Cette fois ce n'est pas une conseillère qui a disparu !

communes2

Je parlerai plutôt des informations diffusées par les communes auprès des citoyens. Longtemps, le moyen de communication était l'appariteur. Puis ce dernier a été remplacé par la presse locale quotidienne qui  elle-même voit aujourd'hui chuter son nombre d'abonnés et donc aussi son efficacité. Est alors apparu le bulletin municipal avec des parutions plus ou moins régulières, qui sont encore loin de la diffusion chez nos jumelés d'Elzach (un bulletin tous les 15 jours).

Enfin, se sont multipliés les sites communaux ! Et avec l'arrivée des ordinateurs et d'internet dans tous les foyers, ils sont devenus un excellent moyen de communication pour nos élus et pour nos municipalités. Ces sites sont devenus si officiels qu'ils sont entrés dans la "loi NOTR" qui oblige les communes à publier un certain nombre de documents sur leur site, tels les délibérations du conseil municipal ou le budget primitif

Dans notre vallée, cependant, certains élus semblent traîner des pieds ou n'ont pas le personnel pour répondre à ce nouveau besoin. Ainsi, six communes, soit 30% d'entre elles, parmi les plus petites, n'ont pas encore de site : Bassemberg, Breitenau, Fouchy, Lalaye, Saint-Martin et Triembach-au-Val.

communes1

Neuf communes ont des sites mis régulièrement à jour : Albé, Breitenbach, Dieffenbach-au-Val, Neuve-Eglise, Saint-Pierre-Bois, Saint-Maurice, Steige, Thanvillé, Urbeis  (soit la moitié des communes).

Enfin trois communes représentent des cas particuliers :

- Maisonsgoutte et Neubois : les sites ne sont plus à jour depuis 2014 (année des dernières élections municipales). 

- Et Villé le bourg-centre de la vallée, qui aura bientôt cinq délégués à la comcom, n'a plus de site internet depuis 2016 ! Même l'ancien site a disparu de la toile. Pourtant Villé est la commune qui a le plus de possibilités en matière de personnel. J'espère que le maire ne nous dira pas que le (ou la) webmaster est parti dans le Sud-Ouest (du côté de Foix ?) sans laisser d'adresse.

Notons quand même qu'une dernière info importante concernant tous les villages de la vallée, à savoir la mise en route de bornes pour biodéchets, n'a paru que sur un seul site, celui de Breitenbach (présidence du maire au Smictom oblige).

Et notons aussi cette nouvelle plus sympathique : la commune de Saint-Maurice, dont le maire est aussi président de la comcom, est la dernière à s'être mise à un site communal en mars 2017 ! Mieux vaut tard que jamais !

communes