Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
18 novembre 2023

Réfugiés afghans en situation irrégulière au Pakistan

Depuis le mois d’octobre, plus de 165 000 immigrés afghans en situation irrégulière ont dû fuir l’Afghanistan alors que le pays est en proie à une crise politique, économique et sécuritaire de grande ampleur. Aujourd’hui, la population immigrée afghane en situation irrégulière représente environ 1,7 million de personnes au Pakistan, comme le rappelle Didier Chaudet, chercheur associé à l’Institut français d’Études sur l’Asie Centrale (IFEAC) : “on a entre 4 et 4,4 millions de réfugiés afghans, dont 1,7 million d’illégaux environ. Le Pakistan, comme l’Iran, a reçu énormément de réfugiés afghans depuis les crises successives en Afghanistan dans les années 1970 et 1980. Pour un certain nombre de réfugiés, le Pakistan est leur pays : ils y sont nés, mariés, ont eu des enfants et n’ont parfois jamais vu l’Afghanistan.”

afghans0

Une xénophobie grandissante dans la société pakistanaise

Pour beaucoup de personnes, ils font partie de la vie pakistanaise. Ils se sont intégrés, mais en même temps, ils appartiennent aux strates les plus pauvres de la société pakistanaise. Cela a notamment pour conséquences de favoriser un sentiment de xénophobie”, explique Didier Chaudet. Par ailleurs, les Afghans sont associés à la montée du TTP, le parti des Talibans Pakistanais qui attaquent la légitimité de l’État pakistanais, ainsi qu’à certains attentats terroristes qui auraient été commis par des Afghans. “Ce rejet de la présence afghane au Pakistan est donc aussi lié à une question sécuritaire”, ajoute le spécialiste de l’Afghanistan.

Le sort futur des réfugiés afghans

La situation économique et sécuritaire du Pakistan ne permettrait pas au régime de maintenir cette présence immigrée sur le territoire, selon Didier Chaudet. “Une bonne partie de ces résidents irréguliers seront renvoyés. Il n’y a pas vraiment d’autre solution, mais les choses peuvent être différentes si la communauté internationale aide le Pakistan à gérer ce flot de réfugiés”, précise-t-il. Enfin, les Talibans afghans ont une position ambivalente : malgré une certaine “haine” anti-pakistanaise, “ Ils ont besoin du Pakistan pour entrer dans la sphère économique chinoise ”, ajoute Didier Chaudet.(selon "RadioFrance")

Publicité
Commentaires
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Derniers commentaires
Archives
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Visiteurs
Depuis la création 2 241 676
Publicité