jeudi 26 mars 2015

De 1933 à 2015

Pour mémoire, voici une affiche du NSDAP (parti national-socialiste de Adolphe Hitler) aux élections législatives de 1933, après lesquelles Hitler est devenu chancelier. Le programme qui y est décliné ressemble comme un frère à celui du FN de 2015 ! Il n'y a qu'à lire le seul tract officiel de ce parti au 1er tour. On sait comment a fini le régime hitlérien. La question peut se poser : comment en finirons-nous avec le FN ?

hitler2Car après les élections, le ton changera. Ce qui se passe à Hayange ou Béziers notamment, devrait en interpeller plus d'un. A Sélestat, le FN et ses candidats du "Lumpenproletariat" (selon une expression de Marx, mouvance considérée comme sans conscience politique) ont déjà montré leur vrai visage (voir l'article de "L'Alsace" ci-dessous, paru le 25/3).

fnselIl faut aussi regretter les nombreuses passerelles ouvertes par l'UMP de Sarkozy vers ce parti nauséabond.

Posté par jl boehler à 11:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 mars 2015

Communiqué de l'équipe de gauche rassemblée du canton de Mutzig

scharly

Nous tenons sincèrement à remercier les 1348 électeurs de notre canton de Mutzig qui nous ont donné leur voix en faisant le choix de la gauche rassemblée !

Il s’agit maintenant de regarder le second tour de dimanche prochain 29 mars. L’UMP fera face au FN!
Nous nous tournons vers vous et ensemble, solidaires et responsables, nous ne pouvons utiliser le message du « ni, ni » à nouveau porté ce soir par le Président de l’UMP n’appelant pas, une fois de plus, au front républicain.


Bien au contraire, parce que nous voulons défendre notre république et ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, parce que nous soutenons notre démocratie, parce que nous portons notre liberté de penser et de s’exprimer, parce nous tenons au respect des autres, alors nous vous demandons, à vous chers amies et amis de notre canton, d’aller voter au second tour contre le Front National.

L’équipe de Gauche Rassemblée du Canton de Mutzig
Astrid Scharly et Virginie Paclet
Régis Simoni et Patrick Appiani

Posté par jl boehler à 09:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 20 mars 2015

La gauche - profession de foi

Malgré la grève annoncée des facteurs pour ce jeudi, 19 mars, les professions de foi sont arrivées dans le Val de Villé !

foi1

foi2

Posté par jl boehler à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 18 mars 2015

Les facteurs en grève

20130410

Les facteurs de plusieurs régions de France sont en grève la semaine du 16 au 21 mars 2015. Ils dénoncent le surplus de travail engendré par la distribution des professions de fois des candidats pour les élections départementales, et le manque de compensations financières.

Selon les régions, le mouvement est différent : un à plusieurs jours de grève, une absence totale de distribution ou juste la non-distribution des plis pour les élections. En Alsace, la grève sera effective au moins jeudi, 19 mars. Les envois officiels arriveront-ils à temps pour le premier tour des élections ? Et qu'est-il prévu pour le scrutin en cas de non distribution ? La question mérite d'être posée.

Posté par jl boehler à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 17 mars 2015

RN 59 : le binôme UMP Bierry-Mozziconacci ignare !

 

rn1

Arrêtez ! Mme Mozziconacci et Mr. Bierry de parler de choses que vous ne connaissez pas. A la page 6 de votre tract de 8 pages qui sont un vrai "Catalogue de la Déroute" vous citez comme votre priorité pour demain le Contournement de Châtenois ! déjà inscrit au Contrat de Plan Etat/Région depuis belle lurette, que vous avez participé à amputer du tronçon inscrit en 2000 Lièpvre - Val de Villé (le plus accidentogène), que vous voulez réaliser à 2x1 voie contrairement à la DUP en vigueur ! De plus la RN 59 est une route nationale, hors de votre compétence ! Alors arrêtez votre cinéma. Vous n'avez jamais rien obtenu pour cette route, même pas la baisse du tarif des péages du tunnel de Ste-Marie-aux-Mines, pour laquelle Mme Mozziconacci s'était engagée publiquement lors de sa campagne de 2011 sans même savoir que le conseil général 67 n'avait aucun pouvoir en ce domaine.

DNA du 19 décembre 1998

rn

Posté par jl boehler à 23:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 15 mars 2015

Les désinformations du binôme de l'UMP : la gendarmerie de Villé !

nouvelle_gendarmerie

Ils ont peur et il s'affolent. Alors il leur faut s'expliquer dans un document de 8 pages. Encore faudrait-il qu'il ne soit pas bourré de contrevérités. Il va falloir plusieurs posts pour rétablir la vérité. Alors, commençons par la gendarmerie de Villé que le binôme sortant s'accapare dans ses prétendues réalisations. Rappelons tout d'abord que la gendarmerie est une compétence régalienne de l'Etat ! Rien à voir du côté de son fonctionnement ni avec l'ancien conseil général, encore moins avec le futur conseil départemental.

Mais, on peut supposer que notre tandem de choc voulait évoquer la construction de la nouvelle gendarmerie villoise réalisée par la SIBAR (société immobilière du Bas-Rhin) qui est une SEM (société d'économie mixte) dans laquelle le conseil général possède certes une part d'actions. Il n'empêche que cette SEM est indépendante du Conseil Général.

Rappelons-nous d'ailleurs les différentes péripéties de la construction de cette nouvelle gendarmerie. Dès 2002, le ministère de l'armée, sous la direction de Michèle Alliot-Marie, met en place un grand projet de renouvellement des bâtiments militaires. Les premières gendarmeries sont inaugurées en 2010.

A Villé, les péripéties ont été nombreuses. D'abord le conseil municipal a estimé que la gendarmerie pouvait être rénovée et agrandie sur le site existant, où le ministère de la Défense possédait près d'un demi-hectare en friche. Voir photo ci-dessous.

001Rappelons qu'à l'époque, ces terrains faisaient partie du lotissement communal de la rue du Beausite, que les terrains étaient vendus à des villois qui souhaitaient y construire leurs maisons, et que ces propriétaires furent expropriés selon des méthodes de déguerpissement dignes de dictatures africaines. Et même si cela remonte aux années 1950/55, beaucoup de villois s'en souviennent. Alors laisser ces terres en friches et ne pas y agrandir la gendarmerie, c'est une insulte à tous les villois. 

Le ministère de la défense, tout comme la SIBAR, refusèrent cette proposition dès 2004. Le maire de Villé s'inclina, malgré une forte opposition de son conseil municipal. Fut alors proposé comme site possible l'entrée de Villé (en venant de Triembach-au-Val). Un endroit qui était aussi en friches... et qui l'est toujours, malgré un grand panneau posé par une agence immobilière. Le terrain répondait à une exigence du ministère de la défense, en étant au plus près des interventions en cas d'accidents de la route. C'est la SIBAR qui mit son veto : trop chère la construction, le terrain est en pente ! Et finalement, le maire proposa un terrain communal à côté de l''atelier municipal qui était prévu pour une salle des fêtes, qui, de ce fait, ne vit jamais le jour. Au conseil municipal, le vote, après une longue séance houleuse qui ne vit pas une réelle majorité se dégager, le vote en faveur de la cession de ce terrain se fit avec 7 voix pour, 6 contre et 5 abstentions.

Puis eut lieu la bataille pour le prix de vente. Le conseil demandait que la SIBAR s'aligne sur la valeur du prix d'un terrain de construction, et la commune vendait à ce moment les terrains du lotissement "les Pommiers 1" à 6000 € l'are HT. La SIBAR imposa 3000 €, et le terrain fut bradé à ce prix.

Mais comme Charlie-Hebdo, pardonnons à ce tandem : Mr. Bierry venait juste d'être élu au conseil général et ne connaissait donc rien à cette affaire ! Quant à la candidate villoise, elle n'était encore ni au conseil municipal, encore moins au conseil général ! Bref, elle n'était politiquement pas née. Beaucoup de villois trouvent cependant fort de café cette récupération électoraliste.

Posté par jl boehler à 11:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 14 mars 2015

La gauche présente dans le Val de Villé

La gauche unie, avec le binôme Scharly - Simoni, a passé sa journée dans la vallée : conférence de presse à L'Alsace (voir ci-dessous), rencontres avec des élus et d'anciens élus de gauche, distribution de tracts sur les parkings de supermarché, réunion publique en soirée à Villé (même suivie d'un vin d'honneur et kugeloff offert par les candidats. La gauche est loin d'être morte dans ce canton.

ps

Posté par jl boehler à 10:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 12 mars 2015

RN 59 : vous vous trompez, Mr. Bierry !

le_dossier_de_l_annee_le_contournement

Lors de la réunion publique de Villé, le vice-président du conseil général du Bas-Rhin et candidat aux élections départementales Frédéric Bierry s'est lourdement trompé en déclarant : "Le contournement de Châtenois ne s'est pas fait du fait des dissensions locales et le budget prévu pour l'ouvrage a été transféré pour la réalisation du tunnel de Schirmeck-Labroque." Faux, Mr. Bierry, dans la séance plénière du conseil général du 4 décembre 2003, sous la présidence de Mr. Philippe Richert, celui-ci a fait transférer les fonds prévus (300 millions de F) au contournement de Mertzwiller (copinage et coquinage entre Philippe Richert et le ministre alsacien de l'époque François Loos ?) Rappelons que la RN 59 (contournement de Châtenois et nouvelle route Val de Villé - Lièpvre) était pourtant inscrite au contrat de plan Etat - Région 2000 - 2007  ! Les recours contre la DUP entrepris par le syndicat de viticulteurs AVA et Alsace-Nature, n'ont été jugés que bien plus tard. Et comme par hasard, le Préfet, après consultation des élus locaux - député, conseillers régionaux et généraux, maires- a accepté de ne pas faire appel du jugement de première instance du tribunal administratif.Selon ces élus, il aurait été plus facile et plus rapide de compléter le dossier (avec un impact climatologique sur les vignes et une étude sur les papillons) pour réaliser les travaux dans le cadre de ce contrat de plan. On connaît la triste réalité ! Mr. Bierry, ne parlez plus de ce que vous ne connaissez pas, ou renseignez-vous avant d'en parler.

97 morts de 1976 à aujourd'hui  sur cette route ! Les micro-climats et les papillons auraient-ils plus d'importance que la sécurité et le développement économique de nos vallées ?

rnOù voyez-vous les dissensions, Mr. Bierry ? (DNA du 1/11/98)

Posté par jl boehler à 17:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 11 mars 2015

Réunion publique de l'UMP à Villé : on a frôlé l'incident

ump

Belle réunion électorale à Villé, devant une petite trentaine de spectateurs. Pour un grand rassemblement prévu (à voir les chaises vides) c'est réussi. Le tandem atypique Bierry - Mozziconacci (le premier en politique rusé très conciliant, la seconde très cassante) a réussi son coup.

Mais rien ne les arrête ! Le redécoupage cantonal surtout ne leur plaît pas : ils veulent bien d'un canton Schirmeck - Saales - Villé, mais pas de Mutzig, au point que le maire de Mutzig, suppléant, menace de quitter la salle. Il semble qu'il ne fasse partie du quatuor que pour ramener des voix. Premier accroc ! L'un  des auditeurs leur rappelle fort justement que les élus de ce canton devront gérer le département, ce qu'ils semblaient oublier. Et il faut aussi leur rappeler qu'ils ont approuvé les motions de l'AMV (association des élus de la montagne vosgienne) et de l'ANEM, remise au premier ministre de l'époque Jean-Marc Ayraut qui a répondu positivement à leur demande.

Langue de bois

langue2bois_miniature_200_hr

Puis vient la séance du débat avec le public clairsemé et quadrillé d'anciens UMP de la vallée tel cet adjoint au maire de Fouchy qui coupe régulièrement la parole aux intervenants. Mais bon, ça fait partie du jeu. Le tandem, oubliant régulièrement de laisser la parole aux suppléants présents pour tapisserie, répond souvent à côté de la question, tel Bierry qui, bien que vice-président du conseil général, éventuel successeur annoncé de Guido Kennel, ne peut répondre à une question sur la politique de coopération extérieure, se résumant à des cadeaux de pacotille à l'heure actuelle, préfère répondre : "On a assez à s'occuper chez nous" ! Pour le reste, beaucoup de discours très lissés, mais pour ne rien dire. C'est ce qu'on appelle "la langue de bois". Retenons quand même que cet  élu sortant ne connaît pas les chiffres pour l'emploi dans la vallée, chiffres que nous lui rappelons bien  volontiers (58% des actifs quittent la vallée !).

Explosif !

Mirabeau_DreuxBreze

Mais c'est alors que le débat était bien engagé, et que je rappelle à la candidate  ses promesses de 2011 et que je sors son tract de candidate sans étiquette de l'époque, que le ton monte. Aucune des promesses citées n'avait été tenue. Au point que notre candidate, conseillère générale sortante, première adjointe au maire de Villé, conseillère communautaire, explose en plein vol : "Je vous prie de sortir." Mais comme Mirabeau, je ne serais sorti "qu'à la force des baïonnettes". Les réunions électorales sont un rare moment de démocratie directe qu'on n'a pas le droit de gâcher. Et finalement c'est Bierry qui calme l'affaire ! C'est même la candidate qui sort quelques minutes, histoire de retrouver ses esprits. La réunion peut continuer, mais la candidate ne parlera plus. C'est le seul Bierry qui terminera le débat,  donnant raison à tout le monde  et personne. 

Relevé dans les débats :

  • D'une militante UMP : "Je ne regarde jamais ce blog. Il n'est pas objectif !" Comment le sait-elle si elle ne le consulte jamais. En tous cas, le blog a été l'élément le plus cité de la soirée. Il semble que certains l'aiment bien.
  • Une autre : "On dirait qu'il y a des socialistes dans la salle." Voilà une personne très perspicace.

Posté par jl boehler à 12:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,