Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
8 mai 2023

Hongrie : les instruments d’un médecin romain retrouvés dans une tombe du Ier siècle

C’est une découverte pour le moins étonnante qu’ont faite des archéologues, à proximité de la ville de Jászberény (Hongrie). Dans une tombe du Ier siècle, ils ont retrouvé le squelette d’un praticien romain et son matériel médical.

hongrie1Des archéologues hongrois ont récemment fait une découverte des plus rares : des instruments médicaux – parmi lesquels des scalpels, des forceps, toutes sortes d’aiguilles et de pinces – datant de deux mille ans. Selon ces spécialistes, cette collection d’outils, qui se trouvait dans une tombe du Ier siècle de notre ère, pourrait avoir appartenu à un médecin de l’Empire romain.

Le praticien aurait, selon cette théorie, entrepris un voyage au-delà des frontières de l’Empire romain afin de soigner des patients, comme Live Science s’en est fait l’écho, ce jeudi 4 mai, se fondant sur des informations communiquées le 25 avril par l'université Lorand-Eötvös (ELTE), située à Budapest. Jusqu’à présent, des découvertes semblables n’avaient été faites qu’à Pompéi.

Des scalpels "de qualité supérieure" découverts

Cette tombe était située à proximité de la ville de Jászberény, dans la région de Jászság – qui se trouve au centre de la Hongrie –, à une cinquantaine de kilomètres de Budapest. Dans un communiqué cité par nos confrères, Levente Samu, archéologue à ELTE et membre de l’équipe ayant réalisé les fouilles, a précisé que les instruments médicaux avaient été découverts dans deux coffres en bois situés au pied de la tombe.

L’archéologue a ensuite ajouté que les scalpels étaient "de qualité supérieure" et "adaptés aux interventions chirurgicales". Ces outils sont faits d’un alliage de cuivre et d’argent, mais également pourvus de lames en acier amovibles. Des scalpels semblables ont, par le passé, été découverts en Gaule romaine. Aujourd’hui, cette zone est principalement couverte par la France, ainsi que par certaines parties de l’Allemagne.

Lors des fouilles, les archéologues ont aussi mis au jour un instrument qui servait à aiguiser les lames, mais aussi – possiblement – à travailler des herbes médicinales. Par ailleurs, ils ont récupéré le squelette du médecin dans sa quasi-intégralité, note Live Science. Selon toute vraisemblance, celui-ci était âgé d’environ 50 ou 60 ans lorsqu’il est décédé. (selon "Geo")

Publicité
Commentaires
Publicité
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Derniers commentaires
Archives
Différences : le blog de Jean-Louis BOEHLER
Visiteurs
Depuis la création 2 241 676
Publicité