Lettre au président Macron : la co-signature du maire de Villé !

signature

Décidément, à Villé, on ne fait rien comme ailleurs. Le Maire de Sélestat, grand ami du maire André Frantz, toujours aussi mécontent de la nomination à l'hôpital de Sélestat par l'ARS d'un directeur qui ne lui convient pas, a rappelé à la rescousse quelques-uns de ses collègues de la circonscription pour écrire au président de la république (rien que ça !) à ce propos. Sans vouloir revenir sur ce sujet évoqué sur ce blog le 28 mars dernier, imaginons quand même ce que cela serait si c'étaient les maires qui désignaient les fonctionnaires dans les établissements de leur commune. Je crois que je n'aurais jamais exercé à Villé.

Revenons quand même sur la signature du maire Frantz et sur ses attributions ! Il se dit "Président de l'Amicale Cantonale", même si celle-ci est à l'état de mort cérébrale depuis qu'il la dirige.

On sait qu'il est président de l'amicale de la vallée. Mais lui, il ne sait pas que le Val de Villé n'est plus un canton. Qui plus est, il parle des "Maires de Villé". On est déjà mal servi avec celui qu'on a, qu'est-ce que ce serait si le contribuable devait payer plusieurs maires ? Pourvu qu'on n'arrive pas à la situation du Venezuela qui n'a que deux présidents...

Le 50ème anniversaire du collège de Villé serait une fête d'Alsace-Nature !

Depuis quelques jours, le programme "événementiel" de l'association Alsace-Nature (paru sur facebook notamment) comprend deux dates à prévoir dans la vallée de Villé :

- le 4 mai : le printemps de Bassemberg (tous les corbeaux du village sont-ils des amis d'Alsace-Nature qui se bat pour la défense de leurs nids ?)

- le 15 juin : le 50ème anniversaire du collège de Villé. lui aussi organisé et soutenu par Alsace-Nature ? ou quelqu'un veut-il "récupérer" cet événement qui concerne surtout les enseignants, les élèves et leurs parents, et les élus ? Après avoir eu "zéro participants inscrits" à leur réunion de Ste-Marie-aux-Mines concernant la déviation de Châtenois, Il faut bien se rattraper comme on peut. Surtout si l'un des dirigeants ambitionnait de devenir maire d'un village de la vallée en 2020 ?

Mais peut-être vont-ils aussi déposer un recours au tribunal administratif contre la construction de ce collège, édifié après la guerre sur d'anciens jardins et vergers ? Peut-être obtiendront-ils même la démolition des bâtiments, ce qui ne serait pas pour déplaire à quelques jeunes cancres de fond de classe.

Enfin notons que toutes ces festivités seraient ravitaillées par l'excellent vin de montagne d'Albé. Le fournisseur (lui aussi membre d'Alsace-Nature ?) doit être le seul ravi de la publicité (gratuite ?) qui lui est faite à l'occasion de sa journée "portes ouvertes".

- Voir ci-dessous la copie d'écran de la page facebook d'Alsace-Nature (page supprimée par leur auteur après la parution de ce message) : 

alsacenature