mercredi 2 avril 2014

Poissons d'avril

poisson_d_avril__1_

Des finances assainies, un casino avec terrain de golf, les rues de Villé en piste cyclable, le téléférique du Champ du Feu, les statues (en or massif ?) du maire et de la conseillère générale, vous l'aurez compris, c'était autant de

Poissons d'Avril !

Excusez-nous de vous y avoir fait croire ! Mais comme vous le savez toutes les promesses d'hommes et de femmes politiques n'engagent que ceux qui y croient !

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 1 avril 2014

Les finances de Villé revenues au beau fixe

loto__1_

Le maire de Villé vient d'être brillamment réélu vendredi soir, bien que, vu l'état désastreux des finances, il ait dû réduire la voilure et se limiter à 3 adjoints au lieu de 5, et limoger sans le prévenir (oh le vilain) l'adjoint à l'agriculture, à la forêt et à la chasse. 

Oui mais voilà, notre premier magistrat a eu une idée géniale : il a pris les derniers euros disponibles et les a joués au loto. Et bingo ! Il a ramassé 3.425.212 €, de quoi rembourser largement la dette villoise qui s'élevait dernièrement à 2.125.000 € ! Et il reste même plus d'un million pour les prochains projets pharaoniques envisagés : dépollution définitive du site FTV et construction d'un casino avec option pour l'implantation en terrain de golf, requalification urbaine de la rue de la libération, de la rue du Mt-Ste-Odile et de la rue du Ht-Koenigsbourg et aménagement de ces rues en pistes cyclables ou piétonnes, remplacement de la navette du Champ du Feu peu utilisée par un funiculaire ou un téléférique (notre maire si démocrate organisera un referendum pour le choix d'une des deux solutions). Et peut-être verrons-nous enfin le cimetière entouré d'une enceinte en pierre, comme l'exige le code local depuis Napoléon. Il devrait même rester quelques deniers pour ériger une statue au maire et à la conseillère générale.

Toujours est-il que dès aujourd'hui, à 10h30, la population est invitée à un apéritif géant à la mairie. En cas de fermeture, n'oubliez pas de sonner ! Sécurité oblige !

Et à 20h00 : conseil municipal pour l'élection de deux adjoints supplémentaires, ce qui permettrait à l'adjoint évincé d'être rétabli dans ses droits et à un autre ambitieux oublié de prendre du galon. Car, avec tous ces projets, cinq adjoints ne seront pas de trop.

telepherique_nausicaa

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 30 mars 2014

Elections municipales au Pays de Bade

82502845_w_200_b_0_0_200_150

Alors qu'en France, l'électeur se déplace deux (voire trois) fois, nos voisins regroupent toutes les élections sur un dimanche, le 25 mai. Et contrairement à la France, où les listes uniques ont été majoritaires, où, si opposition il y a, elle est si minoritaire, qu'elle ne siège pas, où cinq communes restent même sans candidats, chez nos voisins, où la clôture d'inscription pour le 25 mai érait le 29 mars à 18 h, les candidatures battent des records.  Et le 25 mai, outre les européennes, on élira les représentants des communes (Gemeinderat), sachant que la commune germanique correspond plutôt en taille à une comcom de chez nous, des circonscriptions (Kreistag), des quartiers (Ortschaftsrat). A Fribourg, il faudra élire 48 conseillers à la municipalité pour une durée de 5 ans. 13 listes ont été déposées : 1) Bündnis 90/die Grüne (les Verts), 2) Christlich Demokratische Union (CDU), 3) Sozialdemokratiche Partei Deutschlands (SPD), 4) Freie Demokratische Partei (FDP), 5) Die Linke, 6) Freie Wähler (FW), 7) Kulturliste Freiburg (Kult), 8) Grüne Alternative Freiburg (GAF), 9) Unabhängige Frauen Freiburg (UFF), 10. Freiburg Lebenswert (FL), 11) Für Freiburg - Politik aus Christlicher Verantwortung (FRR), 12) Die Partei, 13) Junges Freiburg. Ces élections "municipales", ont lieu dans la moitié des Länder, et dans 2 ans 1/2, dans l'autre moitié. Le maire (un professionnel) est quant à lui élu à une autre date au suffrage universel. Il n'est pas l'émanation du conseil.

Posté par jl boehler à 10:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 29 mars 2014

L'argent avant les soins

awa_fadiga_

La mannequin ivoirienne Awa Fadiga est morte lundi au service des urgences de CHU de Cocody des suites des blessures qu’elle a contracté lors de son agression au cours de laquelle, elle est a été battue et blessée au couteau dimanche soir par le chauffeur du taxi dans lequel elle venait de monter et son complice

La jeune mannequin de 23 ans est morte en raison d’un manque de soin ; ce qui provoque des émois. Ce décès met en lumière les insuffisances du système de santé ivoirien.

Après avoir été blessée, Awa Fadiga a été jetée sur le bord de la route par ses agresseurs. Elle a été secourue par des passants qui l’ont emmenée aux urgences du CHU de Cocody. Le personnel des urgences a exigé le paiement d’une certaine somme d’argent avant qu’elle ne puisse bénéficier des tout premiers secours de cet établissement public. Awa Fadiga n’a pas reçu de soins du personnel soignant parce que personne n’a pu payer.

Alertés par la gendarmerie, des membres de sa famille, arrivés aux urgences lundi dans la matinée, ont assisté impuissants aux tentatives de réanimation d’Awa Fadiga. Les parents du jeune mannequin avaient dû mettre la main à la poche pour lui acheter un collier cervical, mais il était déjà trop tard, la jeune femme avait perdu beaucoup de sang tout au long d’une attente de soins qui a duré plus de 12 heures. Elle a fini par rendre l’âme.

Cette histoire d’Awa Fadiga qui a dû lutter contre la mort est l’image des systèmes de santé en Afrique où on semble plus préoccupé par l’argent que par la vie des citoyens malades. Même si vous devez subir une intervention chirurgicale, il faut d’abord s’acquitter soi-même de certains frais qui reviennent normalement aux hôpitaux, comme par exemple acheter les gants, etc.

La mort de la jeune mannequin provoque un vif débat en Côte d’ivoire actuellement et elle doit interpeller les autorités du pays à revoir la pratique médicale.

© Oeildafrique.com

Posté par jl boehler à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 28 mars 2014

Comcom : la stratégie de prise en main des nouvelles têtes

comcom1

Décidément, à la Comcom on a pris l'habitude de jeter l'argent par les fenêtres avec des recours aussi inutiles, qu'abusifs et comiques ! Si ce n'est qu'une fois de plus le contribuable de la vallée va payer les frais de justice et d'avocats. Et pour quel résultat ? J'ai bien retenu aussi que la ligne bleue des Vosges passait entre le Val de Villé et la vallée de la Bruche, ça c'est nouveau. Quant à la conseillère générale, elle a une guerre de retard en regrettant que le Val de Villé ne soit pas rattaché au Val d'Argent. C'est vrai qu'il y a de vieilles mines d'argent aussi à Urbeis.

La question est de savoir pourquoi, 2 jours avant les élections municipales, le président de la comcom fait voter sur ce sujet. Une façon de mettre le conseil communautaire à venir devant le fait accompli ? ou d'amadouer les nouvelles têtes qui arriveront ?

Nous n'allons pas redévelopper l'argumentation : le nouveau découpage est fait pour obtenir des circonscriptions électives plus justes en terme de nombre d'électeurs, et pour permettre à la montagne d'avoir ses représentants. D'ailleurs, l'AMV qui représente 536 communes du massif vosgien et le congrès de l'ANEM (association nationale des élus de montagne) l'ont compris, et c'est sur leur insistance que le premier ministre a donné des directives aux préfets.

Alors un recours pour quoi faire ? On se le demande bien.

  • A lire aussi dans "l'Alsace" :

comcom

Posté par jl boehler à 00:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 27 mars 2014

Recherche d'asile à Kehl

82373347_p_590_450

Des exilés ayant quitté leur pays, la Syrie, depuis plus d'un an, ayant passé par l'Egypte, la Libye, la Sicile, la France et l'Ortenau, sont arrivés à Kehl pour demander l'asile politique. Ils ont été contrôlés et interceptés en gare de Kehl. Ils étaient venus en train de Strasbourg, répartis en deux groupes : au total 21 enfants, 18 hommes et 8 femmes. Ils ont quitté la Libye il y a huit jours à bord de barques en direction de la Sicile, en prenant beaucoup de risques et en payant 1500 € par personne à un guide. La Croix Rouge allemande les a pris en charge pour finalement les héberger au centre d'accueil de Karlsruhe. Qu'adviendra-t-il d'eux ? La question est pour l'instant sans réponse. 

Posté par jl boehler à 03:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 26 mars 2014

Sélestat : pas de fusion dans la confusion

images

A Sélestat, il n'y aura pas de fusion entre les listes REYS (PS et EELV) et KLEIN (sans étiquette). La liste Reys publie le communiqué :

Les électrices et les électeurs de Sélestat doivent le savoir : le principe de la fusion qu’ils étaient en droit d’attendre de la part des listes Sélestat 2014 – Changeons d’allure et De l’énergie pour Sélestat avait été accepté par Caroline REYS et ses équipiers. Une proposition a été formulée lundi matin 24 mars par Stéphane Klein, mais elle s’est révélée d’emblée comme inacceptable.

Comment aurions-nous pu avaliser l’injustice de n’avoir que 7 de nos représentants sur une liste commune de 33 personnes, alors que l’écart entre les deux candidatures opposées à Marcel Bauer ne dépassait guère les 200 voix ? En plus de ça, Les 7 personnes pressenties par Stéphane Klein auraient été sélectionnées et imposées par lui seul, sans aucune concertation. Le fait du prince ! Cette méthode autoritaire et anachronique trahit évidemment sa propension à une gouvernance très comparable à celle que nous condamnons chez notre adversaire commun, le maire de Sélestat. Elle révèle la vraie nature de l’engagement de cet intermittent de la politique, actif un ou deux mois avant chacune des campagnes électorales qu’il entreprend, inaudible et invisible le reste du temps.

Tout en refusant d’être soutenu par les partis politiques de gauche, il tente de dissimuler un positionnement libéral très éloigné des valeurs qu’il a fait semblant d’incarner par le passé. Son projet municipal tient en quelques bulles de bandes dessinées, sa communication écrite s’apparente à des prospectus publicitaires et ses préoccupations sont très éloignées de notre volonté de transition énergétique, dont nous avons voulu faire l’axe majeur de notre programme.

Le total des deux listes qui veulent une alternance n’est pas suffisant pour garantir la victoire et donc le départ d’un maire UMP dont le bilan est médiocre et qui n’a pas de vision à long terme pour sa ville. Même avec une fusion équilibrée, les chances de l’emporter sur ce politicien aux multiples casquettes auraient été très faibles, voire illusoires. Outre l’intransigeance évoquée plus haut, ce paramètre nous a renforcés dans notre refus de prendre le risque politique d’une telle alliance, car elle nous aurait fait perdre en crédibilité. Enfin les ambitions disparates et limitées de la liste Klein ne sont que marginalement compatibles avec les exigences plus fortes, mais néanmoins raisonnables, de notre programme de 20 pages, fruit d’un travail collectif de longue haleine.

Ces considérations nous amènent à jeter toutes nos forces dans la remobilisation de notre électorat naturel, dont une trop large partie a cru voir dans la candidature Klein un espoir de changement, alors que, mis à part son rejet paradoxal du projet de restructuration de la Bibliothèque Humaniste, peu de choses le différencient vraiment de la méthode Bauer.

Electrices et électeurs sélestadiens, le véritable vote de gauche est celui que vous ferez en faveur de la liste conduite avec un courage et une probité exemplaires par la conseillère municipale sortante Caroline REYS.

VOTER REYS , signataire de la charte Anticor (anticorruption), c’est opter pour une gauche sincère et inventive, c’est rejeter une droite dure et autoritaire, c’est disqualifier une espèce de libéralisme incohérent et paresseux.

Il vaut mieux perdre une élection que ses valeurs !

Posté par jl boehler à 00:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 25 mars 2014

Course contre la montre

boeing777

3704891_ide_malaisie_mh370_oceanindien_crash_2

Le Boeing 777 dérouté et crashé sera-t-il un jour retrouvé ? dans les eaux les plus tourmentées de la planète entre l'Australie et les îles Kerguélen ? Les boîtes noires émettront encore des signaux pendant une dizaine de jours. Trouvera-t-on la carcasse de l'avion un jour ? Connaîtra-t-on un jour la vérité ? 

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 24 mars 2014

Villé : vainqueur, le maire pète un câble

SDC11841combat_coq

Résultats de Villé :

inscrits : 1382, votants : 890, exprimés : 825.

Liste "Vill'énergie 2020" : 16 sièges, 3 sièges à la comcom.

Liste "Villé, un avenir à partager" : 3 sièges, 1 siège à la comcom.

On aurait pensé qu'à la fin de l'élection, les résultats connus, il y aurait une explosion de joie dans le camp des vainqueurs. A lire la presse, à écouter les gens dans la rue en ce lundi matin, rien de tout cela ! Le maire, fâché, s'en prend à la tête de liste perdante. Alors que ses propres barbouzes avaient distribué un tract de dernière minute, dont nous ne jugerons pas la légalité ici, il reproche le comportement de la partie adverse. Et même ce blog aurait été mis en cause ! Le ton monte, à Villé ! Pour l'élection du maire de vendredi prochain, Hollande va encore devoir rapatrier des forces armées du Mali, de RDC, de Côte d'Ivoire, pour les envoyer sur Villé ! A moins qu'on délocalise l'élection à Bamako ?

Posté par jl boehler à 10:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 23 mars 2014

A Villé, tous les 20 ans, l'histoire recommence

trottoir2

L'histoire est un éternel recommencement : en 1994, pas de bitume pour l'opposition ! En 2014, on n'invite pas à la fête des personnes âgées celles dont la g.... ne revient pas à la mairie.

Posté par jl boehler à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,