradiction du vice-président de la comcom chargé de la circulation. Et est-ce un hasard si Villé a, avec les FTV (Filatures et Tissages de Villé), la plus grande friche industrielle de la vallée ? Quant au contournement de Châtenois, il ne sera un moyen de développement que s'il s'inscrit dans un grand axe d'échanges est-ouest. 004

Autre point relevé : l'économie du foncier. Certes, c'est une notion qui se justifie pour une commune qui n'a plus guère de zone plate disponible.Mais alors, pourquoi avoir "bradé" à la SIBAR (Société Immobilière du Bas-Rhin) le seul terrain encore disponible pour des aménagements communaux, pour y construire une gendarmerie ! Adieu un éventuel agrandissement de l'atelier municipal ou même d'une salle de fêtes minimale. 

Quant à la mairie, toujours inachevée, je ne relèverai que la volonté d'y aménager des panneaux photovoltaïques (mode écologique de produire de l'électricité) dont le gouvernement UMP vient de réduire les subventions, rendant ces installations de moins en moins rentables. "Plus écologique que moi, tu meurs", semble d'ailleurs être la nouvelle devise de Villé, notamment avec la construction d'un éco-quartier qui prévoit des parcelles plus petites pour compenser avant tout l'augmentation du prix de vente et même des logements collectifs qu'on avait refusé il y a quelque temps sur le quartier dit résidentiel de la route d'Albé. Idem de l'extinction des feux la nuit.

Ne revenons pas sur d'autres points subalternes, constatons simplement qu'à Villé, 2011 sera comme le passé : l'avancée dans la contradiction.

Posté par jl boehler à 10:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 23 janvier 2011

Ils étaient où, les représentants de la vallée ?

avisCurieux voeux à Villé pour 2011, année électorale pour le canton. Alors que le député, le conseiller général, le président de la comcom, le candidat UMP-vert-citron étaient présents dans la plupart des communes du canton, ils ont brillé par leur absence aux voeux du chef-lieu tout comme lors de la première fête d'automne en septembre dernier. Décidément Villé n'apparaît plus sur le GPS de ces messieurs ! A moins qu'une malheureuse guerre de personnes ne fasse rage au sein de cette UMP très spéciale du Val de Villé qui rassemble des indépendants, des "sans-étiquette", des "simili-écolos" et j'en passe, groupe dont le maire de Villé est censé faire partie, puisqu'il a même été élu président de l'association des maires du canton et vice-président à la comcom ! Même dans la vallée voisine, le Val d'Argent, le monde politique bien plus varié se lance à la figure au moment des voeux, en présence de tous, des piques pour ne pas dire de dures critiques. Moi-même, lors des sept ans de mon mandat d'opposition municipale, je n'ai pas boycotté une seule fois cette cérémonie. Maintenant, tous du même camp, ils pratiquent la seule politique qui vaille à leurs yeux, la politique du dédain des amis. Il me semble qu'au moins à une cérémonie de voeux les étiquettes politiques (surtout si on prétend qu'on n'en a pas) et les manoeuvres de bas étage devraient passer au second plan.

Demain sur ce blog : quelle politique nous préparent-ils à Villé ?

Posté par jl boehler à 11:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 22 janvier 2011

Fête de la neige au Champ du Feu

Demain, 23 janvier aura lieu la Fête de la Neige au Champ du Feu. Elle est organisée par l'association des commerçants et acteurs du Champ du Feu, avec le concours des communes de Bellefosse, Belmont, le Hohwald, Breitenbach et le conseil général.

Retroloppette_2011

Programme complet : http://www.lechampdufeu.com/images/pdf/fete-neige-A4.pdf

Un regret cependant : alors que l'accès par une navette est mis en place à partir de la Vallée de la Bruche notamment, rien n'est prévu à partir du Val de Villé. Mais enfin, cette absence n'est qu'à la mesure de la publicité faite dans le Centre-Alsace, où seule une minuscule banderole à l'entrée de Breitenbach annonce cette fête. Mais peut-être le Conseil Général n'a-t-il pas prévu de déneiger ce versant du massif, et la maréchaussée ne verbalisera-t-elle pas les automobilistes non munis d'équipements spéciaux ! Ou une fois de plus, les habitants du Val de Villé et du Centre-Alsace sont-ils les laissés pour comptes ?

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 21 janvier 2011

Conseil général et taxes professionnelles

taxe_professionnelle_suppressionLe dernier bulletin départemental du Conseil Général fait part de la répartition des dotations de compensation liées aux taxes professionnelles pour les communes défavorisées. Ci-dessous la liste et le rang des communes bénéficiaires dans le Val de Villé avec pour chacune le potentiel financier par habitant et le montant de la dotation reversée :

92) Breitenau (407,85 €) montant reversé : 10.806 €

124) Maisonsgoutte (425,24 €) = 9.406 €

178) Bassemberg (454,30 €) = 8.306 €

187) Saint-Martin (457,35 €) = 7.306 €

192) Urbeis (459,69 €) = 7.306 €

199) Fouchy (462,41 €) = 7.306 €

217) Albé (469,50 €) = 7.306 €

252) Lalaye (492,12 €) = 5.806 €

256) Saint-Pierre-Bois (495,02 €) = 5.806 €

277) Dieffenbach-au-Val (506,36 €) = 4.306 €

287) Neubois (513,91 €) = 4.306 €

Quant à la Communauté des Communes, elle touche une compensation départementale de 45.658,42 € pour un potentiel fiscal de 105,62 €/habitant.

ActilightCertaines communes bénéficient d'un reversement lié à l'industrie agro-alimentaire. Ainsi une partie de la taxe professionnelle de SA SYRAL de Marckolsheim (fabrication de produits amylacés) est reversée à certaines communes de la vallée, à hauteur de 1/40ème de la TP de l'entreprise, soit un montant de 4.952,93 €, dotation pour communes défavorisées comprise... Les communes concernées sont : Breitenbach, Fouchy, Lalaye, Thanvillé, Villé. Enfin, pour être complet, la commune de Lalaye se voit reverser un montant de 2.072,40 € sur la TP de la SCS Mars PF France, domiciliée à Ernolsheim-sur-Bruche, dont l'activité est la fabrication d'aliments pour animaux de compagnie. Et pour être encore plus complet, cette somme est augmentée au titre des communes défavorisées d'une obole de 52,32 € pour Lalaye. Question qu'il est même inutile de poser : avec la suppression de la taxe professionnelle, les compensations départementales disparaîtront. Question subsidiaire : qui compensera le déficit municipal et intercommunal ? Devinez ! 

Posté par jl boehler à 09:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 20 janvier 2011

Festival Décibulles à la MJC

securedownload

Posté par jl boehler à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 19 janvier 2011

Deutsches Elsass

66EquipeEn 1966, le Racing-Club de Strasbourg gagnait la Coupe de France en battant 1-0 l'équipe de Nantes. Et un journaliste sportif de l'époque écrivait : "La coupe de France est partie en Allemagne !" Toute l'Alsace avait marqué son indignation. Quarante-cinq ans plus tard, un petit président de la grande république vient souhaiter les meilleurs voeux aux agriculteurs alsaciens et se félicite d'avoir pu venir les saluer en ... Allemagne. Lapsus vite repris, mais le mal était fait. Toute l'assemblée a bien ri, on a même entendu des sifflets bien mérités. Et la rumeur rapporte qu'on aurait même entendu un cinglant : "Geh heim, du blöder Hammel !" l'équivalent germanique dans le monde des éleveurs ovins du célèbre : "Casse-toi pov' con".


 

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 17 janvier 2011

Et la Libye ?

kadhafi13gadhafiAlors même que le dictateur lybien Muammar Kadhafi se disait prêt à accueillir Ben Ali qui, selon lui, "n'a fait que du bien pour son pays", l'agence MediArabe.info communique : "Selon le site Middle East Transparent, les choses commencent à bouger en Libye. La même source croit savoir que des manifestants ont pillé des appartements et des entreprises étrangères travaillant dans le pays. Ce vandalisme épargne seulement la région de Tripoli et Benghazi, et les autorités laissent faire pour ne pas envenimer la situation par crainte d’une contagion depuis la Tunisie. Le site affirme par ailleurs que depuis la mi-journée, plusieurs sites d’informations et des journaux, notamment ceux proches de Saïf el-Islam Kadhafi, qui se présente comme le plus réformateur en Libye, sont inaccessibles". Et en Algérie, les immolations par le feu de pauvres gens n'ayant plus de quoi vivre continuent.

Posté par jl boehler à 10:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 16 janvier 2011

Tunisie : les déclarations abracadabrantesques des dirigeants français

Depuis le début de la révolte tunisienne, le gouvernement est embarrassé ! ce qui l'amène même à être ridicule, notamment dans les déclarations de ses ministres Michèle Alliot-Marie, aux propositions abracadabrantesques, ou Frédéric Mitterrand qui, une fois de plus à côté de ses pompes, estime que "le régime tunisien n'est pas une dictature." 

 

Et le communiqué du gouvernement est à la mesure : «  La France prend acte de la transition constitutionnelle annoncée par le Premier ministre Ghannouchi. La France souhaite l'apaisement et la fin des violences. Seul le dialogue peut apporter une solution démocratique et durable à la crise actuelle. La France se tient aux côtés du peuple tunisien dans cette période décisive. » Et pendant ce temps, la déclaration de Barack Obama est autrement plus percutante : « Je condamne et je déplore l'usage de la violence contre les citoyens exprimant pacifiquement leurs opinions en Tunisie, et j'applaudis le courage et la dignité du peuple tunisien. Les Etats-Unis, avec l'ensemble de la communauté internationale, observent avec soutien ce combat courageux et determiné pour les droits universels que nous devons tous défendre, et nous nous souviendrons longtemps des images du peuple tunisien cherchant à faire entendre sa voix […]. » Ah la Françafrique, ses compromis et ses compromissions !

Posté par jl boehler à 00:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,