A Steige à la veille de la fête de la montagne !

Une fois de plus, les fachos ont frappé dans la vallée. Je ne rappellerai pas ici les exactions d'un temps passé qui a vu le Val de Villé être le berceau des tristemennt célèbres "loups noirs", ni à différentes dates, les graffitis haineux racistes ou anti-sionistes. Je ne ferai qu'un constat : la bête hideuse n'est pas morte.

steige