Des sujets évoqués au dernier conseil municipal

stade2

Je n'évoquerai que deux des sujets traités au dernier conseil dit "de vacances" : le stade municipal et l'éventualité de brigades vertes.

stadeTout d'abord l'avenir du stade municipal : on l'a entendu déjà plusieurs fois, le maire souhaiterait "réfléchir" au devenir du stade. Certains y voient déjà un grand parking pour caravanes et camping-cars !

Rappelons d'abord l'historique de ce stade. L'association sportive de Villé (club de football) avait son propre stade derrière l'ancienne gare depuis bien longtemps. Dans les années 1960, la commune a souhaité l'acquérir, ce qui fut fait à titre gratuit sous condition que la municipalité s'engage à construire des vestiaires. Ce qui fut fait.

Très vite, le terrain de football devint terrain de camping pendant l'été, même les vestiaires servirent de sanitaires aux campeurs.

La situation dura jusqu'à ce que, dans les années 1980, l'entreprise voisine Signal-lux, souhaitant s'agrandir, proposa à la commune d''acheter le terrain de football.

C'est la raison qui fit que la municipalité s'engagea vis-à-vis du club de football à construire un nouveau terrain de jeu et de nouveaux vestiaires. Le terrain aménagé fut le plus beau du Centre-Alsace, mais très longtemps il manqua des vestiaires. Encore aujourd'hui, les beaux vestiaires laissèrent place à un baraquement préfabriqué, certes un peu aménagé.

Aujourd'hui l'AS Villé est en non-activité. Faut-il  pour autant démolir le stade et son arrosage automatique d'avant-garde ? Faire cela, c'est réduire à tout jamais les possibilités de recréer une association sportive. Evidemment à l'heure actuelle le terrain n'est utilisé "que" par des scolaires. Les vestiaires servent de lieu de réunion à plusieurs associations (club de boulistes entre autres).

Alors, de grâce, réfléchissez-y à deux fois avant de détruire cet ouvrage.

D'ailleurs, cet endroit est-il le mieux choisi pour le stationnement de camping-cars ? Voyez ce qu'on peut lire en commentaires sur un site internet dédié à la recherche de places de parking  : "Nous avons stationné sur ce parking le temps de manger au restaurant. C'est un endroit où les jeunes se rassemblent le soir, impossible de rester si on souhaite du calme pour la nuit". Alors, arrivera--t-on aussi à détruire le terrain de basket et les autres aires de jeu ?

STADE_DE_FOOT_3

brigades_vertesLes brigades vertes : Là aussi, la question mérite débat. Déjà que Villé a une des plus petites forêts de la vallée... cela risque d'engager une somme importante pour le peu d'interventions à venir.

Autre difficulté, le siège des Brigades Vertes du Bas-Rhin est à La Petite Pierre, le correspondant dans le Haut-Rhin à Soultz (près de Guebwiller). A les rencontrer parfois en allant en forêt dans certaines communes voisines, ils restent une heure ou parfois deux, puis rentrent au bercail. Au mieux, ils rencontrent les chasseurs et quelques particuliers exploitant leurs parcelles. L'état des chemins ruraux, la circulation autos et motos les intéresse peu, tout comme l'état des ruisseaux. Parfois, ils peuvent découvrir des ordures mais sans grand espoir de découvrir l'auteur de ces dépôts.

Bref, un coût démesuré (même avec l'aide départementale) pour une efficacité minimale.

- A lire : https://www.brigade-verte.fr/les-missions-de-la-brigade-verte

brigades_vertes