Dans les années 60, le nombre de clubs de football du Val de Villé était passé de 2 (Villé, Dieffenbach-au-Val) à 9 ! Et chaque club avait son installation sportive. Avec la cessation d'activité du FC Breitenbach, il n'en reste à nouveau que 2 (Maisonsgoutte, Saint-Pierre-Bois).

Alors il se pose plusieurs questions :

* Les raisons de ces situations ? L'une qui revient le plus souvent (quand bien même certains responsables n'osent trop en parler) c'est l'abandon de la formation des jeunes. Même Breitenbach a  souvent évité la débâcle à l'époque où le club avait les meillleures équipes de jeunes de la vallée.

BreitenbachL'une des équipes de jeunes du FC Breitenbach dans les années 70.

* Les cessations d'activités sont-elles passagères ou durables ? Villé s'est arrêté il y a 25 ans, puis a repris, avant de s'arrêter à nouveau, dans des conditions très particulières. Pendant ce temps, Breitenbach a évité l'arrêt définitif grâce à des ententes avec Albé, puis Maisonsgoutte.

* Que faire avec les installations (terrain, club-house, vestiaires, etc...) ? Ainsi, Villé voit sa municipalité vouloir transformer son terrain en "nounou-parc" ! Incroyable mais vrai ! Et sans aucune consultation des anciens responsables sportifs !  Il est vrai qu'à Villé la collaboration est un vain mot.

* Et pourquoi ne pas aller vers une intercommunalisation de la gestion des installations ? Il en était déjà question dans les années 70 où la comcom (sivom à l'époque) avait déjà  planifié un terrain omnisports (terrain + piste d'athlétisme), mais qui n'a jamais été réalisé, la plupart des communes ayant privillégié un terrain communal. Erreur fatale ! Et le Val de Villé a même vu disparaître sa seule section d'athlétisme  !

Villé des années 80 (féminines)

Vill__femmes

 - A lire l'article de presse ci-dessous, paru le 6 août 2022 :

Breitenbach1

Breitenbach2