Mayotte et ses 25 espèces de requins : un argument touristique

requins

Plusieurs études conjointes ont permis de recenser 25 types différents de requins dans le lagon de Mayotte, selon nos confrères de France Mayotte Matin. Mais contrairement à La Réunion, aucune attaque n'a été signalée depuis le début de l'année. La découverte des requins fait d'ailleurs partie des sorties mer prisées des touristes, à la recherche de sensations fortes ou de découverte marine.

Différentes études ont recensé 24 types différents de requins présents à Mayotte dont le requin gris de récif, le requin de pointe noire ou encore le requin baleine. C'est ce que rapportent nos confrères de France Mayotte Matin. Le requin blanc lui aussi serait passé aux larges des côtes de l'île française.

Il y a quatre ans, une 25ème espèce a pu être recensée : le squale chagrin cagao. Mesurant environ un mètre pour les plus grands spécimens, il peut vivre jusqu'à 800 mètres de profondeur. Davantage connu au Mozambique, aux Comores ou en Afrique du Sud, il a été pêché accidentellement à Mayotte en 2015, ce qui a permis de le classer parmi les espèces repérables autour de l'île. Mais il se fait rare dans le lagon et les plus curieux doivent s'armer de patience.

Un gagne-pain touristique

De nombreux touristes s'aventurent dans les eaux de l'île aux parfums en espérant apercevoir des requins. Mais pour avoir la chance d'en croiser, il faut se rendre à l'extérieur du lagon, en plongée. Dans ces coins, il n'est rare de voir des bancs de requins marteaux. A noter qu'ils ne font pas partie des espèces qualifiées comme dangereuses pour l'homme, contrairement au requin blanc, le requin tigre ou encore le requin bouledogue.

Le bouledogue lui, a déjà été repéré à Mayotte mais il se fait plus rare que dans les eaux réunionnaises. Les grandes stars des excursions plongée ou bateau restent les requins marteaux ou les requins baleines.

Les sorties requins ont du succès à Mayotte. A raison de 70 euros la journée la plupart du temps, ce business équivaut à nos sorties baleines. Assez rares à croiser totalement par hasard, la technique utilisée reste de les attirer en utilisant des leurres, afin de les faire remonter jusqu'à 3 ou 5 mètres de la surface.

Rappelons qu'il existe aussi une nurserie de requins située au Nord de l'île. Elle permet notamment aux associations locales d'effectuer un gros travail de collecte de données sur les requins de l'île aux parfums.

Pas d'accident mortel

Malgré les attaques que nous connaissons à La Réunion, la plupart des requins sont inoffensifs. Et à Mayotte, la présence fréquente des nageurs n'ont pas entraîné pour autant d’accidents mortels.

Le requin à Mayotte est très peu pêché. En 2015, le préfet de l'époque, Seymour Morsy, avait signé un arrêté interdisant la commercialisation de la chair de requins tigres et bouledogues à Mayotte suite à leur contamination par des ciguatoxines, des micro-algues associées aux récifs coralliens. (selon "France Matin Réunion")