Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
4 décembre 2023

L'Ukraine souffre d'un manque de munitions

Alors que l’artillerie de Kiev n’arrive pas à égaler la puissance de feu russe, l’aide américaine dans le domaine des obus a baissé de 30%. L’Union européenne a elle aussi du mal à produire des munitions pour l’armée ukrainienne.

ukraineL’Ukraine souffre déjà d’un écart considérable de puissance de feu face à l’artillerie russe et la situation va empirer. Le flux de munitions d'artillerie de fabrication américaine vers l'Ukraine a diminué de plus de 30% dans le cadre des efforts déployés par Washington pour aider Israël dans sa lutte contre le Hamas. Un officier ukrainien sous couvert d’anonymat a affirmé à ABC News que c’était un problème majeur puisque l’armée ukrainienne dépend beaucoup des systèmes d’armes occidentaux.

La raréfaction des livraisons d’obus de 155 millimètres est particulièrement grave puisque ce type de munitions représente environ 70% des besoins en artillerie de Kiev. Le haut gradé anonyme s'est également dit très inquiet du fait que l'impasse dans laquelle se trouve le Congrès américain pour approuver une future aide militaire à l’Ukraine. «Nous avons de gros problèmes, les munitions de base n'arrivent pas. Si on laisse la situation se détériorer davantage, l'Ukraine risque de perdre sa position sur le champ de bataille», a-t-il encore déclaré.

Ce responsable a ensuite expliqué que le Pentagone a assuré au gouvernement de Volodimir Zelenski que le conflit entre Israël et le Hamas ne diminuerait pas le soutien militaire des États-Unis envers l’Ukraine. Une promesse qui s’est révélée fausse selon cet officier. Du côté américain, un haut fonctionnaire, lui aussi anonyme, a rejeté cette affirmation. «Ce développement n'a absolument rien à voir avec ce qui se passe à Gaza. Les aides destinées à Kiev ont été décidées des semaines à l'avance, il n'y a donc aucun lien entre les deux conflits», a-t-il précisé à ABC News.

Il est vrai que l'administration du président américain Joe Biden a demandé le mois dernier aux législateurs d'approuver une demande d'aide supplémentaire de 91 milliards d’euros, dont la majeure partie était destinée à l'Ukraine. L'initiative s'est toutefois heurtée à la résistance des républicains, certains mettant en doute la stratégie de la Maison Blanche dans le conflit et s'opposant à un financement «carte blanche». De plus, le Pentagone est sur le point d'épuiser les fonds alloués au soutien militaire de Kiev.

L’Union européenne ne produit pas assez d’obus

Les États-Unis ont dépensé environ 95% des fonds précédemment alloués à l'Ukraine, a précisé la porte-parole du département de la Défense Sabrina Singh, ajoutant que ces fonds s'élevaient à plus de 55 milliards d’euros. Sur cette somme, il ne reste qu'environ 962 millions d’euros non dépensés. Les membres de l’Union européenne ont promis de donner un million d’obus d’artillerie à Kiev mais la production industrielle ne suit pas. «On peut se demander si l'objectif d'un million n'a jamais été réaliste. Un million, c'est facile à décider et l'argent est là, mais la production doit être au rendez-vous. Nous devons partir du principe que ce but ne sera pas atteint», avait confié à Euronews Boris Pistorius, le ministre allemand de la défense.

Les inquiétudes croissantes sur le fait que l'UE n'atteindra pas son engagement de fournir un million d'obus d'artillerie à l'Ukraine d'ici mars 2024 forcent aussi la France à faire volte-face par rapport à sa volonté précédente de produire ces munitions en Europe et pourrait en acheter à l’étranger. «Toutefois, avant de recourir à des fournisseurs étrangers, l'UE doit réellement manquer l'objectif d’un million d’obus en mars», a déclaré un diplomate français de haut rang à Politico. Il s'agit d'un changement important par rapport à la position traditionnelle de la France, qui encourage les gouvernements nationaux à acheter des armes et des munitions européennes. (selon "CAPITAL")

Publicité
Commentaires
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Derniers commentaires
Archives
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Visiteurs
Depuis la création 2 241 676
Publicité