samedi 19 janvier 2019

La RN 59 au débat des conseillers départementaux

Quand le président Bierry découvre !

rn59

Dès son discours d'introduction, le président Bierry a abordé le dossier de la RN59 et notamment du contournement de Châtenois. Mais la seule réponse que j'aurais aimé entendre c'est : "Quelle structure ? Une 2x2 voies ou une 2x1 voies ?" et accessoirement : "Qu'en est-il du tronçon Lièpvre - Val de Villé ?" Mais voilà, comme le député Herth la semaine précédente aux voeux de la municipalité de Villé, Frédéric Bierry n'a pas apporté d'éclaircissement à ce sujet.

J'ai donc reposé la question, apportant même des précisions. En effet, cela fait 18 mois que l'enquête parcellaire a eu lieu, et on n'a toujours pas de résultat officiel à ce sujet. J'ai alors rappelé que les seuls acteurs de la RN59 qui étaient dans les starting-blocs, c'étaient les avocats de certains riverains. Le président Bierry a reconnu qu'il pensait le dossier plus avancé de ce côté, et il a promis d'interroger le préfet à ce sujet. Dont acte.

Le lendemain de cette réunion, on apprenait qu'à Châtenois, il subsistait un sérieux problème pour réaliser l'expropriation : une dizaine de terrains de la future emprise du contournement étaient "sans propriétaire connu". La commune doit donc entamer une procédure de récupération de ces terrains. Une procédure qui est longue et qui remet aussi en cause le calendrier des travaux.

Et je n'ose imaginer la menace qui plane sur l'enquête environnementale que nos chers "amis d'Alsace-Nature"  veulent renvoyer devant le tribunal administratif. Ces chers "amis" ont d'ailleurs déjà mobilisé les huissiers de justice pour compter les orchidées, alors que les usagers en sont à 110 morts depuis que le projet de rénovation de la RN 59 a été lancé (1976).

J'ai rappelé aussi l'ampleur du trafic à Châtenois : 25.000 véhicules/jour ! Alors que tous les experts s'accordent pour dire qu'à partir de 17.000 véhicules/jour, il est nécessaire de passer à une 2x2 voies. Et les usagers, notamment les 58% d'actifs qui quittent nos vallées le matin et y rentrent le soir pour des raisons professionnelles, attendent des réponses. L'information sur l'enveloppe financière mise à disposition dans le cadre du contrat de projet 2014 - 2020 n'est pas une réponse suffisante. Surtout que les montants qui y figurent n'ont pas été augmentés depuis 2000 et l'inscription au contrat de plan 2000 - 2007.

Posté par jl boehler à 10:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,