lundi 19 juin 2017

Les origines de l'homme

La découverte faite au Maroc modifie l’histoire d’Homo sapiens

maroc

Depuis combien de temps notre espèce existe-t-elle ? Les nouveaux fossiles étudiés à partir des découvertes de Jebel Irhoud au Maroc font reculer les estimations sur l’apparition d’Homo sapiens d’environ 100 000 ans.

Des restes d’Homo sapiens qui ressemblent à l’homme d’aujourd’hui viennent d’être mis au jour à Jebel Irhoud, au Maroc. Le site est à environ 34 miles (55 kilomètres) au sud-est de la ville côtière de Safi, au nord-ouest de Marrakech. Leur datation est de 300 000 ans, rapporte une étude publiée dans la revue scientifique Nature. Ces fossiles qui sont les plus anciens jamais trouvés, ont été déterrés au Maroc, à des milliers de kilomètres du record précédent, trouvé en Afrique de l’Est. Auparavant, les fossiles connus les plus anciens d’Homo sapiens venaient d’Ethiopie, et étaient datés d’environ 195 000 ans.

C’est "l’Homo sapiens le plus vieux jamais trouvé en Afrique ou ailleurs", a expliqué Jean-Jacques Hublin, coauteur des travaux et directeur de l’Institut Max Planck de Leipzig, en Allemagne et du Collège de France à Paris "Ils ne sont pas comme nous", a précisé le scientifique français , mais ils avaient "pour l’essentiel un visage que vous pourriez rencontrer dans le train à New York".

Les fossiles marocains suggèrent que Homo sapiens peut avoir atteint sa forme moderne dans plusieurs endroits différents en Afrique, a déclaré Mr Hublin qui pense qu’une étape antérieure de développement a précédé celle révélée par la découverte de son équipe.

Les spécimens marocains ont été trouvés entre 2007 et 2011 et comprennent un crâne, une mâchoire et des dents, ainsi que des outils en pierre. Combinée avec d’autres os qui ont été trouvés il y a plusieurs décennies, mais pas correctement datés, la collection de fossiles représente au moins cinq personnes, dont des jeunes adultes, un adolescent et un enfant d’environ 8 ans. L’analyse montre que leur forme de cerveau était plus allongée que ce que les gens ont aujourd’hui : "Au cours des 300 000 dernières années, l’histoire principale est le changement du cerveau", a déclaré Mr Hublin.


Une video de afriktv

Posté par jl boehler à 00:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 18 juin 2017

Ouattara, président de Côte d'Ivoire, devant les députés européens

 Une semaine européenne du chef d'Etat le plus riche d'Afrique

Ouattara_Reconciliation_et_justice_1

Alassane Dramane Ouattara (ADO pour les intimes) vient de faire le tour de l'Europe : Paris pour y rencontrer le nouveau président Macron, Berlin pour participer au G20, Strasbourg pour s'exhiber au Parlement Européen. On peut se demander ce qu'il est venu faire. Son discours devant les députés européens est explicite :

1) Une aide militaire renforcée. Son pays est menacé par le terrorisme, semble-t-il. En réalité, son pays est miné par les mutineries qui menacent son pouvoir. Il faut absolument que l'armée française, voire les armées européennes, l'aident pour éviter un éventuel coup d'Etat. Après tout, Sarkozy l'avait déjà aidé à conquérir le pouvoir en 2011.

2) Une coopération pour un meilleur développement économique. Oui mais pour le bénéfice de qui ? Des Bouygues, Bolloré, Vinci and co, ou de la population ivoirienne qui vit dans la misère et le chômage ? Cela reste à voir. Lui qui évoque les inondations et le réchauffement climatique uniquement pour toucher un plus gros pécule qu'il ira faire fructifier dans une banque suisse, ce qu'attestent ses nombreux déplacements à Zürich ou à Genève. Lui qui ignore ce que corruption veut dire ?

3) La lutte contre l'immigration clandestine. Il évoque les dangers de la traversée de la Méditerranée. Il oublie simplement que tous ceux qui vivent dans la misère le lui doivent, alors même qu'il promet "l'émergence" de son pays avant 2020. Et que tous ceux qui quittent son pays l'ont fait pour fuir la guerre et le font pour chercher un monde meilleur.

4) Et comme gages, il atteste depuis 2011 d'une réconciliation nationale réussie. Sans blagues ! Alors que les opposants sont régulièrement emprisonnés, que les droits de l'homme sont bafoués. Mais pourquoi donc de nombreux ivoiriens réfugiés au Sénégal et au Ghana refusent-ils de rentrer chez eux ?

Et justement, pendant qu'il prononce ses très conventionnés discours à Paris, Berlin et Strasbourg, son peuple manifeste dans plusieurs villes, notamment à Abidjan ! Les paroles sont une chose, les réalités une autre !

Film Complet

Les marches de la colère en Côte d'Ivoire

19149209_1049587408478206_4062958408960155698_n

18485796_1431922933532465_5588040265408631792_n

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 17 juin 2017

Abject et inhumain

 Assassinats en mer !

anti_migrants_l_indigne_cagnotte_des_identitaires_video

Des membres de groupes européens identitaires d'extrême droite ont collecté plus de 50.000 euros en moins de trois semaines pour mener des opérations de sabotage de sauvetage de migrants en Méditerranée. 

C'est le mouvement français raciste et xénophobe Génération identitaire qui a lancé l'idée sur internet via un site et une campagne promettant de "défendre l'Europe".

Des paroles qu'il ne faut pas prendre à la légère venant de ceux qui ont déjà tenté en mai dernier de bloquer le départ du navire L'Aquarius, le bateau de l'ONG SOS Méditerranée, en Italie alors qu'il s'apprêtait à partir pour une mission de sauvetage humanitaire en Sicile  D'autres actions de ce genre sont en effet prévues pour cet été. 

Rappelons que grâce à l'aide humanitaire, 6.000 personnes ont pu être sauvées de la noyade, rien que cette année. 

  • NB : lire le communiqué du 9/6/2017 de la LICRA : LICRA

Posté par jl boehler à 00:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 16 juin 2017

La RN 59 évoquée au débat Herth - Simler des DNA

Match nul entre deux candidats nuls !

rn59

Antoine Herth et Gérard Simler, deux candidats qui ont déjà beaucoup "fait" pour la RN 59 ? Soyons clairs pour chacun d'eux :

Gérard Simler

Autrefois conseiller général du Bas-Rhin : alors que la RN 59 était inscrite au contrat de plan Etat - Région 2000 - 2006 (de l'autoroute A-35 à Lièpvre), suite aux rencontres de l'association RN 59 Sécurité avec le cabinet du ministre des transports Jean-Claude Gayssot, Gérard Simler a voté le transfert de fonds de la déviation prévue vers Mertzwiller et le tunnel de Schirmeck ! Il est donc co-responsable de la non-réalisation de cette route dès le 4 décembre 2003 !

Quant à cette voie "plus humaine" est-ce celle où l'on compte le nombre de victimes, ou celle où l'on compte les papillons écrasés sur les pare-brise ? Et cette voie pour laquelle, en habitant d'un petit village du Ried tout comme  son concurrent, il se réfère à la liaison avec la proche Allemagne, connaît-il le no man's land des zones industrielles de nos vallées, comme le Danielsrain ou Maisonsgoutte ? Pire ! il y a contribué.

Antoine Herth

Des travaux avant la fin de l'année ? Il se moque de qui ? Rien n'est prêt, pas même l'expropriation des terrains impactés, et ceci malgré le forcing de la DREAL pour amadouer les propriétaires concernés, après une vague enquête publique bâclée qui regroupait des plans très peu précis !

Et pour quelle route ? Une 2x2 voies pour le contournement de Châtenois tel que prévu à la D.U.P. (déclaration d'utilité publique) signée par le préfet ? ou une 2x1 voie ridicule qui ne régle aucun problème de bouchon à Châtenois et oublie le tronçon accidentogène Lièpvre - Val de Villé ?

Enfin, notre député sortant évoque l'attitude des présidents départementaux Bierry et Straumann, oubliant de préciser que ces deux-là avaient voté contre le contrat de plan 2014 - 2020 qui comprenait le contournement de Châtenois.

* A rappeler aussi : RN 59 : les exploits du député Herth ! et Antoine Herth connaît le GPS

Posté par jl boehler à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 15 juin 2017

Madagascar: nouvelle base arrière du terrorisme

France et Etats-Unis s’inquiètent

madagascar

En plein océan Indien, loin de l’Europe et des Etats-Unis, ancrée face à l’Afrique de l’Est, Madagascar -qui a déjà du mal à faire venir les touristes chez elle- reçoit de plein fouet une gifle dont elle se serait bien passée: faire partie de la liste des pays considérés comme refuges de terroristes.

Alors que les attentats font tache d’huile de par le monde, les malgaches pourraient ne plus être à l’abri des atrocités qui touchent la France, la Belgique, les États-Unis, les pays africains francophones. « Le pouvoir malgache tente de rassurer l’opinion publique et la communauté internationale en annonçant quelques mesures dont le renforcement des dispositifs déjà existants en matière de lutte antiterroriste,…la collaboration avec Interpol… la surveillance renforcée de certaines écoles coraniques,…l’intensification des contrôles des étrangers, spécialement ceux originaires des autres pays à risques », lit-on dans « Madagascar-Magazine » de juin 2017.

RFI rappelle « Un homme a été arrêté vendredi 20 novembre à Madagascar. Il est soupçonné d'être un terroriste, sympathisant de l'organisation État islamique. Les forces de l'ordre l'ont repéré après la diffusion de messages sur les réseaux sociaux où il véhiculait des messages islamistes de haine et anti-français. L'homme, connu des services de sécurité de l'Hexagone, a été libéré après 24 heures de garde à vue. C'est une première dans un pays qui n'a jamais été frappé par des actes terroristes liés à l'islamisme radical ».

Certaines mosquées de Mahajanga notamment, qui avaient abrité voilà quelques années Fazul Abdullah Mohammed (Comorien, l'un des principaux responsables des attentats contre les ambassades américaines le 7 mai 1998 à Nairobi, au Kenya, et à Dar-es-Salaam, en Tanzanie et chef d'Al-Qaïda dans la corne de l'Afrique dès 2009) tué en 2011, continuent de fournir des candidats au djihad international.

Des malgaches parmi les djihadistes tués au Mali

notin

Dans son ouvrage, « La guerre de la France au Mali » Jean-Christophe Notin rapporte que l’armée française a découvert, dès 2013, la présence de malgaches parmi les djihadistes tués au combat. Il s’avère que ceux-ci auraient fréquenté la même mosquée que Fazul.

C’est avec un visa touristique de court-séjour (trois mois) que les djihadistes entrent dans le pays, avant de partir vers d’autres destinations… Entre temps, fleurissent selon les services secrets américains, « la création de nombreuses écoles coraniques qui pourraient favoriser dangereusement un basculement vers l’islam radical », note le numéro 82 de « Madagascar-Magazine ». Cela dit, des visas touristiques de 15 jours seulement pourraient être délivrés aux personnes suspectées, avec un contrôle direct pour ceux qui les récupèrent à l’arrivée de l’aéroport ou des ports. Mais les frontières de Madagascar restent bien poreuses…

Pour finir, l’IFRI signale : « Outre la proximité géographique et culturelle des Comores, archipel où la menace salafiste est réelle, la réislamisation qui touche Madagascar participe d’un mouvement plus global qui s’étend en Afrique de l’Est, au Kenya, en Tanzanie ou encore en Afrique du Sud ».

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 14 juin 2017

Que devient l'ex-futur tramway de Bamako ?

Françafrique : quand c'est fini, ça recommence !

macron

A Strasbourg, tout le monde se souvient de l'affaire du tramway mort-né de Bamako qui devait être l'affaire du siècle pour Lohr et Alstom, grâce au maire Roland Ries conseillé par l'expert en affaires africaines Michel Rocard, aujourd'hui décédé. C'est donc son ami Alain Juppé, maire de Bordeaux, qui avait relancé l'affaire en présentant ce tramway sur pneumatique à son homologue abidjanais Beugré Mambè.

Oui, mais voilà ! Le président Alassane Ouattara a d'autres soucis : des mutineries dans les casernes ivoiriennes menacent de plus en plus le trône de ce petit potentat africain. Il vient en fait en ce jour d'élections législatives (meilleur jour pour que les journalistes français aient d'autres chats à fouetter) pour demander et obtenir (au nom de l'hypocrite motif de lutte contre le djihadisme) des renforts de troupes françaises susceptibles de l'aider à garder son pouvoir.

D'ailleurs Macron et Ouattara s'entendent bien et se promettent deux rendez-vous, l'un en juillet-août lorsque ce chef d'Etat africain, plus souvent en France qu'à Abidjan où les habitants vivent dans la misère et sous les inondations, recevra la famille Macron dans sa somptueuse propriété de Mougins (06), et l'autre fin novembre en Côte d'Ivoire dans la non moins somptueuse propriété d'Assinie par laquelle passe régulièrement l'ex-président Sarkozy pour fêter les réveillons de nouvel an, et où plus récemment un premier ministre nommé Manuel Valls a aussi passé quelques nuitées.

Et les bons comptes faisant les bons amis, Emmanuel Macron a proposé au président ivoirien d'acheter à Bouygues un métro pour sa capitale Abidjan. Au grand dam de Juppé et Beugré ? ou en complément, ce qui permettrait à Abidjan d'avoir un meilleur équipement en transports collectifs que Paris ou Londres ? On ne risque rien de dire que le tram d'Alstom/Lohr est proche d'un enterrement de première classe. Et en bon banquier rothschildien, Macron impose son prix !

Un article paru dans "l'Eléphant déchaîné" n° 552 du 13/06/2017, journal satirique de Côte d'Ivoire, équivalent de notre Canard national

beugreHistorique du tramway de Bamako selon "L'éléphant déchaîné"

mambe

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 13 juin 2017

Villé : Promenade estivale interdite vers le Klosterwald

Arrêté municipal valable jusqu'au 15 octobre

DSCF0483

Un privé veut faire des travaux autour de sa maison depuis début mai, en informe la mairie qui délivre une autorisation d'occuper l'espace public. En l'occurence il s'agit d'un chemin piéton allant vers le Klosterwald. Pour l'instant, aucun problème.

Oui, mais voilà, les travaux du privé tardent à commencer alors que le chemin est fermé depuis un mois. Pire ! les travaux sont à nouveau à l'arrêt et l'arrêté municipal dure jusqu'au 15 octobre. Selon un adjoint, le chemin restera fermé jusque là. Bonjour les promenades estivales dans cette belle forêt du Klosterwald. 

N'y aurait-il donc pas moyen de fermer le chemin que les jours de travail sur ce chantier, et pendant les heures effectives de travail ?

Mais au fait, qui est ce privé qui se permet de fermer une voie publique ? Un citoyen dont l'épouse est conseillère municipale. Tiens donc !  

DSCF0481

Posté par jl boehler à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 12 juin 2017

Elections législatives

5ème circonscription du Bas-Rhin (Sélestat - Erstein - Villé)

ci_67105_3_34_resultat_complet_5e_circonscription_67_1_4_3106603

Il fallait s'y attendre. Le candidat LR Herth, macrocompatible, arrive en tête face à un ancien conseiller général de droite UDI. Le FN est éliminé, mais uniquement du fait du faible taux de participation. Quant à Caroline Herth, aux étiquettes changeantes, elle paie sa valse hésitation, se trompant en plus d'élection, confondant notamment élection législative et élection municipale de Sélestat. La gauche représente 19,76 % des voix. Unie, elle aurait été présente au deuxième tour.

Dans un combat droite -  droite, je ne choisirai pas.

Posté par jl boehler à 09:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 11 juin 2017

Poubelles de Villé : problème réglé

Le maire nous accueille avec sa petite fille de 3 ans sur les bras

frantz1

C'est en délégation de 3 personnes du quartier appelé autrefois "le petit Liban" que monsieur le maire nous reçoit dans la salle de réunion du conseil municipal où la grande table doit servir de temps en temps de meuble à langer.  Il est vrai que la fillette assise sur les genoux du maire, docile au point de ne même pas pleurer pendant la réunion, remplace avantageusement la première adjointe compétente et chargée de ce dossier, qui pointait quant à elle aux abonnés absents. Un proverbe allemand dit : "Weit vom Krieg gibt es alte Soldaten" (loin des guerres, les soldats font de vieux os). Finalement de grosse bataille, il n'y en eut point, malgré quelques hésitations habituelles du premier magistrat.

Un représentant du SMICTOM expose le problème : une place de stationnement à supprimer dans la  montée de la croix et ... c'est tout. Le maire accepte contraint et forcé de prendre un arrêté municipal et d'adresser un courrier à tous les riverains, et son deuxième adjoint, arrivé pendant la réunion, s'engage à mettre en place la signalisation adéquate. Le bon sens l'emportant enfin, le maire a évité de devoir faire appel au SMICTOM pour dégager les sacs d'ordures que les riverains étaient prêts à déverser sur son bureau au cas où ils n'auraient pas obtenu satisfaction.

Nous savons évidemment que nous pouvons toujours faire confiance au maire qui est un habitué du respect de la parole donnée et dès cette semaine les poubelles seront de nouveau ramassées à la montée de la croix et dans la rue des framboises.

Tout est donc rentré dans l'ordre dans le meilleur des mondes ... ou presque. Si ce n'est que le maire de Villé devait, à la demande du président du SMICTOM, informer les riverains d'un ramassage exceptionnel des ordures ménagères vendredi matin. Demande restée évidemment sans suite.  Ben voyons, on ne peut quand même pas demander à monsieur le maire d'être au four et au moulin. S'occuper du biberon de sa petite fille est déjà assez prenant.

* A relire : Plus de ramassage de poubelles dans des rues de Villé

Posté par jl boehler à 00:01 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 10 juin 2017

Edouard Philippe, premier ministre irréprochable ?

Les mains sales et radioactives

edouard_philippe_areva_d7c69

L’Observatoire du nucléaire dénonce la nomination au poste de premier ministre de M. Edouard Philippe qui n’est en rien le personnage "modéré" que la communication macronienne tente de mettre en scène. Bien au contraire, M. Philippe a les mains très sales, ou plutôt… radioactives. En effet, lorsqu’il travaillait pour la multinationale atomique Areva, il a participé à de sombres manœuvres dans les coulisses uranifères de la Françafrique.

En octobre 2007, Edouard Philippe est nommé directeur de la communication et directeur des affaires publiques d’Areva. Son activité principale est alors de s’assurer de la collaboration de parlementaires acquis au lobby de l’atome. Il est ainsi en contact rapprochés avec Marc Vampa, député de l’Eure et président du groupe d’amitié France-Niger à l’Assemblée Nationale (*).

Les revenus de l'uranium ne profitent pas à la population du Niger

C’est précisément pendant cette période, le 13 janvier 2008, qu’un accord est signé entre Areva et le pouvoir du Niger concernant l’exploitation de l’uranium, accord immédiatement contesté par le Mouvement des Nigériens pour la justice, mouvement touareg en rébellion contre le pouvoir central de Niamey (**).

En effet, les maigres revenus de l’uranium, largement sous payé depuis des décennies par Areva, ne bénéficient en rien à la population, et encore moins aux Touaregs, alors que les mines d’uranium sont situées dans leurs zones traditionnelles de vie. 

Il est donc logique de considérer que les manoeuvres en coulisse de M Philippe ne sont pas étrangères aux graves troubles qui ont eu lieu par la suite dans la zone sahélienne (Niger/Mali) et dans le fait que, poussés par la misère, des groupes Touaregs aient fini par s’allier à des mouvements djihadistes.

Mais, surtout, il est légitime de se demander pour qui agit M Philippe lorsqu’il est en charge des affaires publiques, que ce soit auparavant comme maire du Havre et désormais comme premier ministre.

Une première réponse est apportée par le fait que, à peine assis dans le fauteuil de maire du Havre (aimablement offert par son prédécesseur qui a démissionné en cours de mandat !), Edouard Philippe a offert un pont d’or… à son ancien employeur Areva, pour qu’il installe deux usines d’éoliennes off-shore, projet finalement abandonné piteusement en septembre 2016 : il serait intéressant d’enquêter pour voir ce que la sympathie d’Edouard Philippe pour Areva a finalement coûté aux citoyens-contribuables…

Epinglé par la HATVP (haute autorité pour la transparence de la vie publique)

On notera d’ailleurs que, de 2007 à 2010, M. Philippe a cumulé sans état d’âme son poste chez Areva et son mandat d’adjoint au maire du Havre mais, aussi, que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) lui a infligé un blâme pour avoir refusé de fournir des informations sur sa déclaration de patrimoine de 2014, pourtant exigées par la loi.

(*) cf Charlie Hebdo, 29 avril 2009
(**) cf AFP, 17 janvier 2008

Posté par jl boehler à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,